• Méditation du 2 janvier 2018

     

    Méditation de la pleine lune du mardi 2 janvier 2018

     

    Le mât du bateau

     

    Mardi jour de Mars, développement de l’énergie, de la force combative, et de la conscience.

     

    Préparation à la méditation de 21h à 21h30

     

    Méditation de 21h30 à 22h

     

    Méditation du 2 janvier 2018

     

    Le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses, de l’univers tout entier, le contemplatif au cœur profond, l’aimant bienveillant assiste à une triple conjonction, une des plus brillante et des plus admirable que le ciel spirituel est en mesure d’offrir. En ce lieu magique, à ce moment précis, chacun peut se connecter avec la divinité, transcender des niveaux de conscience importants, ouvrir son cœur à l’amour universel, guérir ses mémoires et évoluer vers l’éveil. Ici, les méditants de la conscience universelle se connectent aux ressentis profonds des êtres et des choses qui se passent dans le monde entier. Cette ouverture d’esprit offre beaucoup d’avantage, car les méditants peuvent intervenir et se mettre en  symbiose naturelle avec les choses cachées, afin de tirer profit de tout ce qui est latent,  de capter les subtilités,  et d’utiliser à leurs avantages les inadéquations subtiles affleurant à la surface des réalités concrètes. Les méditants Vijranavadin sont réceptifs à ce qu’il y a de plus mouvant chez l’homme, aux complexités des êtres et à leurs environnements. Ils savent faire corps instinctivement avec les cotés obscures possibles qui ne demandent qu’à se manifester. Malgré ces aléas, ils agissent en conscience de ses côtés ténébreux profondément humains. En se posant délicatement sur l’équilibre de la géométrie cachée, là où il y a un point d’harmonie et un seuil à franchir, les méditants, priants, et officiants de l’humanité n’ont aucune difficulté à insérer leur dynamisme réalisateur dans le cadre des lois cosmiques qui réglementent la vie sociétale. Ici, les bénéfices sont innombrables, les partages sont avantageux et les associations sont toujours bénéfiques. Le méditant cultive la liberté d’esprit car cette originalité fait toute la différence. Il sait qu’il est matière autant qu’éther, grâce à cette compréhension ultime, il gravit le long du mât du bateau atteignant les hauteurs spirituelles sans encombre.

     

     

    Belle méditation et à la semaine prochaine.

     

    Extrait de l'Agenda de Mahamaitri la Grande Bienveillance Universelle 2018 

     

    Texte et image protégés par Copyright numéro 00062200-1 

     

     

     

    « Méditation du 26 décembre 2017Méditation du 8 janvier 2018 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :