• Texte sacré "Conscience" janvier 2017

     

    Etude de texte sacré

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

    Janvier 2017

     

     « Conscience Universelle »

    Véronique-Arlette

     

     

    Texte sacré janvier 2017

     

     

    Pour comprendre le fonctionnement de la Conscience Universelle, voyons les dix niveaux de Conscience :

     

     

    Le 10ème niveau de la Conscience Universelle est l’ensemble de la totalité, la pureté éclatante, la couleur blanche transparente de la vérité absolue. C’est l’Amour à l’état pur. C’est le « tout » auquel je ne donnerais aucun nom pour ne favoriser aucune religion. C’est le seigneur de la totalité, le Maître des Maîtres, qui voit tout et comprend « TOUT ». C’est la Conscience immatérielle, sans perception ni aperception et sans substantialité. C’est le rien ou le tout, le vide plein, ou le plein vide. Le né et le non-né. C’est la limite extrêmement  difficile à maintenir, entre « la conscience et la cessation de la conscience ». C’est l’union et la compréhension de la totalité. C’est la dernière vie, celle de l’aboutissement du Maître qui ne reviendra plus, c'est-à-dire qui ne se réincarnera plus. C’est la voie des miracles, des nouveaux enseignements, de « la roue qui tourne » par le changement des Consciences. C’est l’immortalité par la sortie hors du cosmos, en dehors de Samsara la roue de l’existence. Dans cette conscience le temps n’existe pas, il est éternel, éternité et immortalité. Ce niveau est celui de tous les Maîtres qui s’incarnent comme « Avatars ». Cet « être » est un cristal pur dans lequel le Divin « est » et « s’exprime » à travers lui.

     

    Les 9 ème 8ème et 7 ème niveaux de la Conscience Universelle font partie de la triade des « lois cosmiques » ou spirituelles. Ici c’est le seigneur du karma qui décide du retour et du moment du retour. Les lois cosmiques sont le temps,  donc le passé le présent et le futur. C’est le résultat de la fermentation individuelle ou générale, de la « prise de conscience » personnelle et commune qui détermine le retour. Mais dans ces 3 niveaux, ce sont des êtres qui sont pleinement réalisés, des êtres exceptionnels et des Maîtres de sagesse. Quand l’humanité régresse trop, ou qu’elle est en plein essor, les lois cosmiques rééquilibrent l’ensemble pour une harmonisation du tout. Elles sont représentatives de l’accumulation énergétique de chaque être et de toute l’énergie du cosmos. Elles sont le résultat favorable ou défavorable de toutes les actions passées présentes et déterminent le futur individuel et collectif. En bref, pour faciliter la compréhension, si vous avez travaillez beaucoup la méditation et la concentration, vous dégagez une belle énergie et dans votre prochaine vie, vous reviendrez avec cette magnifique énergie et des conditions de réincarnation qui iront avec cela. Si vous avez développé l’Amour Inconditionnel, vous reviendrez avec cette belle qualité énergétique et des conditions favorables à son développement. Si vous n’avez rien fait qu’être négatif, vous ne reviendrez avec rien, et les conditions seront très défavorables. Idem pour la collectivité. Mais parfois, les lois cosmiques demandent à certains êtres exceptionnels de « descendre sur terre » où ils doivent vivre une vie physique et matérielle, pour refaire le chemin inverse vers la remontée. Cette descente terrestre suivie de la remontée vers le Divin créateur est pour apporter à toute l’humanité un message de Paix et d’Amour. Pour éviter à la terre et à tous les êtres « sensibles » de sombrer complètement dans le néant. Tout cela est de l’ordre des lois cosmiques. Ce que vous développez à l’intérieur, au niveau de votre « esprit/cœur », vous l’emportez avec vous, au moment de votre mort. Et si les lois cosmiques peuvent se servir de votre grande évolution, elles le feront, et vous serez heureux de participer à cela, même si parfois, ce sera au prix de la plus grande des confusions et nécessitera d’immenses sacrifices. Les grands « êtres » doivent traverser toute la souffrance de l’humanité, remonter jusqu’au Divin créateur, pour dissoudre toute la souffrance du monde. Telles sont les lois cosmiques.

     

    • Le 9ème niveau (Je suis la totalité) c’est Akanishtha la pure concentration de l’esprit. Ce sont les Maîtres chargés de la protection des guides incarnés,  des archives Akashiques et des civilisations disparues. Ce sont les Maîtres du voyage astral, de l’illumination et de l’éveil spirituel. C’est la « Conscience Divine » du méditant purifié, éclatant de transparence et d’innocence, qui stimule le changement chez les autres « êtres ». Cette conscience aspire vers le positif le bon et le bien. Elle protège et guide les autres êtres parce qu’elle est un pont entre le Monde Divin et le Monde Matériel. Le méditant voit les choses telles qu’elles sont, mais sans utiliser son intelligence. C’est sa pure conscience qui saisit instinctivement les choses. Il va utiliser tous les moyens utiles à la compréhension, sans jamais faire intervenir son intellectuel. Ses actions sont purement intuitives et instinctives. Sa conscience individuelle et complètement absorbée dans la conscience universelle. C’est donc « elle » qui l’éclaire et le guide. Tout lui vient spontanément sans réfléchir. Il peut être un miroir, un conseil, un mot, un geste, un regard ou le silence, parce qu’il est pur Amour. Son enseignement est richesse de perfection pour tous ceux qu’il guide.

     

    • Le 8ème niveau (Je suis le sceau de la totalité) C’est la puissance de la création, du magnétisme et du pouvoir. Ce sont les Maîtres de l’énergie destructrice et purificatrice. Les lois des affaires, des finances et de la force physique qui soutiennent l’individu et le collectif. C’est la « Conscience de Dévotion Suprême ». Le méditant est déjà un cristal blanc mais sa densité n’est pas encore complètement résorbée. Il est inspiré intuitif, visionnaire, mais encore un tout petit peu dans l’énergie de la dualité. Le méditant à des passages en parfaite connexion avec le Divin et d’autres moments qui sont complètement matérialistes. L’espace « temps » n’a pas encore été compris, il n’est pas encore complètement dépassé, et au-delà du par delà. Le meilleur et le pire cohabite dans une parfaire dévotion mais il est encore trop sous l’influence de la matérialité. Il y a confusion entre ce qui « est » et ce qu’il « voit ». Une toute petite distance entre ce qu’il voit et ce qui se passe. Il ne peut pas créer avec sa pensée, parce qu’il y a encore un soupçon de discrimination, qui l’empêche d’être en communion Complète avec le Divin. C’est le niveau qui demande de « sauter » dans l’inconnu en abandonnant toutes ses peurs, de se lancer en avant dans la 9ème, en renonçant complètement à la matérialité, pour passer complètement dans l’autre Monde. C’est comme accepter de « mourir » ici et maintenant sans aucune « peur » devant cette mort symbolique.

     

    • Le 7ème niveau (Je suis le témoin de l’Amour Absolu) ce sont les Gardiens du silence et de la méditation. C’est la pensée créatrice et la cristallisation des pensées. C’est aussi, la révélation des mystères de la création sous toutes ses formes. Ici nous trouvons toutes les inventions, les religions, et  tous les mouvements ésotériques du nouvel âge. C’est la « Conscience de Témoin ». Le méditant est un cristal en devenir. Il passe par l’étape de la pensée qui « s’interrompt » pour entrer dans le flot créateur. Il passe d’une vue verticale à une vue horizontale. Le fruit de la méditation est le silence méditatif. Le méditant développe ainsi son intuition sensorielle au travers de l’expérience de la contemplation. Cette conscience est la base spirituelle des lois cosmiques, en ce sens qu’elle ouvre sur des mondes inconnus dont elle est le réceptacle. Toutes les impressions vont s’inscrire profondément dans cette conscience. C’est pourquoi le méditant doit apprendre à garder le silence et les mystères qui s’y rattachent. Pour ne pas effrayer ceux qui ne peuvent voir et entendre certaines vérités. Pour témoigner son respect envers le créateur Divin, qui lui ouvre sa porte en lui accordant certaines révélations, qui seront en fonction de sa progression. Ici il faut apprendre à observer, continuer à observer, et devenir un parfait observateur. Rien d’autre que cela ! C’est la base des lois cosmiques.

     

    Les 6ème, 5ème et 4ème niveaux de Conscience Universelle font partie de la triade des « lois morales ». Ici c’est le seigneur de l’Amour qui règne en maître, c’est la déesse Vénus qui vérifie la sincérité et accorde le droit de passage. Cet espace est l’espace intermédiaire entre le ciel et la terre. Les lois morales sont le garant et le témoin de la vérité. Elles sont un SAS qui protège les valeurs de loyauté et d’innocence dans toutes leurs puretés révélées. Dans cet espace médiateur, seul demeure la « vérité vraie » des êtres. Tout le reste « reste » en bas. Les lois morales sont les observateurs de l’authenticité individuelle et collective. Elles aident l’individu et l’humanité à conserver l’exactitude des faits, la rectitude et la justesse de l’Amour du Tout. Les lois morales protègent, soutiennent et empêchent l’humanité de sombrer dans le Chaos généralisé. La moralité maintient la vérité éclatante du Divin créateur à travers sa création « l’homme ». Elle témoigne de sa ressemblance et étaye l’identification de l’individu sur cette pureté éclatante. La moralité fait partie intégrante de la « pure vérité » d’un être, d’un pays, d’une nation, et de toute l’humanité. Elle accompagne, fidélise et accrédite les êtres sur la voie de l’Amour et de la recherche de la vérité de cet Amour. Son action agit en profondeur dans l’humain, qui s’appuie sur ses « lois morales » pour construire et structurer son identité individuelle au sein de l’Humanité. Cette valorisation cautionne sa moralité et lui donne accès à d’autres plans de conscience. Mais cette honnêteté doit s’instaurer dans la base individuelle puis collective des êtres, pour édifier la stabilité de la civilisation. C’est pourquoi, il y a ce SAS, ou la vérité est mise à l’épreuve, sous forme d’un jeu du genre « montre moi qui tu es en vérité » !! Ici l’individu et la société sont placés sous le regard du Divin, qui les observe au travers des « lois morales ». Es tu l’être que tu montres que tu es ? Si « oui » tu montes, si « non » redescend !! Telles sont les lois morales qui ancrent « l’amour spirituel » dans le matériel que les hommes construisent.

     

    • Le 6 ème niveau (Je suis la Moralité) ce sont les Maîtres de la beauté, de l’amour, de l’équilibre et de la justice. Mais également ceux de la médecine complète, et des enseignants ésotériques consacrés à la divination. Ce sont tous les serviteurs célestes et Angéliques, et tous ceux qui se rapprochent d’une manière ou d’une autre de l’Amour. Ici c’est la « moralité Supra-Consciente » réceptacle de tous les êtres. Elle est le témoin direct de la pure moralité de l’individu, et de la pureté morale de la collectivité humaine. Elle stocke en permanence la conscience des individus et de la collectivité, en comptabilisant toutes les bonnes actions effectives qui ont été instruites et finalisées par une moralité sans tâche. Les actes sont compris et enregistrés pleinement dans cette Conscience qui « sommeille ». L’individu agit à travers cette moralité « supra Consciente » sans vraiment s’en rendre compte, car la leçon est admisse en toute conscience avec la moralité Divine. Il y a résonnance par ressemblance avec le même taux vibratoire. Elle est donc totalement affranchie et s’inscrit dans la durée, par la marque du « fer forgé » qui à laisser son empreinte dans le cœur. Il n’y a plus à revenir sur ce qui est compris. Cette conscience tranche pour équilibrer et harmoniser. Elle est bien là, mais sommeille à travers tout l’Amour, toutes les pensées et tous les actes des personnes, sans que celle-ci s’en rende compte vraiment. Ici le méditant vit certaines choses en complète harmonie spirituelle. Il commence à opérer une sélection drastique sur ses modes de vie et entrevoit des vérités spirituelles.

     

    • Le 5 ème niveau (Je suis le sceau de la Moralité) ce sont les Maîtres de la communication et tous ceux qui œuvrent avec « le verbe » créateur. Ce sont également tous les chercheurs et les spiritualistes qui travaillent et font de multiples découvertes. Il y a aussi ceux qui inspirent les écrivains,  et ceux qui guident lors de l’écriture automatique. Ici c’est la « moralité Inconsciente », et la mise à l’épreuve, sous le biais de la communication avec l’autre. C’est la Conscience qui s’affirme, qui « est » en réalité mais sous l’effet du rêve. Rêve et réalité se croisent et se décroisent dans un jeu subtil, ou la moralité joue un rôle très important en se confrontant avec l’immoralité. C’est ici que l’être à véritablement le pouvoir d’« observer » qui il est, mais par petite touche et inconsciemment. Pour s’entrevoir et se voir, se découvrir et faire connaissance, passer du concret au subtil, être et ne pas être. Le méditant utilise le jeu délicat et raffiné du « rêve » pour se confronté en toute conscience et en  « réalité ».  Mais cette possibilité qui lui est offerte de pouvoir regarder et sonder les profondeurs de son âme via son cœur, n’est qu’une affirmation de ses propres choix moraux. En vérité et en réalité est-ce que l’être est véridique dans ce qu’il montre sincèrement de lui ? Est-ce que sa moralité est digne et conforme à la moralité Divine ? Est-ce qu’elle est affirmée ou en voie d’affirmation dans toutes les couches de sa Conscience, même les plus subtiles ? Parce que, dans cette moralité, tout ce qui n’est pas encore confirmé est renvoyé vers le 4ème niveau et ce qui est certifié passe dans le 6 ème. Cette moralité sélectionne et trille en fonction du sceau de la moralité Divine. Il n’y a pas d’échappatoire possible avec les lois morales….. !!

     

    • Le 4ème niveau (Je suis le témoin de la Moralité) ce sont les Maitres de la Loi de causalité, les comptables de la loi du Karma et de la doctrine de la réincarnation. Sont présent également tous les Maîtres du foyer et de la reproduction, Les Maîtres de la justice Divine et tous ceux qui prennent en charges les fardeaux des autres. C’est l’accumulation karmique de tous nos actes, bons mauvais et neutres. Ici c’est la « Moralité Consciente » et effective en toute Vérité. Le méditant est vrai ou pas, il sait ou il en est avec sa propre moralité. Si elle est en accord avec le Divin ou pas. Tout cela est en veille en lui, dans son cœur. Cette moralité surgit spontanément, parce qu’elle est présente dans les couches inférieures. Parce qu’il y a déjà eu un très bon travail dans les 3 premières couches de la Conscience. Le méditant à déjà réalisé un cheminement personnel important, avec la réalisation d’un travail sur son intériorité, qui lui permet son avancement. Le fond de son cœur est une toute petite ouverture, un peu comme un rayon de la lumière Divine qui arrive jusqu’à lui. Maintenant il doit confirmer son action en déployant davantage de moralité. Il a compris et enregistré certaines règles, même si le « tout » est loin d’être parfait.  Cette première moralité est la base sur laquelle il appuie son perfectionnement vers le Divin. Ces actes sont encore « en veille » dans la loi de causalité, mais il y a une belle ouverture d’esprit qui témoigne d’une vraie prise de Conscience, d’un lien entre le spirituel et le matériel. L’être se pose beaucoup de questions et témoigne d’un grand intérêt pour les choses supérieures. Ce peut être le premier pas vers la foi, ou vers une cause « noble », ou vers un absolu chargé d’Amour Inconditionnel et très positif. Mais, ce peut-être aussi une très bonne action, la rencontre avec un être supérieur, ou un déclanchement déterminant.

     

    Les 3èmes 2èmes et 1ers niveaux de Conscience Universelle font partie de la triade des « lois naturelles » qui forment tous les individus. Ce sont les Maîtres de la mémoire cosmique et du monde de la forme. Ce sont les lois de l’individualité, de l’émotivité et de la discrimination. L’être prend conscience de son corps, que celui-ci « pense » au travers de l’identification ou de la séparativité. C’est la roue de la réincarnation qui détermine la vie, le corps, les pensées et la manière de penser des individus et de la collectivité.  C’est l’accumulation karmique de la vie précédente qui oriente le choix de cette nouvelle vie. En bref, votre « énergie personnelle», celle que vous avez développée au niveau de vos sentiments, revient  se réincarner dans un nouveau corps, et votre « karma » sera de poursuivre votre évolution. Le karma n’est pas une punition mais un moyen qui vous est donné de vous dépasser.  Il est évidemment chargé de toutes vos expériences passées, qui sont inscrites dans votre Conscience. Mais la souvenance n’est plus et heureusement, parce qu’il faut une grande évolution personnelle pour pouvoir affronter « la vision » de toutes les vies précédentes ! Alors les lois naturelles sont très bien faites en cela, puisqu’elles sont le reflet exact et direct de « qui vous étiez » juste avant de mourir. Elles vous protègent contre vous-même et vos erreurs passées.  Elles vous redonnent une « chance » de tout modifier, de recommencer en mieux, et d’évoluer. Dans cette nouvelle incarnation,  tout « être vivant » est placé « là où il doit être » suivant les lois de cause et d’effet. En effet les lois naturelles sont la représentation « du fond du cœur », du « fond de la pensée » et du « fond de la discrimination ». En vérité « votre vie »dépend complètement de la nature de votre égo, de la nature de vos sentiments, de la nature de vos pensées et de tous les actes qui en découlent. Telles sont les lois naturelles, elles sont exactement telles que vous êtes.

     

    • Le 3ème  niveau (Je suis la Créature) ce sont les Maîtres de la Conscience Divine, de la guérison individuelle et collective, de la Nature et du Monde. Ce sont tous les guides de la Compassion, de l’Amour Inconditionnel et des Enseignants qui s’y rattachent. Ici c’est la « Conscience discriminante ». Les sentiments primaires sont de l’ordre de l’identification, de la discrimination ou de l’unité. L’être humain passe par la reconnaissance de son identité personnelle avec celle de l’autre. Où encore, il ne se reconnait pas du tout dans l’autre et à ce moment là, il rejette et discrimine. Où encore, il réussit à ajuster sa différence  dans celle des autres, afin de vivre en unité complète. Être la représentation du Divin, être la créature créée, instaure des lois naturelles qui doivent être comprise en toute Conscience. Nous sommes tous frères et sœurs nés de l’Amour Cosmique et nous possédons tous un cœur rempli d’Amour. En cela, nous avons tous les mêmes chances. Mais c’est notre manière d’aimer et de penser qui va tout changer. Cette conscience est triple en elle-même, puisqu’elle est soit reconnaissante, soit séparative ou soit unitaire. Elle est en cela, significative de ce qui vous ouvrira sur la montée spirituelle, de ce qui vous fera stagner au même endroit et de ce qui vous fera chuter dans la matérialité excessive. Prenez donc « conscience » de vos intentions profondes et soyez véritablement reconnaissant, d’être une « Créature Divine » qui grandit dans le respect des lois morales.

     

    • Le 2ème niveau (Je suis le sceau de la Créature) ce sont les Maîtres bâtisseurs du monde de la forme, les constructeurs et les inspirateurs, les stratèges et tous ceux qui édifient les structures des nouvelles civilisations. Ce sont tous les penseurs, ceux qui construisent, structurent,  développent et créaient de nouvelles pensées chargées d’Amour et de Compassion. C’est la « Conscience de la pensée » à l’état brute. L’observateur qui se regarde en train de penser. C’est juste le déploiement de la réflexion. L’être peut prendre Conscience que des pensées prennent forme en lui. En a-t-il conscience ou pas ? Ou vit-il dans le flot de sa pensée, sans le contrôler, sans en saisir toute la portée ? Est-il la « victime » de sa propre pensée qui tourne en boucle à l’intérieur de lui ? Parce que l’empreinte de la « forme pensée » qu’il utilise va tellement tourner en lui, qu’elle va créer des sillons dans lesquels il aura beaucoup de mal à sortir. Cette conscience est représentative de « comment » pense l’individu et de tout ce qui découle de sa manière de « penser ». Cela va se matérialiser à travers la forme. C'est-à-dire, ses Amours, son travail, ses amis et toute la construction générale de sa vie, sera bâtie de la même manière. Par exemple, s’il n’a pas confiance en lui, s’il n’es pas certain de son Amour pour l’autre, la structure de cet Amour ne sera pas solide, et risquera de s’effondrer à la première bourrasque. S’il pense intérieurement, qu’il ne mérite pas d’être Aimer, alors quand il rencontrera l’Amour, il ne se sentira pas digne de le « recevoir » et inconsciemment il créera des obstacles invisibles qui feront tout capoter. Est-il à la hauteur de la créature Divine qui « est » en lui, ou bien doit-il effectuer encore un parcours de reconnaissance de cette paternité Divine ? Telle est le « sceau de la créature » de cette 2ème conscience.

     

    • Le 1er niveau (Je suis le témoin de la Créature) ce sont les Maîtres de l’harmonie, de la Paix, et les inspirateurs Divins. Mais aussi et surtout les Maîtres de l’éveil collectif et de l’évolution spirituelle, les promeneurs de l’espace, tous les Maîtres de la terre et de la matérialité. C’est la « Conscience de l’égo » qui vit dans le corps matériel et prend conscience de sa matérialité à travers l’expérience terrestre. C’est « être » ou ne pas « être », l’éternelle question de l’individu et de la collectivité. C’est le « soi » et le « non soi », l’apprentissage de la valeur matérielle, de son sens, et de ses prédispositions. Cette matérialité part de l’individu le plus « égoïste » pour aller vers l’être le plus « altruiste ». C’est l’infiniment petit qui va jusqu’à l’infiniment grand. Il n’y a pas de petite « Paix » ni de grande « harmonie ». Mais un « TOUT» ou « TOUT se tient ». De la plus petite étincelle jusqu’au cœur du Divin, l’amour brille dans chaque cellule, dans chaque cœur et dans chaque niveau de Conscience. C’est « le témoin de la créature » divine qui vit en chacun de nous. Plein de matérialité vide de spiritualité ou plein de spiritualité vide de matérialité, ou équilibre entre spiritualité et matérialité ? C’est le « sablier » qui harmonise les trois aspects, qui stabilise cette réunion pleine de délicatesse et de subtilité.  Dans son amour, chacun à la possibilité de développer l’Amour et non la haine. L’amour est le premier « présent » offert par le Divin, à nous d’en être digne en adoptant une moralité conforme aux lois naturelles et toute notre vie se passera merveilleusement bien. Cette « vérité absolue », que vous soyez d’accord ou pas n’y change rien. Parce que la vérité est le trésor du cœur et qu’il est le témoin et l’étincelle de toute vie qui commence. C’est la reconnaissance du « soi », le début du voyage, le chemin du profane, l’initiation du disciple, la foi du religieux et l’enseignement du Maître, tout commence ici par « le développement du « soi » à travers tous les niveaux de Conscience.

     

    Toutes les lois naturelles, morales et cosmiques sont éclatantes de Vérité Absolue. Les « Maitres de sagesse » résident dans tous les niveaux de Conscience pour que « l’éternel » demeure. Ils sont les fidèles Gardiens garants protecteurs de toute l’Universalité. Eclairant le méditant de la « Conscience Universelle » l’observateur des êtres et de l’univers tout entier, de leurs sagesses ancestrales, pour le guider à travers la transcendance. C’est pour cette raison que le méditant de la Conscience Universelle, s’intéresse de très près à la culture de l’Amour Inconditionnel, parce que celui-ci « est » présent dans chaque niveau, juste un petit peu plus développé à chaque fois.

    (Texte extrait de la méditation Vijranavadin du 13 Août 2011)


    Exercice

    Question :

    1/ Selon vous, à quel niveau de conscience appartient le Cintamani bouddhiste, le cristal pur de l’inconditionné et la perle de la conscience pure ?

    2/ Qui est le SAS médiateur de la vérité vraie ?

    3/ A quelle niveau de conscience appartiennent les Maîtres de la justice divine ?

    4/ Qu’est-ce que l’accumulation karmique ? Qui la régit ? Et où conduit-elle ?

    5/ Dans quel niveau de conscience vous situez-vous quand vous faites travailler votre « intellectuel » selon vous ?

    6/ Le moi est la représentation et la conscience que j’ai de moi-même. Dans quels niveaux de conscience se situe t-il selon vous ? Pourquoi ?    

    Aide : La conscience est la capacité de se percevoir, s'identifier, de penser et de se comporter de manière adaptée. Elle représente le degré de pureté dans lequel l’être se situe, la purification qui à déjà été entreprise et effectuée au niveau des intentions, de la parole et du corps. Elle est ce que l'on sent et ce que l'on sait de soi, d'autrui et du monde. En ce sens, elle englobe l'appréhension subjective de nos expériences et la perception objective de la réalité.  


    L’étude des textes sacrés est le véhicule de la compréhension.

     

    ¸.•°*”˜”*°• ¯`°º·¤.¸¸.¤·º°´¯ •°*”˜”*°•.¸ 

     

    Très bon travail

    Par l’étude le disciple oriente son esprit dans la bonne direction, celle de la sagesse suprême. 

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants ©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯ 

     

    « Exercice symbolique janvier 2017Exercice Charte d'éthique Janvier 2017 »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :