• Méditation du 13 juin 2018

     

    Méditation de la Nouvelle lune du mercredi 13 juin 2018

     

    Être un pionnier

     

    Mercredi jour de Mercure, de la terre, de l’écologie et du végétarisme.

     

     

     

    Préparation à la méditation 30 mn ou plus 

    Méditation 30 mn ou plus

     (Horaires : selon votre disponibilité et votre fuseau horaire)

     

     

     

    La force de la Grande Bienveillance Universelle étant en notre bienveillance mutuelle, 

    en notre disposition au partage, en notre éveil fraternel et en notre degré d'amour universel.

     

     

    Méditation du 13 juin 2018

     

    Le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses, de l’univers tout entier, le contemplatif au cœur profond, l’aimant bienveillant est un personnage extraordinaire. Il ne se laisse pas gagner par le climat intérieur des autres. Certains pensent parfois que le méditant est insensible aux problèmes parce qu’il ne se manifeste pas comme ceux-ci aimeraient. D’autres pensent des choses sur lui qui sont inappropriées à son mode de fonctionnement. Certains le piétinent régulièrement en le discriminant, en l’injuriant ou encore en le rabaissant. Ces mauvaises pensées leurs appartiennent pleinement. Dès que le méditant commence à être heureux, à évoluer dans le bon sens, à s’étendre vers les cimes spirituelles, vers le ciel et le soleil chaleureux, certains l’aplatissent d’un revers de main irrespectueux. A chaque fois que le méditant s’épanouis, développe ses qualités, respire un air chargé d’éther, il y a toujours quelqu’un où quelque chose qui entrave cette progression. A chaque fois le méditant Vijranavadin reste digne, ne répond pas à la provocation et continue son ascension. Certains comportements le blessent mais il se remet en quête de ses idéaux après quelques jours de découragement. Jusqu’au moment où ses jours d’ennui commencent à décroitre en même temps que l’esprit d’éveil croît. Être un pionnier est difficile car les initiés se frayent un chemin dans un endroit où personne n’est encore passé. Eclairé par son intuition et guidé par sa voie intérieure, le méditant gravite sur les hauteurs de l’inconditionné malgré le froid, la neige, le gel, le soleil brûlant, le vent sec et les commentaires désagréables. Il écoute le chant des oiseaux, sent la brise sur son visage, se régénère au contact de la nature et épanche sa soif dans les sources fraîches et pures. D’en haut la perspective des choses change, la flexibilité devient une vertu et les pires tempêtes affirment la volonté et l’autorité d’être.   

     

     

    Belle méditation et à la semaine prochaine.

     

     

    Agenda de Mahamaitri la Grande Bienveillance Universelle 2018 

    Textes et images protégés par Copyright numéro 00062200-1

     

     

    « Dates des 4 méditations de juin – juillet 2018Perle de qualité 9#2018 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :