• Méditation du 23 février 2018

     

    Méditation du Premier quartier de la lune du vendredi 23 février 2018

     

    Hommes femmes mode d’emploi.

     

    Vendredi jour de Vénus, de l’amour universel, de la bienveillance et de la beauté.

     

     

    Préparation à la méditation 30 mn ou plus  

    Méditation 30 mn ou plus

     Horaires : selon votre disponibilité et votre fuseau horaire

     

     

    La force de la Grande Bienveillance Universelle étant en notre bienveillance mutuelle, 

    en notre disposition au partage, en notre éveil fraternel et en notre degré d'amour universel. 

     

     

    Méditation du 23 février 2018

     

    Le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses, de l’univers tout entier, le contemplatif au cœur profond, l’aimant bienveillant est un sensitif à l’esthétisme très développé. La contemplation est une sublimation de l’esprit, une méditation à la pensée fleurie, une rêverie entre extase et béatitude. Le méditant de la conscience universelle examine son environnement avec émerveillement, mêlant les saveurs, mélangeant les fragrances, transportant les odeurs,  et accommodant les genres pour en faire ressortir la quintessence. Il joue avec la lumière des êtres comme un professionnel,  avec  leur beauté comme un plasticien, avec leur forme comme un sportif, avec leurs couleurs comme un peintre et avec leurs textures comme un expert. Les 5 sens en éveil constant, le méditant Vijranavadin en invente un 6ème, histoire d’enrichir la mémoire humaine. L’âme des méditants recherche à embellir l’ordinaire, à poétiser les qualités des êtres, à révéler la magie du présent. Pour eux, le monde est à la volupté, à l’abondance et à la dévotion. En fait, ils essaient de comprendre les relations humaines, de saisir les fonctionnements masculins et féminins, de cueillir les particularités humaines afin d’aider les couples à vivre ensemble dans la paix et la sérénité. Le méditant Vijranavadin perçoit l’amour comme un don de soi, comme un martyr sur l’autel de la compassion, comme un sacrifice fait à la divinité. Entre bourreau et victime souhaitant être sauvé, l’initié se perd pour mieux se retrouver, se confronte à lui-même pour sortir grandit de l’expérience. Parfois fort, parfois faible, il teste ses résistances, repérant ses faiblesses, cherchant la voie du milieu, celle qui coule de source et offre des relations harmonieuses. De ces expériences, il collecte des recettes mode d’emploi, des outils de développement à partager, des leçons d’amour à épouser, pour le plaisir de les offrir aux autres.

     

     

    Belle méditation et à la semaine prochaine.

     

     

    Extrait de l'Agenda de Mahamaitri la Grande Bienveillance Universelle 2018 

    Textes et images protégés par Copyright numéro 00062200-1

     

     

     

    « Méditation du 15 février 2018Méditation du 2 mars 2018 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :