• Méditation du 17 janvier 2018

     

    Méditation de la Nouvelle lune du mercredi 17 janvier 2018

     

    Au fond du SCEAU

     

    Mercredi jour de Mercure, de la terre, de l’écologie et du végétarisme.

     

    Préparation à la méditation de 21h à 21h30

     

    Méditation de 21h30 à 22h

     

    Méditation du 17 janvier 2018

     

    Le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses, de l’univers tout entier, le contemplatif au cœur profond, l’aimant bienveillant est un observateur inconditionnel. Il effectue une investigation journalière de son « soi » intérieur car il sait qu’il est le centre de son propre monde imaginaire et du cosmos dont il est une infime partie intégrante. Le méditant de la conscience universelle recherche le centre, le moyeu de sa roue énergétique, le caractère de sa venue en ce monde. Au fond de lui-même, il découvre le sceau de son expression, l’empreinte indélébile de son blason, la trace de sa famille spirituelle, et la signature de la lignée de son appartenance. Cette pièce l’imbrique parfaitement dans la grande horloge du temps. Chaque être fait partie intégrante du grand mandala universel. Quand tous les êtres sensibles trouvent leur place sur l’échiquier de la vie, le monde retrouve l’équilibre pour des centaines de milliers d’années. Les êtres sont en quête de reconnaissance et d’admiration inconditionnelle. Le méditant Vijranavadin apporte à tous les êtres sensibles cet Amour conforme à la nature intime de tous les êtres. Afin de rester à la hauteur de ses idéaux, il se donne des objectifs reflétant des possibilités inhérentes à la situation globale où il est immergé. Volontaire, il travaille sans relâcher ses efforts, encourageant ceux qui l’entourent dans le même processus pour qu’une énergie maintienne cette propulsion énergétique du véhicule commun. Chaque méditant  Vijranavadin exploite l’énergie de la même manière, chaque roue s’enflamme au contact d’une autre roue, et ainsi de suite en formant un grand soleil central. Ces modèles et principes créent une relation d’osmose et de fusion, qu’il convient d’harmoniser durant tous ce cycle. Dans cette expérimentation, le méditant est d’une solidarité exemplaire, d’une totale réciprocité, et d’une exigence débonnaire. C’est ainsi qu’il se sent à l’aise, bien dans sa peau, joyeux et heureux.

     

     

    Belle méditation et à la semaine prochaine.

     

    Agenda de Mahamaitri la Grande Bienveillance Universelle 2018 

     

    Textes et images protégés par Copyright numéro 00062200-1 

     

     

    « Dates des 4 méditations de Janvier/février 2018Méditation du 24 janvier 2018 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :