• Méditation du 8 janvier 2018

     

    Méditation du dernier quartier de lune du lundi 8 janvier 2018

     

    Vastitude et profondeur de la coupe d’universalité

     

    Lundi jour de la Lune, développement de l’intériorité, de la foi, et de la confiance en soi.

     

    Préparation à la méditation de 21h à 21h30

     

    Méditation de 21h30 à 22h

     

    Méditation du 8 janvier 2018

     

    Le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses, de l’univers tout entier, le contemplatif au cœur profond, l’aimant bienveillant est sécurisant avec tous ceux qui l’entourent. Il incite à développer de riches échanges affectifs, à convaincre en affectionnant, à séduire les autres avec du concret, à partager ses sentiments autant que ses émotions, à construire des relations privilégiées. L’apprentissage de la vie, l’a amené à comprendre que tout est impermanent, que tous les êtres sensibles expérimentent leurs goûts et leurs dégoûts, qu’ils  connaissent des sympathies comme des antipathies, qu’ils visent des idéaux autant qu’ils sont eux-mêmes profondément humains. Le tout est d’égaliser ses humeurs, d’accepter ses disparités, et de comprendre les couples d’opposés pour s’en rendre maître. Les méditants Vijranavadin savent que les certitudes doivent être dépassées une à une même si  elles structurent les êtres en les incitant à développer toujours plus d’ouverture et de conscience. La quête d’universalité est une coupe d’amour, d’estime et d’admiration envers « soi » comme envers l’humanité toute entière. Tous les êtres ont des qualités et des défauts, pourtant ils aiment tous plus où moins. Le méditant Vijranavadin a le culte du bien, du bon, du beau, de l’authentique et du lumineux. Il est toujours disponible pour aimer inconditionnellement, être compatissant, et être profondément bienveillant tout le temps. Idéaliste, esthète, courtois, prévenant, son souci d’être agréable favorise de douces relations humaines. Il conserve bien à l’abri du cœur, cet idéal de vie. Ferme, concentré et vigilant sur cet essentiel majeur, les méditants de la conscience universelle restent affectueux et tendre à l’égard de tous les êtres sensibles. L’amour est notre guide suprême, chacun est capable d’aimer, de faire des efforts pour aimer plus et de se remettre en question pour aimer mieux.   

     

     

    Belle méditation et à la semaine prochaine.

     

    Extrait de l'Agenda de Mahamaitri la Grande Bienveillance Universelle 2018 

     

    Texte et image protégés par Copyright numéro 00062200-1 

     

     

    « Méditation du 2 janvier 2018Dates des 4 méditations de Janvier/février 2018 »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :