•  

    Module apprentissage de la charte d’éthique

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

    Février 2017

     

     L'éthique c'est quoi finalement

     

    Exercice Charte d'éthique février 2017

     

    « Le Maitriyo »

     

    Le Maitriyo est un code moral de conduite personnelle et de base spirituelle pour toute personne qui s’engage sur la Voie de l’Amour Universel. Que ce soit par adhésion à cette éthique ou tout simplement pour évoluer en conscience, ou encore pour solidifier une pratique spirituelle, le « Maitriyo » est une référence incontournable.

     

    Cette charte d’éthique  comporte 19 vertus morales à développer, que chaque adhérent est tenu d’observer dans sa pratique quotidienne.  Tous les membres qui adhèrent, s’engagent à respecter ce code comme éthique, en famille, avec leurs amis, et dans tous leurs rapports de vie. Ils doivent faire preuve d’Amour Universel envers toutes les races, toutes les ethnies, et toutes les religions, sans discrimination, dans le respect, la joie et la bonne humeur.

     

    Le Maitriyo est perpétué par tous les êtres qui développent des qualités fraternelles, par les adhérents et toutes les personnes désireuses d’avancer sur la  voie de l’Amour Universel et de la Paix. Chaque personne qui adhère à ce code devient un ambassadeur du Maitriyo et porte « le bracelet de distinction » en signe d’adhésion.

     

    Code moral du Maitriyo 

     

    1/ L’Amour Universel est le plus pur des sentiments humains

    2/ La bienveillance  est la richesse du cœur

    3/ La bonté se dévoue pour être généreuse

    4/ La convivialité sereine est un partage harmonieux

    5/ La sincérité affectueuse exprime ses sentiments sans artifice

    6/ La confiance mutuelle est une conquête de chaque instant

    7/ La politesse est une vallée respectueuse et impartiale

    8/ L’aide et l’entraide s’aident entre elles

    9/ La tolérance est une conquête sur « soi »

    10/ L’égalité des chances est une chance d’égaliser

    11/ La solidarité est l’unité qui fait la force

    12/ La moralité se construit sur l’exemple

    13/ La compréhension est une prise de conscience effectuée en douceur

    14/ La patience prend son temps

    15/ La liberté n’a pas de maître

    16/ L’honneur est une distinction qui cache bien ses trésors

    17/ La méditation cherche son âme dans les profondeurs intérieures

    18/ L’humilité est un écrin de douceur pour l’âme

    19/ L’espoir apaisant réunit chemin et but dans l’instant présent

     


     

    La charte d’éthique Maitriyo est une convention philosophique engageant « le disciple spirituel » dans sa quête d’absolu, l’être humain dans son unité fondamentale, l’érudit dans sa soif de connaissance, et/où le croyant dans ses revendications religieuses. Ses 19 vertus rappellent ainsi à tous les ambassadeurs du Maitriyo, les principes simples qui doivent guider leurs comportements dans la vie ordinaire et les aider à ne pas briser le lien de confiance qui les unit entre eux. Il en va de notre « responsabilité universelle » de partager cette éthique commune si nous souhaitons réellement entrer dans une nouvelle réalité.

     


    L’éthique c’est quoi finalement

     

    L’éthique selon « Toupictionnaire » le dictionnaire de politique ? 


    Étymologie : du grec ethikos, moral, de ethos, mœurs.

    L'éthique est la science de la morale et des mœurs. C'est une discipline philosophique qui réfléchit sur les finalités, sur les valeurs de l'existence, sur les conditions d'une vie heureuse, sur la notion de "bien" ou sur des questions de mœurs ou de morale.

    L'éthique peut également être définie comme une réflexion sur les comportements à adopter pour rendre le monde humainement habitable. En cela, l'éthique est une recherche d'idéal de société et de conduite de l'existence.

    Étymologiquement le mot "éthique" est un synonyme d'origine grecque de "morale". Il a cependant, de nos jours, une connotation moins péjorative que "morale" car plus théorique ou philosophique. Tandis que la morale est un ensemble de règles ou de lois ayant un caractère universel, irréductible, voire éternel, l'éthique s'attache aux valeurs et se détermine de manière relative dans le temps et dans l'espace, en fonction de la communauté humaine à laquelle elle s'intéresse.

    Dans "Le capitalisme est-il moral ?" (Albin Michel), le philosophe André Comte-Sponville distingue l'ordre moral de l'ordre éthique. Pour lui, la morale est ce que l'on fait par devoir (en mettant en œuvre la volonté) et l'éthique est tout ce que l'on fait par amour (en mettant en œuvre les sentiments).


    La vertu c’est quoi finalement


    La vertu selon « Toupictionnaire » le dictionnaire de politique ? 

     

    Étymologie : du latin virtus, vertu, force morale, force d'âme, valeur, vaillance, courage, dérivé du latin vir, homme, mari, époux, homme de courage, homme de cœur.

     

    Sens 1

    Dans un sens vieilli, la vertu désigne le courage physique ou moral, la force d'âme, la vaillance.

     

    Sens 2

    Sous l'influence du christianisme, le terme vertu a pris un sens de valeur morale. La vertu est la capacité, la disposition spirituelle ferme et constante qui conduit un individu à agir en accord avec un idéal moral ou religieux ou avec la loi divine, à faire le bien et à éviter le mal, en dépit des obstacles rencontrés.


    Exemple : mettre la vertu de quelqu'un à l'épreuve.

    Synonymes : capacité, qualité, aptitude.

    Antonymes : défaut, vice.


    Vertus principales selon le domaine :

     

    Philosophie classique :

    Les quatre vertus cardinales identifiées par Platon

    La Prudence, la Justice, la Tempérance et le Courage (ou Force d'âme).

    Christianisme :
    Les trois vertus théologales qui

    complètent les quatre vertus cardinales

    La Foi, l'Espérance et la Charité.
    Elles sont censées guider les hommes dans leur rapport au monde et à Dieu.

    Catholicisme :
    Les sept vertus catholiques

    La chasteté, la tempérance, la prodigalité, la charité, la modestie, le courage et l'humilité.

    Les trois vertus monastiques :

    L'obéissance, la pauvreté et la chasteté.

    Vertu politique selon Montesquieu

    Le civisme : l'amour des lois et de la patrie qui nécessite de préférer l'intérêt public au sien propre.

    Franc-maçonnerie :
    Les trois vertus maçonniques

    La tolérance, la bienfaisance et la solidarité.

    Scoutisme

    La franchise, le dévouement et la pureté.

    Vertus intellectuelles

    L'intelligence, la science, la sagesse, l'art et la prudence.


    Plus généralement la vertu est une disposition particulière pour accomplir tel devoir ou telle bonne action et par extension une qualité morale.

    Exemple : les vertus civiques.

     

    Sens 3

    La vertu est la capacité, le pouvoir de quelque chose à produire un effet bénéfique.

    Exemple : les vertus des plantes médicinales, d'un aliment.

    Synonymes : effet, bénéfice, pouvoir, propriété, qualité.

     

    Sens 4

    Dans un sens littéraire et vieilli, la vertu désigne la chasteté féminine, la pudicité attendue d'une femme, la fidélité d'une épouse.

     


    Qu’est-ce que l’éthique?

    http://gpp.oiq.qc.ca/qu_est-ce_que_l_ethique.htm

     

    L’éthique est une réflexion sur les valeurs qui orientent et motivent nos actions. Cette réflexion s’intéresse à nos rapports avec autrui et peut être menée à deux niveaux.

    Au niveau le plus général, la réflexion éthique porte sur les conceptions du bien, du juste et de l’accomplissement humain. Elle répond alors à des questions comme :

     

    ·         qu’est-ce qui est le plus important dans la vie?

    ·         que voulons-nous accomplir?

    ·         quels types de rapports voulons-nous entretenir avec les autres?

     

    Les valeurs deviennent ainsi des objectifs à atteindre, des idéaux à réaliser. À l’échelle individuelle, nos actions sont autant de moyens d’actualiser nos valeurs. À l’échelle collective, l’imposition de règles est aussi un moyen de réaliser l’idéal partagé; les actions qui vont dans le sens de l’idéal deviennent des devoirs, des obligations. Les règles, cependant, sont générales et ne peuvent couvrir toutes les situations où des choix d’actions sont nécessaires.

    C’est pourquoi la réflexion éthique porte aussi, au niveau particulier, sur les cas embarrassants et les dilemmes. Elle répond alors à des questions comme :

     

    ·         quelle est la valeur la plus importante dans cette situation?

    ·         quelle est la meilleure décision éthique dans ces circonstances?

     

     

    L’éthique professionnelle

     

    En éthique professionnelle, la réflexion porte sur les valeurs qui motivent les conduites des professionnels et qui sont actualisées dans les codes de déontologie.

    Les valeurs des ingénieurs définissent un idéal général de pratique. Le bon ingénieur se distingue, entre autres, par sa compétence, son sens des responsabilités, son engagement social. Ce que cela signifie dans la pratique quotidienne, le code de déontologie aide à le comprendre en énonçant les devoirs et obligations découlant de l’idéal du groupe.

    L’idéal de pratique justifie l’imposition de règles contraignantes et motive à les respecter. La déontologie, comme tous les systèmes de règles, a cependant des limites.

    La pratique du génie est diverse et complexe. L’évolution économique et technique fait apparaître des problèmes éthiques nouveaux. Les ingénieurs, en outre, travaillent majoritairement dans des organisations qui ont des valeurs différentes des leurs. Au niveau particulier de la pratique professionnelle, la réflexion éthique redevient donc nécessaire pour résoudre les cas complexes et les conflits de valeurs.

     

     

    La réflexion éthique

     

    Le but de la réflexion éthique est de déterminer non pas les valeurs les plus motivantes, sur le plan subjectif, mais celles qui peuvent justifier rationnellement notre action, celles qui constituent de bonnes raisons d’agir dans un sens ou dans l’autre. Dans le domaine éthique comme dans le domaine technique, les ingénieurs ne sont pas guidés par leurs préférences personnelles. Ils font des choix rationnels et sont capables de les justifier en donnant des raisons telles que l’intérêt du client, la qualité de l’environnement, la sécurité du public.

    La réflexion éthique permet de déterminer les valeurs qui constituent des raisons d’agir acceptables par l’ensemble de la société, par les personnes qui partagent l’idéal de pratique et, au niveau particulier, par les personnes et les groupes touchés par une décision.

     


    C’est quoi l’éthique d’un point de vue philosophique ?

     

    Extrait du philosophe Bernard Stiegler qui axe sa réflexion sur les enjeux des mutations actuelles – sociales, politiques, économiques, psychologiques – portées par le développement technologique et notamment les technologies numériques. 

     

    Quelle définition donneriez-vous de l’éthique ?

    Il y a plusieurs manières de répondre à la question de ce qu’est l’éthique, parce qu’elle est extrêmement liée à ce qu’on appelle l’ethos. Qu’est-ce qu’un ethos ? C’est de là que vient le mot éthique. Parfois, on traduit le mot ethos par « caractère » : quand Aristote, par exemple, emploie le mot ethos dans La Poétique, on le traduit par « caractère ». Chez Heidegger, on le traduit par « séjour », l’espace et le temps où l’on se tient. Cela veut dire la place que l’on a. Dans une société telle que l’Inde, par exemple, je ne crois pas qu’il y ait un concept d’ethos. Mais il n’empêche que cela correspondrait aussi, peut-être, à une pensée des castes : la place que l’on a dans la société, y compris socialement parlant.

    Et pour moi, l’éthique chez les Grecs, c’est lié à ce qu’on appelle l’aidos, qui se traduit par pudeur, par honte. C’est la traduction que je retiens : la honte. Mais on la traduit aussi par honneur, par le sentiment de la dignité. C’est un mot qui vient de Hadès, qui est le nom d’un dieu, le dieu de la mort. Pour moi, l’éthique, c’est ce qui cultive le sentiment de l’aidos, l’aidos étant le sentiment d’être mortel, savoir qu’on est un mortel, et qu’en tant que mortel il y a des choses qu’on ne peut pas faire. On ne peut pas se comporter comme un animal. Chez les Grecs, un animal n’est pas « un mortel », il est périssable. Être mortel, c’est savoir que l’on va mourir. Et c’est vivre dans un rapport au temps –  l’éthique et le temps sont extrêmement liés –, dans un rapport au temps qui est surdéterminé par le fait que l’on sait que ce temps va s’arrêter un jour, et on le sait tellement que tout ce que l’on fait dans la vie est surdéterminé par ce savoir.

    Y a-t-il une tradition dans laquelle s’enracine particulièrement l’éthique ?

    On dit, et on a raison de le dire, que le judaïsme, ou disons le peuple qui est à l’origine du monothéisme, est le peuple éthique. On a raison de le dire, mais le mot éthique n’est pas hébreu, il est grec. Et les premiers à parler d’éthique ne sont pas les Hébreux, ce sont les Grecs. Le grand texte sur l’éthique c’est Aristote, le premier…

    Alors pourquoi peut-on dire que le peuple juif est le peuple éthique, bien que le mot éthique ne soit pas hébreu ? Je crois que c’est parce que c’est le peuple qui pose la question en tant que peuple, et non simplement en tant qu’individu, de sa position par rapport à ce que l’on appelle la transcendance ; et donc de sa place, qui, par ailleurs, s’accompagne de prescriptions.

    Faites vous une différence entre l’éthique et la morale ?

    Je distingue, chose qui est souvent confondue, l’éthique de la morale. En disant que l’éthique, c’est une situation où l’on est contraint de ne pas sortir de sa place ; la morale, c’est ce qui définit des règles partagées par un ensemble de gens sur la manière de ne pas sortir de sa place. Ce n’est pas la même chose. On peut respecter la morale sans être éthique. Et par ailleurs, l’éthique véritable, c’est quand on rencontre une situation où il n’y a pas de règle morale qui fonctionne, et où là, on doit décider de quelque chose. Donc, c’est une question de l’invention. Un être éthique, c’est quelqu’un qui est capable d’inventer une position digne, non honteuse, c'est-à-dire un aidos, une façon d’être dans l’aidos, là où la morale ne lui apporte aucun secours. Donc c’est une manière aussi d’affirmer le caractère singulier de l’être éthique. L’être éthique est un être absolument singulier. Personne ne peut lui donner sa loi.

    On a besoin, pour pouvoir vivre éthiquement, d’avoir des cadres moraux qui nous donnent des règles, avec lesquelles on n’est pas forcément d’accord, mais on vit dans tel pays, il faut respecter les règles. C’est ce que dit la fameuse morale par provision de Descartes – Wittgenstein dit la même chose : « Je suis à tel endroit, un pays vit comme ça, si je suis dans ce pays-là, il faut adopter ses règles, sinon je m’en vais. » A fortiori quand c’est mon pays, bien entendu. Cela s’appelle l’éducation.

    Ce qui fait que l’éthique n’est pas une morale, c’est qu’elle n’existe pas. Elle reste toujours à inventer. Il en va de même pour la justice. La justice n’existe pas. Mais le droit existe. Il y a un droit positif, il faut respecter le droit.

    Puisque l’éthique est toujours à inventer, comment s’y prendre ?

    Je pense que l’éthique est un sentiment qui est transmis. Le mythe de Prométhée et d’Épiméthée dit que c’est un sentiment qui est inscrit au fond du cœur du mortel. En puissance, tout être humain doit être éthique. Mais en acte, il ne peut l’être que si on le forme à le devenir. C'est-à-dire que la puissance, chez Aristote, la dynamis, c’est la matière. Et cette matière, elle n’est qu’en puissance, il faut la travailler pour qu’elle devienne effectivement éthique. Cela s’appelle l’éducation, ce que j’appelle, moi, le soin. Cela se transmet. C’est ce qui suppose la formation d’un surmoi, surmoi dont j’hérite, que j’ai hérité de mon père, qui lui-même l’a hérité de son père ; donc je l’hérite de mon grand-père, qui lui-même l’a hérité de son grand-père, et ainsi je l’hérite jusqu’à…. C’est ce qu’Antigone appelle « la loi non écrite ». Elle est non écrite parce qu’elle est inénarrable, immémorable, … et elle a une autorité colossale ! Chez les monothéistes, la source, c’est Dieu le père. Dieu le père, c’est le Dieu éthique à cause de cela, parce qu’Il est cette source-là.

     

    C’est là d’ailleurs que se noue le rapport entre éthique et morale. Tout le problème est que si vous avez une technique éthique, vous risquez de faire fonctionner votre technique automatiquement, et elle ne devient plus éthique mais elle devient morale. Et vous avez perdu l’éthique. Mais si vous n’avez pas de technique… y compris des techniques de respiration qui consistent par exemple à s’hyper-oxygéner le cerveau. Il y a toutes sortes de techniques du corps. Cela commence par le corps; le yoga et toutes ces choses-là en font partie, mais il y en a beaucoup d’autres. Des techniques de prières, il y en a beaucoup. Des moulins à prières… Toutes ces choses-là, ce sont des techniques qui consistent à vous mettre dans une certaine disposition. Que va me donner cette disposition ? Elle va me permettre de passer sur ce que j’appelle l’autre plan. Il y a un plan éthique, c’est ce que j’appelle le plan des consistances, c’est le plan de ce qui n’existe pas. Finalement, les choses éthiques relèvent de ce qui n’existe pas et que Héraclite appelle l’inespéré. L’inespéré, c’est quelque chose qui n’est pas espéré, parce qu’il est tellement inespérable qu’il n’est pas espéré, parce qu’il n’existe pas. Il est inconcevable. Mais Héraclite dit : « Qui n’espère pas, il ne l’atteindra jamais, l’inespéré.» Il faut espérer pour atteindre l’inespéré. Il faut attendre pour atteindre l’inattendu. Et ça, cela suppose des techniques. Ce ne sont pas des attentes comme les autres.

     

    La culture éthique, c’est ce qui est capable de se projeter sur ce plan que j’appelle l’autre plan, le plan de la consistance. Ou le plan de l’élévation, qui me permet de produire l’inattendu. C’est-à-dire ce dont on parlait tout à l’heure, ce que la morale ne nous apportera jamais. La morale vous dit : « Il faut vivre comme ci, comme ça, etc., conformément à la société. » Mais là où la société vous attend vraiment, c’est là où vous êtes inattendu, c’est là où vous allez dire : « Non, non, aujourd’hui ce n’est plus comme ça qu’on règle le problème. » La force des prophètes, du prophétisme, c’est ça : un prophète est toujours quelqu’un qui vient contre, à commencer par Jésus Christ, qui d’un seul coup dit : « Ça suffit tous vos machins, ce n’est pas du tout ça que disent les Écritures !» Mais c’est vrai des artistes, c’est vrai des scientifiques, c’est vrai des inventeurs. Finalement, l’éthique c’est l’invention. C’est une invention au service de ce que j’appelle l’individuation. Au sens où Gilbert Simenon en parle. L’individuation, c’est la poursuite du devenir de ce que c’est que – on dit genre humain aujourd’hui – disons, la transformation des mortels, ceux qui n’ont pas de qualité, et qui doivent s’élever sans cesse au-dessus de leur défaut de qualité, pour faire de ce défaut une qualité et ce qu’il faut.

     


     

    Exercice pratique

     

     1/ Pensez-vous qu’une charte d’éthique universelle pourrait vous aider à mieux vous structurer personnellement, à mieux grandir avec les autres êtres qui vous entourent, et à mieux communiquer avec tous les autres êtres sensibles dans le respect dû à chacun ? Développez votre point de vue en une vingtaine de lignes minimum ?

     

    2/ Aujourd’hui, le monde est à la mondialisation. Chacun peut apprendre et développer les sujets qu’il aime, communiquer avec des êtres de l’autre bout de la planète, où encore partager ses recherches avec le plus grand nombre grâce aux plates formes internet. Pensez-vous que cette internationalisation globale devrait s’habiller de plus d’honnêteté, s’enrichir de déontologie, et philosopher en se créant de nouvelles ressources en ce sens ?

     

    3/ L’éthique et la vertu cohabitent-elles toujours de paires selon vous ? Et pourquoi ?

     

    4/ Pensez-vous que la charte d’éthique « Maitriyo » soit représentative d’une morale qui pourrait convenir à tous les êtres sensibles de toute la planète ? Défendez votre point de vue en argumentant votre réponse.

     

    5/ Nous pouvons toujours « détrousser » les autres de leur travail, s’approprié les ressources de la terre, inventer quelque chose d’autre qui ressemble à ce qui existe déjà, soustraire pour refaire apparaitre différemment ailleurs, où nous pouvons faire autrement pour une fois. « Reconnaitre » la valeur d’un individu et promouvoir son travail est aussi une question d’éthique et de moralité.  Pensez-vous que favorise l’expression de chacun en partant du bas pour monter vers le haut est un apprentissage sociétal envisageable pour tous les êtres sensibles ?

     

    6/ La faim dans le monde n’est pas une fatalité pourtant cela existe en vérité partout autour de nous, au Tibet, en Thaïlande, en France et dans tous les pays du monde. Pourquoi? Est-ce une question d’éthique selon vous ? Pensez-vous qu’une charte d’éthique internationale devrait exister pour interdire où endiguer ce problème là ? Pensez-vous que c’est une question de conscience individuelle, de conscience collective où de conscience universelle si, au jour d’aujourd’hui des enfants meurent encore de faim ?

     

    7/ Comment faire pour qu’une charte d’éthique soit reconnue d’utilité public selon vous ? Défendez votre point de vue en effectuant des recherches approfondies sur le sujet ?

     

    L’éthique est une expérience où la lumière d’un simple objet peut y être révélée. "Dans la mesure où celle-ci possède à la fois un nombre fini d'éléments dans un espace fini et où elle autorise pourtant un nombre indéfini de combinaisons, elle donne une illustration concrète, symbolique, de la façon dont on peut créer quelque chose de nouveau par un simple réagencement de ce qui existait déjà auparavant. Elle donne ainsi une figure réconciliante des termes apparemment opposés de la permanence et du changement, de l'identité et de la différence. L’éthique permet également d'illustrer un propos soutenant que ce ne sont pas les éléments qui font le tout, mais la forme que prend leur combinaison: le tout n'est pas réductible à la somme de ses parties..."

     


     
    Très bon travail

    Recevez chers étudiants de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants ©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯ 

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Module apprentissage de la charte d’éthique

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

    Janvier 2017

     

     

    Exercice Charte d'éthique Janvier 2017

     

    « Le Maitriyo »

     

    Le Maitriyo est un code moral de conduite personnelle et de base spirituelle pour toute personne qui s’engage sur la Voie de l’Amour Universel. Que ce soit par adhésion à cette éthique ou tout simplement pour évoluer en conscience, ou encore pour solidifier une pratique spirituelle, le « Maitriyo » est une référence incontournable.

     

    Cette charte d’éthique  comporte 19 vertus morales à développer, que chaque adhérent est tenu d’observer dans sa pratique quotidienne.  Tous les membres qui adhèrent, s’engagent à respecter ce code comme éthique, en famille, avec leurs amis, et dans tous leurs rapports de vie. Ils doivent faire preuve d’Amour Universel envers toutes les races, toutes les ethnies, et toutes les religions, sans discrimination, dans le respect, la joie et la bonne humeur.

     

    Le Maitriyo est perpétué par tous les êtres qui développent des qualités fraternelles, par les adhérents et toutes les personnes désireuses d’avancer sur la  voie de l’Amour Universel et de la Paix. Chaque personne qui adhère à ce code devient un ambassadeur du Maitriyo et porte « le bracelet de distinction » en signe d’adhésion.

     

    Code moral du Maitriyo 

     

    1/ L’Amour Universel est le plus pur des sentiments humains

    2/ La bienveillance  est la richesse du cœur

    3/ La bonté se dévoue pour être généreuse

    4/ La convivialité sereine est un partage harmonieux

    5/ La sincérité affectueuse exprime ses sentiments sans artifice

    6/ La confiance mutuelle est une conquête de chaque instant

    7/ La politesse est une vallée respectueuse et impartiale

    8/ L’aide et l’entraide s’aident entre elles

    9/ La tolérance est une conquête sur « soi »

    10/ L’égalité des chances est une chance d’égaliser

    11/ La solidarité est l’unité qui fait la force

    12/ La moralité se construit sur l’exemple

    13/ La compréhension est une prise de conscience effectuée en douceur

    14/ La patience prend son temps

    15/ La liberté n’a pas de maître

    16/ L’honneur est une distinction qui cache bien ses trésors

    17/ La méditation cherche son âme dans les profondeurs intérieures

    18/ L’humilité est un écrin de douceur pour l’âme

    19/ L’espoir apaisant réunit chemin et but dans l’instant présent

     

     

    Exercice Charte d'éthique Janvier 2017

     

     

    Révision des neuf dernières vertus de la charte d’éthique

    (Revoir les dix premiers modules du Pack « Avoir l’esprit universel)

     

     

    11 / La Solidarité est l’unité qui fait la force :

    La solidarité fraternelle est un lien de responsabilité et de dépendance réciproque qui unit les personnes entre elles.  C’est un pour tous et tous pour un. Cette démarche humaniste fait prendre conscience aux hommes  qu’ils appartiennent tous à la même communauté bienveillante et qu’ils peuvent compter les uns sur les autres.  C’est ainsi une dépendance agréable et un lien salutaire.

     

    12 / La moralité se construit sur l’exemple :

    La morale est un système de conduite partagée au sein d’une même communauté.  En matière d’Amitié Bienveillante, être digne de confiance, positif, respectueux des intérêts, des valeurs, des opinions, et du style de vie des autres est la base de cette moralité. Rappeler ces règles élémentaires à un « Ami », est un outil Amical Bienveillant et accessible à tous.

     

    13 / La compréhension est une prise de conscience effectuée en douceur: 

    La compréhension est la faculté de comprendre et percevoir les autres rapidement. C’est  savoir embrasser et saisir l’ensemble des choses qui le représente sans jugement. C’est une forme d’indulgence placide et  bienveillante vis-à-vis de nos semblables, qui cherchent tous la voie qui conduit vers le bonheur.

     

    14 / La patience prend son temps:

    La patience est une vertu qui fait supporter les adversités, les douleurs, les injures, les coups durs! Endurance, courage,  résistance, résignation,  et obéissance soutienne cette lutte. Mais la patience persévérante porte en elle un fruit excellent  « l’aboutissement des souhaits ». C’est la tranquillité de l’esprit qui porte un projet, de sa conception jusqu’à sa réalisation. C’est la parfaite compagne du pratiquant car chaque pas est une victoire. 

     

    15 / La liberté n’a pas de maître : 

    Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits spirituels. Chaque individu à un droit égal à ne pas être agressé dans cette liberté. Son autonomie et sa spontanéité sur le sujet vise le dépassement du soi. C’est l’acceptation de la recherche de ce dépassement qui est la base de cette liberté spirituelle. Cette aspiration personnelle et individuelle s’appuie sur le détachement et la liberté qui facilite le progrès spirituel. 

     

    16 / L’honneur est une distinction qui cache bien ses trésors : 

    L’honneur est la qualité essentielle qui conditionne notre attitude et notre manière d’être avec les autres. Nul ne peut prétendre être un Maitriyo, s’il n’a pas une conduite Amicale Honorable. L’honneur exige le respect du code moral «  Maitriyo » et la poursuite de cet idéal, de manière à toujours avoir un comportement digne et respectable. L’Amitié Bienveillante c’est Sacré. 

     

    17 / La méditation cherche son âme dans les profondeurs intérieures :

    La réflexion méditative est une activité humaine de recherche de la vérité. La méditation est un réflexe contre l’agitation mentale. Elle calme l’intellectuel pour ramener l’esprit vers des sentiments plus humain et plus chaleureux. Elle est un pont entre la pensée et la non-pensée. Elle participe de manière naturelle à la vie intérieur de chaque individu au même titre que toutes les autres activités.

     

    18 / L’humilité est un écrin de douceur pour l’âme : 

    Il n’y a pas de rapport de meilleur ami mais juste un « Ami ». C’est garder toujours cet esprit amical de débutant. C’est être juste « Amical » toujours et quoi qu’il arrive demeurer « Amical ». L’orgueil et la vanité freine considérablement l’apprentissage de ce code moral fraternel.  La bonté et la bienveillance ne peuvent s’exprimer sincèrement qu’avec humilité dans l’appréciation de soi-même.

     

    19 / L’espoir apaisant réunit chemin et but dans l’instant présent : 

    C’est le fait d’espérer en une situation ou un monde meilleur. Cette aspiration d’espérance supérieure porte continuellement  toujours plus loin,  apaisant au passage toute forme d’excitation. Tout vient à qui sait attendre dans la confiance, le moment idéal. Cet espoir apaisant est le fruit de la réussite suprême du Maitriyo, car il est le guide qui soutient inexorablement vers les hauteurs, dans l’ici et maintenant.

     

     

     

     

     

    La charte d’éthique du Maitriyo est signée par chaque personne qui s’engage sur le chemin de la bienveillance fraternelle. Elle tend à aider les personnes à respecter certaines règles élémentaires pour instaurer un climat de paix et de bien-être. Chaque personne qui adhère à ce code devient un ambassadeur du Maitriyo. Il s’engage à faire preuve d’Amitié Bienveillante envers toutes les races, toutes les ethnies, et toutes les religions, sans discrimination, dans le respect, la joie et la bonne humeur.

     

    La charte rappelle ainsi à tous les ambassadeurs du Maitriyo, les principes simples qui doivent guider leurs comportements dans la vie ordinaire et les aider à ne pas briser le lien de confiance qui unit les êtres entre eux.

     

    Exercice pratique

     

     1/ Je vous suggère de commencer par relire les 19 vertus de la charte à haute voix pour vous en imprégner. Essayez de ressentir celles qui ont le plus de sens pour vous. Puis écrivez-les sur un morceau de papier, jusqu’à ce que vous retrouviez les 19.

     

    2/ Votre confiance en vous et en les autres se construit sur ce que vous pensez de vous-même et des autres. Ecoutez votre dialogue intérieur et voyez si la charte d’éthique du Maitriyo répond à cette attente et vous aide toujours à avoir plus confiance en vous et plus confiance en les autres.

     

    3/ Pouvez-vous repérer quand les vertus de la charte d’éthique s’imbrique parfaitement dans votre comportement, vis-à-vis de vous-même et des autres, dans votre vie de tous les jours ? Car c’est ici et ici seulement que vous pouvez dire que la charte d’éthique Maitriyo prend du sens en ayant un véritable impact sur votre conduite. 

     


     
    Très bon travail

    Recevez chers étudiants de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants ©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯ 

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Module apprentissage de la charte d’éthique

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

     

    Décembre 2016

     

    Exercice Charte d'éthique Décembre 2016

     

    « Le Maitriyo »

     

    Le Maitriyo est un code moral de conduite personnelle et de base spirituelle pour toute personne qui s’engage sur la Voie de l’Amour Universel. Que ce soit par adhésion à cette éthique ou tout simplement pour évoluer en conscience, ou encore pour solidifier une pratique spirituelle, le « Maitriyo » est une référence incontournable.

     

    Cette charte d’éthique  comporte 19 vertus morales à développer, que chaque adhérent est tenu d’observer dans sa pratique quotidienne.  Tous les membres qui adhèrent, s’engagent à respecter ce code comme éthique, en famille, avec leurs amis, et dans tous leurs rapports de vie. Ils doivent faire preuve d’Amour Universel envers toutes les races, toutes les ethnies, et toutes les religions, sans discrimination, dans le respect, la joie et la bonne humeur.

     

    Le Maitriyo est perpétué par tous les êtres qui développent des qualités fraternelles, par les adhérents et toutes les personnes désireuses d’avancer sur la  voie de l’Amour Universel et de la Paix. Chaque personne qui adhère à ce code devient un ambassadeur du Maitriyo et porte « le bracelet de distinction » en signe d’adhésion.

     

    Code moral du Maitriyo 

     

    1/ L’Amour Universel est le plus pur des sentiments humains

    2/ La bienveillance  est la richesse du cœur

    3/ La bonté se dévoue pour être généreuse

    4/ La convivialité sereine est un partage harmonieux

    5/ La sincérité affectueuse exprime ses sentiments sans artifice

    6/ La confiance mutuelle est une conquête de chaque instant

    7/ La politesse est une vallée respectueuse et impartiale

    8/ L’aide et l’entraide s’aident entre elles

    9/ La tolérance est une conquête sur « soi »

    10/ L’égalité des chances est une chance d’égaliser

    11/ La solidarité est l’unité qui fait la force

    12/ La moralité se construit sur l’exemple

    13/ La compréhension est une prise de conscience effectuée en douceur

    14/ La patience prend son temps

    15/ La liberté n’a pas de maître

    16/ L’honneur est une distinction qui cache bien ses trésors

    17/ La méditation cherche son âme dans les profondeurs intérieures

    18/ L’humilité est un écrin de douceur pour l’âme

    19/ L’espoir apaisant réunit chemin et but dans l’instant présent

     

     

    Exercice Charte d'éthique Décembre 2016

     

    Révision des dix premières vertus de la charte d’éthique Maitriyo

    (Revoir les dix premiers modules du Pack « être un cœur créateur »)

     

    1/ L’Amour Universel est le plus pur des sentiments humains

    C’est le plus pur des sentiments qui harmonise la vie des hommes et des femmes du monde entier. L’amour universel est un mélange d’affection, de respect, et de confiance entre des personnes qui se soucient les unes des autres.  L’amour universel est un amour fraternel envers tous les êtres vivants, sans aucune exception. 

     

    2/ La bienveillance  est la richesse du cœur

    La bienveillance souhaite du bien aux autres comme à elle-même. Aimer d’un amour inconditionnel, en aidant les autres  à être bon les uns envers les autres. En les écartant de leurs faiblesses, en les épauler dans les difficultés, en soutenant leurs projets, en se réjouir de leurs réussites, et  en les accompagnant  sur le chemin de leurs vies.

     

    3/ La bonté se dévoue pour être généreuse

    La bonté est une qualité de cœur profonde et permanente, issue d’un caractère disposé à être bon. La générosité est dévouée et désintéressée. La bonté combinée à la générosité, est un altruiste qui partage sans compter, grâce à son grand cœur empli d’amour fraternel.

     

    4/ La convivialité sereine est un partage harmonieux

    La convivialité est une disposition à la bonne humeur, à la gaieté qui aspire à l’hospitalité. Un échange harmonieux est vécu sous forme de réunions ou de repas prit en communs. La convivialité sereine renvoie à la capacité d’un groupe, à favoriser des relations interpersonnelles harmonieuses entre ses membres.

     

    5/ La sincérité affectueuse exprime ses sentiments sans artifice

    Le mensonge ou l’équivoque engendrent la suspicion qui est la source de toutes les désunions. Entrer dans la voie du Maitriyo pour pratiquer  ou par adhésion à cette éthique, est le signe de celui qui ne déguise ni ses sentiments, ni ses pensées. Avec authenticité et véracité il exprime ses sentiments sans peur. Etre sincère autant dans ses paroles que dans ses actes.   

     

    6/ La confiance mutuelle est une conquête de chaque instant

    La confiance est la base de toute relation. Des preuves viennent naturellement renforcer cette base. La confiance est un excellent apprentissage de la vie. Elle agit comme un tuteur sur l’individu, pour l’élever au-delà de ses conditions. La confiance mutuelle unit et maintient dans un confort et une sécurité affective, en solidifiant les liens. 

     

    7/ La politesse est une vallée respectueuse et impartiale

    Respecter le sacré est le premier devoir d’un Maitriyo. Quelles que soit les qualités, les faiblesses ou la position sociale de chacun, la « voie de l’Amitié Bienveillante » implique l’impartialité entre tous les membres. Savoir traiter les personnes et les choses avec déférence permet d’éviter les querelles et les conflits.

     

    8/ L’aide et l’entraide s’aident entre elles

    Aider les autres est un pallier d’accomplissement, une mesure d’égalité, un soutien conséquent pour améliorer les conditions de vie de chacun. Il y a une assistance réciproque, un appui efficace contre le laisser-aller et la négligence. Aider en étant utile, en s’entraidant rend cette utilité agréable. Cette aide précieuse conduit  sur le chemin du don et du sacrifice dans l’oubli de soi.

     

    9/ La tolérance est une conquête sur « soi »

    La tolérance désigne la capacité à accepter ce que l'on désapprouve, c'est à dire ce que l'on devrait normalement refuser. Agir de cette manière porte à se montrer vigilant tant envers l'intolérance qu'envers l'intolérable. « La tolérance est une vertu qui rend la paix possible» Kofi Annan et « La tolérance est un exercice et une conquête sur soi » Albert Memmi.

     

    10/ L’égalité des chances est une chance d’égaliser

    L'égalité tient compte de la nature de chacun, et de son « droit à la différence », dans un respect complet de l'autre. La réalisation du soi est la voie ultime, c’est en égalisant toutes les chances de chacun, que l’on comprend et réalise la voie du Maitriyo. Il faut apprendre à partager, en donnant et en recevant, à des moments différents, dans un échange continuel, avec des êtres variés.

     

     

    La confiance en « soi » est une question de respect que l’on se porte et que l’on porte aux autres. L’appréciation des valeurs éthiques que l’on porte en « soi » et vis-à-vis de « soi », celle que l’on véhicule dans sa vie de tous les jours, sont autant de critères qui constituent l’estime que l’on à de « soi » mais également des « autres ». Mais, tout cela ne vient pas de « soi ». Entre nos doutes et nos peurs, entre intériorité et extériorité, entre image que l’on aimerait donner de nous et  vérité, il y a une représentation de nous qui s’affiche inexorablement. Pouvoir utiliser la charte d’éthique Maitriyo pour construire une image positive de nous-même est un gage de respect et d’estime de « soi ». Utiliser cette même charte pour « voir » les autres, en montrant « soi-même » une bonne utilisation de cette charte, c’est ouvrir la voie à suivre aux autres. Mais c’est surtout nous établir tous dans un même droit fondamental, celui d’être un être humain fraternel. Afin d’avoir à l’esprit en tout premier lieu, une belle image de chaque être humain, quel qu’il soit, avant toute autre représentation.

     

    Exercice pratique

     

     

    1/ Rapport à soi-même et aux autres.

     

    Apprendre à se connaitre, apprendre à connaitre ses capacités, et ses limites en matière de connaissance de la charte. Essayez d’utiliser les vertus au travers de sa communication et de son expression dans la vie de tous les jours. Accepter ses limitations et celle des autres, accepter ses défauts et ceux des autres, reconnaître ses qualités et les qualités des autres, et admettre « que grandir » nécessite du temps.  Comprendre que la charte est un tuteur qui permet de s’améliorer et de devenir meilleur. L’estime de soi va venir s’appuyer sur elle, afin de stabiliser tous les comportements. Mais l’autodéfense peut surgir et nier en bloc les faiblesses, pour éviter de fragiliser l’estime de « soi ». Malheureusement, personne n’améliore son estime de « soi » en se cachant ou en niant les choses, les actions ou les événements. Travailler ses faiblesses, se construire sur des valeurs éthiques communes, éliminer les défauts, en apprenant de manière ludique à découvrir le véritable « soi » au travers de l’apprentissage de la charte d’éthique du Maitriyo. Pour devenir une plus belle personne, au cœur pur et à la conscience éclairante.

     


     
    Très bon travail

    Recevez chers étudiants de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants ©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯ 

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Module apprentissage de la charte d’éthique

     

    Pack étudiant spirituel

    « Être un Esprit Universel »

    Novembre 2016

     

     

    Exercice Charte d'éthique Novembre 2016

     

     

    « Le Maitriyo »

     

    Le Maitriyo est un code moral de conduite personnelle et de base spirituelle pour toute personne qui s’engage sur la Voie de l’Amour Universel. Que ce soit par adhésion à cette éthique ou tout simplement pour évoluer en conscience, ou encore pour solidifier une pratique spirituelle, le « Maitriyo » est une référence incontournable.

     

    Cette charte d’éthique  comporte 19 vertus morales à développer, que chaque adhérent est tenu d’observer dans sa pratique quotidienne.  Tous les membres qui adhèrent, s’engagent à respecter ce code comme éthique, en famille, avec leurs amis, et dans tous leurs rapports de vie. Ils doivent faire preuve d’Amour Universel envers toutes les races, toutes les ethnies, et toutes les religions, sans discrimination, dans le respect, la joie et la bonne humeur.

     

    Le Maitriyo est perpétué par tous les êtres qui développent des qualités fraternelles, par les adhérents et toutes les personnes désireuses d’avancer sur la  voie de l’Amour Universel et de la Paix. Chaque personne qui adhère à ce code devient un ambassadeur du Maitriyo et porte « le bracelet de distinction » en signe d’adhésion.

     

    Code moral du Maitriyo 

     

    1/ L’Amour Universel est le plus pur des sentiments humains

    2/ La bienveillance  est la richesse du cœur

    3/ La bonté se dévoue pour être généreuse

    4/ La convivialité sereine est un partage harmonieux

    5/ La sincérité affectueuse exprime ses sentiments sans artifice

    6/ La confiance mutuelle est une conquête de chaque instant

    7/ La politesse est une vallée respectueuse et impartiale

    8/ L’aide et l’entraide s’aident entre elles

    9/ La tolérance est une conquête sur « soi »

    10/ L’égalité des chances est une chance d’égaliser

    11/ La solidarité est l’unité qui fait la force

    12/ La moralité se construit sur l’exemple

    13/ La compréhension est une prise de conscience effectuée en douceur

    14/ La patience prend son temps

    15/ La liberté n’a pas de maître

    16/ L’honneur est une distinction qui cache bien ses trésors

    17/ La méditation cherche son âme dans les profondeurs intérieures

    18/ L’humilité est un écrin de douceur pour l’âme

    19/ L’espoir apaisant réunit chemin et but dans l’instant présent

     

     

    Développement de la dix-neuvième vertu

     

     

    Exercice Charte d'éthique Novembre 2016

     

     

    19/ L’espoir apaisant réunit chemin et but dans l’ici et maintenant 

     

    L’espoir est une attente posée sur la confiance, un arrêt stable en perspective de la réalisation future de quelque chose de particulièrement favorable. L’espoir est un élément extrêmement positif qui laisse beaucoup de place à une imagination éclatante et fertile.  La sensibilité est très créative quand la lumière est de toute beauté. Le rêve est en suspension et peut prendre forme dans la réalité. Est apaisant ce qui rassure et calme. L’espoir apaisant est donc une attente confiante dans une assurance tranquille. Le chemin  est la voie que l’être emprunte, la route qu’il choisit pour aller d’un lieu à un autre. Ainsi, l’être se fraye un passage dans la vie et son trajet est unique. Le but est un point matériel pris pour cible et qui constitue l’objectif, la limite, le terme d’une trajectoire ou d’un mouvement. Le chemin est les intentions, desseins et objectifs de chacun, ce qui sous-tend l’action, et constitue le projet de vie. Réunir chemin et but sont le pourquoi quelque chose est conçu, utilisé, pratiqué, où encore écrit. C’est la réponse à une attente, à une préoccupation, ou à un questionnement, est cette réponse est matérialisée dans une œuvre. L’espoir apaisant consiste donc à poser son être en toute confiance sur un lit de calme intérieur. Dans ce silence, le « soi » apprend à lever les tensions, à s’aimer, et à se découvrir sous d’autres dimensions. Ici, il prend ses aises, ne se projette ni dans le passé, ni dans le futur. L’énergie est stable, ancrée, libre, elle régule l’agitation interne. A l’aide d’exercices tranquillisants, de méthodes adaptées et d’enseignements méditatifs, l’être apprend à connaitre le « soi », à vivre le vide intérieur, à réguler son souffle, à réduire ses pensées, à se taire complètement. De cela, il en tire une richesse, celle de « faire silence » en toutes occasions.

     

    L’espoir apaisant réunit chemin et but dans l’instant présent. Il est une pause de l’être avec son « soi », un tendre tête à tête avec lui-même. Inutile donc de s’énerver, de vivre dans la limitation, de se projeter dans un futur sombre et encombré. La vérité est ici, et cet instant présent est valorisé et exploité pleinement. L’espoir apaisant est là pour rappeler l’existence du silence en « soi » et de la paix qui en découle. Quand l’être est calme, il communique cette paix aux autres et tout le monde s’apaise. La paix doit apprendre à être plus forte que la colère, que les disputes, ou les guerres. Cet espoir apaisant est en tous les êtres, à chacun de se l’approprier.

     

    L’espoir apaisant est une fraction d’amour donnée, une note de tendresse reçue, un éclair d’affection partagé, une touche de douceur perçant le cœur. C’est une éclaircie foudroyante qui apaise l’être dans son présent en lui offrant un avenir positif.  Une toute petite note d’amour illumine enfin la grotte du cœur et les sentiments, mettant en lumière les qualités essentielles de l’être. L’espoir apaisant créé un sas intemporel ou tout est beau, bien et déjà là. Il dissout la peur, les manquements, l’illusion et tout ce qui encombre ou empêche l’être d’évoluer. La vérité se cache dans l’instant présent, et cet instant présent est éternel. L’espoir apaisant est là pour rappeler l’existence et le bonheur de la paix régnant ici dans le cœur de tout être sensible, dans cet instant éternel appelé « présent ». 

     

    Le contraire de l’espoir apaisant est dans la violence du désespoir,

    En commençant par la plus petite inquiétude jusqu’à la plus grande désespérance, mais cela peut-être aussi la crainte agressive, la menace provocante, le désespoir angoissant, l’inquiétude embarrassante, la défiance énervante, l’appréhension maladive, et toutes les formes d’accablements ou de provocations intempestives. 


     
    Très bon travail

    Recevez chers étudiants de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants ©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯ 

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Module apprentissage de la charte d’éthique

     

    Pack étudiant spirituel

    « Être un Esprit Universel »

    Octobre 2016

     Exercice Charte d'éthique Octobre 2016

     

    Le Maitriyo est un code moral de conduite personnelle et de base spirituelle pour toute personne qui s’engage sur la Voie de l’Amour Universel. Que ce soit par adhésion à cette éthique ou tout simplement pour évoluer en conscience, ou encore pour solidifier une pratique spirituelle, le « Maitriyo » est une référence incontournable.

     

    Cette charte d’éthique  comporte 19 vertus morales à développer, que chaque adhérent est tenu d’observer dans sa pratique quotidienne.  Tous les membres qui adhèrent, s’engagent à respecter ce code comme éthique, en famille, avec leurs amis, et dans tous leurs rapports de vie. Ils doivent faire preuve d’Amour Universel envers toutes les races, toutes les ethnies, et toutes les religions, sans discrimination, dans le respect, la joie et la bonne humeur.

     

    Le Maitriyo est perpétué par tous les êtres qui développent des qualités fraternelles, par les adhérents et toutes les personnes désireuses d’avancer sur la  voie de l’Amour Universel et de la Paix. Chaque personne qui adhère à ce code devient un ambassadeur du Maitriyo et porte « le bracelet de distinction » en signe d’adhésion.

     

    Code moral du Maitriyo 

     

    1/ L’Amour Universel est le plus pur des sentiments humains

    2/ La bienveillance  est la richesse du cœur

    3/ La bonté se dévoue pour être généreuse

    4/ La convivialité sereine est un partage harmonieux

    5/ La sincérité affectueuse exprime ses sentiments sans artifice

    6/ La confiance mutuelle est une conquête de chaque instant

    7/ La politesse est une vallée respectueuse et impartiale

    8/ L’aide et l’entraide s’aident entre elles

    9/ La tolérance est une conquête sur « soi »

    10/ L’égalité des chances est une chance d’égaliser

    11/ La solidarité est l’unité qui fait la force

    12/ La moralité se construit sur l’exemple

    13/ La compréhension est une prise de conscience effectuée en douceur

    14/ La patience prend son temps

    15/ La liberté n’a pas de maître

    16/ L’honneur est une distinction qui cache bien ses trésors

    17/ La méditation cherche son âme dans les profondeurs intérieures

    18/ L’humilité est un écrin de douceur pour l’âme

    19/ L’espoir apaisant réunit chemin et but dans l’instant présent

     

     

    Développement de la dix-huitième vertu

     

     

    Exercice Charte d'éthique Octobre 2016

     

     

    18/ L’humilité est un écrin de douceur pour l’âme

     

     

    La douceur est une sensation agréable très intense mais  sans heurs. Le comportement est affectueux, sans agressivité,  et sans méchanceté.  L’attitude est conciliante et gentille. Il y a un sentiment de légèreté et de délicatesse enveloppante. Le touché est souple et élégant comme du duvet pourtant se dégage de la douceur une aptitude de force et d’intensité. Sous cette fragilité apparente se cache en réalité une authentique envie d’aimer.

     

    L’humilité est l’état d’esprit de quelqu’un qui à conscience de ses faiblesses et de ses insuffisances. De cette prise de conscience, il est porté à rabaisser ses mérites même s’il s’emploie à travailler ses compétences pour améliorer ses qualités. De cette constatation est né son caractère modeste, et il n’a pas la volonté du prestige.

     

    L’orgueil est le contraire de l’humilité. C’est un sentiment exacerbé de sa propre personne et de sa valeur. C’est avoir une estime de « soi » excessive et injustifiée qui porte à se situer au-dessus de tous les autres êtres. L’apparat et les artifices ne sont qu’une devanture pour paraître.

     

    Savoir « qui » l’on est, c’est être conscient de ses véritables capacités et avancer résolument vers l’avenir en développant du vrai et du réel. C’est accepter ses défauts, pour les transformer et les éradiquer définitivement. Savoir parler de soi sans orgueil, c’est connaitre son véritable potentiel, l’admettre en profondeur et en parler en toute honnêteté. La douce humilité est une manière de poser le « soi » avec délicatesse en vue d’y apporter des modifications.

     

    Le contraire de la douce humilité est la vanité corrosive

    Mais cela peut-être aussi  l’outrecuidance implacable, la fierté cinglante, l’arrogance sarcastique,  la suffisance bourrue, l’amour-propre brutal, la prétention désagréable, et toutes les formes de glorioles mal placées.  

     


     
    Très bon travail

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants ©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯ 

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Module apprentissage de la charte d’éthique

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l'Esprit Universel »

    Septembre 2016

      

    Exercice Charte d'éthique Septembre 2016

     

     

    « Le Maitriyo »

     

    Le Maitriyo est un code moral de conduite personnelle et de base spirituelle pour toute personne qui s’engage sur la Voie de l’Amour Universel. Que ce soit par adhésion à cette éthique ou tout simplement pour évoluer en conscience, ou encore pour solidifier une pratique spirituelle, le « Maitriyo » est une référence incontournable.

     

    Cette charte d’éthique  comporte 19 vertus morales à développer, que chaque adhérent est tenu d’observer dans sa pratique quotidienne.  Tous les membres qui adhèrent, s’engagent à respecter ce code comme éthique, en famille, avec leurs amis, et dans tous leurs rapports de vie. Ils doivent faire preuve d’Amour Universel envers toutes les races, toutes les ethnies, et toutes les religions, sans discrimination, dans le respect, la joie et la bonne humeur.

     

    Le Maitriyo est perpétué par tous les êtres qui développent des qualités fraternelles, par les adhérents et toutes les personnes désireuses d’avancer sur la  voie de l’Amour Universel et de la Paix. Chaque personne qui adhère à ce code devient un ambassadeur du Maitriyo et porte « le bracelet de distinction » en signe d’adhésion.

     

    Code moral du Maitriyo 

     

    1/ L’Amour Universel est le plus pur des sentiments humains

    2/ La bienveillance  est la richesse du cœur

    3/ La bonté se dévoue pour être généreuse

    4/ La convivialité sereine est un partage harmonieux

    5/ La sincérité affectueuse exprime ses sentiments sans artifice

    6/ La confiance mutuelle est une conquête de chaque instant

    7/ La politesse est une vallée respectueuse et impartiale

    8/ L’aide et l’entraide s’aident entre elles

    9/ La tolérance est une conquête sur « soi »

    10/ L’égalité des chances est une chance d’égaliser

    11/ La solidarité est l’unité qui fait la force

    12/ La moralité se construit sur l’exemple

    13/ La compréhension est une prise de conscience effectuée en douceur

    14/ La patience prend son temps

    15/ La liberté n’a pas de maître

    16/ L’honneur est une distinction qui cache bien ses trésors

    17/ La méditation cherche son âme dans les profondeurs intérieures

    18/ L’humilité est un écrin de douceur pour l’âme

    19/ L’espoir apaisant réunit chemin et but dans l’instant présent

      

    Développement de la dix-septième vertu

     

     

    Exercice Charte d'éthique Septembre 2016

     

     

    17/ La méditation réflexe cherche son âme dans les profondeurs intérieures

     

     

    La méditation est une pratique pour canaliser la pensée, pour concentrer son esprit, et approfondir une recherche sur soi-même. Est méditatif celui qui réfléchit et se centre sur un sujet  d’observation. Ce peut-être également un exercice spirituel régulier préparant à la contemplation, au recueillement et à la prière.

     

    Le réflexe est un automatisme qui surgit spontanément, stimulé par quelque chose d’extérieur. La méditation réflexe devient automatique quand elle à déjà montrée son efficacité face à un problème particulier. Quand l’être prend conscience de cette évidence, à ce moment là, la méditation devient un réflexe spontané pour lui, dès que le même problème réapparaît.

     

    Avoir une activité journalière concrète qui amène progressivement à l’état de paix, c’est exercer une activité qui apaise l’esprit. C’est avoir régulièrement recours à une discipline ou pratique méditative qui calme le corps, les émotions et l’esprit. Viser le bien-être,  chercher la tranquillité et trouver la sérénité sont des occupations pleines de richesses car ses qualités ont des propriétés salutaires et des fonctions en rapports avec un mieux vivre existentiel. Quand un être sait installer le calme à l’intérieur de lui-même, grâce à des outils concrets, il augment son pouvoir d’efficacité. Le mental de cette personne est moins agité et il subit moins les perturbations des autres êtres. Son enthousiasme est toujours présent, sa vivacité d’esprit est très rapide, son attention est beaucoup plus soutenue, et sa foi en lui est inébranlable.

     

    Le contraire de la méditation réflexe c’est la dissipation dispersive

    Mais cela peut-être aussi, l’étourderie hasardeuse, l’absence de conscience, et toutes les formes de dispersion  massives.

     



     
    Très bon travail

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants ©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯ 

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Module apprentissage de la charte d’éthique

     

    Pack étudiant spirituel

    « Être un Esprit Universel »

    Février 2016

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 8 février 2016 - Premier quartier 15 février 2016

    Pleine lune 22 février 2016 – dernier quartier 1er mars 2016.

     

    Exercice Charte d'éthique Février 2016

     

     

    Le Maitriyo est un code moral de conduite personnelle et de base spirituelle pour toute personne qui s’engage sur la Voie de l’Amour Universel. Que ce soit par adhésion à cette éthique ou tout simplement pour évoluer en conscience, ou encore pour solidifier une pratique spirituelle, le « Maitriyo » est une référence incontournable.

     

    Cette charte d’éthique  comporte 19 vertus morales à développer, que chaque adhérent est tenu d’observer dans sa pratique quotidienne. Tous les membres qui adhèrent, s’engagent à respecter ce code comme éthique, en famille, avec leurs amis, et dans tous leurs rapports de vie. Ils doivent faire preuve d’Amour Universel envers toutes les races, toutes les ethnies, et toutes les religions, sans discrimination, dans le respect, la joie et la bonne humeur.

     

    Le Maitriyo est perpétué par tous les êtres qui développent des qualités fraternelles, par les adhérents et toutes les personnes désireuses d’avancer sur la  voie de l’Amour Universel et de la Paix. Chaque personne qui adhère à ce code devient un ambassadeur du Maitriyo et porte « le bracelet de distinction » en signe d’adhésion.

     

    Code moral du Maitriyo 

     

    1/ L’Amour Universel est le plus pur des sentiments humains

    2/ La bienveillance  est la richesse du cœur

    3/ La bonté se dévoue pour être généreuse

    4/ La convivialité sereine est un partage harmonieux

    5/ La sincérité affectueuse exprime ses sentiments sans artifice

    6/ La confiance mutuelle est une conquête de chaque instant

    7/ La politesse est une vallée respectueuse et impartiale

    8/ L’aide et l’entraide s’aident entre elles

    9/ La tolérance est une conquête sur « soi »

    10/ L’égalité des chances est une chance d’égaliser

    11/ La solidarité est l’unité qui fait la force

    12/ La moralité se construit sur l’exemple

    13/ La compréhension est une prise de conscience effectuée en douceur

    14/ La patience prend son temps

    15/ La liberté n’a pas de maître

    16/ L’honneur est une distinction qui cache bien ses trésors

    17/ La méditation cherche son âme dans les profondeurs intérieures

    18/ L’humilité est un écrin de douceur pour l’âme

    19/ L’espoir apaisant réunit chemin et but dans l’instant présent

     

    Développement de la seizième vertu

      

    Exercice Charte d'éthique Février 2016

     

     

    16/ L’honneur impassible est une distinction qui cache bien ses trésors 

     

    L’honneur  se construit sur un ensemble de principes moraux qui nous incitent dans des actions bonnes, belles et nobles. C’est un sentiment qui aspire vers les hauteurs de la dignité. La considération est le fruit d’un travail bien mené, le renom et la gloire sont le résultat d’une pratique qui arrive à pleine maturité. Il y a un renforcement des qualités,  qui sont établies tout au long d’un travail long et régulier. L’estime de Soi ou des autres est portée à bout de bras, c’est une qualité à ne pas perdre, et  une réputation à défendre. Néanmoins, cette victoire comporte en elle-même beaucoup d’obligations, tout du moins, celle de rester toujours à la hauteur de cette prouesse technique.

     

    L’impassibilité est le caractère d’une personne qui ne laisse paraître aucun trouble et aucune émotion. La clarté de cette personne est subtile et rien ne l’affecte. Il y a une grande force intérieure et un dépassement complet du « soi ». L’être est porteur d’une mission dont il s’acquitte avec grâce.

     

    Respecter ses engagements jusqu’au bout, c’est considérer que le contrat que nous avons signé vivra jusqu’à son terme. Il y a une action à continuer, un effort à imposer, une force à maîtriser pour finaliser ce serment. Tous les moyens sont mit en œuvre pour achever cet ouvrage.

     

    L’honneur impassible, c’est rester imperturbable en sachant que la conduite est honorable et que personne ne peut la mettre en doute. L’investissement est tellement important et la considération n’est que la preuve d’une authentique  bonne conduite, que rien ne peut venir entacher. Avoir une pratique régulière stable conduit à une reconnaissance, mais le fruit n’est pas l’arbre, et l’arbre n’est pas la forêt. Se maintenir dans un comportement digne et respectable est la meilleure manière d’affirmer son immuabilité avec honorabilité.

     

    Le contraire de l’honneur impassible c’est le discrédit malhonnête

    Mais cela peut-être aussi la colère revancharde, la honte impressionnante, l’humiliation aigre, l’avilissement fougueux, le déshonneur émotif, et toutes les formes de vexation ou de turpitudes  incontrôlées. 

     



     
    Très bon travail

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants « Avoir l’esprit universel »©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯ 

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Module apprentissage de la charte d’éthique

     

    Pack étudiant spirituel

    « Être un Esprit Universel »

    Janvier 2016

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 10 janvier 2016 - Premier quartier 16 janvier 2016

     

    Pleine lune 24 janvier 2016 – dernier quartier 1er février 2016.

     

    Exercice Charte d'éthique Janvier 2016

     

    Le Maitriyo est un code moral de conduite personnelle et de base spirituelle pour toute personne qui s’engage sur la Voie de l’Amour Universel. Que ce soit par adhésion à cette éthique ou tout simplement pour évoluer en conscience, ou encore pour solidifier une pratique spirituelle, le « Maitriyo » est une référence incontournable.

     

    Cette charte d’éthique  comporte 19 vertus morales à développer, que chaque adhérent est tenu d’observer dans sa pratique quotidienne.  Tous les membres qui adhèrent, s’engagent à respecter ce code comme éthique, en famille, avec leurs amis, et dans tous leurs rapports de vie. Ils doivent faire preuve d’Amour Universel envers toutes les races, toutes les ethnies, et toutes les religions, sans discrimination, dans le respect, la joie et la bonne humeur.

     

    Le Maitriyo est perpétué par tous les êtres qui développent des qualités fraternelles, par les adhérents et toutes les personnes désireuses d’avancer sur la  voie de l’Amour Universel et de la Paix. Chaque personne qui adhère à ce code devient un ambassadeur du Maitriyo et porte « le bracelet de distinction » en signe d’adhésion.

     

    Code moral du Maitriyo 

     

    1/ L’Amour Universel est le plus pur des sentiments humains

    2/ La bienveillance  est la richesse du cœur

    3/ La bonté se dévoue pour être généreuse

    4/ La convivialité sereine est un partage harmonieux

    5/ La sincérité affectueuse exprime ses sentiments sans artifice

    6/ La confiance mutuelle est une conquête de chaque instant

    7/ La politesse est une vallée respectueuse et impartiale

    8/ L’aide et l’entraide s’aident entre elles

    9/ La tolérance est une conquête sur « soi »

    10/ L’égalité des chances est une chance d’égaliser

    11/ La solidarité est l’unité qui fait la force

    12/ La moralité se construit sur l’exemple

    13/ La compréhension est une prise de conscience effectuée en douceur

    14/ La patience prend son temps

    15/ La liberté n’a pas de maître

    16/ L’honneur est une distinction qui cache bien ses trésors

    17/ La méditation cherche son âme dans les profondeurs intérieures

    18/ L’humilité est un écrin de douceur pour l’âme

    19/ L’espoir apaisant réunit chemin et but dans l’instant présent

      

    Développement de la quinzième vertu

      

    Exercice Charte d'éthique Janvier 2016

     

    15/ La liberté n’a pas de maître

     

    La liberté est l’état d’esprit de quelqu’un qui n’est soumis à aucun maître. Il vit dans une totale liberté, est libre politiquement, libre dans sa pensée, libre de toutes formes de pressions, libre de ses choix, libre d’engagement, et libre de s’exprimer. Quand l’être est complètement détaché de l’existence terrestre, il vit l’état de libération absolue.

     

    La spiritualité est la propriété de tout ce qui est relatif à l’esprit ou à l’âme intérieure. Être spirituel c’est être attaché aux choses de l’esprit, aux valeurs morales ou tout simplement religieuses. Il y a un sentiment d’appartenance à quelque chose de supérieur, qui n’a rien à voir avec le matériel. Il y a une part de mysticisme croyant à comprendre, pour dévoiler les mystères de la véritable identité de l’être. La spiritualité est la qualité qui éveille l’esprit, le champ qui développe les qualités d’éveil, et le couperet qui libère le « soi » de l’enveloppe matérielle.

     

    L’égalité des choix religieux est le fait de mettre toutes les religions, tous les enseignements, et tous les développements spirituels au même niveau, sans qu’aucun ne puisse se prétendre supérieur aux autres.  C’est offrir le libre arbitre, laisser le choix de l’adhésion, respecter l’engagement de l’adhérent,  et garantir la liberté spirituelle.

     

    La liberté spirituelle c’est avoir le droit de poursuivre ou pas, un apprentissage spirituel, quel qu’il soit. Dans l’entière liberté de toutes les options qui existent, sans tutelle,  sans contrainte et sans obligation autre, que celles qui sont purement spirituelle. 

     

    La réalisation spirituelle est aussi importante que la réalisation matérielle. Elle est un équilibre de l’être, une partie de son bien-être, et l’affirmation de son entièreté. La découverte de l’essence intérieure et l’apprentissage de cette connaissance assurent l’épanouissement  humain et guide les êtres vers le bonheur. C’est la clé du dépassement du « soi » et de tous les inconvénients qui enferment les êtres dans  la souffrance.

     

    Le contraire de la liberté spirituelle est l’enfermement matériel

    Mais cela peut-être aussi la domination stupide, la contrainte grossière, l’emprisonnement charnel, la servitude terrestre, et toutes les formes de dépendances excessives et temporelles.  

     


     
    Très bon travail

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants « Être un cœur créateur »©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯ 

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Module apprentissage de la charte d’éthique

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

    Décembre 2015

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 11 décembre 2015 - Premier quartier 18 décembre 2015

     

    Pleine lune 25 décembre 2015 – dernier quartier 2 janvier 2016.

     

    Exercice Charte d'éthique Décembre 2015

     

    Le Maitriyo est un code moral de conduite personnelle et de base spirituelle pour toute personne qui s’engage sur la Voie de l’Amour Universel. Que ce soit par adhésion à cette éthique ou tout simplement pour évoluer en conscience, ou encore pour solidifier une pratique spirituelle, le « Maitriyo » est une référence incontournable.

     

    Cette charte d’éthique  comporte 19 vertus morales à développer, que chaque adhérent est tenu d’observer dans sa pratique quotidienne.  Tous les membres qui adhèrent, s’engagent à respecter ce code comme éthique, en famille, avec leurs amis, et dans tous leurs rapports de vie. Ils doivent faire preuve d’Amour Universel envers toutes les races, toutes les ethnies, et toutes les religions, sans discrimination, dans le respect, la joie et la bonne humeur.

     

    Le Maitriyo est perpétué par tous les êtres qui développent des qualités fraternelles, par les adhérents et toutes les personnes désireuses d’avancer sur la  voie de l’Amour Universel et de la Paix. Chaque personne qui adhère à ce code devient un ambassadeur du Maitriyo et porte « le bracelet de distinction » en signe d’adhésion.

     

    Code moral du Maitriyo 

     

    1/ L’Amour Universel est le plus pur des sentiments humains

    2/ La bienveillance  est la richesse du cœur

    3/ La bonté se dévoue pour être généreuse

    4/ La convivialité sereine est un partage harmonieux

    5/ La sincérité affectueuse exprime ses sentiments sans artifice

    6/ La confiance mutuelle est une conquête de chaque instant

    7/ La politesse est une vallée respectueuse et impartiale

    8/ L’aide et l’entraide s’aident entre elles

    9/ La tolérance est une conquête sur « soi »

    10/ L’égalité des chances est une chance d’égaliser

    11/ La solidarité est l’unité qui fait la force

    12/ La moralité se construit sur l’exemple

    13/ La compréhension est une prise de conscience effectuée en douceur

    14/ La patience prend son temps

    15/ La liberté n’a pas de maître

    16/ L’honneur est une distinction qui cache bien ses trésors

    17/ La méditation cherche son âme dans les profondeurs intérieures

    18/ L’humilité est un écrin de douceur pour l’âme

    19/ L’espoir apaisant réunit chemin et but dans l’instant présent

      

    Développement de la quatorzième vertu

     

    Exercice Charte d'éthique Décembre 2015

     

     

    14/ La patience prend son temps

     

    La patience est une vertu qui consiste à supporter avec résignation et régularité toutes les souffrances et vicissitudes de la vie. Endurer sans impatience, persévérer  sans agacement, attendre sans précipitation, en usant de la patience comme d’un outil de développement personnel, en s’installant sur son trône et en devenant aussi posé qu’elle.

     

    La persévérance met en œuvre la volonté, fait appel à la patience, persiste et continue ses efforts, afin de  suivre la ligne de conduite qui est fixée. Cette durabilité porte en elle-même le fruit de l’arbre dans sa globalité.

     

    Pour être une parfaite compagne, il faut considérer qu’une entité accompagne nos pas, sur le chemin de notre idéal. Celle-ci vit les mêmes joies et les mêmes peines que nous, elle partage toutes nos occupations, elle s’unit à nous continuellement dans la quête de notre objectif. Mais surtout, elle à toutes les qualités qu’on attend d’elle et maintiendra notre développement jusqu’à la réalisation  complète et totale de notre but.

     

    Le pratiquant est un être qui exerce une activité qui vise à appliquer une théorie et qui attend  des résultats positifs et concrets de cette pratique. La patience développe l’endurance, le courage, la résistance, la résignation, et l’obéissance. Quand elle installe ses quartiers dans l’infini, elle est le fruit de « l’aboutissement de tous les souhaits ».

     

    La patience persévérante est donc une Amie fidèle et dévouée, forte et volontaire qui maintient notre expérience matérielle et spirituelle tout au long de notre vie. Elle accompagne chacun de nos sentiments, chacune de nos pensées et chacun de nos actes de la vie quotidienne. Elle est un outil indispensable pour aller au bout de nos décisions, pour poursuivre quoi qu’il se passe dans notre vie, et pour réunir la théorie et la pratique dans une même dynamique de victoire sur le « soi ».

     

    Le contraire de la patience persévérante est l’abandon versatile

    Mais cela peut-être aussi la colère inconstante,  l’exaspération capricieuse, les changements brusques, et toutes les formes de désistements et de marques d’impatience. 

     


     
    Très bon travail

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants « Être un cœur créateur »©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯ 

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Module apprentissage de la charte d’éthique

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

    Novembre 2015

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 11 novembre 2015 - Premier quartier 19 novembre 2015

    Pleine lune 25 novembre 2015 – dernier quartier 3 décembre 2015.

     

    Exercice Charte d'éthique novembre

     

     

    Le Maitriyo est un code moral de conduite personnelle et de base spirituelle pour toute personne qui s’engage sur la Voie de l’Amour Universel. Que ce soit par adhésion à cette éthique ou tout simplement pour évoluer en conscience, ou encore pour solidifier une pratique spirituelle, le « Maitriyo » est une référence incontournable.

     

    Cette charte d’éthique  comporte 19 vertus morales à développer, que chaque adhérent est tenu d’observer dans sa pratique quotidienne.  Tous les membres qui adhèrent, s’engagent à respecter ce code comme éthique, en famille, avec leurs amis, et dans tous leurs rapports de vie. Ils doivent faire preuve d’Amour Universel envers toutes les races, toutes les ethnies, et toutes les religions, sans discrimination, dans le respect, la joie et la bonne humeur.

     

    Le Maitriyo est perpétué par tous les êtres qui développent des qualités fraternelles, par les adhérents et toutes les personnes désireuses d’avancer sur la  voie de l’Amour Universel et de la Paix. Chaque personne qui adhère à ce code devient un ambassadeur du Maitriyo et porte « le bracelet de distinction » en signe d’adhésion.

     

    Code moral du Maitriyo 

     

    1/ L’Amour Universel est le plus pur des sentiments humains

    2/ La bienveillance  est la richesse du cœur

    3/ La bonté se dévoue pour être généreuse

    4/ La convivialité sereine est un partage harmonieux

    5/ La sincérité affectueuse exprime ses sentiments sans artifice

    6/ La confiance mutuelle est une conquête de chaque instant

    7/ La politesse est une vallée respectueuse et impartiale

    8/ L’aide et l’entraide s’aident entre elles

    9/ La tolérance est une conquête sur « soi »

    10/ L’égalité des chances est une chance d’égaliser

    11/ La solidarité est l’unité qui fait la force

    12/ La moralité se construit sur l’exemple

    13/ La compréhension est une prise de conscience effectuée en douceur

    14/ La patience prend son temps

    15/ La liberté n’a pas de maître

    16/ L’honneur est une distinction qui cache bien ses trésors

    17/ La méditation cherche son âme dans les profondeurs intérieures

    18/ L’humilité est un écrin de douceur pour l’âme

    19/ L’espoir apaisant réunit chemin et but dans l’instant présent

     

     

    Développement de la treizième vertu

     

    Exercice Charte d'éthique novembre

     

    13/ La compréhension est une prise de conscience effectuée en douceur

     

    La compréhension est l’action de l’intelligence pour comprendre le fonctionnement ou la nature de quelque chose. Il y a ici une aptitude à décortiquer pour saisir et déchiffrer les caractéristiques de l’objet du questionnement. Ce sont également toutes les difficultés rencontrées par un être, son esprit de conciliation, sa sympathie et son indulgence qui vont l’aider à faire preuve de compréhension.

     

    La tranquillité est l’état d’un être qui est calme, sans agitation intérieure, sans inquiétude, et qui ne subit aucun dérangement. Il se dégage de lui, une impression générale de paix et un sentiment de sécurité. Le rythme de l’activité est lent, régulier et soutenu.

     

     

    Embrasser les codes de fonctionnement, c’est prendre dans ses bras et étreindre les concepts des autres avec Amour. Cela permet d’apprendre à distinguer les règles de conduite, à saisir l’ensemble des processus qui sont les leurs, afin d’affiner notre discernement avec sagesse. Savoir être comme l’autre pour vivre son identité et déchiffrer  « qui il est » réellement, sans dialogue intérieur et surtout sans discrimination. Pouvoir faire un cliché, sans souhaiter apporter aucune modification dans l’instant présent de ce cliché.

     

    La compréhension tranquille pénètre calmement dans la réalité des autres et saisit leur vérité ultime en plongeant dans les profondeurs de leur être.  Elle met de la lumière sur leurs qualités, pour les mettre en évidence, afin de les développer toujours un peu plus, pour les sublimer, pour qu’elles éclatent de vérité. Elle aide à couper les liens de dépendance, les blocages qui font souffrir, et qui empêche la libération. Elle offre une reconnaissance à tout le monde surtout ceux qui cherchent la voie de la libération de la souffrance. 

     

    Le contraire de la compréhension tranquille c’est les turbulences de l’incompréhension :

    Mais cela peut-être aussi  le bouillonnement intolérant,  l’effervescence obscure, l’inquiétude obstinée, la détresse indéterminée, et toutes les formes d’égarements et de troubles émotionnels sévères.


     
    Très bon travail

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants « Être un cœur créateur »©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯ 

     

      

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Module apprentissage de la charte d’éthique

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

    Octobre 2015

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 13 octobre 2015 - Premier quartier 20 octobre 2015

    Pleine lune 27 octobre 2015 – dernier quartier 3 novembre 2015

     

    Exercice Charte d'éthique oct

     

     

    Le Maitriyo est un code moral de conduite personnelle et de base spirituelle pour toute personne qui s’engage sur la Voie de l’Amour Universel. Que ce soit par adhésion à cette éthique ou tout simplement pour évoluer en conscience, ou encore pour solidifier une pratique spirituelle, le « Maitriyo » est une référence incontournable.

     

    Cette charte d’éthique  comporte 19 vertus morales à développer, que chaque adhérent est tenu d’observer dans sa pratique quotidienne.  Tous les membres qui adhèrent, s’engagent à respecter ce code comme éthique, en famille, avec leurs amis, et dans tous leurs rapports de vie. Ils doivent faire preuve d’Amour Universel envers toutes les races, toutes les ethnies, et toutes les religions, sans discrimination, dans le respect, la joie et la bonne humeur.

     

    Le Maitriyo est perpétué par tous les êtres qui développent des qualités fraternelles, par les adhérents et toutes les personnes désireuses d’avancer sur la  voie de l’Amour Universel et de la Paix. Chaque personne qui adhère à ce code devient un ambassadeur du Maitriyo et porte « le bracelet de distinction » en signe d’adhésion.

     

    Code moral du Maitriyo 

     

    1/ L’Amour Universel est le plus pur des sentiments humains

    2/ La bienveillance  est la richesse du cœur

    3/ La bonté se dévoue pour être généreuse

    4/ La convivialité sereine est un partage harmonieux

    5/ La sincérité affectueuse exprime ses sentiments sans artifice

    6/ La confiance mutuelle est une conquête de chaque instant

    7/ La politesse est une vallée respectueuse et impartiale

    8/ L’aide et l’entraide s’aident entre elles

    9/ La tolérance est une conquête sur « soi »

    10/ L’égalité des chances est une chance d’égaliser

    11/ La solidarité est l’unité qui fait la force

    12/ La moralité se construit sur l’exemple

    13/ La compréhension est une prise de conscience effectuée en douceur

    14/ La patience prend son temps

    15/ La liberté n’a pas de maître

    16/ L’honneur est une distinction qui cache bien ses trésors

    17/ La méditation cherche son âme dans les profondeurs intérieures

    18/ L’humilité est un écrin de douceur pour l’âme

    19/ L’espoir apaisant réunit chemin et but dans l’instant présent

     

    Développement de la douzième vertu

     

    Exercice Charte d'éthique oct

      

    12/ La moralité se construit sur l’exemple

     

    La morale est un ensemble de règles de conduite, considérées comme « bonnes » et découlant  d’une certaine éthique de vie. La moralité des êtres se construit sur le respect de ses mêmes règles fondamentales au sein d’un groupe, d’un pays, ou d’une communauté. Mais pour que cette moralité soit commune, il faut qu’elle soit accessible à tous  et que chacun l’utilise comme base de son évolution matérielle ou spirituelle.

     

    L’espérance est un sentiment de confiance en l’avenir qui porte les attentes vers les hauteurs. Il y a une certitude qui est fondée dans le cœur. Le meilleur est une notion de bon, de supérieur et de formidable. L’espérance d’un meilleur est une garantie d’aboutissement vers quelque chose de bien, de gracieux et de noble.

     

    C’est pourquoi la moralité accessible est un ensemble de règles de conduite simples et fraternelles qui sont mises à disposition de tous les êtres sensibles, sans aucune exception. Cela engage l’être dans un réel travail d’investissement personnel et collectif. Quand l’espérance d’un meilleur avenir se profile,  quand l’accès à une vraie réussite est possible, quand les êtres ont une chance d’échapper à une vie pauvre, ils grandissent joyeusement en participant pleinement à l’amélioration de leurs conditions.

     

    La base de la moralité Fraternelle est d’être « bien » et de « veiller » au bien des autres. Etre positif, digne de confiance, respectueux des intérêts, des valeurs, des opinions, et du style de vie des autres, sont les bases de cette moralité. Respecter ses règles élémentaires, les partager avec nos frères et sœurs humains, s’appuyer sur elles dans nos réflexions et dans nos gestes quotidiens, c’est construire la paix dans le monde avec le meilleur outil, l’AMOUR.

     

    Le contraire de la moralité accessible c’est l’immoralité scandaleuse,

    Mais cela peut-être aussi, l’honnêteté douteuse,  la corruption impénétrable,  la dépravation inaccessible, et toutes les formes d’amoralité illicite qu’elle soit secrète ou lointaine.

     


     
    Très bon travail

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants « Être un cœur créateur »©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯ 

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Module apprentissage de la charte d’éthique

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

    Rentrée septembre 2015

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 13 septembre 2015 - Premier quartier 21 septembre 2015

    Pleine lune 28 septembre 2015 – dernier quartier 4 octobre 2015.

     

    Exercice Charte d'éthique sept

     

     

    Le Maitriyo est un code moral de conduite personnelle et de base spirituelle pour toute personne qui s’engage sur la Voie de l’Amour Universel. Que ce soit par adhésion à cette éthique ou tout simplement pour évoluer en conscience, ou encore pour solidifier une pratique spirituelle, le « Maitriyo » est une référence incontournable.

     

    Cette charte d’éthique  comporte 19 vertus morales à développer, que chaque adhérent est tenu d’observer dans sa pratique quotidienne.  Tous les membres qui adhèrent, s’engagent à respecter ce code comme éthique, en famille, avec leurs amis, et dans tous leurs rapports de vie. Ils doivent faire preuve d’Amour Universel envers toutes les races, toutes les ethnies, et toutes les religions, sans discrimination, dans le respect, la joie et la bonne humeur.

     

    Le Maitriyo est perpétué par tous les êtres qui développent des qualités fraternelles, par les adhérents et toutes les personnes désireuses d’avancer sur la  voie de l’Amour Universel et de la Paix. Chaque personne qui adhère à ce code devient un ambassadeur du Maitriyo et porte « le bracelet de distinction » en signe d’adhésion.

     

    Code moral du Maitriyo 

     

    1/ L’Amour Universel est le plus pur des sentiments humains

    2/ La bienveillance  est la richesse du cœur

    3/ La bonté se dévoue pour être généreuse

    4/ La convivialité sereine est un partage harmonieux

    5/ La sincérité affectueuse exprime ses sentiments sans artifice

    6/ La confiance mutuelle est une conquête de chaque instant

    7/ La politesse est une vallée respectueuse et impartiale

    8/ L’aide et l’entraide s’aident entre elles

    9/ La tolérance est une conquête sur « soi »

    10/ L’égalité des chances est une chance d’égaliser

    11/ La solidarité est l’unité qui fait la force

    12/ La moralité se construit sur l’exemple

    13/ La compréhension est une prise de conscience effectuée en douceur

    14/ La patience prend son temps

    15/ La liberté n’a pas de maître

    16/ L’honneur est une distinction qui cache bien ses trésors

    17/ La méditation cherche son âme dans les profondeurs intérieures

    18/ L’humilité est un écrin de douceur pour l’âme

    19/ L’espoir apaisant réunit chemin et but dans l’instant présent

     

     

     

    Développement de la onzième vertu

     

    Exercice Charte d'éthique sept

     

     

    11/ La solidarité est l’unité qui fait la force

     

    La solidarité est une interdépendance libre ou subie des êtres entre eux. Cette responsabilité générale est une forme d’entraide réciproque qui créé aussi une dépendance des plus faibles par rapport aux plus forts. C’est aussi une obligation qui nous lie tous ensemble pour l’acquittement de la totalité d’une dette commune.  Cette assistance est surtout un lien fort qui structure toute une société, un groupe, un pays et le monde entier. 

     

    L’absolu est une notion philosophique qui qualifie cela comme étant sans dépendance, sans condition et sans relation pour être. L’absolu est complètement détaché, achevé et donc parfait.

     

    La fidélité consiste à considérer l’autre comme un partenaire privilégié de sa vie. Elle découle tout naturellement de la considération affectueuse qu’on lui porte. Il y a donc un engagement et une obligation naturelle et évidente à rechercher cette relation beaucoup plus qu’une autre. Les sentiments envers la personne ou la cause sont constants et dévoués. La fidélité marque une promesse qui ne trahit jamais le serment antérieur. La parole donnée est un acte pur, le sceau d’un engagement à aller jusqu’au bout  d’un contrat. C’est la révélation d’une idée en évolution permanente qui garantie l’aboutissement jusqu’à sa finalité complète.   

     

    La solidarité absolue est une marque de responsabilité universelle totale et parfaite. Elle est une promesse d’assistance et de fidélité fraternelle envers tous les autres êtres sensibles. Cette marque de reconnaissance, de dévouement et de sacrifice est une marque d’unité qui va jusqu’à la complète réalisation de tous les êtres humains.

     

    Le contraire de la solidarité absolue est l’individualisme conditionné

    Mais cela peut-être aussi, l’indépendant limitatif, l’imparfait conciliant, le libéral proportionné, la liberté partielle, et toutes les fausses indépendances contraignantes et relatives.

     


     
    Très bon travail

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants « Être un cœur créateur »©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯ 

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique