•  

    Conseil méditatif

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

    Février 2017

     

    Je suis l’humour, la joie et le plaisir de vivre

     

     

    Exercice méditatif février 2017

     

    Entrainement à la méditation Vijranavadin :

     

    Aujourd’hui chers Méditants, revenons sur la « Voie Royale » qui ouvre à la « Conscience Universelle ». Depuis plusieurs années déjà, nous avons découvert la force du « Souffle Vital », qui vit dans l’inspire et dans l’expire de chaque être, mais également, dans chaque chose contenu dans tout l’Univers. Nous avons pris conscience de cette double connexion entre notre propre Conscience et la Conscience Universelle. Du plus petit « être » que nous sommes pour aller vers le plus grand TOUT. A présent, nous allons passer à la deuxième étape et parler de « véhicule ». Le « joyau sacré » corps/cœur/âme que nous portons tous en notre sein, cette trinité qui alimente l’Univers tout entier.

     

    Découvrons ensemble ce magnifique « trésor caché » que représente la belle énergie qui brille à l’intérieur de notre cœur. Cette toute « petite étincelle sacrée » toujours  prête à éclore, ne demande qu’à grandir et prospérer en toute liberté, pour s’épanouir jusque dans un Amour grandiose, voir Incommensurable. Ce magnifique soleil peut briller comme mille « soleil », être un met délicieux et succulent ou chacun pourra venir s’abreuver en toute sérénité. Mais tout d’abord, laissez-moi vous parler de la porte du cœur. Cette ouverture entre notre propre manière d’Aimer et l’Amour contenu dans le Royaume du Divin Sacré.  Cet Amour Glorieux, dont la pureté est symbolisée par le son « Om », est présente dans chaque être et dans tous l’Univers, suivant le plan de Conscience dans lequel chaque être se situe. En effet, notre manière d’aimer est-elle « pure » et proche du Divin ou souillée par les poissons de l’esprit et ainsi éloignée de la source sacrée ? Vous devez comprendre que cet écart est important, puisque c’est lui qui détermine l’alignement avec lequel votre cœur se connecte sur la Source Sacrée. En vous rapprochant le plus près possible de celle-ci, vous vous purifiez invariablement et vous changez de niveaux de Conscience. Tout le monde n’a pas la foi absolue, mais tout le monde possède un cœur pour « Aimer » et être « Aimer » en retour. Ainsi, chacun peut avoir accès au fruit « bienheureux » de cette fontaine de jouvence.  En acceptant d’aimer l’autre comme le fait le Divin avec nous sans préjuger, nous nous connectons à cette source miraculeuse, pour être en quelque sorte, son rayonnement dans la vie et distribuer tous ces bienfaits. Vous devez savoir que nous ne sommes qu’une réverbération du Monde Céleste. C’est lui qui nous donne la vie, c’est lui qui nous éclaire de son Amour, c’est lui qui nous alimente avec son énergie d’Amour. Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, là est la perfection. Si nous aimons à l’image de cet Amour Divin, notre niveau de Conscience vibre au même niveau de Conscience que le Divin, c'est-à-dire très élevé. Par contre, si nous vivons cachés derrière la méchanceté ou l’égoïsme, qui ont des niveaux de conscience très bas, nous stagnons dans des niveaux de Conscience inférieurs. En prenant Conscience de notre part d’Amour Divin, nous prenons également Conscience de la part d’Amour Divin des autres. Mais surtout, nous prenons conscience de tous les niveaux de Conscience qui existent. Cette reconnaissance  nous lie, en un « seul regard » à toute la création. Mais pour comprendre et entrer définitivement dans la « Conscience Universelle », il faut beaucoup plus que cela, il faut plonger dans l’inconnu de l’Amour, avec Véracité et sans Peur. Cette acceptation est « la clef » qui ouvre la porte et libère le contenu pour le révéler. Notre Amour doit être « véridique » être propre, transparent et net, pour briller de l’éclat de la pureté comme un « DIAMANT ». C’est pourquoi, je vous engage à être particulièrement vrai et honnête avec vous-même, dans votre engagement sur la voie de l’Amour en général. Cette Voie Royale nécessite d’être pure en son cœur, ou du moins d’aspirer à une purification intérieure complète. Dans cette alternative et uniquement dans cette alternative de « sincérité », le méditant de la « Conscience Universelle », l’observateur  des êtres et de l’Univers tout entier, prend Conscience de cet « Amour Universel », qui se purifie, de niveaux de Conscience en niveaux de Conscience, pour atteindre la « lumière de l’illumination ».  Quand le méditant de la « Conscience Universelle » médite, il médite et travaille avec humilité et courage, pour se purifier  des souillures de l’esprit. Au fur et à mesure de son ascension, son taux vibratoire augmente, créant ainsi un champ vibratoire de plus en plus harmonieux. Devenir aussi pure qu’un diamant pour « aimer » tous les autres êtres sensibles, est le challenge à maintenir durant tout le mois.

     

    1/ Le Divin nous alimente, malgré le fait que nous ne soyons pas parfait, il nous donne sans compter, sans exiger, sans préjugé. Peut importe notre couleur de peau,  peut importe de quelle religion nous sommes, peut importe notre manière d’aimer, chaque jour qui commence, commence par ce don d’Amour infini.

     

    2 /Pour nous enraciner avec « GAIA » notre belle planète et nous connecter avec la Source Sacrée, ouvrons nos cœurs aux « Maîtres de Sagesse » qui soutiennent tout l’édifice de cette nouvelle construction. Cette méditation intègre  nos trois « Consciences » et matérialise  le début du changement de cette toute Nouvelle Conscience qui prend « forme » depuis déjà plusieurs mois.  Aujourd’hui est le mois « important » pour tous ceux qui souhaitent construire un monde meilleur dans l’Amour, la Paix et l’Harmonie.

     

    3 / Prendre Conscience de cette magnifique « énergie d’Amour » qui est  présente dans tous les êtres sensibles et ne demande qu’a être purifiée par l’Amour Inconditionnel. Etre sincère avec soi-même et avec les autres, en vue de se purifier pour le bien de tous.  

     

     4/ Aller au-delà des « Apparences » pour Unifier et Rassembler dans le partage collectif, grâce au véhicule de  l’Amour Universel. L’Amour Divin habite TOUT et unifie TOUT. Cet Amour Sacré est véhiculé par la « Conscience Universelle », dans chaque Corps, dans chaque Esprit et dans chaque Conscience. Tout le monde peut donc le recevoir.

     

    5 / Grandir ensemble en réunissant tous les êtres dans un seul et même Amour, de toutes les castes, de toutes les religions, pour le bien de toute l’humanité. Une purification collective allège le karma de toute l’humanité.

     

    6/ Afin d’entretenir au mieux cette nouvelle « conscience planétaire » qui s’ouvre à nous, commençons par vivre plus heureux, en cultivant plus de joie, plus d’humour, plus de plaisirs simples. Accédons au bonheur pour soi, aidons les autres à trouver leurs bonheurs, tout en vivant ensemble dans cet idéal. Le contentement débute par l’acceptation de notre vie et de ses conditions, là où nous en sommes, et quoi qu’il se passe.


     

    Aimer c’est aussi apprendre à aimer ce que nous n’aimons pas.

     

    Exercice :

     

    Dans cet exercice, nous observons le fils continu de l’amour, depuis sa source jusqu’à son épanouissement complet. Il n’y a rien à faire, juste « observer » l’effet produit par l’amour et la joie, quand nous les laissons circuler librement. Cet exercice nécessite de l’entrainement pour y arriver pleinement, mais progressivement les empêchements céderont inexorablement, emporter par la force de la Source de l’Amour Sacré.

     

    Tous les exercices se réalisent  assis en tailleur, la main droite dans la main gauche, les deux pouces se touchent. Vous devez les effectuer  dans l’ordre et tous les jours, si possible. Cela représente un travail de 30 minutes. Si vous le faites 3 fois par semaine parfaitement,  vous constaterez des améliorations conséquentes et des résultats extrêmement  favorables pour tout votre « être ». Munissez-vous d’un chronomètre, pour faciliter les  passages d’un exercice à l’autre. Bon travail.

     

    1/ le corps :

    Installez-vous confortablement le dos bien droit, assis en tailleur ou sur une chaise. Rassemblez vos deux mains sur vos cuisses, mains droite dans la main gauche, les deux pouces se touchent. Fermez délicatement les yeux et détendez chaque partie de votre corps. Installé dans le bien-être du corps complètement détendu dans une respiration régulière, observez cette belle plénitude et « Prenez-en Conscience » !

     

    2 / la respiration :

    Maintenant observez votre respiration. A l’inspire le ventre se gonfle, à l’expire le ventre se dégonfle. Observez cela pendant quelques minutes et « Prenez-en Conscience ». Dès que vous êtes installé dans le bien-être du « souffle vital » ou « va et vient de votre respiration », laissez ce « souffle » respirer au rythme de l’Univers. Sentez combien l’univers vous aime.  

     

    3/ la pensée :

    A présent observez le calme de votre pensée, réduite par le « souffle vital » de votre respiration. Votre cœur est un nid douillet, la source « de vie » en puissance, l’origine Divine. Votre pensée se dépose délicatement sur les pétales du cœur, et laisse le cœur exister pleinement dans le sentiment d’amour. Soyez un « abandon complet » en cette confiance divine et « Prenez-en conscience pleinement.

     

    A ce moment précis, votre pensée sera :

    - soit inexistante si vous êtes expérimenté,

    - soit réduite au maximum si vous êtes élèves confirmés,

    - soit très embarrassante si vous êtes débutants.

     

    Pour les débutants, soyez patient avec vous-même, et dites-vous que « déposer la pensée sur les pétales du cœur » est un exercice difficile pour certain, dont la pensée est comme un papillon qui butine de fleur en fleur. La concentration viendra finalement pacifier le joli papillon et au bout d’un certain temps,  celui-ci ne demandera pas mieux, que de se déposer sur un aussi agréable endroit, que votre cœur. En attendant, pour l’exercice,  ramener votre pensée sur le « sentiment d’amour qui vibre avec l’univers », à chaque fois qu’elle s’échappe.

     

    4/ L’amour :

    Installer confortablement sur la douce vibration harmonieuse de votre cœur, qui aime à l’infini et tout autour de vous, vous ressentez un bien-être absolument Divin. Reliez à la source sacrée par la couronne coronaire, celle-ci vous alimente continuellement de son amour et déborde via votre cœur dans un océan de pureté. Reliez aux autres par l’Amour inconditionnel vous vibrez pacifiquement avec tous les êtres sensibles. GAIA la terre et L’univers tout entier sont ainsi baignés dans cet amour.

     

    5/ La joie :

    La joie est une communion entre le corps, la pensée et l’esprit. Un jaillissement de plaisir issu de l’union sacrée de ces trois là. Parfois, elle est innée et parfois elle à grand besoin d’être enseignée. Le plus souvent elle est un simple contentement de notre vie présente. Soyez donc « heureux » dès à présent d’être là où vous en êtes dans votre histoire personnelle. Tout « change » quand nous sommes simplement dans le bien-être du corps, du cœur et de l’esprit. Être l’humour, la joie et le bonheur de vivre ici et maintenant en appréciant chaque seconde intensément. Merci la vie.

     

    6/ Restez dans cette « conscience » de bien-être, de joie et de félicité aussi longtemps que vous le souhaitez.

     

    Donc je récapitule :

    1 : Pendant 5 mn, je m’installe dans le bien-être du corps. Je me détends, je me calme, j’installe l’harmonie en relâchant la pensée. Je prends conscience de ce bien-être corporel.

    2 : Pendant 5 mn, j’observe ma respiration, a l’inspire le ventre se gonfle, à l’expire le ventre se dégonfle. J’unifie mon souffle avec celui de l’univers. Je prends conscience que l’univers m’aime.

    3 : Pendant 5 mn, Je dépose délicatement ma « pensée » sur les pétales du cœur et laisse le cœur exister pleinement dans le sentiment d’amour. Je prends conscience que je suis un abandon complet dans la confiance divine.

    4 : Pendant 5 mn, installez confortablement sur la vibration harmonieuse de l’amour universel, relié avec le divin par le sommet de ma tête et connecté à Gaia la terre et à tous les autres êtres sensibles par la matière qui nous unie ensemble, je suis l’amour universel en puissance.   

    5 : Pendant 5 mn, je suis la communication solennelle entre le corps, la pensée et l’esprit. Un jaillissement de bonheur, de joie et de plaisir de vivre dans l’acceptation de ce qu’est ma vie. Je prends conscience du formidable pouvoir de satisfaction du contentement, de la joie régénératrice, et du bonheur de vivre en unité de conscience.   

    6 : Pendant 10 mn, j’effectue une méditation spatiale dans les dix directions, je suis intention d’amour, de bienveillance, de joie et de plaisir de vivre. La vibration du cœur est créative et le souffle de l’esprit universel est une pure connexion.  

     

    Aide : Je répète les phrases si nécessaire.


     

    Très belle « méditation »

     

    Recevez chers étudiants de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants ©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

     

    ¯˜ « *°•**•°* »˜¯ 

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Conseil méditatif

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

     

    Janvier 2017

     

    Exercice méditatif janvier 2017

     

    Tous les exercices se réalisent  assis en tailleur, la main droite dans la main gauche, les deux pouces se touchent. Vous devez les effectuer  dans l’ordre et tous les jours, si possible. Cela représente un travail de 30 minutes. Si vous le faites 3 fois par semaine parfaitement,  vous constaterez des améliorations conséquentes et des résultats extrêmement  favorables pour tout votre « être ». Munissez-vous d’un chronomètre, pour faciliter les  passages d’un exercice à l’autre. Bon travail. 

     

    1/ Travail sur le mental :

    Aujourd’hui, vous allez apprendre à vous forger un mental d’acier, en créant vous-même vos objectifs. Le doute et la peur sont les deux causes principales à la démotivation. Savoir rester motivé est un gage de réussite. C’est pour cette raison qu’il faut apprendre à se construire, en développant sa « foi » et sa confiance en « soi ». Quelques phrases clefs peuvent aider dans cette tâche. L’exercice consiste à réciter mentalement des séries de phrases positives et constructives pour « soi ». Commencez par une inspiration et une expiration longue – pensez « tout ce à quoi je pense, ce que je veux, ce que je crois, ce que je souhaite, je peux le réaliser » - puis faites une inspiration et une expiration longue – récitez cette phrase une dizaine de fois entre chaque inspiration expiration. Vous pouvez ajouter une autre phrase chaque semaine, comme par exemple «  je suis un être extraordinaire et tout le monde m’aime », ou encore «  je suis bienveillant et salutaire envers tous les êtres », « je suis la joie, l’Amour et le bonheur », etc.

     

    2/Travail sur la respiration :

    Aujourd’hui, nous allons réaliser un exercice respiratoire en position debout. Apprendre à marcher en pleine conscience. Faites un pas en même temps que vous inspirez, et faites aussi un pas en même temps que vous expirez. Votre marche doit être calée sur votre respiration. Les bras sont placés le long du corps. Faites cet exercice pendant 5 minutes.

     

    3/ Travail sur l’intériorité :

    Maintenant, dirigez votre attention sur votre corps, sur votre intériorité. Ici c’est votre temple d’Amour inconditionnel,  votre jardin secret, l’endroit ou vous cultivez vos qualités d’amour, de bienveillance, de patience, de bonté et de partages. Ajoutez une autre parcelle à votre jardin, et cette fois, plantez-y des graines de fraternité, de beaucoup de fraternité. Voyez des fleurs éclatantes de lumière et de vérité, des fleurs de toutes les couleurs dont la beauté jaillit à profusion. Voyez-vous en train de cueillir vos nombreux fruits et de les partager avec tous les êtres sensibles. Voyez les autres partager leurs récoltes avec vous. Voyez vos jardins intérieurs s’unir ensemble et éclatés au grand jour. Voyez chaque être dans l’abondance et dans le bonheur absolu pendant 5 bonnes minutes.

     

    4/ Travail sur la concentration :

    L’objet de concentration pour cet exercice va être l’intuition. Fermez les yeux et portez votre attention sur le bout de votre nez. Cela va obliger vos yeux à converger vers un même point. A certain moment, vous allez « voir » comme des tunnels tortueux qui s’ouvrent devant vous. Parfois, vous verrez de la lumière, soit quelques points lumineux ou carrément des flashs. Il y aura aussi de la lumière, toutes les couleurs vont y passer. Malgré toutes ses choses qui vont apparaître, vous devez maintenir votre concentration sur la pointe de votre nez. Laissez-vous envahir par ce que vous ressentez, et par toutes les visions qui surgissent, tout en restant bien fixé sur la pointe du nez. Réalisez cet exercice de concentration sur un point, pendant 5 minutes. Votre concentration doit être fixe et naturelle, sans rejet ni attache à quoi que ce soit, et sans discrimination aucune.

     

    5 / Travail sur l’immersion extatique : (idem mois dernier) 

    L’immersion extatique est un travail très difficile, alors nous continuons comme le mois passé, le même exercice. Afin de diminuer les pensées, il faut exercer une pression sur le flux pour le réduire, un peu comme si un barrage se refermait sur lui. C’est en retenant le mental, qu’on réduit les pensées. C’est en les disciplinant qu’on les minimise comme un petit ruisseau. C’est en synchronisant le souffle avec la pensée qu’on réduit son débit, et qu’on devient le souffle qui ne pense plus. Quand la pensée s’arrête et que ne demeure plus que le souffle, c’est l’immersion extatique parfaite. Alors aujourd’hui, comme le mois dernier, vous allez continuer d’apprendre à réduire la pensée, en vous servant du souffle. L’exercice consiste à réduire la pensée en se servant de la respiration. Respirez très fort par le nez et rassemblez toutes vos pensées dans ce geste. Puis soufflez tranquillement toutes vos pensées par la bouche, en exerçant une pression comme une retenue, quand vous expirez, puis il faut la maintenir quand vous inspirez, et la maintenir encore quand vous expirez. Comme si votre respiration freinait votre pensée en se servant de la concentration de votre mental. La bouche doit être en « cul de poule » quand vous expirez. La respiration se fait par le nez.  Faites cet exercice pendant 5 minutes.

     

    6/ Travail sur la méditation :

    La méditation est un moment privilégié juste pour vous. Après ce long travail de préparation, accordez-vous 10 minutes de pure méditation spatiale. Etendez votre intention d’amour inconditionnel et de bienveillance, dans un pur esprit universel, dans les quatre directions que sont l’est, l’ouest, le sud et le nord. Puis, étendez votre progression dans les 4 directions intermédiaires. Puis vers le nadir et le zénith. Ecoutez la vibration du cœur créateur, et soyez juste de l’Amour Inconditionnel bienveillant qui rayonne. Votre pensée s’apaise complètement au rythme du va et vient du souffle, qui devient l’unique expression de tout votre être. L’exercice est pleinement effectué quand vous n’êtes plus que le souffle et uniquement le souffle de l’esprit universel.

     

    Donc je récapitule :

    1 : Pendant 5 mn, je me forge un mental d’acier. Entre chaque inspiration et chaque expiration, je pense « tout ce à quoi je pense, ce que je veux, ce que je crois, ce que je souhaite, je peux le réaliser » autant de fois que je peux (10 si possible).

    2 : Pendant 5 mn, en position debout, j’inspire en même temps que je fais un pas et j’expire en même temps que je fais un autre pas.

    3 : Pendant 5 mn, attention sur l’intérieur, le jardin secret, le temple d’amour. Contemplation de la culture mise en terre le mois dernier, voir sa progression, plus rajout d’une nouvelle parcelle de fraternité. Se voir en train de s’occuper de ce magnifique jardin coloré de fleurs éclatantes de vérité et de lumière. Voir son jardin rejoindre celui des autres la cohésion qui s’installe.

    4 : Pendant 5 mn, les yeux fermés, je porte mon attention sur le bout de mon nez et j’observe intérieurement tout ce qui apparaît, les tunnels, la lumière, les flashs, et les couleurs. Concentration fixe et naturelle. 

    5 : Pendant 5 mn, je suis le souffle qui réduit les pensées, qui les diminue, qui les amenuise de plus en plus, qui les discipline  jusqu’à complète absorption.

    6 : Pendant 10 mn, j’effectue une méditation spatiale dans les dix directions, je suis intention d’amour et de bienveillance, vibration du cœur créateur et souffle de l’esprit universel.  

     

    Aide : Je répète les phrases si nécessaire. 

     


     

    Très belle « méditation »

     

    Recevez chers étudiants de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants ©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

     

    ¯˜ « *°•**•°* »˜¯ 

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Conseil méditatif

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

     

    Décembre 2016

     

    Exercice méditatif décembre 2016

     

     

    Tous les exercices se réalisent  assis en tailleur, la main droite dans la main gauche, les deux pouces se touchent. Vous devez les effectuer  dans l’ordre et tous les jours, si possible. Cela représente un travail de 30 minutes. Si vous le faites 3 fois par semaine parfaitement,  vous constaterez des améliorations conséquentes et des résultats extrêmement  favorables pour tout votre « être ». Munissez-vous d’un chronomètre, pour faciliter les  passages d’un exercice à l’autre. Bon travail. 

     

    1/ Travail sur le mental :

    Aujourd’hui, vous allez apprendre à vous mettre en situation en vous aidant de vos pensées créatives. Fermez les yeux pendant 5 minutes et imaginez-vous devant une belle fleur blanche complètement épanouie. Vos mains touchent la texture des pétales qui sont extrêmement douces. Vous approchez votre visage de la fleur et sentez son parfum. La délicatesse de son nectar vous pénètre, investit vos poumons et votre corps tout entier. L’odeur de cette fleur est tel un nectar. Elle est bienfaisante pour vous, pour votre corps et embellie tous vos sentiments. Une onde de pureté régénératrice emplie votre cœur de bienfaits. Cette magie positive s’installe durablement au cœur de votre être. Soyez cette magie pendant 5 minutes.

     

    2/Travail sur la respiration :

    Aujourd’hui nous allons réaliser un exercice respiratoire qui nécessite un bon entrainement. Inspirez par le nez en comptant jusqu’à 9, puis bloquer la respiration en comptant jusqu’à 3. Puis soufflez par le nez en comptant encore jusqu’à 9, puis bloquez la respiration en comptant jusqu’à 3. Réalisez cet exercice pendant 5 minutes. 

     

    3/ Travail sur l’intériorité :

    Maintenant, dirigez votre attention sur votre corps, sur votre intériorité. Ici c’est votre temple d’Amour inconditionnel,  votre jardin secret, l’endroit ou vous cultivez vos qualités d’amour, de bienveillance, de patience et de générosité. Ajoutez une autre parcelle à votre jardin, et cette fois, plantez-y des graines de partages et d’échanges. Voyez des fleurs éclatantes de lumière et de vérité, des fleurs de toutes les couleurs dont la beauté jaillit à profusion. Voyez-vous en train d’évaluer les nombreuses récoltes,  les brassées de fleurs que vous offrez aux autres en pensées, et tous les fruits que vous allez bientôt récolter, tant ils sont nombreux et variés. Promenez-vous au cœur de votre jardin intérieur, au cœur de votre abondance, pendant 5 bonnes minutes.

     

    4/ Travail sur la concentration :

    Prenez trois flacons d’huiles essentielles de fleurs, ou trois parfums différents. Placez-les devant vous et fermez les yeux. Prenez-en un au hasard,  ouvrez-le et humez cette odeur plusieurs fois de suite pour vous en imprégner. Portez votre attention sur cette odeur et laissez votre imagination vous conduire sur le chemin de la découverte. Que ressentez-vous, voyez-vous des images ou seulement des couleurs, ou ressentez-vous des sensations ? Que produit en vous cette odeur, du plaisir, ou du déplaisir, ou carrément des choses inattendues ? Laissez cette odeur vous parler comme si quelqu’un vous offrait un magnifique bouquet de fleurs. Votre sensation doit être une découverte perpétuelle,  sans rejet ni attache à quoi que ce soit, et sans discrimination aucune. Réalisez cet exercice d’attention sur l’odorat pendant 5 bonnes minutes.

     

    5 / Travail sur l’immersion extatique : (idem mois dernier) 

    L’immersion extatique est un travail très difficile, alors nous continuons comme le mois passé, le même exercice. Afin de diminuer les pensées, il faut exercer une pression sur le flux pour le réduire, un peu comme si un barrage se refermait sur lui. C’est en retenant le mental, qu’on réduit les pensées. C’est en les disciplinant qu’on les minimise comme un petit ruisseau. C’est en synchronisant le souffle avec la pensée qu’on réduit son débit, et qu’on devient le souffle qui ne pense plus. Quand la pensée s’arrête et que ne demeure plus que le souffle, c’est l’immersion extatique parfaite. Alors aujourd’hui, comme le mois dernier, vous allez continuer d’apprendre à réduire la pensée, en vous servant du souffle. Respirez très fort par le nez et rassemblez toutes vos pensées dans ce geste. Puis soufflez tranquillement toutes vos pensées par la bouche, en exerçant une pression comme une retenue, quand vous expirez, puis il faut la maintenir quand vous inspirez, et la maintenir encore quand vous expirez. Comme si votre respiration freinait votre pensée en se servant de la concentration du mental. La bouche doit être en « cul de poule » quand vous expirez. La respiration se fait par le nez.  Faites cet exercice pendant 5 minutes.

     

    6/ Travail sur la méditation :

    La méditation est un moment privilégié juste pour vous. Après ce long travail de préparation, accordez-vous 10 minutes de pure méditation spatiale. Etendez votre intention d’amour inconditionnel et de bienveillance, dans un pur esprit universel, dans les quatre directions que sont l’est, l’ouest, le sud et le nord. Puis, étendez votre progression dans les 4 directions intermédiaires. Puis, vers le nadir et le zénith. Ecoutez la vibration du cœur créateur, et soyez cette vibration d’Amour Inconditionnel. Votre pensée s’apaise complètement au rythme du va et vient du souffle, qui devient l’unique expression de tout votre être. L’exercice est pleinement effectué quand vous n’êtes plus que le souffle et uniquement le souffle de l’esprit universel.

     

    Donc je récapitule :

    1 : Pendant 5 mn, j’imagine une belle fleur blanche complètement épanouie. Sa texture est douce, son parfum est un nectar délicieux qui pénètre tout mon corps de ses bienfaits. Une magie régénératrice s’installe durablement au cœur de mon être.

    2 : Pendant 5 mn, j’inspire par le nez en comptant jusqu’à 9, puis blocage de la respiration en comptant jusqu’à 3. Puis je souffle par le nez en comptant jusqu’à 9, et re-blocage de la respiration en comptant jusqu’à 3.  

    3 : Pendant 5 mn, attention sur l’intérieur, le jardin secret, le temple d’amour. Contemplation de la culture mise en terre la semaine dernière, voir sa progression, plus rajout d’une nouvelle parcelle de partages et d’échanges. Se voir en train de s’occuper de ce magnifique jardin coloré de fleurs éclatantes de vérité et de lumière.

    4 : Pendant 5 mn, je prends trois huiles essentielles où trois parfums différents. Je mélange les flacons, puis j’en hume une. Que produit-elle sur moi, plaisir, déplaisir, sensations inattendues, je reste dans la lucidité, sans rejet ni attache, mais seulement dans la découverte.  

    5 : Pendant 5 mn, je suis le souffle qui réduit les pensées, qui les diminue, qui les amenuise de plus en plus, qui les discipline  jusqu’à complète absorption.

    6 : Pendant 10 mn, je suis la respiration du souffle divin, je suis l’amour, la bienveillance et la beauté agissant au cœur de mon être, je suis le partage collectif fraternel de l’inconditionné.

     

    Aide : Je répète les phrases si nécessaire. 

     


     

    Très belle « méditation »

     

    Recevez chers étudiants de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants ©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ « *°•**•°* »˜¯ 

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Conseil méditatif

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

     

    Novembre 2016

     

    Exercice méditatif novembre 2016

     

    Tous les exercices se réalisent  assis en tailleur, la main droite dans la main gauche, les deux pouces se touchent. Vous devez les effectuer  dans l’ordre et tous les jours, si possible. Cela représente un travail de 30 minutes. Si vous le faites 3 fois par semaine parfaitement,  vous constaterez des améliorations conséquentes et des résultats extrêmement  favorables pour tout votre « être ». Munissez-vous d’un chronomètre, pour faciliter les  passages d’un exercice à l’autre. Bon travail. 

     

    1/ Travail sur le mental :

    Aujourd’hui, vous allez apprendre à créer avec vos pensées. Choisissez une image ou un objet que vous aimez. Observez-le pendant 1 minute, puis fermez les yeux et essayez de le visionner intérieurement pendant 5 minutes. Au début de l’exercice, vous ne verrez que la forme souvent noire, puis avec l’entrainement, l’objet ou l’image va apparaître dans toute sa beauté. Au bout d’un mois, vous pourrez faire appel à cette image mentale, aussi vite que la lumière. Le but de cet exercice est de pouvoir construire des images mentales, avec ce que vous aimeriez construire pour vous, pour les vôtres et pour votre avenir. Commencez avec des choses simples, pour vous donnez toutes les chances d’y parvenir.

     

    2/Travail sur la respiration :

    Aujourd’hui, vous allez réaliser un exercice respiratoire sur le rythme saccadé de la respiration et la tonicité du souffle. Réalisez une inspiration par le nez en trois temps en comptant pour vous aider. Puis soufflez par la bouche en trois fois aussi. Réalisez deux ou trois inspiration saccadées pour installer votre propre rythme. Puis, serrez vos poings et tapoter doucement sur votre poitrine avec,  pour soutenir la mesure. Essayez de faire cet exercice pendant 5 minutes.

     

    3/ Travail sur l’intériorité :

    Maintenant, dirigez votre attention sur votre corps, sur votre intériorité. Ici c’est votre temple d’Amour inconditionnel, votre jardin secret, l’endroit ou vous cultivez vos qualités d’amour, de bienveillance, de patience. Ajoutez une autre parcelle à votre jardin, et cette fois plantez-y de la générosité, beaucoup de générosité. Voyez des fleurs éclatantes de lumière et de vérité, des fleurs de toutes les couleurs dont la beauté jaillit à profusion. Voyez-vous en train de vous occuper avec une grande bonté de tout votre jardin intérieur, pendant 5 minutes.

     

    4/ Travail sur la concentration :

    L’objet de concentration pour cet exercice va être 3 petites coupelles où vous aurez pris le soin d’y mettre des saveurs différentes. Dans la première vous placerez du miel, dans la deuxième de l’huile, et dans la troisième du citron.  Fermez les yeux et mélangez les trois coupelles. Trempé votre doigt dans une coupelle, porté le à votre bouche et laissez-vous envahir pendant une bonne minute par le goût subtil de la découverte. Dégustez plusieurs fois s’il le faut pour bien ressentir les particularités dégagées  par  chaque saveur. Puis, poursuivez l’aventure avec les deux autres coupelles. La dégustation doit être faite avec appétit, avec appréciation, avec gourmandise, comme un bon repas au restaurant.

     

    5 / Travail sur l’immersion extatique : (idem mois dernier) 

    L’immersion extatique est un travail très difficile, alors nous continuons comme le mois passé, le même exercice. Afin de diminuer les pensées, il faut exercer une pression sur le flux pour le réduire, un peu comme si un barrage se refermait sur lui. C’est en retenant le mental, qu’on réduit les pensées. C’est en les disciplinant qu’on les minimise comme un petit ruisseau. C’est en synchronisant le souffle avec la pensée qu’on réduit son débit, et qu’on devient le souffle qui ne pense plus. Quand la pensée s’arrête et que ne demeure plus que le souffle, c’est l’immersion extatique parfaite. Alors aujourd’hui, comme le mois dernier, vous allez continuer d’apprendre à réduire la pensée, en vous servant du souffle. L’exercice consiste à réduire la pensée en se servant de la respiration. Respirez très fort par le nez et rassemblez toutes vos pensées dans ce geste. Puis soufflez tranquillement toutes vos pensées par la bouche, en exerçant une pression comme une retenue, quand vous expirez, puis il faut la maintenir quand vous inspirez, et la maintenir encore quand vous expirez. Comme si votre respiration freinait votre pensée en se servant de la concentration du mental. La bouche doit être en « cul de poule » quand vous expirez. La respiration se fait par le nez.  Faites cet exercice pendant 5 minutes.

     

    6/ Travail sur la méditation :

    La méditation est un moment privilégié juste pour vous. Après ce long travail de préparation, accordez-vous 10 minutes de pure méditation spatiale. Étendez votre intention d’amour inconditionnel et de bienveillance, dans un pur esprit universel, dans les quatre directions que sont l’est, l’ouest, le sud et le nord. Puis, étendez votre progression dans les 4 directions intermédiaire. Puis vers le nadir et le zénith. Ecoutez la vibration du cœur créateur, et soyez juste de l’Amour Inconditionnel bienveillant qui rayonne. Votre pensée s’apaise complètement au rythme du va et vient du souffle, qui devient l’unique expression de tout votre être. L’exercice est pleinement effectué quand vous n’êtes plus que le souffle et uniquement le souffle de l’esprit universel.

     

    Donc je récapitule :

    1 : Pendant 5 mn, je choisis une image que j’aime, je l’observe pendant 1 mn puis je ferme les yeux et j’essaie de la visionner intérieurement.

    2 : Pendant 5 mn, j’inspire par le nez en trois temps saccadés, puis je souffle par la bouche en trois temps saccadés aussi. J’installe mon propre rythme, puis je soutiens la mesure en tapotant doucement ma poitrine avec mes poings, tout en continuant l’exercice. 

    3 : Pendant 5 mn, attention sur l’intérieur, le jardin secret, le temple d’amour. Contemplation de la culture mise en terre la semaine dernière, voir sa progression, plus rajout d’une nouvelle parcelle de générosité. Se voir en train de s’occuper de ce magnifique jardin coloré de fleurs éclatantes de vérité et de lumière.

    4 : Pendant 5 mn, je place trois coupelles, une de miel, une d’huile et une de citron. Je ferme les yeux, je mélange les coupelles, je trempe mon doigt dans une des coupelles, et je savoure avec dégustation les saveurs du met proposé. Effet de surprise, goût inattendu, saveur sublimée, je continue cet exercice avec les deux autres coupelles.  

    5 : Pendant 5 mn, je suis le souffle qui réduit les pensées, qui les diminue, qui les amenuise de plus en plus, qui les discipline  jusqu’à complète absorption.

    6 : Pendant 10 mn, je suis la respiration du souffle divin, je suis l’amour, la bienveillance et la beauté agissant au cœur de mon être, je suis le partage collectif fraternel de l’inconditionné.

     

    Aide : Je répète les phrases si nécessaire. 

     


     

    Très belle « méditation »

     

    Recevez chers étudiants de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants ©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ « *°•**•°* »˜¯ 

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Conseil méditatif

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l'Esprit Universel »

     

    Octobre 2016

     

    Exercice méditatif octobre 2016

     

     

    Tous les exercices se réalisent  assis en tailleur, la main droite dans la main gauche, les deux pouces se touchent. Vous devez les effectuer  dans l’ordre et tous les jours, si possible. Cela représente un travail de 30 minutes. Si vous le faites 3 fois par semaine parfaitement,  vous constaterez des améliorations conséquentes et des résultats extrêmement  favorables pour tout votre « être ». Munissez-vous d’un chronomètre, pour faciliter les  passages d’un exercice à l’autre. Bon travail. 

     

    1/ Travail sur le mental :

    Aujourd’hui, vous allez apprendre à reformulez des mauvaises pensées pour les transformez en pensées positives. Par exemple, « je n’ai pas de chance » en « j’ai beaucoup de chance ». Même exercice que le mois passé, il faut observer ses pensées et les nommer au fur et à mesure qu’elles apparaissent. Seulement ce mois-ci, il faut repérez celle qui sont toxiques et très négatives pour vous ou pour les autres, et les reformuler en pensées positives. Exemple : « quelle conne celle-là » qui est très dévalorisant, il faut trouver une qualité chez cette personne et la nommer. Et ne surtout pas enfoncer le clou avec un « A-t-elle une qualité au moins ? ». Choisissez plutôt « elle est très belle et je suis jalouse » très constructif pour les deux parties ! Enfin vous êtes complètement libre pour cet exercice de 5 minutes, et j’ai une totale confiance en votre envie d’évoluer…… !

     

    2/Travail sur la respiration :

    Aujourd’hui, vous allez réaliser un exercice respiratoire sur la croix en réunissant les deux exercices précédents. Commencez par joindre vos deux mains au niveau du plexus. Inspirez en montant vos deux mains jointent au-dessus de votre tête, puis expirez en ramenant vos deux mains jointent au niveau du plexus solaire. Puis, inspirez en écartant vos deux bras de chaque côté de votre corps à hauteur des épaules, paumes tournées vers le haut. Expirez en ramenant vos deux paumes jointent à hauteur du plexus. La croix et formée. Faites cet exercice pendant 5 minutes avec des inspirations expirations longues et complètes.

     

    3/ Travail sur l’intériorité :

    Maintenant, dirigez votre attention sur votre corps, sur votre intériorité. Ici c’est votre temple d’Amour inconditionnel,  votre jardin secret, l’endroit ou vous cultivez vos qualités avec amour et bienveillance. Contemplez votre culture de la semaine dernière et ajoutez une nouvelle parcelle à votre jardin, et cette fois plantez-y de la patience, beaucoup de patience. Voyez des fleurs éclatantes de lumière et de vérité, des fleurs de toutes les couleurs dont la beauté jaillit à profusion. Voyez-vous en train de vous occuper avec patience de tout votre jardin intérieur pendant 5 bonnes minutes.

     

    4/ Travail sur la concentration :

    Pour cet exercice, l’objet de concentration est « les mains » et ce que vous allez découvrir comme sensations grâce à elles. Fermez les yeux et toucher tout ce qui est à proximité de vos mains. Vos vêtements, vos bijoux, votre peau, le sol, et les meubles, laissez-vous envahir par ce que vous ressentez, par le froid ou la chaleur des objets, et par leurs consistances. Lentement, Laissez vos mains passer d’objets en objets en savourant pleinement la découverte du toucher. Gardez une position confortable et réalisez cet exercice de concentration sur le toucher, pendant 5 minutes. Votre toucher doit être une découverte perpétuelle, sans rejet ni attache, et sans discrimination aucune. Toucher la vie qui vous entoure, comme si vos mains étaient vos yeux. 

     

    5 / Travail sur l’immersion extatique : (idem mois dernier) 

    L’immersion extatique est un travail très difficile, alors nous continuons comme le mois passé, le même exercice. Afin de diminuer les pensées, il faut exercer une pression sur le flux pour le réduire, un peu comme si un barrage se refermait sur lui. C’est en retenant le mental, qu’on réduit les pensées. C’est en les disciplinant qu’on les minimise comme un petit ruisseau. C’est en synchronisant le souffle avec la pensée qu’on réduit son débit, et qu’on devient le souffle qui ne pense plus. Quand la pensée s’arrête et que ne demeure plus que le souffle, c’est l’immersion extatique parfaite. Alors aujourd’hui, comme le mois dernier, vous allez continuer d’apprendre à réduire la pensée, en vous servant du souffle. L’exercice consiste à réduire la pensée en se servant de la respiration. Respirez très fort par le nez et rassemblez toutes vos pensées dans ce geste. Puis soufflez tranquillement toutes vos pensées par la bouche, en exerçant une pression comme une retenue, quand vous expirez, puis il faut la maintenir quand vous inspirez, et la maintenir encore quand vous expirez. Comme si votre respiration freinait votre pensée en se servant de la concentration de votre mental. La bouche doit être en « cul de poule » quand vous expirez. La respiration se fait par le nez.  Faites cet exercice pendant 5 minutes.

     

    6/ Travail sur la méditation :

    La méditation est un moment privilégié juste pour vous. Après ce long travail de préparation, accordez-vous 10 minutes de pure méditation spatiale. Etendez votre intention d’amour inconditionnel et de bienveillance, dans un pur esprit universel, dans les quatre directions que sont l’est, l’ouest, le sud et le nord. Puis, étendez votre progression dans les 4 directions intermédiaires. Puis vers le nadir et le zénith. Ecoutez la vibration du cœur créateur, et soyez juste de l’Amour Inconditionnel bienveillant qui rayonne. Votre pensée s’apaise complètement au rythme du va et vient du souffle, qui devient l’unique expression de tout votre être. L’exercice est pleinement effectué quand vous n’êtes plus que le souffle et uniquement le souffle de l’esprit universel.

     

    Donc je récapitule :

    1 : Pendant 5 mn, je nomme à voix haute ce qui apparaît dans mes pensées et je transforme les pensées toxiques en pensées positives.

    2 : Pendant 5 mn, mains jointes au plexus, j’inspire en les levant au dessus de ma tête, puis je les redescend en expirant, puis, j’écarte les bras paumes vers le haut en inspirant, puis je les ramène au plexus en expirant. Bref, je fais des croix avec mes bras en respirant. 

    3 : Pendant 5 mn, attention sur l’intérieur, le jardin secret, le temple d’amour. Contemplation de la culture mise en terre la semaine dernière, voir sa progression, plus rajout d’une nouvelle parcelle de patience. Se voir en train de s’occuper de ce magnifique jardin coloré de fleurs éclatantes de vérité et de lumière.

    4 : Pendant 5 mn, je ferme les yeux et touche tout ce qui m’entoure en savourant la découverte du touché. Je touche la vie comme si mes mains étaient mes yeux.

    5 : Pendant 5 mn, je suis le souffle qui réduit les pensées, qui les diminue, qui les amenuise de plus en plus, jusqu’à complète absorption.

    6 : Pendant 10 mn, je suis la respiration du souffle divin, je suis l’amour, la bienveillance et la beauté agissant au cœur de mon être, je suis le partage collectif fraternel de l’inconditionné.

     

    Aide : Je répète les phrases si nécessaire. 

     


     

    Très belle « méditation »

     

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants ©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ « *°•**•°* »˜¯ 

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Conseil méditatif

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l'Esprit Universel »

    Septembre 2016

     

     

    Exercice méditatif septembre 2016

     

    Tous les exercices se réalisent  assis en tailleur, la main droite dans la main gauche, les deux pouces se touchent. Vous devez les effectuer  dans l’ordre et tous les jours, si possible. Cela représente un travail de 30 minutes. Si vous le faites 3 fois par semaine parfaitement,  vous constaterez des améliorations conséquentes et des résultats extrêmement  favorables pour tout votre « être ». Munissez-vous d’un chronomètre, pour faciliter les  passages d’un exercice à l’autre. Bon travail. 

     

    1/ Travail sur le mental :

    Aujourd’hui, vous allez apprendre à formuler vos pensées à haute voix au fur et à mesure qu’elles apparaissent. Si vous voyez de la couleur, ou des images, ou du vide, essayez de formulez ce que vous voyez. Commencez par observer vos pensées, puis quand vous êtes prêt, nommez-les dès que vous les comprenez. L’intellectuel est capricieux, parfois il se cache, quand on essaie de le saisir. Soyez patient dans cet exercice, qui doit absolument durer au moins 5 minutes. La joie peut surgir inopinément, parce qu’elle à toute sa place ici.

     

    2/Travail sur la respiration :

    Aujourd’hui, nous allons réaliser un exercice respiratoire sur l’horizontalité. Cela consiste à placer vos deux mains en arc de cercle devant vous, mains à l’intérieur à hauteur de la poitrine, comme si vous teniez quelqu’un dans vos bras. Inspirez en écartant les bras à la même hauteur et en bombant la poitrine. Et soufflez par la bouche en refermant les bras. Le dos s’arrondit, le bout des doigts est face à face mais ne se touche pas. Faites une dizaine d’inspirations et d’expirations complètes. Je ressens l’amour, sa chaleur, notre unité.   

     

    3/ Travail sur l’intériorité :

    Maintenant, dirigez votre attention sur votre corps, sur votre intériorité. Ici c’est votre temple d’Amour inconditionnel,  votre jardin secret, un endroit ou vous cultivez des qualités en abondance. Commencez par visionner une parcelle de votre plus belle bienveillance.  Voyez des fleurs éclatantes de lumière et de vérité, des fleurs de toutes les couleurs dont la beauté jaillit à profusion. Voyez-vous en train de vous occuper avec bienveillance de votre jardin intérieur pendant 5 bonnes minutes.

     

    4/ Travail sur la concentration :

    Remplissez un bol d’eau et placez-y un petit morceau de papier. Dirigez votre attention sur le morceau de papier et fixez votre attention uniquement sur votre observation. Votre observation doit être une découverte perpétuelle, sans rejet ni attache à quoi que ce soit, et sans discrimination aucune. Observez ce petit morceau de papier comme si vous observiez un bateau sur la mer.  Restez bien concentré dans une observation attentive pendant 5 minutes.

     

    5 / Travail sur l’immersion extatique : (idem mois dernier) 

    L’immersion extatique est un travail très difficile, alors nous continuons comme le mois passé, le même exercice. Afin de diminuer les pensées, il faut exercer une pression sur le flux pour le réduire, un peu comme si un barrage se refermait sur lui. C’est en retenant le mental, qu’on réduit les pensées. C’est en les disciplinant qu’on les minimise comme un petit ruisseau. C’est en synchronisant le souffle avec la pensée qu’on réduit son débit, et qu’on devient le souffle qui ne pense plus. Quand la pensée s’arrête et que ne demeure plus que le souffle, c’est l’immersion extatique parfaite. Alors aujourd’hui, comme le mois dernier, vous allez continuer d’apprendre à réduire la pensée, en vous servant du souffle. L’exercice consiste à réduire la pensée en se servant de la respiration. Respirez très fort par le nez et rassemblez toutes vos pensées dans ce geste. Puis soufflez tranquillement toutes vos pensées par la bouche, en exerçant une pression comme une retenue, quand vous expirez, puis il faut la maintenir quand vous inspirez, et la maintenir encore quand vous expirez. Comme si votre respiration freinait votre pensée en se servant de la concentration de votre mental. La bouche doit être en « cul de poule » quand vous expirez. La respiration se fait par le nez.  Faites cet exercice pendant 5 minutes.

     

    6/ Travail sur la méditation :

    La méditation est un moment privilégié juste pour vous. Après ce long travail de préparation, accordez-vous 10 minutes de pure méditation spatiale. Etendez votre intention d’amour inconditionnel et de bienveillance, dans un pur esprit universel, dans les quatre directions que sont l’est, l’ouest, le sud et le nord. Puis, étendez votre progression dans les 4 directions intermédiaires. Puis vers le nadir et le zénith. Ecoutez la vibration du cœur créateur, et soyez juste de l’Amour Inconditionnel bienveillant qui rayonne. Votre pensée s’apaise complètement au rythme du va et vient du souffle, qui devient l’unique expression de tout votre être. L’exercice est pleinement effectué quand vous n’êtes plus que le souffle et uniquement le souffle de l’esprit universel.

     

    Donc je récapitule :

    1 : Pendant 5 mn, je nomme à voix haute tout ce qui apparaît dans mes pensées.

    2 : Pendant 5 mn, j’inspire et j’expire en serrant quelqu’un de « fictif » dans mes bras. Je ressens son amour, sa chaleur, notre unité.

    3 : Pendant 5 mn, attention sur l’intérieur, sur le jardin secret, le temple d’amour. Ici, l’enfant intérieur développe son amour envers lui-même, ses qualités, une parcelle de bienveillance et sa beauté jaillit de couleurs comme des fleurs éclatantes de vérité et de lumière.

    4 : Pendant 5 mn, je mets un petit morceau de papier dans un bol d’eau et j’observe ce petit morceau de papier comme si j’observais un bateau sur la mer. Tout mon être est dans l’observation.

    5 : Pendant 5 mn, je suis le souffle qui réduit les pensées, qui les diminue, qui les amenuise de plus en plus, jusqu’à complète absorption.

    6 : Pendant 10 mn, je suis la respiration du souffle divin, je suis l’amour et la beauté agissant au cœur de mon être, je suis le partage collectif fraternel de l’inconditionné.

     

    Aide : Je répète les phrases si nécessaire. 

     


     

    Très belle « méditation »

     

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants ©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ « *°•**•°* »˜¯ 

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Conseil méditatif

     

    Pack étudiant spirituel

    « Être un Esprit Universel »

    Février 2016

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 8 février 2016 - Premier quartier 15 février 2016

     Pleine lune 22 février 2016 – dernier quartier 1er mars 2016.

     

    Exercice méditatif février 2016

     

    Tous les exercices se réalisent  assis en tailleur, la main droite dans la main gauche, les deux pouces se touchent. Vous devez les effectuer  dans l’ordre et tous les jours, si possible. Cela représente un travail de 30 minutes. Si vous le faites 3 fois par semaine parfaitement,  vous constaterez des améliorations conséquentes et des résultats extrêmement  favorables pour tout votre « être ». Munissez-vous d’un chronomètre, pour faciliter les  passages d’un exercice à l’autre. Bon travail.  

     

    1/ Travail sur le mental :

    Aujourd’hui, vous allez continuez de contrôler le flot des pensées avec trois phrases clefs. Une inspiration et expiration longue – puis pensez « je suis l’enfant divin » – une inspiration et expiration longue – pensez « je suis l’enfant bien-aimé des cieux » - Une inspiration et une expiration longue – pensez «  je suis l’enfant universel heureux et pacifié». 

     

    2/Travail sur la respiration :

    Aujourd’hui, nous allons réaliser un exercice respiratoire sur la verticalité. Cela consiste à placer ses deux mains en position de prière au niveau du plexus solaire. En inspirant, levez les mains au dessus de votre tête en étirant les bras au maximum, en gardant les mains jointes. Faite une petite pause,  puis en expirant, ramenez les mains au niveau du plexus solaire. Les mains restent toujours jointes en position de prières. A l’inspire elles se lèvent, à l’expire, elles se baissent. Réalisez cet exercice pendant 5 minutes le plus lentement possible.

     

    3/ Travail sur l’intériorité :

    Maintenant, dirigez votre attention sur votre corps, sur votre intériorité. Imaginez que votre corps est une boite dans laquelle vous être assis au cœur de votre ventre. Vous êtes complètement détaché de tout ce qui est extérieur. Vous êtes détendu, joyeux et heureux. C’est votre jardin secret, votre temple de l’Amour inconditionnel. Ici, vous cultivez en abondance l’Amour, celui qui est détaché et sans condition. Voyez-vous vous occuper de cette parcelle avec beaucoup d’amour et d’attention, pendant 5 minutes.

     

    4/ Travail sur la concentration :

    Dirigez votre attention à l’intérieur et écouter d’une écoute très attentive. Les bruits extérieurs doivent diminuer, votre pensée aussi, car votre écoute doit trouver votre propre silence intérieur. Votre écoute doit être une découverte perpétuelle, sans rejet ni attache à quoi que ce soit, et sans discrimination aucune. Ecoutez la mélodie de la vie intérieure comme si vous écoutiez un opéra ou le CD complet d’un artiste que vous découvrez. Restez bien concentré dans une écoute attentive pendant 5 minutes.

     

     

    5 / Travail sur l’immersion extatique : (idem mois dernier) 

    L’immersion extatique est un travail très difficile, alors nous continuons comme le mois passé, le même exercice. Afin de diminuer les pensées, il faut exercer une pression sur le flux pour le réduire, un peu comme si un barrage se refermait sur lui. C’est en retenant le mental, qu’on réduit les pensées. C’est en les disciplinant qu’on les minimise comme un petit ruisseau. C’est en synchronisant le souffle avec la pensée qu’on réduit son débit, et qu’on devient le souffle qui ne pense plus. Quand la pensée s’arrête et que ne demeure plus que le souffle, c’est l’immersion extatique parfaite. Alors aujourd’hui, comme le mois dernier, vous allez continuer d’apprendre à réduire la pensée, en vous servant du souffle. L’exercice consiste à réduire la pensée en se servant de la respiration. Respirez très fort par le nez et rassemblez toutes vos pensées dans ce geste. Puis soufflez tranquillement toutes vos pensées par la bouche, en exerçant une pression comme une retenue quand vous expirez, puis il faut la maintenir quand vous inspirez, et la maintenir encore quand vous expirez. Comme si votre respiration freinait votre pensée en se servant de la concentration de votre mental. La bouche doit être en « cul de poule » quand vous expirez. La respiration se fait par le nez.  Faites cet exercice pendant 5 minutes.

     

     

    6/ Travail sur la méditation :

    La méditation est un moment privilégié juste pour vous. Après ce long travail de préparation, accordez-vous 10 minutes de pure méditation spatiale. Étendez votre intention d’amour inconditionnel et de bienveillance, dans un pur esprit universel, dans les quatre directions que sont l’est, l’ouest, le sud et le nord. Puis, étendez votre progression dans les 4 directions intermédiaires. Puis vers le nadir et le zénith. Ecoutez la vibration du cœur créateur, et soyez juste de l’Amour Inconditionnel bienveillant qui rayonne. Votre pensée s’apaise complètement au rythme du va et vient du souffle, qui devient l’unique expression de tout votre être. L’exercice est pleinement effectué quand vous n’êtes plus que le souffle et uniquement le souffle de l’esprit universel.

     

    Donc je récapitule :

    1 : Pendant 5 mn, j’inspire et j’expire longuement, 1x je suis l’enfant divin, 1X je suis l’enfant bien-aimé des cieux, et 1X je suis l’enfant universel heureux et pacifié. Puis je recommence.

    2 : Pendant 5 mn, mains en position de prière plexus solaire, à l’inspire les mains montent au dessus de la tête, pause, à l’expire elles redescendent. 

    3 : Pendant 5 mn, votre corps est votre jardin secret et vous êtes installé confortablement ici. Détendu, joyeux et heureux, vous vous occuper de votre intérieur avec beaucoup d’amour.

    4 : Pendant 5 mn, je dirige mon attention à l’intérieur et j’écoute. Les bruits extérieurs diminuent, ma pensée aussi, sans rejet ni attache, j’écoute simplement ma mélodie intérieure.

    5 : Pendant 5 mn, je suis le souffle qui réduit les pensées, qui les diminue, qui les amenuise de plus en plus, jusqu’à complète absorption.

     

    6 : Pendant 10 mn, méditation spatiale, je suis l’enfant divin qui vit grâce à la respiration, l’enfant bien-aimé des cieux, l’enfant universel guérit et pacifié.   

     

    Aide : Je répète les phrases si nécessaire. 

     


     

    Très belle « méditation »

     

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants « Avoir l’esprit universel »©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ « *°•**•°* »˜¯ 

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Conseil méditatif

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

    Janvier 2016

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 10 janvier 2016 - Premier quartier 16 janvier 2016

     

    Pleine lune 24 janvier 2016 – dernier quartier 1er février 2016.

     

    Exercice méditatif janvier 2016

     

    Tous les exercices se réalisent  assis en tailleur, la main droite dans la main gauche, les deux pouces se touchent. Vous devez les effectuer  dans l’ordre et tous les jours, si possible. Cela représente un travail de 30 minutes. Si vous le faites 3 fois par semaine parfaitement,  vous constaterez des améliorations conséquentes et des résultats extrêmement  favorables pour tout votre « être ». Munissez-vous d’un chronomètre, pour faciliter les  passages d’un exercice à l’autre. Bon travail. 

     

    1/ Travail sur le mental :

    Aujourd’hui nous allons apprendre à surveiller le flot du mental avec un petit exercice très facile. Le mois dernier nous avons observez notre pensée sans émettre aucun avis. Maintenant nous devons apprendre à contrôler le débit de notre pensée en le freinant avec une prière par exemple ou choisissons quelques mots très positifs, par exemple « je suis un être extraordinaire ». Ce sont des mots magiques qui vont venir s’intercaler dans nos pensées, et créer un espace très positif, très relaxant au milieu de nos méninges surbookées. Nous devons observer notre pensée comme le mois passé, puis toutes les dix secondes à peut près, nous plaçons nos mots magiques. Faites cet exercice pendant 5 minutes.

     

    2/Travail sur la respiration :

    Aujourd’hui nous allons réaliser un exercice respiratoire qui consiste à allez chercher l’élément « Ether ». Nous devons lever les bras au dessus de notre tête en inspirant, les deux mains rassemblées en un geste qui essaie d’attraper quelque chose très haut au dessus de nous. Puis serrons les poings et descendons les bras le long du corps,  en expirant doucement la bouche en cul de poule. Videz vos poumons par un coup sec. Recommencez l’exercice pendant 5 minutes.

     

    3/ Travail sur l’intériorité :

    Maintenant, imaginons notre corps comme s’il était une boite et visionnons-nous à l’intérieur de cette boite. Nous sommes assis en tailleur au centre de notre ventre dans un espace intérieur très confortable. Tout va bien, nous sommes détendu, joyeux, et heureux. Notre corps autour de nous est en bonne santé, notre intellectuel est au repos. Observez cette situation pendant 5 minutes.

     

    4/ Travail sur la concentration :

    Maintenant, dirigez votre concentration sur votre gorge l’endroit ou vous avalez.  Prenez conscience de cet espace, tel qu’il se présente sans forcer, juste en observant. Restez complètement détendu, sans rien visualisez, ni imaginer, ni projeter. Laissez l’intuition venir à cet endroit. Restez concentré sur cet endroit pendant 5 minutes. 

     

     5 / Travail sur l’immersion extatique : (idem mois dernier) 

    L’immersion extatique est un travail très difficile, alors nous continuons comme le mois passé, le même exercice. Afin de diminuer les pensées, il faut exercer une pression sur le flux pour le réduire, un peu comme si un barrage se refermait sur lui. C’est en retenant le mental, qu’on réduit les pensées. C’est en les disciplinant qu’on les minimise comme un petit ruisseau. C’est en synchronisant le souffle avec la pensée qu’on réduit son débit, et qu’on devient le souffle qui ne pense plus. Quand la pensée s’arrête et que ne demeure plus que le souffle, c’est l’immersion extatique parfaite. Alors aujourd’hui, comme le mois dernier, nous allons continuer d’apprendre à réduire la pensée, en nous servant du souffle. L’exercice consiste à réduire la pensée en se servant de la respiration. Respirons très fort par le nez et rassemblons toutes nos pensées en ce geste. Puis soufflons tranquillement toutes nos pensées par la bouche, en exerçant une pression comme une retenue, quand nous expirons. Puis il faut la maintenir quand nous inspirons, et la maintenir encore quand nous expirons. Comme si notre respiration freinait notre pensée en se servant de la concentration de notre mental. La bouche doit être en « cul de poule » quand nous expirons. La respiration se fait par le nez.  Faites cet exercice pendant 5 minutes.

     

    6/ Travail sur la méditation :

    La méditation est un moment privilégié juste pour nous. Après ce long travail de préparation, accordons-nous 5 à 10 minutes de pure méditation spatiale. Étendons notre intention dans les quatre directions que sont l’est, l’ouest, le sud et le nord. Puis, élargissons votre progression dans les 4 directions intermédiaires. Puis vers le nadir et le zénith. Écoutons la vibration de notre cœur, et soyons juste de l’Amour Inconditionnel bienveillant qui rayonne. Notre pensée s’apaise complètement au rythme du va et vient du souffle, qui devient l’unique expression de tout notre être. L’exercice est pleinement effectué quand nous ne sommes plus que le souffle et uniquement le souffle de l’esprit universel.

     

    Donc je récapitule :

    1 : Pendant 5 mn, je me répète que je suis un être extraordinaire.

    2 : Pendant 5 mn, je lève les bras au-dessus de ma tête en inspirant, je ramène mes mains sur mes cuisses en expirant.

    3 : Pendant 5 mn, je suis au centre de mon ventre dans mon corps (boite) très confortablement bien installée. Je suis détendu joyeux heureux, en bonne santé, intellectuel au repos.

    4 : Pendant 5 mn, je me concentre sur ma gorge à l’endroit où j’avale et je laisse apparaître l’intuition.

    5 : Pendant 5 mn, je suis le souffle qui réduit les pensées, qui les diminue, qui les amenuise de plus en plus.

    6 : Pendant 5 mn, méditation spatiale, je suis le souffle divin agissant, je suis l’amour universel, la bienveillance et l’unité.

     

    Aide : Je répète les phrases si nécessaire. 

     


     

    Très belle « méditation »

     

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants « Avoir l’esprit universel »©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ « *°•**•°* »˜¯ 

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Conseil méditatif

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

    Décembre 2015

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 11 décembre 2015 - Premier quartier 18 décembre 2015

     

    Pleine lune 25 décembre 2015 – dernier quartier 2 janvier 2016.

     

    Exercice méditatif décembre 2015

     

     

    Tous les exercices se réalisent  assis en tailleur, la main droite dans la main gauche, les deux pouces se touchent. Vous devez les effectuer  dans l’ordre et tous les jours, si possible. Cela représente un travail de 30 minutes. Si vous le faites 3 fois par semaine parfaitement,  vous constaterez des améliorations conséquentes et des résultats extrêmement  favorables pour tout votre « être ». Munissez-vous d’un chronomètre, pour faciliter les  passages d’un exercice à l’autre. Bon travail. 

     

    1/ Travail sur le mental :

    Aujourd’hui, vous allez apprendre à contrôler  votre mental, juste en l’observant. Le mois dernier, vous avez travaillez sur la différenciation entre la respiration et la pensée. Maintenant vous devez observer le va-et-vient de vos pensées. Ne les évaluez pas ou ne les influencez pas. Essayez de ne pas repousser certaines pensées ni de les retenir. En observant votre pensée, vous la regarder comme vous regarderiez une rivière couler, sans émettre aucun avis, juste avec le plaisir de l’observation. En effet, votre pensée est libre et répond à un mécanisme interne très complexe.  Moins vous essayez de la contrôler, plus elle est vive et généreuse.  En reprenant le contrôle, vous pouvez la modérer, voir la raréfier totalement. Dans cet exercice, vous devez juste l’observer. Restez dans cette position d’observateur neutre pendant environ 5 minutes.

     

     

    2/Travail sur la respiration :

    Aujourd’hui nous allons réaliser un exercice respiratoire très relaxant. Il consiste à réaliser des inspirations et des expirations très profondes et très lentes, en faisant un léger temps d’arrêt entre l’inspiration et l’expiration. C’est un exercice qui permet de se calmer et de se relaxer dans n’importe quelle situation et dans n’importe quel endroit. Ainsi, vous pourrez faire appel à cet exercice respiratoire, à chaque fois que vous vous sentirez « stressé » ou que vous sentirez la colère monter en vous. Ce sont les mêmes que le mois derniers mais simplement elles sont réalisées avec une très grande lenteur ou vous remplissez les poumons tout doucement, puis vous marquez un temps d’arrêt et vous videz vos poumons complètement tout en douceur, puis vous marquez un autre temps d’arrêt et vous remplissez de nouveau les poumons tranquillement. Dans cet exercice votre corps ne bouge pratiquement pas, comme si la respiration s’étendait tout autour de vous. Faites l’exercice pendant 5 minutes.

     

    3/ Travail sur l’intériorité :

    Maintenant, imaginez votre corps comme s’il était une boite et visionnez votre espace intérieur. Visualisez-vous à l’intérieur et faite le tour de la propriété comme si c’était une maison. Nommez chaque partie, ici, il y a le foie, là les muscles, ici la mâchoire, etc. Si vous ne connaissez pas certain endroit ce n’est pas grave, juste entrez dans la pièce et découvrez cet espace. Notez comment il vous semble parfois que cet espace est situé à l’intérieur de vous, alors que d’autres fois, c’est vous qui observez de l’intérieur. Faites cet exercice pendant 5 minutes.

     

     

    4/ Travail sur la concentration :

    Maintenant dirigez votre concentration sur l’espace intérieur situé entre les deux sourcils derrière le front, vers l’endroit du troisième œil. Prenez conscience de cet espace, tel qu’il se présente sans forcer, juste en observant. Restez complètement détendu, sans rien visualisez, ni imaginer, ni projeter. Laissez l’intuition surgir et les images se manifester. Restez concentré à cet endroit pendant 5 minutes. 

     

     

     5 / Travail sur l’immersion extatique :

    L’immersion extatique est un travail très difficile, alors nous continuons comme le mois passé, le même exercice. Afin de diminuer les pensées, il faut exercer une pression sur le flux pour le réduire, un peu comme si un barrage se refermait sur lui. C’est en retenant le mental, qu’on réduit les pensées. C’est en les disciplinant qu’on les minimise comme un petit ruisseau. C’est en synchronisant le souffle avec la pensée qu’on réduit son débit, et qu’on devient le souffle qui ne pense plus. Quand la pensée s’arrête et que ne demeure plus que le souffle, c’est l’immersion extatique parfaite. Alors aujourd’hui, comme le mois dernier, vous allez continuer d’apprendre à réduire la pensée, en vous servant du souffle. L’exercice consiste à réduire la pensée en se servant de la respiration. Respirez très fort par le nez et rassemblez toutes vos pensées dans ce geste. Puis soufflez tranquillement toutes vos pensées par la bouche, en exerçant une pression comme une retenue, quand vous expirez, puis il faut la maintenir quand vous inspirez, et la maintenir encore quand vous expirez. Comme si votre respiration freinait votre pensée en se servant de la concentration de votre mental. La bouche doit être en « cul de poule » quand vous expirez. La respiration se fait par le nez.  Faites cet exercice pendant 5 minutes.

     

     

    6/ Travail sur la méditation :

    La méditation est un moment privilégié juste pour vous. Après ce long travail de préparation, accordez-vous 5 minutes de pure méditation spatiale. Étendez votre intention dans les quatre directions que sont l’est, l’ouest, le sud et le nord. Puis, étendez votre progression dans les 4 directions intermédiaires. Puis vers le nadir et le zénith. Ecoutez la vibration de votre cœur, et soyez juste de l’Amour Inconditionnel bienveillant qui rayonne. Votre pensée s’apaise complètement au rythme du va et vient du souffle, qui devient l’unique expression de tout votre être. L’exercice est pleinement effectué quand vous n’êtes plus que le souffle divin qui agit en vous.

     

    Donc je récapitule :

    1 : Pendant 5 mn, j’observe mes pensées sans émettre aucune réaction.

    2 : Pendant 5 mn, j’inspire profondément tout doucement, je marque un temps d’arrêt, puis je vide mes poumons tout doucement, puis je marque un autre temps d’arrêt.

    3 : Pendant 5 mn, je rentre à l’intérieur de mon corps et j’observe la maison complète. J’essaie de nommer chaque pièce, où tout du moins je fais le tour du propriétaire.

    4 : Pendant 5 mn, je me concentre sur le troisième œil et je laisse les images surgir.

    5 : Pendant 5 mn, je suis le souffle qui réduit les pensées, qui les diminue, qui les amenuise de plus en plus.

    6 : Pendant 5 mn, méditation spatiale, je suis le souffle divin qui agit en moi.

     


     

    Très belle « méditation »

     

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants « Avoir l’esprit universel »©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ « *°•**•°* »˜¯ 

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Conseil méditatif

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

    Novembre 2015

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 11 novembre 2015 - Premier quartier 19 novembre 2015

    Pleine lune 25 novembre 2015 – dernier quartier 3 décembre 2015.

     

     

    Conseil méditatif : je médite pour apprendre le lâcher prise.

     

    Exercice méditatif novembre

     

    Tous les exercices se réalisent  assis en tailleur, la main droite dans la main gauche, les deux pouces se touchent. Vous devez les effectuer  dans l’ordre et tous les jours, si possible. Cela représente un travail de 30 minutes. Si vous le faites 3 fois par semaine parfaitement,  vous constaterez des améliorations conséquentes et des résultats extrêmement  favorables pour tout votre « être ». Munissez-vous d’un chronomètre, pour faciliter les  passages d’un exercice à l’autre. Bon travail. 

     

    1/ Travail sur le mental :

    Aujourd’hui,  vous allez apprendre à « ne rien faire mais juste laissez faire ». Le mois dernier, vous avez travaillé votre mental, pour apprendre à vous servir de votre respiration comme d’un moyen pour vous nettoyer des négativités et retrouver le calme et la sérénité.  Durant ce mois, vous allez apprendre à « ne rien faire, et laissez faire ». En observant votre respiration, vous apprendrez le lâcher-prise et savourerez la contemplation du va et vient du souffle. Ce flux et ce reflux sont très apaisant pour le mental et pour le corps, car ils maintiennent la pensée en dehors de la respiration. En effet, la pensée n’est pour rien dans la mécanique respiratoire, car la respiration réagit toute seule. Cet exercice est pour détacher votre pensée de votre respiration et lui faire prendre de la hauteur et de la spatialité. Maintenant, commencez à respirez profondément et à l’expire dîtes : « je ne fais rien, je laisse faire », et observez le lâcher-prise de votre respiration. Puis recommencez l’exercice une dizaine de fois, jusqu’à ce que vous sentiez que votre respiration fonctionne toute seule sans votre pensée, sans votre mental. Voyez les tentions qui se relâchent, le mental qui se vide et s’apaise et le corps qui se décontracte. Soyez « l’observateur » de votre respiration, soyez «  libre » et « détaché », soyez « apaisé ».

     

    2/Travail sur la respiration :

    Tout en continuant de contempler votre respiration pendant encore quelques minutes, observez la longueur des inspirations et des expirations, puis reprenez le contrôle du souffle, en faisant une série de 10 inspirations très longues suivies de dix expirations très longues aussi.  En inspirant, allez chercher l’air tout en haut en redressant le buste, puis quand vous expirez, videz vos poumons tout doucement jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’air. Entre chaque inspiration et chaque expiration, vous devez marquer un temps d’arrêt de quelques secondes, avant de basculer pour relâcher l’expire ou de remonter le buste pour inspirer. Cet exercice permet une respiration complète, qui part de la terre et finie dans le ciel, qui oblige une très grande concentration dans le corps. Cette respiration particulière oxygène les hémisphères droits et gauches du cerveau et facilite le lâcher-prise intellectuel.

     

    3/ Travail sur l’intériorité :

    Revenez à l’intérieur de vous-même sur votre respiration normale et sur vos sentiments.  Restez assis en tailleur et Soyez la respiration, Soyez le silence, Soyez le calme, Soyez le lâcher-prise avec l’extérieur qui n’existe plus……Soyez l’Amour, la joie et l’innocence de votre enfance. Soyez ce bonheur  et cette intériorité que rien ne peut faire pencher vers l’extérieur. A l’inspire un rempart vous protège des agressions extérieurs et à l’expire cette protection s’amplifie. Faites cet exercice pendant une dizaine d’inspirations et d’expirations, jusqu’à ce que vous sentiez que vous êtes une montagne d’Amour de joie et d’innocence stable et forte.  Maintenant vous êtes cette montagne ferme et immobile, votre cœur est joyeux, plein d’Amour pur et savoure intérieurement cette béatitude de bien-être et de contentement pendant de longues minutes. Le souffle de la respiration rejoint cet épanouissement du cœur et vous maintenez cette quiétude à l’intérieur de vous-même en restant bien concentré.

     

    4/ Travail sur la concentration :

    Continuez l’exercice de concentration, en réalisant une observation interne (observation avec les yeux fermés) sur le chakra du cœur, juste au dessus du plexus solaire. Observez-le intérieurement pendant 1 à 2 minutes.  En même temps, effectuez 10 grandes inspirations suivies de 10 grandes expirations en comptant et en nommant au fur et à mesure que vous effectuez  l’exercice. Maintenez bien votre observation sur le chakra du cœur Anahata. Ressentez l’énergie de confiance et d’amour qui s’amplifient en même temps que vous réalisez cet exercice. 

    Comptez  1/ inspiration/ expiration – Comptez  2 / inspiration / expiration – jusqu’à 10 puis relâchez progressivement votre observation du chakra Anahata et relâchez également la respiration.  Cet exercice vous permet d’utiliser votre concentration, pour revenir vers votre centre, vers votre cœur. Si vous avez des difficultés, c’est normal, votre concentration va s’affiner au fur et à mesure de l’apprentissage. Faites cet exercice 3X.

     

     5 / Travail sur l’immersion extatique :

    L’immersion extatique est un voyage de votre essence primordiale au milieu de l’océan de la vie. C’est une observation de tous les phénomènes et de toutes les caractéristiques de la vie, en retenant et contrôlant le mental, pour l’obliger à demeurer dans la non discrimination. L’immersion extatique, c’est « Observer mais sans penser », sans laisser son intellectuel  interpréter, ni réfléchir, ni discriminer. C’est en retenant le mental, qu’on réduit les pensées. C’est en les disciplinant qu’on les minimise comme un petit ruisseau. C’est en synchronisant le souffle avec la pensée qu’on réduit son débit, qu’on devient le souffle qui ne pense plus. Quand la pensée s’arrête et que ne demeure plus que le souffle, c’est l’immersion extatique parfaite. Alors aujourd’hui, vous allez apprendre à réduire la pensée, en vous servant du souffle. Vous êtes une essence qui baigne dans les eaux primordiales, et votre « être » à besoin d’éther pour remonter vers la source et vers la surface. Vous êtes dans les eaux et votre respiration subie cette difficulté, elle n’est pas à l’aise, parce que la matérialité n’est pas sa nature propre. L’exercice consiste à réduire la pensée en se servant de la respiration. Respirez très fort par le nez et rassemblez toutes vos pensées dans ce geste. Puis soufflez tranquillement toutes vos pensées, en exerçant une pression comme une retenue que vous canalisez vers l’extérieur. La bouche doit être en « cul de poule » et la pression de la retenue forte. Faites cet exercice pendant 5 minutes.

     

    6/ Travail sur la méditation :

    Après ce long travail de préparation, accordez-vous 10 minutes de pure méditation. Vous êtes maintenant prêt pour une méditation dans un lâcher prise complet avec l’extérieur. Observez votre chakra du cœur, observez votre respiration, et observez votre corps.  Soyez tranquillité, soyez hauteur et profondeur. Etendez votre intention dans les quatre directions que sont l’est, l’ouest, le sud et le nord. Puis, étendez votre progression dans les 4 directions intermédiaires. Puis vers le nadir et le zénith. « Observez » votre cœur, et soyez juste de l’Amour Inconditionnel bienveillant qui rayonne. Votre pensée est complètement apaisé dans le va et vient du souffle, qui devient l’unique expression de tout votre être. L’exercice est pleinement effectué quand vous n’êtes plus que le souffle et uniquement le souffle de l’esprit Universel.

     

    Donc je récapitule :

    1 : Pendant 5 mn, juste avant l'expire dites « je ne fais rien, je laisse faire » en observant juste ma respiration..

    2 : Pendant 5 mn, je respire profondément en relevant mon buste, puis j’expire profondément en rabaissant mon buste.

    3  Pendant 5 mn, « je suis la respiration, je suis le silence, je suis lâcher-prise, je suis une montagne d’amour, de joie, d’innocence, je suis protégé, je suis fort et stable ».

    4 : Pendant 5 mn, « je me concentre sur le chakra du cœur Anahata, je ressens l’énergie de confiance et d’amour et je l’amplifie en comptant 10 inspires et 10 expires ».

    5 : Pendant 5 mn, « je respire pleinement par le nez en rassemblant toutes mes pensées, je fais le cul de poule, et je souffle tranquillement mes pensées par la bouche.

    6 : Pendant 5 mn, « je suis la profondeur ancrée, je suis l’amour inconditionnel, je suis la bienveillance, je suis la chaleur aimante, je m’élève dans le ciel des 10 directions, je suis le « tout universel » pacifié.

     


     

    Très belle « méditation »

     

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants « Avoir l’esprit universel »©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ « *°•**•°* »˜¯ 

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Conseil méditatif

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

    Octobre 2015

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 13 octobre 2015 - Premier quartier 20 octobre 2015

     

    Pleine lune 27 octobre 2015 – dernier quartier 3 novembre 2015

     

    Exercice méditatif octobre

     

     

    Tous les exercices se réalisent  assis en tailleur, la main droite dans la main gauche, les deux pouces se touchent. Vous devez les effectuer  dans l’ordre et tous les jours, si possible. Cela représente un travail de 30 minutes. Si vous le faites 3 fois par semaine parfaitement,  vous constaterez des améliorations conséquentes et des résultats extrêmement  favorables pour tout votre « être ». Munissez-vous d’un chronomètre, pour faciliter les  passages d’un exercice à l’autre. Bon travail. 

     

    1/ Travail sur le mental :

    Le mois passé, vous avez travaillé votre mental, pour apprendre à faire le vide intérieur. Cette fois-ci vous allez apprendre à inspirer l’Amour, la sérénité et la lumière. Et à expirer toutes les négativités. Cet exercice est pour vous apprendre à vous remplir d’Amour, à le recevoir en vous et à le conserver. L’amour chasse le négatif et permet de faire sortir de vous tous les blocages. Lorsque votre mental est en activité dans ce sens, vos pensées sont imprégnées d’amour et les comportements négatifs s’échappent. Les préoccupations quotidiennes s’allègent dans tout votre « être ». Alors pour commencer cet exercice, vous allez vous assoir et vider votre partie cérébrale de toute forme d’activité, afin de calmer votre mental. Puis vous inspirez tranquillement l’Amour, la sérénité et la lumière avec une grande inspiration. Puis vous expirez tout ce que vous aimeriez voir partir avec une grande expiration. Par exemple votre jalousie, votre fatigue et tous vos soucis. Imaginez tout le négatif qui part et vous quitte pour ne plus jamais revenir. Pendant 10 inspirations longues et 10 expirations longues, vous nettoyez en profondeur le négatif pour vous remplir d’amour, de sérénité et de luminosité. Une bonne matière à consommer sans modération qui s’installe rapidement dans le cœur. 

     

    2/Travail sur la respiration :

    Toujours assis en tailleur avec votre esprit complètement pacifié. Portez votre attention sur la respiration et sur votre ventre. Laissez la aller naturellement, et mentalement suivez le trajet de l’air de vos narines jusqu’aux poumons. Puis de vos poumons jusqu’à vos narines. Prenez conscience des différences de température et du taux d’humidité de l’air. Voyez comme votre corps bouge pendant l’exercice : cage thoracique qui s’écarte, dilatation des narines, réceptivité qui s’intensifie, ventre qui se gonfle et se dégonfle. L’observation de votre respiration doit être une découverte permanente et un moyen qui amplifie votre attention. Soyez observateur de votre corps comme lorsque vous visionnez un film au cinéma. Si votre pensée s’échappe ramenez-la fermement sur l’exercice. Ici c’est votre respiration qui vous guide, il y aura donc des respirations qui seront longues comme des respirations qui seront courtes. Entrainement à poursuivre pendant une dizaine d’inspirations et d’expirations complètes. Puis vous relâchez complètement !

     

    3/ Travail sur l’intériorité :

    Le travail sur l’intériorité est un travail pour arriver au vide de la pensée. En apprenant à revenir sur vous-même pour ne plus vous pencher extérieurement vers les objets de saisie, vous expérimentez le lâcher-prise.  Prenez conscience de tout ce qui se produit en vous. En retrouvant le calme du corps, puis de la pensée, vous trouverez la porte du cœur.  Vous devez rester assis en tailleur, écouter les bruits avec détachement, sortir de l’énervement, de la formulation de l’intellectuel et retrouver le calme de l’Amour et sa vibration. Tout ce qui se passe à l’extérieur, se passe derrière votre tranquillité d’esprit et votre bien-être.  Sans apporter aucune interprétation sur ce qui se passe à l’intérieur comme à l’extérieur de votre être. Prenez 5 minutes pour faire cet exercice, 5 minutes de silence intérieur, loin du tumulte de l’extérieur pour écouter la vibration de l’amour. Un apprentissage difficile pour certain, pour s’accepter tel que l’on est et développer son intuition et sa divinité.  C’est faire le calme pour voir et saisir qui l’on est réellement, sans peur et sans toutes les interprétations erronées que nous pouvons avancer sur le « soi ». Suivre le fil de ses sentiments pour déceler les blocages, les barrages, en se servant de la respiration comme d’un ruisseau qui conduit au lac intérieur…. !!!Le fruit d’un travail de concentration sur la respiration, sur l’intériorité, dans un contentement « d’être » juste un « être ». En bref, une découvre du « soi » dans l’instant présent du lâcher-prise. Quand le souffle vital s’unit au son.

     

    4/ Travail sur la concentration :

    Allumez une bougie face à vous. Visionnez-la pendant 1 à 2 minutes.  Fermez les yeux. Réalisez 10 grandes inspirations suivies de 10 grandes expirations en comptant et en nommant au fur et à mesure que vous effectuez  l’exercice. Puis essayez de vous souvenir de la vision de la flamme de la bougie jusqu’à ce qu’elle apparaisse distinctement. Votre concentration s’affinera au fur et à mesure de la répétition de cet exercice.

     

     5 / Travail sur l’immersion extatique :

    L’immersion extatique, c’est un peu comme « être » dans un bain, ou vous inspirez et vous expirez de l’eau à chaque respiration. Mais cette « eau » est en fait de l’élément « éther », de l’amour et de la lumière. Vous êtes plongé dans l’océan de la vie mais sans avoir rien à faire, rien à dire, et rien à penser. La seule et unique chose à faire est de respirer. L’immersion apprend à observer et écouter l’univers.  Le « soi » trouve son équilibre au cœur de la pureté immaculée. Vous nagez librement dans l’océan de la conscience universelle, elle vous protège, vous nourrie, vous éclaire. Vous passez de l’immersion matérielle à l’immersion spirituelle en vous rapprochant chaque jour un peu plus du centre de votre être, du centre du « soi », du centre Divin, en unissant votre  quintessence avec celle de la divinité. C’est la magie qui agit, transforme et soulève tous les mystères l’un après l’autre. Prenez 5 minutes pour faire monter votre respiration jusqu’à votre cerveau. Soyez conscient de l’air qui se purifie de plus en plus, comme quand vous êtes à la montagne ou au bord de la mer. Cet Ether pur remplace l’air et pénètre votre cerveau droit puis votre cerveau gauche. Voyez comme cet élément se fait de plus en plus rare, parce qu’il est léger et chargé de particules divines. Vous respirez la source avec de plus en plus de légèreté et votre souffle se raréfie. Chargez-vous de cette énergie pendant de 5 minutes.

     

    6/ Travail sur la méditation :

    La méditation est un moment privilégié juste pour vous. Après ce long travail de préparation, accordez-vous 5 minutes de pure méditation spatiale. Etendez votre intention dans les quatre directions que sont l’est, l’ouest, le sud et le nord. Puis, étendez votre progression dans les 4 directions intermédiaires. Puis vers le nadir et le zénith. Ecoutez la vibration de votre cœur, celle de l’univers, et soyez ensemble juste de l’Amour Inconditionnel bienveillant qui rayonne. Votre pensée s’apaise complètement au rythme du va et vient du souffle, qui devient l’unique expression de tout votre être. L’exercice est pleinement effectué quand vous n’êtes plus que le souffle et uniquement le souffle de l’Amour Inconditionnel.

     

    Donc je récapitule :

    1 : J’inspire l’amour, j’expire les soucis pendant 5 mn.

    2 : Je suis le trajet de l’air de mes narines à mes poumons, puis leur trajet en sens inverse pendant 5 mn.

    3 : J’écoute le silence intérieur pendant 5 mn

    4 : J’allume une bougie. Je l’observe fixement pendant 1 minute. Je ferme les yeux, je respire pendant 5 mn calmement. Puis j’essaie de retrouver la vision de la bougie les yeux fermés.

    5 : Je respire jusqu’au cerveau le l’air de plus en plus pur. Il devient léger frais et rare. Pendant 5 mn.

    6 : 5 minutes de méditation spatiale, dans les 4 directions, puis les 4 directions intermédiaires, puis j’ajoute le nadir et le zénith. Je suis l’amour qui baigne dans l’amour.

     


     

    Très belle « méditation »

     

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants « Avoir l’esprit universel »©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ « *°•**•°* »˜¯ 

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Conseil méditatif

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

    Rentrée septembre 2015

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 13 septembre 2015 - Premier quartier 21 septembre 2015

     

    Pleine lune 28 septembre 2015 – dernier quartier 4 octobre 2015

     

    Exercice méditatif septembre

     

     

    Tous les exercices se réalisent  assis en tailleur, la main droite dans la main gauche, les deux pouces se touchent. Vous devez les effectuer  dans l’ordre et tous les jours, si possible. Cela représente un travail de 30 minutes. Si vous le faites 3 fois par semaine parfaitement,  vous constaterez des améliorations conséquentes et des résultats extrêmement  favorables pour tout votre « être ». Munissez-vous d’un chronomètre, pour faciliter les  passages d’un exercice à l’autre. Bon travail. 

     

     

    1/ Travail sur le mental :

    Lorsque mon mental est en activité, mes pensées fonctionnent à plein régime et un peu dans tous les sens. Mes préoccupations quotidiennes alimentent en permanence cette partie de mon « être ». Pour commencer cet exercice, je m’assois et vide ma partie cérébrale de toute forme d’activité, afin de calmer mon mental.  J’imagine que mon intellectuel est une boite dont j’évacue tout ce qui y circule. Je prends toutes mes pensées en inspirant et je les souffle à l’extérieur de moi en expirant, juste pour faire le vide.  Pendant 10 inspirations et 10 expirations, je nettoie en profondeur ma « boite cérébrale » pour aérer toute la pièce. Un courant d’air frais s’installe provisoirement dans mes méninges et apporte avec lui un très grand bien-être.

     

     

    2/Travail sur la respiration :

    Le souffle vital est lié à la vie, à la conscience, à l’amour. Assis en tailleur, je concentre mon attention sur mon ventre. A l’inspire le ventre se gonfle, à l’expire le ventre se dégonfle. Je garde mon esprit concentré sur mon ventre. Si ma pensée s’échappe, je la ramène fermement sur mon ventre à chaque fois qu’elle s’échappe. Quand le calme est installé, je respire par le nez, puis je souffle doucement par la bouche jusqu’à complète élimination de tout l’air que contient mes poumons. Entrainement à poursuivre pendant une dizaine d’inspirations et d’expirations complètes. Puis je relâche complètement tout !

     

     

    3/ Travail sur l’intériorité :

    J’apprends à revenir sur moi-même et à ne plus me pencher extérieurement sur tous les objets de saisie.  Je prends conscience de tous ce qui m’attire et m’interpelle, pour me faire sortir de ce moment de calme. Je reste assis en tailleur, j’écoute les bruits, et tout ce qui se passe à l’extérieur mais sans réagir. Sans apporter aucune remarque sur ce qui se passe à l’extérieur de mon « être ». Je prends 5 minutes pour faire cet exercice et je ne répondrais à rien qui tenterait de m’attirer hors de cette prise de décision. Si le téléphone sonne je ne réponds pas. S’il y a un bruit dehors je ne m’énerve pas. S’il y a une mouche qui passe, je la laisse exister au même titre que j’existe. Je n’aurais aucun besoin extérieur pendant ces 5 minutes sauf celui d’être dans le contentement « d’être » juste un « être ». En bref, je découvre mon être dans l’instant présent du lâcher-prise avec l’extérieur.

     

     

    4/ Travail sur la concentration :

    La concentration s’apprend à l’aide d’exercices appropriés. Elle permet de se focaliser sur un point précis. Pour la développer je réalise cet exercice. Je réalise 10 grandes inspirations suivies de 10 grandes expirations en comptant et en nommant au fur et à mesure que j’effectue l’exercice. Je compte 1/ inspiration/ expiration – Je compte 2 / inspiration / expiration – jusqu’à 10 puis je décompte- Je compte 10 / inspiration/ expiration – je compte 9 / inspiration / expiration – et ainsi de suite jusqu’à zéro - Ma concentration s’affinera au fur et à mesure de la répétition de cet exercice.

     

     

    5 / Travail sur l’immersion extatique :

    L’immersion extatique, c’est un peu comme « être » dans un bain, ou j’inspire et j’expire de l’eau à chaque respiration. Mais cet « eau » est de l’élément « éther ». Je suis plongé dans l’océan de la vie mais sans avoir rien à faire, rien à dire, et rien à penser. Je n’ai qu’à « respirer » l’Ether de la vie. L’immersion est également un apprentissage. Pendant 5 minutes, je vais essayer de ne produire aucune pensée. Je dois apprendre à contrôler le flot de mes pensées. Au début, c’est un grand fleuve impétueux, et retenir ce torrent est pratiquement impossible. Aujourd’hui et ce mois-ci, je ne vais pas en faire un petit ruisseau tout de suite. Mais, je dois faire cet effort pendant 5 minutes tous les jours, pour apprendre à prendre « conscience » de l’abondance de mes pensées,  afin d’apprendre à la réduire, pour finir par la tarir.

     

     

    6/ Travail sur la méditation :

    La méditation est un travail en « soi », sur l’intériorité du « soi », pour l’ouverture de « soi ». La méditation est un tout, une compréhension de l’interdépendance, en vue d’une libération. Elle est liée à la respiration, à la vie, et à l’amour. L’exercice consiste à s’élever, passer toutes les étapes méditatives et s’enrichir de cette expérience. 10 minutes d’inspire et d’expire en essayant de bien garder mon attention sur le ventre. Suivre le mouvement du ventre qui se gonfle et se dégonfle jusqu’à la parfaite maitrise. Ma pensée doit s’apaiser et vivre au rythme du va et vient du souffle, qui devient l’unique expression de tout mon être. L’exercice est pleinement effectué quand je ne suis que le souffle et uniquement le souffle du bien-être lié à une bonne respiration.

     

    Donc je récapitule :

    1 : Je vide ma boîte cérébrale - à l’inspire je prends toutes mes pensées, à l’expire je les souffle à l’extérieur. 10 inspirations/ expirations

    2 : Je respire doucement pour me calmer – je respire par le nez en remplissant mes poumons puis j’expire par la bouche en soufflant tout doucement. 10 inspirations/ expirations.

    3 : Ecouter sans réagir. Je m’ancre dans le matériel en ouvrant mes sens sans réagir aux sollicitations extérieures. 10 inspirations/expirations ouverture des sens.

    4 : J’affine ma concentration en comptant 10 inspirations/expirations en montant de 1 à 10 puis en descendant de 10 à 1.

    5 : Je respire en contrôlant mes pensées. D’abord, je les suis consciemment, puis j’essaie de les réduire en les freinant pendant 10 inspirations/ expirations.

    6 : Méditation pure, 10 inspirations/ expirations, concentration sur le ventre, sur le bien-être lié au souffle vital, sur le centre hara 2 doigts au-dessus du nombril, sur l’amour et les ressentis. Exploration en « soi ».   

     


     

     

    Très belle « méditation »

     

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants « Avoir l’esprit universel »©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

     

    ¯˜ « *°•**•°* »˜¯ 

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique