• Perle de Conscience 54

     

    Perle de conscience 54

     

    Prospérité et crise

     

    Perle de Conscience 54

     

    C’est en prenant conscience de la crise que nous prenons conscience de la prospérité

     

    Au jour d’aujourd’hui, la société traverse une crise sans précédent et le monde entier est frappé de plein fouet par ce cataclysme massif qui n’en finit pas de nous ébranler. Les gouvernements ont déjà proposés de multiples plans afin d’endiguer le phénomène, allant essentiellement des coupes budgétaires mais surtout prenant des mesures d’austérité visant tous les contribuables. S’ajoute à cette crise, une violence qui s’intensifie en degré, où des groupes affichent clairement leur agressivité. Ceux-ci sévissent à travers le monde entier, au cœur d’une société de plus en plus fragilisée, par toutes ses attaques guerrières de plus en plus violentes. Calmer le jeu semble impossible et rien n’y fait, car entre mieux et pire, la dette de chaque pays n’en finit pas de se creuser lamentablement, ce qui fait que la crise n’est pas prête de se terminer. Mais qu’en est-il réellement de cette dette colossale qui à été emprunter durant les années de prospérité. Ce sont certaines personnes mal intentionnées qui lorsqu’elles étaient au pouvoir, ont instituées une loi qui interdit aux gouvernements de s’autofinancer. Du coup, elles sont obligées d’emprunter à des banques privées, dont les taux n’ont fait que grimper durant de nombreuses années. C’est ainsi que les banques se retrouvent au dessus des états, Maitresses toutes puissantes du monde entier. La prospérité des pays est donc avalée continuellement, puisque la dette étant magistrale, les états ne remboursent que les intérêts annuels. Le capital reste donc toujours à payer ! Une crise est un évènement social ou personnel qui se caractérise par un paroxysme de souffrances, des contradictions ou des incertitudes, pouvant produire des explosions de violence ou de révolte. La crise est une rupture d’équilibre profonde où passagère. Quand la crise est économique elle devient une dégradation brutale de la situation économique d’un pays ou d’une zone, conséquence d’un décalage entre production et consommation. Elle se traduit par une forte hausse du chômage, par une baisse du produit intérieur brute, un accroissement des faillites et une baisse du pouvoir d’achat. En contre partie, la prospérité est une période de croissance économique où la bonne qualité de vie de l’ensemble de la population est qualifiée de prospère. Elle est le résultat d’une bonne gestion, d’un faible taux de chômage, d’une économie florissante, d’une stabilité politique, d’une qualité de soin de santé disponible à tous et d’une bonne appréciation générale des individus sur leur condition. Alors, entre prospérité et crise, entre accumulation des richesses et diminution du pouvoir d’achat, entre luxe et pauvreté, et entre stagnation et essor, la crise semble être un outil pour remplir les poches d’une partie de personnes mal intentionnées, surement les mêmes qui ont instaurés la loi interdisant aux états de s’autogérer. Ses êtres sont-ils devenus « fous » ou carrément machiavéliques pour se créer une manne sans fond, pour vampiriser les deniers de toute la planète et réduire une bonne partie des êtres sensibles à l’austérité. Heureusement, la synthèse entre prospérité et crise restera toujours que l’équilibre du monde est garantit par une bonne gestion sur tous les plans. Hors, si les gens ont de moins en moins d’argent, ils consommeront de moins en moins et la branche sur laquelle repose ses inconscients risque bien de céder sur leurs poids. Quand une dette devient trop grande, elle s’évacue d’elle-même par une révolution !

     

     

    Extrait du livre "Perles de Conscience"©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

     

    ¯˜"*°•**•°*"˜¯ 

     

     

    « Boulettes Ricotta-ThonPerle de méditation 54 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :