•  

    Faut-il toujours avoir raison ?

     

    Faut-il toujours avoir raison ?

     

    Bonjour "Leader", j'ai trouvé votre texte hyper conscient, hyper bien écrit, hyper clair. Tout le long, je me suis dis "il faut absolument que je partage cet article » généreusement......jusqu'à ce que j'arrive à la fin de l'article et que je vois vers quoi il guide!!! Non "merci" pour le stage "Devenez un grand orateur". Ma question est: "A qui cela peut-il bien servir de devenir un grand orateur? Si nous avons réellement quelque chose à dire cela va bien finir par se savoir d'une manière où d'une autre, non? Alors "oui" un grand bravo pour l'article et un grand "merci" à celui où ceux qui l'on rédigé.....Du coup cela à créé en moi une espèce de "crise de conscience", est-ce que je partage l'article où pas? Un si bel article? Qui peut vraiment créer des déclics dans l'esprit de beaucoup? Comme votre nom l'indique si justement votre "efficacité" n'est plus à démontrer alors je pense sincèrement que vous ne trouverez rien à dire à mon choix final......je copie votre texte et vais le partager massivement sur tous les réseaux sociaux......sans la publicité liée à votre stage bien sûr.....et sans même votre nom.....sinon tous ceux avec qui je vais le partager viendraient illico suivre votre stage.....et pourraient ensuite nous bassiner la tête avec "leur rien à dire".......avec efficacité!!! Néanmoins si mon choix ne vous convenait pas, j'accepterais volontiers de suivre votre stage gratuitement pour comprendre le lien qui existe réellement entre la rédaction d'un tel article et l'intérêt de suivre ce genre de stage. A très bientôt. Comme votre article n’est pas signé….je ne signe pas non plus !!!

    Voici donc le fameux article

    Ne trouvez-vous pas agaçant et inintelligent, les gens qui veulent toujours gagner une discussion dans une relation et ainsi se croire supérieurs à l’autre ?

    Quel est le choix le plus élevé pour répondre à ce genre de personne sans augmenter le conflit, la séparation, déjà initié par eux ?

    Et si vous êtes ce genre de personne, probablement que vous aurez l’intention, en lisant mon article, de vous croire supérieur à moi et pourtant, à ce que je sache, Dieu n’a pas créé de personne meilleure qu’une autre, mais des êtres qui s’expriment différemment.

    Pouvons-nous voir leurs intentions secrètes et ainsi prendre conscience que nous pouvons être aussi contaminé, probablement sans s’en rendre compte, à cette pollution inutile qui nous empêche de bien s’entendre, de se connaître ?

    Est-ce que la raison est l’intelligence ou l’absence d’intelligence ?

    Dans un article publié sur son blog (relationplus.org) Claude Lasanté nous apporte quelques pistes :

    Avoir raison empêche votre évolution ainsi que la compréhension des situations et des gens 

    Avez-vous remarqué, lorsque vous êtes en conversation avec quelqu’un qui a comme intention d’avoir raison, qu’il n’est jamais conscient de ce qui se passe en lui et en vous ?

    Est-ce qu’il est uniquement concentré à gagner, à avoir le dernier mot ? Il raisonne, il invente et il justifie toute sorte de chose pour tenter de prouver que vous avez tort et que lui a raison.

    Quand l’autre vous dit « je te comprends » c’est souvent pour cacher son manque d’intention de vous comprendre et ainsi diriger la conversation sur lui, sur ses grandes connaissances, accumulation de mots, afin d’avoir raison et vous faire taire, car il ne s’intéresse pas à vous.

    Rarement, il ne lui vient pas à l’esprit, que d’autre personne puisse avoir un autre point de vue, car il ne sait vraiment pas ce que signifie un point de vue.

    Il répète ce qu’il a appris, les mots qu’il a accumulés, donc un passé qui est enfoui dans sa mémoire et non un point de vue extérieur ou intérieur, qui est toujours du présent, une conscience de ce qui est là.

    La vérité n’a rien à voir avec ce que vous savez 

    Comment pouvez-vous évolué en conscience si votre raison empêche toute nouvelle information et compréhension dans la relation ?

    En fait, ce que vous comprenez vraiment doit s’avérer vrai, car vrai est un mot que vous utilisez pour définir une chose que vous acceptez.

    Par conséquent, ce que vous n’avez pas compris vous apparaîtra, au départ, faux.

    Et vous ne pouvez pas comprendre quelqu’un (le passé), vous ne pouvez qu’avoir l’intention de comprendre quelqu’un (le présent).

    Toutes les grandes innovations, trouvailles et découvertes proviennent d’une volonté et d’une capacité de ne pas avoir raison.

    Et c’est ce qu’il vous faut à présent pour bien vous entendre dans vos relations, toutes vos relations.

    D’où vient cette intention profonde, secrète de vouloir avoir raison coûte que coûte ? 

    Depuis votre naissance, vous avez été éduqué à vivre dans la peur, que vous croyez être l’amour.

    Les gens vous ont conditionné, vous ont parlé de la survie du plus fort, de la victoire du plus puissant, des connaissances du plus instruit et du succès du plus rusé.

    Mais rarement, vous avez entendu parler de la gloire du plus aimant, la reconnaissance du plus conscient, la sagesse du plus responsable et l’honnêteté du plus courageux.

    Ainsi, vous vous efforcez, vous luttez afin d’être le plus fort, le plus puissant, le plus instruit, le plus rusé et si vous ne vous sentez pas à cette hauteur, à cette supériorité, dans une quelconque situation ou relation, alors vous craignez la perte, car tous vous ont dit, que les gens inférieurs étaient des perdants.

    Par conséquent, pour protéger cette image, vous cherchez à avoir raison dans vos relations sans observer, sans prendre conscience, des conséquences conflictuels que vous créez.

    Il n’y a que deux motivations profondes dans la vie 

    Par habitudes apprises, vos choix dans la vie sont parrainés par la peur, car c’est ce que votre enseignement vous a entré de force en vous par l’obéissance, la peur et la culpabilité.

    Mais lorsque vos choix seront parrainés par l’amour, par ce qui est bien dans vos sentiments pour vous et l’autre, alors vous ferez plus que survivre, plus que gagner, plus que réussir.

    Vous ferez la joyeuse expérience de la gloire de qui vous êtes véritablement, et de qui vous pouvez être.

    Pour cela, vous devez absolument renoncer aux enseignements de vos éducateurs, de vos parents, de vos leaders, de vos gens titrés, bien intentionnés mais mal informés, et écouter les enseignements de ceux dont la sagesse vient d’une autre source.

    Et vous êtes cette source quand vous ne doutez pas de vous et de vos choix libres provenant d’ailleurs.

    Est-ce que la raison est une faculté de l’esprit ? 

    De nombreux éducateurs, politiciens, psychologues et grands penseurs vous ont dit que la raison est une faculté de l’esprit, mais ils ont tort.

    La raison est une illusion que les gens instruits ont inventé afin de démontrer leur supériorité par l’accumulation de mots et ainsi vous faire croire qu’ils sont plus intelligents que les autres, meilleurs que les autres.

    Vous êtes hypnotisés par leurs mots sans compréhension et sans intention de vous comprendre, et alors vous croyez qu’ils doivent s’y connaître dans les choses importantes de la vie. Je ne parle pas de choses techniques ici.

    Ils ont défini l’intelligence par la raison et à voir le monde où nous vivons, les conflits, les guerres et les divisions, je me demande si cela est vraiment de l’intelligence !

    Ces gens ont des postes clés dans nos sociétés et les conséquences en sont désastreuses.

    La raison est une solution échappatoire en mots pour éviter de faire des actions directes dans les relations, et ainsi dicter ou ordonner aux autre de le faire à leur place.

    Sans ces actions directes, comment les gens peuvent-ils créer leur propre sagesse et voir si leurs décisions apportent du bien en eux et aux autres ?

    Comment peuvent-ils évoluer en conscience sans ces actions ?

    Comment peuvent-ils prendre conscience de leurs erreurs, s’ils ne vivent pas l’expérience jusqu’au bout dans leur sentiment et ainsi faire un autre choix ?

    Il ne peut pas avoir de nouveaux sentiments, de nouvelles vérités, sans la relation.

    L’invention de l’égo ou de la raison 

    Ainsi, la raison est une mémoire accumulée par la peur et non par l’amour.

    La raison est un ensemble de mots mémorisés afin de se justifier, de donner tort à l’autre, de juger l’autre, de se comparer avec l’autre, bref pour fuir la compréhension de soi-même et ainsi créer l’image de soi, l’égo.

    L’égo est un mot qui signifie ce que nous ne sommes pas, ce que notre nature n’est pas. C’est en acceptant cela sans jugement, qu’un autre état d’être pénètre en nous sans le rechercher.

    Et pour comprendre notre nature, nous devons avoir un choix et non nous faire dicter une croyance provenant des autres.

    Alors en acceptant que l’égo ou la raison n’est pas notre nature, mais qu’elle doit être là, car en l’absence de choix, il ne peut y avoir de choix.

    Ainsi notre imagination fait entrer en existence, ce que notre nature est.

    Comment se libérer des gens qui se croient plus importants que vous ? 

    Pourquoi rester en conversation avec des gens qui ne cherchent que de diviser au lieu d’unir ? Est-ce que cela vous fait du bien ?

    Quand vous prenez de plus en plus conscience de vous, est-ce possible que vous observez de plus en plus de gens qui cherchent à avoir raison ?

    Est-ce qu’argumenter avec une personne est une indication de vouloir gagner la discussion ?

    Vous avez raison et moi tort, mais qu’avez-vous pris conscience sur vous à vouloir gagner pour ne pas avoir peur de perdre la face et protéger votre égo, votre image ?

    Est-ce que vous êtes plus qu’une image ?

     

    Voici donc la réponse de Véronique-Arlette : 

    Non, nous ne sommes pas une image mais un cœur aimant. Tout le reste est vide et une fois « mort » seules nos bonnes et belles intentions/actions aimantes restent. La seule chose à faire est de nous débarrasser de tous ce qui encombre notre esprit de la pollution et de tout ce qui est toxique pour nous. Il nous faut comprendre, nos démons intérieurs/extérieurs, nos faiblesses, nos multiples manipulations, nos mauvaises intentions sous-jacentes, nos désirs inavouables genres « j’veux que tu paie pour ceci où cela », nos côtés destructeurs, nos fuites, notre culpabilité, notre peur, notre connerie, notre honte, nos fausses croyances où croyances obsolètes, le faite de nous croire plus intelligent, plus fort où carrément supérieur à l’autre. Personne ne mérite d’être mépriser surtout pas pour ce que nous ignorons.  

    Alors est-ce que je veux absolument avoir raison en copiant cet article et en ne donnant pas le nom du blog et de son auteur ? Non, je veux juste pouvoir exposer mon point de vue.

    La manipulation fait partie de la vie jusque là elle est normale si elle n’est pas invasive et utilisée à propos de tout et de rien. Hors depuis un certain temps déjà je la trouve carrément directive,  omniprésente elle est dans toutes les conversations, voir omnipotente elle s’invite à toutes les sauces d’où mon intérêt d’en débattre ici clairement. 

    Comprenez que chacun suit son propre chemin parce que ma vie est la mienne, elle m’appartient complètement, mes choix définissent mes valeurs, ma vie à un sens même si certains pensent qu’elle n’en a pas, ma conscience me guide vers ma mission en cette vie. La mission des autres est très certainement différente de la mienne parce que nous ne devons pas comprendre les mêmes choses en même temps, et que celles-ci vont parfois à l’encontre de ce que moi je dois saisir de la vie. Parfois vous êtes mon miroir mais parfois aussi vous êtes ma différence. Parfois vous êtes moi et parfois vous êtes tout mon contraire. Parfois nous défendons les mêmes valeurs sans pour autant être les meilleurs amis du monde sur tous les plans. Parfois je suis dans des non-valeurs alors que vous exprimer pleinement les vôtres. Parfois ma vie à un sens et parfois elle n’en a plus. Parfois je suis pro active et parfois carrément improductive. Je suis tout cela à des moments différents. Parfois je dois me battre toute seule contre le monde entier pour prouver « qui je suis » et parfois je dois tout laisser aller pour avoir complètement confiance en vous, en la vie, en l’univers. Parfois je suis perdue et parfois je me sens vraiment guidée en MA voie. Parce que je suis impermanente, je change, je me modifie, j’essaie des choses, je vieillie, j’évolue, je me clarifie, je me purifie, j’ascensionne spirituellement comme chacun d’entre nous. Alors à quoi bon résister à ce que je dois comprendre, à qui je suis, à ce que j’apporte au monde ?

    Personnellement j’ai vraiment besoin d’aimer, de comprendre le fonctionnement des êtres, de faire les choses avec bienveillance, de me sentir aimée des êtres qui m’entourent, de comprendre pourquoi une relation ne fonctionne pas. J’ai beaucoup aimés, parfois des êtres qui ne me méritaient pas, parfois des gens qui ne défendaient pas les mêmes valeurs que moi, parfois des personnes que je ne comprenais vraiment pas. Je n’ai jamais regretté d’aimer simplement parce que lorsque j’aime quelqu’un, je me dis que c’est le divin qui dépose cet amour en mon coeur et que je dois honorer cette petite graine qui vit ici. Comme je vous l’ai dit, j’ai beaucoup beaucoup beaucoup aimé et mon cœur est riche de toutes ses expériences qui m’ont enrichie très certainement. Même si aujourd’hui, je prends de la distance parce que mon cœur à enduré les coups de poignards, les morsures de vipères, les pièges de la jalousie, il a besoin de guérison, de paix, de tranquillité et de sérénité. J’essaie juste de partager avec vous mon expérience.

    Vouloir avoir raison en face de quelqu’un qui nous déteste, qui nous souhaite du mal, qui ne nous aime pas c’est nourrir sa haine. Les méchants ont toujours une « bonne raison » pour haïr alors que les gentils ont toujours une bonne raison d’aimer, de pardonner, de s’émerveiller. N’oubliez jamais que lorsque vous luttez contre quelque chose vous finirez par le devenir. Donc si vous luttez contre la méchanceté vous deviendrez méchant. Si vous luttez contre la jalousie vous finirez par devenir jaloux. Cessez donc de luttez contre ce que vous ne souhaitez surtout pas devenir. Arrêtez de fréquentez des gens destructeurs, des personnes agressives, des êtres qui se croient supérieurs par leur croyances. Les paradis sont pleins de ce genre de personnes soit disant bien intentionnées, qui vous casse au nom de l’égo alors qu’eux-mêmes ont peur de perdre la « face ». Ceux là n’ont pas peur de nous détruire, de nous ridiculiser, de nous déstructurer, de nous faire avaler des couleuvres, de nous aider à perdre notre réputation, notre moral, nos amis, notre profession, notre belle vision de la vie au nom du soi-disant ego. Pour eux, il y a toujours un gros démon qui règne à l’intérieur de nous simplement parce qu’ils ne veulent pas admettre que nous sommes des êtres qui n’ont peut-être pas autant de connaissances qu’eux mais qui sont tout autant aimant qu’eux. C’est pour cette raison qu’ils nous cassent, parce qu’ils ont peur qu’on les détrône du piédestal sur lequel ils se sont autoproclamer roi.   

    Mais ont-ils compris eux-mêmes cette belle histoire d’amour qui nous unissait tous ensemble ? Ont-ils compris qu’il y avait une véritable possibilité de partenariat, d’échange salutaire, de cocréation consciente, d’évolution mondiale ? Ont-ils compris le besoin de laisser tomber les masques, la voyance et les attentes paradisiaques pour vivre véritablement un moment d’unité fraternelle partagée dans un présent sans avenir ? Non, je ne crois pas !

    Juste quelques petites précisions pour leur dire que tu les as aimés tout de suite alors qu’eux avaient besoin de bonnes raisons pour t’aimer, de conditions appropriées pour t’apprécier, d’une conduite morale parfaite pour pouvoir t’affectionner. Au terme de plusieurs années de bons et loyaux services, d’actions bienveillantes et de participations aimantes envers tous, lassées d’espérer un amour impossible, tu quitte les lieux pour te ressourcer vers ceux qui t’aiment telle que tu es. C’est alors qu’ils se plaignent de t’avoir trop aimée alors que toi tu serais pour eux trop négative, ils exigent ton pardon devant l’assemblée pour tes mauvaises intentions antérieures. T’ont-ils remerciée pour tous les cadeaux que tu leur à offert ? T’ont-ils aimé juste un peu alors que tu étais déjà « très présente en amour » depuis le début ? Les as-tu culpabilisés sur leur mauvaise conduite actuelle ? Sur leur passé dépassé ? Sur leurs fausses connaissances ? Leur as-tu fais quelques reproches sur leur solidarité à se dresser ensemble contre l’étrangère esseulée ? Non, simplement parce que ton amour est grand, qu’il accueille, qu’il pardonne au fur et à mesure, qu’il laisse le temps au temps afin que l’initié digère l’expérience. Parce qu’il faut continuer d’aimer malgré la différence, malgré le racisme, malgré la discrimination, malgré la méchanceté, malgré la haine. Alors si ton amour n’a pas survécu devant cette haine, devant le venin de la méchanceté, devant le poison de la jalousie, devant le manque d’amour tout court, quitte cet endroit sans regret. N’oublie pas que ceux qui exigent ton pardon sont souvent ceux de la part de qui tu n’aura jamais aucune excuse. Si certains veulent pouvoir dire des vérités sur toi, dis leur simplement que tu fais de ton mieux et que si ce mieux ne leur apporte pas satisfaction alors qu’ils aillent voir ailleurs si l’eau y est meilleure.  

    Comme pour chacun d’entre nous, dans cet article, il y a de très bonnes choses et une espèce de petite manipulation finale des intéressés pour nous accompagner vers « le stage ». Est-ce que pour autant tout doit être jeté ? Non bien sûr. Ce stage doit très certainement être une très bonne chose, voir un apprentissage que moi-même j’aurais peut-être « besoin » de suivre pour devenir un leader expérimentée, un grand orateur qualifié, une auteure admirée. Mais est-ce que l’amour universel à vraiment besoin d’un stage de perfectionnement ? Oui pourquoi pas ! Mais, je pense qu’il préfèrera utiliser le temps, la vie, les autres, et l’émerveillement pour bonifier l’être tout au long de  son existence. On ne devient pas parfait en quelques heures. Ce que je veux dire, c’est que nous avons tous des petits travers en nous qui sont discutables. Nous essayons tous plus où moins de manipuler, parfois nous fuyons, parfois nous essayons d’avoir raison, parfois nous suivons bêtement le mouvement social comme des moutons. Nous sommes tous toxique pour quelqu’un d’autre, parfois trop d’amour peut étouffer autant que la haine tue à petits feux. C’est pourquoi, quoi qu’il se passe dans nos vies, nous devons cultiver le détachement, laissez les autres faire leur part, accepter l’aide, séparer le bon de l’ivraie, accepter nos ombres autant que nos lumières, accueillir ce tout de nous et être aimant et confiant avec nous-mêmes. Parfois nous pouvons aimer les autres beaucoup trop au détriment de nous-mêmes, au détriment de nos proches, au détriment de l’essentiel alors que la première personne que nous devons aimer c’est nous. N’oublions pas que souvent nous rejetons autant que nous sommes rejetés, nous affectionnons autant que nous détestons, nous intellectualisons autant que nous cultivons la bêtise. Comme le flux et le reflux de la mer/mère, la terre accueille ce ressac parce qu’il fait partie de la beauté du monde. Emerveillé reste l’enfant qui œuvre à l’essentiel, aimer pour être aimer, faire avec amour pour apprendre à aimer, aimer pour se différencier, se distinguer pour être vénéré, être adorer pour rayonner. Voilà pour moi le meilleur « stage » qui existe au monde, celui de sublimer l’amour jusqu’à l’inconditionné. Même s’il faut accepter que cet apprentissage passe peut-être par une multitude de personnes à qui il faudra donner beaucoup d’amour, recevoir beaucoup d’amour et partager beaucoup d’amour jusqu’à la sublimation. Merci pour votre lecture…..pour votre amour…..pour votre bienveillance….pour votre compassion….pour votre intelligence aussi…

    Véronique-Arlette le 22 septembre 2018

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  •  

    Thaïlande, Paradis où Enfer ?

     

    Thaïlande, Paradis où Enfer ?

     

     

    Vous avez « raison » Nad Bo’Rarn, l’image du Bouddha est apaisante et le bouddhisme apporte la paix et la sérénité. Ce n’est donc pas grave si c’est une mode, l’essentiel est ailleurs ! On commence par mettre une ambiance « zen » puis on s’intéresse plus en profondeur à la philosophie bouddhiste. « Oui » le bouddhisme entre dans la vie des gens par différentes portes et c’est ainsi que les Bouddhas font leur travail. La suite de l’explication est moins évidente mais j’essaie malgré tout de suivre…..la Thaïlande…..fait une propagande anti-tatoo de Bouddha….il faut les cacher…..pour éviter les problèmes…..les Thaïs interprètent cela comme un manque de respect et en Thaïlande on n’aime pas « perdre la face » ! Lol ! MDR ! Double Lol ! Vous plaisantez j’espère ?????

     

     

    Oserais-je remettre de l’ordre dans vos pensées? La Thaïlande attire à longueur d’année un nombre incalculable d’hommes plus où moins bien disposé « sexuellement », puisqu’une grande partie de « très jeunes femmes thaïlandaises » s’adonnent à la prostitution dès leurs plus jeunes âges. Les hommes les plus mal disposés s’y adonnent à la pédophilie entretenant leur « vice » grâce à la Thaïlande. La Thaïlande est effectivement un Paradis/Enfer ou la vertu et le vice sont les 2 principaux visages qu’elle offre. Sachez qu’en ce pays il y a autant de moines que de prostituées. C’est pourquoi, je me demande en quoi la Thaïlande souhaite-elle nous remettre dans le « droit chemin », nous demander « d’être plus respectueux vis-à-vis du Bouddha », où encore se poser en exemple par rapport à « nos modes de vie » ? Sachez que personne n’aime « perdre la face », ni vous, ni moi, ni les Thaïlandais, ni même les pédophiles. Pourtant, les Thaïlandais n’ont aucun problème avec « la perte de face » des autres, l’humiliation, la destruction de l’image, l’éradication de la réputation, les accusations à tords et j’en passe. Les Thaïlandais prennent un plaisir sans mesure à soumettre les autres et à les manipuler pour obtenir ce qu’ils visent. Certains hommes s’entichent d’une Thaïlandaise qui leur « fait croire » qu’elle les aime simplement pour installer un climat de confiance entre eux. Puis dès que cette confiance est bien installée, ces hommes leur confient leur amour, leur amitié, leurs économies, leurs biens. A ce moment là, elles s’approprient « leurs biens » sans aucun respect pour ceux qui leurs ont tout donné par amour. Tout cela parce que le bouddhisme interdit de « voler » ou plutôt de « prendre ce qui n’est pas donné ». Alors, pour les Thaïlandais et pour beaucoup de personnes asiatiques, la formule consiste à « manipuler pour faire en sorte que l’autre donne ». On incite l’autre à allez dans la direction qu’on souhaite lui voir prendre. Ici, la limite est au mensonge ce que le mensonge est au don. Ainsi, le subterfuge n’est ni un mensonge ni un vol. C’est tordu mais c’est toléré !Pour nous Français et Européens c’est un abus de confiance pur et simple. Jouer avec la naïveté de quelqu’un, s’approprié un bien en manipulant, mentir sur la véracité de l’affectivité est puni par la Loi Française. La prostitution infantile et la pédophilie également. Et ne croyez surtout pas que ces constats me réjouissent, loin de là. C’est pourquoi, je pense que la Thaïlande ferait mieux de s’occuper d’elle-même, de se remettre droit dans ses bottes, de faire le ménage chez elle avant d’ennuyer les touristes avec des trucs vraiment nul de chez nul ! Essayez de demeurer réaliste et ne vous laissez pas avoir avec une seule face de la Thaïlande……la Thaïlande est la plus grande prostituée au monde actuellement en même temps qu’elle est aussi un des pays les plus bouddhiste. Inutile donc qu’elle ait « peur » de perdre une de ces faces……le mieux qu’elle ait à faire pour le moment c’est de « s’accepter » en toute objectivité avec ses « défauts » autant qu’avec ses « qualités ». Un bon « bouddhiste » sait faire cela bien avant de demander cela aux autres. De plus quand la Thaïlande sera en adéquation avec les préceptes bouddhistes en son pays elle pourra nous demander d’en faire autant. Comme je l’ai déjà dit, pour le moment personne n’est parfait……à part le « PARFAIT » lui-même c'est-à-dire BOUDDHA. Que chacun fasse le ménage chez lui avant de critiquer les autres et le monde ira beaucoup mieux dans son ensemble.

     

    Alors Thaïlande paradis où enfer ? Gardez à l’esprit que les deux sont intrinsèquement liés, qu’ils se côtoient inévitablement, que le paradis à parfois un goût d’enfer quand l’enfer peut toujours se transformer en paradis, que le paradis peut-être un canapé où l’enfer s’installe alors que l’enfer peut-être un lit où le paradis s’initie, que si vous entretenez l’un par voie de conséquence vous nourrissez obligatoirement l’autre aussi. Et puis, tout à fait entre nous, le but premier du Bouddhisme n’est pas d’allez au Paradis même si c’est très tentant, ni même de séjourner in vitam externam en enfer, le but premier du bouddhisme est d’atteindre NIRVANA et nirvana n’est ni un paradis ni un enfer ! Alors laissez le miroir aux alouettes passer et continuer votre route en cet objectif. Merci à vous pour votre lecture, pour vos commentaires et pour votre attention. <3 <3 <3

    Article écrit ce jour en réponse à Nuad sur facebook et à cet article : 

     http://www.journaldequebec.com/2018/04/03/quand-bouddha-devient-un-produit

      

    Véronique-Arlette le 10 Avril 2018

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Bouddha n'est pas un effet de mode

     

    Bouddha n'est pas un effet de mode

     

    Je pense qu'il y a une petite confusion dans l’esprit des êtres. Le bouddhisme est beaucoup plus grand, beaucoup plus beau et beaucoup plus fort qu’ils ne le pensent. Ils disent que pour certaines personnes "le bouddhisme est un effet de mode". C’est leur propre manière de voir les choses ! Et si c'était le bouddhisme qui se servait de "la mode" pour entrer dans la vie des gens? Actuellement, on voit des Bouddhas partout, dans les jardins, dans les maisons, dans les salles de bains et même dans les toilettes. Personnellement, je suis plutôt contente de cela. Savez-vous pourquoi? Parce que tout est ESPRIT. Comme dit le Bouddha, nous sommes nos propres pensées. Et toutes les pensées des êtres à l'heure actuelle sont en Bouddha. Chacun met des bouddhas où il veut, il peut même les déplacer, il peut même les mettre au garage sous la poussière, le Bouddha est bien là dans l'esprit des gens et c'est là l'essentiel pour moi. Je sais que même si votre voisine met ses bouddhas dans le garage, un jour où l'autre elle les redécouvrira parce qu'ils sont là dans sa maison, dans son cœur, dans ses pensées, dans son esprit, en sa conscience. Comprenez-vous? Alors "oui" certaines personnes mettent des couvercles de toilette avec le Bouddha dessus parce que leurs esprits est en train de leur dire "peut-être serait-il temps que tu penses à te purifier", à nettoyer ton colon de tout ce qui t'encombre l'esprit. Ceux qui mettent des Bouddhas dans leur salle de bain, leur esprit leur dit "purifie ton corps". Ceux qui marchent sur un tapis avec un bouddha, leur esprit leur dit "agenouille toi et prie". Ceux qui s’enroulent dans une serviette imprimée d'un bouddha, leur esprit leur dit "Bouddha te protège". Il y a un message à percevoir dans chaque Bouddha, il y a un message à comprendre dans chaque geste des mains d'un Bouddha, il y a un message inconscient à lire en tout Bouddha même dans le Bouddha-Bar de Paris. Quand certaines personnes se tatouent des Bouddhas sur le corps, c’est que matériellement parlant un Bouddha est là, en leur chair, en la terre, en la vie. Alors bien sûr chacun interprète à sa manière et chacun commente sur ce qu'il voit lui-même. Mais gardez à l'esprit que Bouddha est intemporel, il est au-delà de la mode, au-delà des conventions, au-delà de l'exploitation des êtres. La lumière est partout quand on peut la percevoir. Tout cela pour vous dire que le Bouddha n'est pas un produit même si certains pays sont particulièrement fière d'être des "bons bouddhistes" et qu’ils essaient de s'approprier l'image du Bouddha pour en faire un bisness. Pourtant Bouddha est à tout le monde et chacun doit pouvoir « profiter » de son expérience à sa juste mesure. C’est lorsque le ciel et la terre se rejoignent en un endroit que la magie opère le mieux. Alors pour revenir vers vous et vers tous ceux qui n'arrêtent pas de regarder plus bas qu'eux, je pense que cela ne vous sert pas vraiment. Quelqu'un qui n’a pas la connaissance, où une connaissance moindre par rapport à un autre, entraîne vers une connaissance erronée. Alors que quelqu'un qui brille, qui donne de bons conseils, qui aide à comprendre, qui nourrit la vérité, qui conduit à allez mieux, qui accompagne à mieux se comporter, illumine de bien-être, de joie et de bonheur. La lumière est "au dessus de nos têtes" comme le soleil nous éclaire tous chaque jour. Le soleil est à son maximum au zénith. La compréhension est d'autant plus aisée quand elle vient de quelqu'un qui nous est supérieur. Cette personne nous entraîne dans son sillon comme un modèle auquel on aimerait ressembler. Et pour cela il n'y a pas mieux que BOUDDHA lui-même. Merci pour vos paroles, pour vos commentaires, pour votre amour, c’est tout cela qui construit nos échanges. Je vous souhaite à tous et toutes une très belle semaine Namasté.

     

    Véronique-Arlette le 9 avril 2018  

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  •  

    Soi, les autres et retournement de situation.

     

     

    Soi, les autres et retournement de situation

     

    Tout est une question d'équilibre entre intériorité et extériorité. Considérez que l'un tourne dans un sens et l'autre dans l'autre. Il faut à la fois se battre contre ses propres démons intérieurs (l'ombre) tout en cultivant nos qualités (lumière) et s'affirmer pour "être" en ce monde en reconnaissant la personne que l'on es réellement dans la vie sans trucage c'est à dire en intégrant nos défauts et la lumière que l'on véhicule extérieurement au travers de nos qualités et de notre manière d'être en communiquant avec les autres. L'équilibre reste fragile et délicat. Parfois, il faut savoir garder certains mystères en soi pour se préserver et être en harmonie avec soi-même au détriment de ce que pensent les autres de nous. La guerre intérieure est personnelle, la guerre extérieure est d'affirmer qui l'on est, la guerre des autres leur appartient en propre. Entrer dans le jeu est une question de subtilité. Parfois ne rien dire reste le mieux. Si l'image de soi ne correspond pas à l'image que les autres ont de nous, il faut essayer de communiquer mieux, d'exprimer plus "qui l'on est", de remettre les choses à leurs places, de prendre le risque d'être soi-même, tout en se disant que "l'on ne peut pas plaire à tout le monde". De plus, il est tout à fait normal que l'image que l'on donne extérieurement ne soit pas une représentation globale de nous, puisque ce "soi" n'est qu'une part infime de "qui l'on est réellement" en cet instant clef. Dans la réalité, certains amis se montrent plutôt comme des ennemis quand certains ennemis se montrent plus amicaux qu'on ne le supposait! La prudence est donc de mise avant de "se confier" comme des débutants. L'amour est tout aussi déterminant si les 2 personnes concernées préfèrent vivre cette nouvelle relation comme des guerriers solitaires égoïstes où plutôt comme des partenaires utiles à leur évolution mutuelle. Devenir soi-même ce que nous attendons d'autrui.....un challenge que nous essayons tous plus où moins d'incarner au quotidien. Se faire la guerre intérieurement consiste aussi de facto à vivre une certaine guerre extérieure puisque nous devons "tuer symboliquement" tous ceux que nous ne voulons plus être. Mais en même temps, il y a aussi une paix intérieure qui prend place en nous, puisque de facto, nous cultivons les qualités ce ceux qui entrent dans nos vies. Mais comme tout cela n'est pas aussi clair que cela dans nos esprits, parfois nous gaffons! Nous pouvons toujours nous tromper......c'est pourquoi, il faut être certains au moment où nous intervenons. Personnellement, je suis plutôt du genre à penser" va y allez jette tout ce que tu as à jeter, libère ton venin, défait toi de ta méchanceté, donne moi "ce mauvais côté de toi", comme ça après on pourra repartir sur des bases plus saines". Bref, j'accueille cette libération des autres sur moi, parce que je considère que c'est une part de moi-même.

     

    Comment fait-on pour "savoir" si l'image que l'autre nous renvoie nous appartient à nous en propre où lui appartient à lui? Posons-nous les bonnes questions sur ce qui est en train de se passer, sur ce que cette personne est en train de nous faire vivre, sur ce qu'elle nous dit, sur cette relation qui existe entre nous? Est-ce que moi je serais capable de faire ce que cette personne est en train de me faire? Exemple : Quelqu'un vous souhaite de "payer" pendant plusieurs vies en enfer pour une faute qu'elle pense que vous avez commise. Est-ce que vous seriez capable de souhaiter cela à quelqu'un d'autre, en d'autres situations, et même voir en d'autres vies? Afin de répondre à cette question, essayez d'être honnête avec vous-même, de ne pas "rejeter cette faute sur l'autre", d'être constructif et positif. Considérez également que vous pouvez être votre "pire ennemis parfois", que vous ignorez "qui vous êtes", que votre ennemi si c'est réellement l'autre, vous aide à comprendre quelque chose de vous-même. Quoi qu'il se passe avec les autres, il y a toujours une part active de nous-mêmes qui nous dit quelque chose de "précieux" sur nous et que nous avons tout intérêt à éclaircir. Une fois que nous avons clarifiée cette réponse, nous pourrons passer à autre chose et évoluer vers d'autres objectifs.

     

    Personnellement, je suis très patiente autant avec moi-même qu'avec l'autre. Tout le monde mérite d'être aimer et d'être compris surtout moi. Il vaut mieux accepter que cela nous appartient dans un premier temps, nous remettre en cause, changer ce qui doit être changé/modifié en nous, essayer d'améliorer la relation, apprendre à comprendre et connaitre l'autre, accepter ces plus et ces moins avant d'agir. Une fois que le tour du propriétaire est fait, il y a matière à intervenir si nécessaire, de manière drastique s'il le faut.

     

    Quand le moment est opportun, un retournement de situation est toujours envisageable. Ceux là même qui vous avaient accusés de tous les maux commencent à ressentir une certaine gêne en comprenant que tout ce qu'ils avaient projeté sur vous leur appartient en propre, ceux là même qui vous avaient accablé de leur propre malveillance commencent enfin à se remettre en question, ceux là même qui souhaitaient vous voir porter leurs mauvaises actions sont bien obligé de porter leur honte eux-mêmes et ceux qui voulaient vous enfermer en une culpabilité le reste de votre vie voient que vous vous libérez vous-même en ouvrant la porte de votre prison. Mais qu'il est long le temps du retournement, de la justice et de la vérité. Alors "merci" à ceux qui m'aident à aller en ce sens, à remonter le fil de ma mémoire, à manifester "qui je suis" vraiment en cette vie.

     

    Mais attention, ne tombons pas nous-mêmes dans les travers de nos bourreaux. L'heure est au pardon, à la bienveillance mutuelle et à la libération de tous.....du moins du plus grand nombre. Les autres non cas rester en enfer le plus longtemps possible......mais "non" je rigole!

     

    Jamais je ne souhaite de mal à personne où de vivre le pire parce que je pense sincèrement que le monde va beaucoup mieux quand tout le monde est heureux et dans le bonheur.

     

    Bonne journée à tous et toutes.

     

    Véronique-Arlette le 5 avril 2018 

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Petite mise au point sur le « je vous aime » et sur la « zone de confort »

     

     

    Petite mise au point sur le « je vous aime » et sur la « zone de confort »

     

    « Je vous aime » signifie pour moi, j’aime la personne que vous êtes, l’être qui rayonne en vous, les qualités que vous possédez, les compétences que vous développez, la beauté que vous exprimez et l’amour que vous véhiculez au travers de ce que vous partagez. Ce « je vous aime » s’adresse à votre lumière, à votre humanité, à votre amour de la vie, à votre sens du partage, au sens de l’amour qui unifie en un tout, où nos valeurs sont les mêmes à cet endroit précis. Vos valeurs étant les mêmes que les miennes, cet amour brille et nous rassemble sur un même pied d’égalité. Il ne devrait donc pas y avoir de problème d’ego quand à la réponse du style « il y a aussi beaucoup d’amour ici » ! Bien sûr qu’il y a beaucoup d’amour ici et c’est très exactement cela que je suis en train d’honorer au travers  de ce « je vous aime ». Un « je vous aime » ne vient pas vous piquer un bout de votre soleil, faire de l’ombre à votre ego où m’empêcher d’exister en vous affectionnant. Quand je dis « je vous aime » il peut être aussi question de respect puisque le « vous » est employé où encore d’un « vous » concernant plusieurs personnes. Néanmoins ce « je vous aime » est toujours une question d’amour. C'est-à-dire qu’à travers ce « je vous aime », je vous témoigne une reconnaissance pour tout l’amour que vous me donner au travers de « qui vous êtes ».  Sachez qu’il n’est pas question ici « d’intérêt », mais bien d’amour, même si l’intérêt peut être partagé et qu’il peut-être aussi perçu comme de l’amour. Il est vrai « qu’accueillir ses ombres » autant « que sa lumière » est pour beaucoup une difficulté majeur et qu’il est beaucoup plus facile de « se moquer des autres » plutôt que de faire un réel travail sur soi-même. Le mieux étant encore d’accepter de ne pas être « parfait » et de reconnaître que certains jours le « je vous aime » est impossible à intégrer en soi. La difficulté étant de comprendre mes ombres autant que les vôtres, j’accepte la « répartie » parce que je ne suis pas « parfaite » non plus.

     

    Sur la « zone de confort » considérée par certaines personnes comme une zone où on se replie pour ne rien faire. Cette zone ne serait en rien la même zone que l’être recherche pour vraiment s’épanouir, être dans la plénitude et le bien-être absolu. Pour moi, la zone de confort dit bien son « nom » puisque qu’elle représente la zone dans laquelle l’être se sent bien,  tout à fait à l’aise et suffisamment en sécurité pour être tout à fait lui-même. De cette sécurité placé au centre de son être, il est tout à fait à l’aise pour s’aventurer un peu plus loin, en élargissant son centre, afin que cette zone prenne plus d’ampleur. En expérimentant d’autres expériences depuis ce centre, l’être grandit et élargit son champ d’action sans prendre le risque d’un décentrage trop violent, d’un déséquilibre nuisant à sa progression, d’une prise de risque trop dangereuse pour sa survie. Exemple : celui qui ne sait pas nager, ne va pas plonger directement de 20 mètres de haut dans une piscine où il n’a pas pied. Il va d’abord rentrer dans l’eau et apprendre à nager là où il à pied, prendre confiance en lui dans cette zone de confort qu'il va élargir progressivement du bord vers la pleine mer. En s’aventurant de plus en plus loin où il n’aura plus pied, il prend des risques mesurés avant de revenir sur terre, c'est-à-dire au centre du soi, pour expérimenter d’autres aventures. Tout commence en soi et tout s’achève en soi. Quand l’être est tout à fait à l’aise dans sa zone de confort, il est prêt à relever n’importe quel défit, à élargir cette zone en prenant des risques parce que c’est propre à l’être humain. En ce qui concerne la zone de confort exploitée par les personnes citées plus haut, cette zone où l’être se replie pour ne rien faire, sachez que personnellement, je considère cette zone comme une zone de survie. Parce que pour moi, celui qui ne souhaite rien faire, c’est peut-être parce qu’il n’est pas dans une zone si confortable que cela. Peut-être s'est t-il placé dans une zone de conservation, une zone de préservation, une zone de survivance, qu’il ne souhaite pas lâcher pour diverses raisons. Peut-être à t-il peur de quelque chose, peut-être souffre t-il d’un besoin de sécurisation, peut-être n’est-il pas si à l’aise que cela dans ses baskets, ce qui fait qu’il ne peut pas se lancer en dehors de cette zone de survie. Quoi qu’il en soi, il à tout à fait le droit d’un peu de considération, loin de toutes les formes de moqueries à 2 balles, du manque d’amour et de respect de la part de ceux qui souhaitent l'obliger à faire des choses qu’il n’a semble t-il pas envie d’expérimenter présentement. Certaines expériences de vie difficiles aident aussi certaines personnes à éviter de prendre davantage de risques que nécessaire. Exemple : lorsqu’un être fait plusieurs fois une chute au même endroit cela lui apprend à changer ses stratégies d’approches, à modifier sa manière de faire, à prendre du recul pour appréhender les choses différemment. C’est d’abord en trouvant « sa propre zone de confort » et une certaine sécurité qu’il pourra ensuite avancer vers d'autres objectifs mais pas avant. C’est en ce « soi » que tout commence et que tout se construit…..le travail intérieur est souvent imperceptible…..aux yeux des ignorants. Néanmoins, j’avoue qu’il y a des personnes qui souhaitent « élargir » leur zone de confort en se faisant aider par des coachs et cela est tout à fait honorable pour eux.

     

    Ceci n’étant qu’une petite mise au point sur les termes "je vous aime" et " zone de confort".

     

    Alors, pour terminer cet article en beauté, « je vous aime » et oui je sais que vous m’aimez aussi même si parfois vous avez un peu de mal à le reconnaître et me « liker ». De plus, loin de moi l’idée de « sortir de ma zone » de confort pour vous replacer dans la vôtre. Très belle fin de soirée  à tous et toutes. Je vous aime, je vous aime, je vous aime.

     

     

    Véronique-Arlette le 31 mars 2018

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Bonne et heureuse année 2018

     

    Bonne et heureuse année 2018

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Mahamaitri la Grande Bienveillance Universelle

     

    (Véhicule des Mantras)

    Méditation septembre/octobre 2017

     

    Un maximum de Mantras et prières pour éradiquer le KARMA de la terre et de tous les êtres sensibles.

     

    Nouvelle lune du (mercredi) 20 septembre 2017

    Premier quartier du (jeudi) 28 septembre 2017

    Pleine lune du (jeudi) 5 octobre 2017

    Dernier quartier du (jeudi) 12 octobre 2017

     

    Nous sommes toujours dans les mantras de guérison

    Voici les mantras majeurs à réciter

    Mantra du Bouddha Médecine

    Mantra Dhanvantre

     

    Nous ajoutons à cette pratique majeure les mantras mineurs suivants:

     

    Du mercredi 20 septembre 2017 au mercredi 27 septembre 2017

    Amoghasiddhi Mantra

    Tara verte Mantra

     

    Du jeudi 28 septembre 2017 au mercredi 18 octobre 2017

    Ratnasambava Mantra

    Kubera Mantra

     

    Dédicace Spéciale à « Vie » du Watthammapathip.

    J’espère que ce ne sera pas trop « beaucoup, beaucoup, beaucoup» de prières pour toi. La prière n’étant pas une corvée mais un lien nous reliant à la divinité en l’occurrence au Bouddha historique. La naissance peut-être vécue comme une perte de repère, une descente difficile en milieu hostile, une recherche de ce qui nous manque cruellement. Heureusement la « mémoire » de ce que l’on croit avoir perdu reste intacte. Cette mémoire nous aide à retrouver nos précieux atouts, nos qualités illimitées, nos prières sacrées, notre « AMOUR » pour celui qui nous a tout donné lors de notre avant dernière vie. Cela personne ne peut nous le prendre d’aucune façon, personne ne peut le souiller avec des pensées inappropriées dans un lieu sacré car personne ne peut altérer le Chitamani qui brille au cœur de l’inconditionné. Alors, j’aimerais partager mes prières avec toi, pour que « ton mari » guérisse rapidement et complètement. Merci à tous ceux qui voudront « bien » faire de même et offrir aussi leurs prières à VIE.  

     

    La bienveillance est une qualité illimitée. C’est le fait de veiller au « bien » de tous les êtres sensibles sans aucune exception. Hors si nous laissons « un » être à son karma, nous l’abandonnons à sa destinée. La bienveillance n’abandonne personne, n’exclut quiconque et ne se sépare d’aucun. Elle aime tout le monde avec le même degré d’intancité. Et pour cela elle est prête à faire des centaines et des centaines, voir des milliers et des milliers de mantras et de prières sur plusieurs vies s’il le faut, pour y parvenir. N’oubliez pas que prier c’est se relier, se sacrifier pour quelque chose où quelqu’un c’est le rendre sacré. La bienveillance place la barre très haute sur le curseur. Elle croit en vous, elle à confiance en nous et elle nous relie dans un grande sentiment de sécurité. Alors, un maximum de prières pour tout ceux qui doutent, pour tous ceux qui ont peur, pour tous ceux qui sont malades, dépendants, où dans la souffrance. Je vous aime infiniment et vous remercie de participer à « Mahamaitri » la grande bienveillance universelle.

     

    Prière de Mahamaitri la Grande Bienveillance Universelle.

     

    Que je sois maintenant et toujours,

    L’observateur attentif qui réduit les inégalités,

    La bienveillance qui réchauffe ceux qui manque d’amour,

    La foi hospitalière qui éclaire ceux qui ont perdu confiance,

    Le modèle affectueux qui montre le chemin à suivre,

    La droiture chaleureuse qui ne faiblit pas devant les obstacles,

    La patience gracieuse qui installe le calme et la paix,

    La générosité pure qui aide les plus faibles,

    Le dévouement altruiste qui illustre de la richesse des êtres,

    La moralité sage qui libère des injustices,

    Et l’Amoureux inconditionnel qui souhaite le bonheur de tous.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Rappel de la méditation de pleine lune du 12 janvier 2017

     

    Rappel de la méditation de pleine lune du 12 janvier 2017

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune jeudi 29 décembre 2016 - Premier quartier jeudi 5 janvier 2017

    Pleine lune jeudi 12 janvier 2017 – dernier quartier jeudi 19 janvier 2017.

     

    Mantras prières chants sacrés autant que vous pouvez en écoute où en participation

     

    Méditation seule, collective où en conscience.

    21h (heure locale où selon votre disponibilité)

    30mn de préparation/30 mn de méditation

     

    MahaMaitri la grande bienveillance universelle

    Les  7 PLANS en action :

     

    1/ Développer sa Conscience (lundi)

    2/ Méditer seul où en groupe (mardi)

    3/ Prier seul où en groupe (mercredi)

    4/ Cultiver ses qualités et vertus (jeudi)

    5/ Partager son Amour envers l’universel (vendredi)

    6/ Vivre joyeux dans le bonheur du contentement (samedi)

    7/ Défendre la terre, l’écologie et le végétarisme (dimanche)

     

     

    Comment comprendre le fonctionnement du plan :

     

    Le 29 décembre 2016, jour de la nouvelle lune, est un jeudi, la méditation est une méditation de culture, de développement et de partage des qualités de sagesse.

     

    Le 5 janvier 2017, jour du premier quartier de lune, est un jeudi, la méditation est une méditation de culture, de développement et de partage des qualités de sagesse.

     

    Le 12 janvier 2017, jour de la pleine lune, est un jeudi, la méditation est une méditation de culture, de développement et de partage des qualités de sagesse.

     

    Le 19 janvier 2017, jour du dernier quartier de lune, est un jeudi, la méditation est une méditation de culture, de développement et de partage des qualités de sagesse.

     

     

    Le mois de janvier 2017 sera donc un mois très axé sur la culture, le développement et le partage,  des qualités de sagesse.

     

    Sujet de la méditation de janvier 2017 :

     

    Mémoire - Mahamudra – Sagesse Ancestrale

    Ombre - Nécessité - Lumière

     Mystères révélés - indifférence - Satiété

     

    La mémoire est une coupe qui emmagasine les trésors que nous amassons au cours des nombreuses vies que nous traversons.
    A l'image de la tulipe, elle est une coupe salvatrice dans laquelle nous puisons notre richesse enfouie.

     

    Très belle méditation

    Véronique-Arlette le 12 janvier 2017

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Bonne Année 2017

     

    Bonne année 2017

     

    Bonne année 2017

     

    Bonne année 2017

     

    Bonne année 2017

     

    Bonne année 2017

     

    Bonne année 2017

     

    Très bonne année 2017 à tous et toutes,

    Amour, joie, santé, bonheur et argent

    Que tous vos vœux se réalisent. 

     

    Véronique-Arlette le 2 Janvier 2017

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Noël 2016 et la foi

     

    Noël 2016 et la foi

     

    Noël est une fête religieuse chrétienne. C’est le jour de la naissance de l’enfant Jésus. Quel merveilleux jour pour embellir sa foi, pour communiquer avec foi, où encore transmettre la foi. A ce titre, chaque chrétien participe à cet événement à sa manière, en se rendant à la messe de minuit avec tous les autres chrétiens, et en partageant un repas avec sa famille et ses amis. C’est l’occasion d’un dîner festif qui rassemble tout l’entourage proche. L’occasion de célébrer cette naissance en échangeant des prières les uns vis-à-vis des autres, tout en participant à cet évènement dans la joie et la bonne humeur.  Une prière particulière est offerte à chaque convive, écrite sur un joli papier, elle est glissée sur l’assiette et démontrera tout l’amour que l’on porte à chaque personnalité. Une ravissante manière d’échanger un présent inestimable et unique avec ceux que l’on aime profondément et que l’on chérit au-delà du matériel. C’est pourquoi, il faut choisir chaque prière pour chaque personne avec soin. Celle-ci représente le plus beau cadeau que vous pouvez offrir à un être, à savoir « la lumière de la foi ». Celle qui accompagne dans les épreuves de la vie et qui grandit dans le cœur du fidèle. L’enfant Jésus symbolise le petit trésor qui brille en chaque chrétien, la parole du Christ manifesté dans chaque baptisé, la promesse de l’expérience de la foi, et la clémence du Dieu rédempteur. L’événement est donc d’importance pour tout chrétien digne de ce nom et ne saurait être remplacé par une tonne de cadeaux vide de sens sous un sapin vide de foi. N’allez surtout pas y perdre le peu de spiritualité qu’il vous reste, mais plutôt y trouver une belle étincelle de lumière pour embellir votre cœur.

    La foi est une droiture de l’esprit, un témoignage de notre sincérité, une confiance en notre religion, une assurance en ceux qui nous précèdent, et un partage avec ceux qui parcourent le même chemin de vie que nous. La foi est un cadeau immense et inestimable. Elle se suffit à elle-même et n’a nul besoin d’autre parure.

    Pour ma part, je ne fête pas Noël, car je suis Bouddhiste. Les Bouddhistes ne sont pas supérieurs aux Chrétiens, ni à aucune autre religion. Simplement chaque Bouddhiste souhaite atteindre à l’état de Bouddha. Ils croient en plusieurs sphères. Celle des enfers, celle des fantômes, celle des animaux, celle des humains, celle des demi-dieux, et celles des dieux. Chaque bouddhiste doit apprendre à sortir ou plutôt s’extraire de toutes ses sphères, en cherchant le centre de son être et atteindre ainsi le même état que le Bouddha Sakhiamuni. D’ailleurs le Bouddha est plutôt connu sous le nom du Bouddha Siddhârta Gautama pour les Français. Le bouddhisme est à la foi une religion, un moyen de sortir de la souffrance comme le bouddha et une philosophie pleine de sagesse. Le bouddhisme à plusieurs voies de cheminement : le Théravada considéré comme le petit véhicule, le Mahayana considéré comme le grand véhicule et le Vajrayana considéré comme le véhicule du diamant. Ils correspondent tous à un moment particulier où le Bouddha historique à tourné la roue de son enseignement. Le bouddhisme utilise plusieurs outils, la méditation, les prières, les soutras où discours du Bouddha, les mudras où position des mains, et les mantras où récitations de prières rituelles. Le bouddhisme croie en la réincarnation. Chaque bouddhiste progresse suivant son niveau, son envie de progression, accumulant beaucoup de mérites, tout au long de plusieurs vies, afin de devenir un Bouddha parfait. L’entrée dans le bouddhisme se fait par une simple « prise de refuge » devant un moine. Avec une salutation par trois fois, une en le Bouddha, une en le Dhama (son enseignement) et une autre en la Sangha (la communauté des moines et des nonnes), l’être devient bouddhiste. Un premier enseignement  lui sera donné par apprentissage de la méditation et des quatre nobles vérités. Puis, suivant la progression de chaque disciple, elle continuera vers la compréhension des 5 sagesses, le développement des quatre incommensurables, le discernement des dix terres, et l’éclaircissement de la conscience. L’idéal bouddhiste est le Nirvana, mais certains refuse d’y entrer, afin d’aider les autres à pénétrer le sens profond de cet enseignement.

    Les principales fêtes Bouddhistes sont :

    Makha Bucha, en février ou mars, à la pleine lune, des processions aux flambeaux ont lieu à la nuit tombée autour des temples. Cette fête célèbre le sermon de Bouddha aux 1250 moines.

     

    Visakha Bucha, Le jour de la pleine lune du mois de mai a lieu la plus importante et la plus solennelle fête bouddhique : c'est la célébration de la naissance de Bouddha, de son illumination et de son accession au Nirvana. À la nuit tombée des marches aux flambeaux ont lieu dans tous les temples des pays du monde entier.

     

    Asalha Bucha, À la pleine lune du mois de juillet, on fête les premiers sermons de Bouddha en fleurissant les temples et en organisant des marches aux flambeaux. Le lendemain commence, pour les bonzes, la période la plus difficile de leur vie monastique : pendant trois mois ils devront jeûner, ne pas quitter l'enceinte du temple et se soumettre à diverses autres règles de vie du même acabit. C'est aussi à cette période que les jeunes Thaïs entrent au monastère; d'innombrables cérémonies d'ordination ont lieu d'un bout à l'autre du pays.

     

    Loy Krathong, Le jour de la pleine lune du mois de novembre, on fête la fin de la saison des pluies. Des petits bateaux, traditionnellement fabriqués avec des feuilles de bananiers finement coupées, et chargés de bougies, de bâtons d'encens et de fleurs, sont offerts en sacrifice à la déesse de l'eau. On les voit voguer partout dans le pays, sur les lacs, les rivières, les canaux…

     

    Pour les autres croyants du monde entier, chaque religion doit suivre les fêtes propres à sa religion et ne pas se « perdre » dans les fêtes religieuses des autres. Aucune religion n’est supérieure aux autres. Aucun être n’est inférieur aux autres. Toutes les religions sont nécessaires et chacune à ses particularités pour faire avancer le croyant vers son idéal spirituel. Elles doivent toutes être respectées par chacun et respectueuses avec tous. Nous sommes tous des humains en cheminement sur cette terre. La foi est essentielle à la progression de tous les êtres sensibles. Actuellement, il y a beaucoup de confusion dans l’esprit des êtres, et chacun doit faire preuve de discernement. La période est rude, il y a beaucoup de démons qui s’infiltrent partout, de la violence gratuite et de la souffrance inutile, de l’injustice massive, du manque de soin, et surtout un très grand manque d’AMOUR. Alors, soyez doux beaucoup plus que d’habitude, soyez compatissant beaucoup plus que d’habitude, soyez bienveillant beaucoup plus que d’habitude, et soyez plus aimant beaucoup plus que d’habitude.  Comme je l’ai déjà dis, les plus grands doivent montrer l’exemple, les Maîtres doivent redoubler d’effort, et chacun doit redresser la barre pour que l’ensemble profite de se réajustement. La foi est une sagesse globale, une connaissance structurale, une vérité droite et parfaite. Peut importe où elle se pose, elle est un toit essentiel à celui qui pratique sa croyance. Un athée y construit son foyer, un chrétien y bâtit son église, un musulman y soumet son culte, un saint y devient protecteur, un ange y devient allégeance, une fée y devient magicienne, un méditant s’y affranchit, un boddhisattva y devient enseignant, et un bienheureux y partage ses enseignements. N’oubliez pas que la foi est une perle qui se multiplie tout au long du mala de prières. Considérez que c’est la même du début à la fin……. !!!

     

    Véronique-Arlette le 24.12.2016

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Rappel méditation Vijranavadin du dernier quartier de lune

    du 25 Août 2016

     

    Rappel méditation 25.08.2016

    Mantras, prières et chants universel: 11h (heure locale)

    Méditation collective 21h (heure locale)

     

    Dernier quartier 25 Août 2016

    Simple méditant, maître ou bouddha, chacun doit faire plus d’effort en « soi », avoir toujours plus de compassion envers ceux qui ne comprennent pas, où ceux qui n’arrivent pas encore à devenir meilleur en eux. Comprendre que tout est toujours beaucoup plus dur quand l’être est beaucoup plus grand ou plus fort. Devenir adulte est problématique, méditer est énigmatique, accroître se fait souvent dans la souffrance, modeler sa nature est spectaculaire, remonter jusqu’à la source est complexe, devenir un bouddha est délicat,  cette clarification faite, l’être entre dans le courant et se laisse porter car, c’est uniquement ici qu’il n’y a plus d’obstacle.

     

    Très bonne méditation à tous et toutes.

     

     

     

     

     

                                                                                                        

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Rappel méditation Vijranavadin de la pleine lune

    Du 18 Août 2016

     

    Méditation pleine lune du

    Mantras et chants universels 11h (heure locale)

    Méditation collective 21h (heure locale)

    Pleine lune 18 Août 2016

     

    Prier développe une énergie en l’être et celle-ci agit comme un bouclier autour de lui. Quand des êtres prient ensemble, ils augmentent l’énergie et la force du bouclier. Le priant ne laisse pas son esprit vagabonder, il devient progressivement Maître de lui-même, et discipline son esprit et ses pensées. Le mal absolu est en chacun de nous avant d’être chez l’autre où de l’autre bout du monde. Vibrer ensemble énergiquement parlant, être un soleil tous ensemble en priant, même si chaque partenaire exprime sa foi différemment, tous rayonne sur la même note sacrée. Où que l’être soit, quand il prie, il s’unit à d’autres sur une même partition, dans le respect de chacun. 

     

    Très bonne méditation

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Rappel méditation Vijranavadin du premier quartier de Lune

    Du 10 Août 2016

     

    Méditation premier quartier 10 août 2016

     

    Mantras et chants universels 11h (heure locale)

     

    Méditation collective 21h (heure local)

     

     

    Premier quartier 10 Août 2016

     

    Puissant sont les méditants, créateurs sont les bouddhas, agissants sont les Maîtres, dont la bienveillance et la générosité sans limite rayonnent à travers le monde. Leur observation agit dans l’instant et comble immédiatement les manques de lumière, les manques d’amour et de foi, où encore les manques de confiance en soi. Sensibles et aimants, ils avancent tous en conscience, en restant des grands enfants tout en assumant beaucoup de responsabilités. Être à la hauteur est un challenge de chaque instant. Simplicité, humour et joie de vivre sont les outils indispensables à l’éveil. Ils aident l’être à dégager une belle énergie et à accroître en rayonnement positif.

     

    Très bonne méditation.

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Méditation Vijranavadin

    Août 2016

     

    Vijranavadin ou Voie de la « Conscience Universelle » 

    Amour universel, Bienveillance, Partage, et Fraternité sont les outils indispensables à ces méditations mondiales. Une seule de ces quatre qualités suffit pour entreprendre et participer.

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 2 Août 2016 - Premier quartier 10 Août 2016

    Pleine lune 18 Août 2016 – dernier quartier 25 Août 2016.

    Mantras et chants universels 11h (heure locale)

    Méditation collective 21h (heure local)

     

    MahaMaitri la grande bienveillance universelle

    Les  7 PLANS en action :

    1/ Développer sa Conscience

    2/ Méditer seul où en groupe

    3/ Prier seul où en groupe

    4/ Cultiver ses qualités et vertus

    5/ Partager son Amour envers l’universel

    6/ Vivre joyeux dans le bonheur du contentement 

    7/ Défendre la terre, l’écologie et le végétarisme

     

    Méditation Vijranavadin Août 2016

     

    Sujet de la méditation :

     

    Nouvelle lune 2 Août 2016

    Dans tout arbre sommeille un Bouddha, dans tout bouddha un enseignement, et dans tout enseignement une connaissance. Comme un enfant, l’homme « conscient » chemine à travers divers apprentissages, s’enrichissant au contact de divers Maîtres, trouvant une plus grande autonomie jusqu’au but final. Ainsi, il rencontre l’arbre de la tradition, celui qui le nourrit, celui qui l’instruit, celui qui le libère, des racines jusqu’aux feuilles. Plus l’être s’élève plus il se souvient, plus il pousse l’effort plus il se redécouvre, plus il avance plus il se trouve. L’âme innocente cherche une libération complète, quand le corps cherche un ancrage dans une œuvre.

     

    Premier quartier 10 Août 2016

    Puissant sont les méditants, créateurs sont les bouddhas, agissants sont les Maîtres, dont la bienveillance et la générosité sans limite rayonnent à travers le monde. Leur observation agit dans l’instant et comble immédiatement les manques de lumière, les manques d’amour et de foi, où encore les manques de confiance en soi. Sensibles et aimants, ils avancent tous en conscience, en restant des grands enfants tout en assumant beaucoup de responsabilités. Être à la hauteur est un challenge de chaque instant. Simplicité, humour et joie de vivre sont les outils indispensables à l’éveil. Ils aident l’être à dégager une belle énergie et à accroître en rayonnement positif.

     

    Pleine lune 18 Août 2016

    Prier développe une énergie en l’être et celle-ci agit comme un bouclier autour de lui. Quand des êtres prient ensemble, ils augmentent l’énergie et la force du bouclier. Le priant ne laisse pas son esprit vagabonder, il devient progressivement Maître de lui-même, et discipline son esprit et ses pensées. Le mal absolu est en chacun de nous avant d’être chez l’autre où de l’autre bout du monde. Vibrer ensemble énergiquement parlant, être un soleil tous ensemble en priant, même si chaque partenaire exprime sa foi différemment, tous rayonne sur la même note sacrée. Où que l’être soit, quand il prie, il s’unit à d’autres sur une même partition, dans le respect de chacun.

     

    Dernier quartier 25 Août 2016

    Simple méditant, maître ou bouddha, chacun doit faire plus d’effort en « soi », avoir toujours plus de compassion envers ceux qui ne comprennent pas, où ceux qui n’arrivent pas encore à devenir meilleur en eux. Comprendre que tout est toujours beaucoup plus dur quand l’être est beaucoup plus grand ou plus fort. Devenir adulte est problématique, méditer est énigmatique, accroître se fait souvent dans la souffrance, modeler sa nature est spectaculaire, remonter jusqu’à la source est complexe, devenir un bouddha est délicat,  cette clarification faite, l’être entre dans le courant et se laisse porter car, c’est uniquement ici qu’il n’y a plus d’obstacle.

     


     

    Très bonnes méditations et au mois prochain.

    Recevez cher méditants de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et Salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Namasté  

     

    ©Véronique-Arlette le 02.08.2016

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯ 

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Méditation Vijranavadin dernier quartier 26 juillet 2016 

     

    Méditation Vijranavadin dernier quartier

     

    MCU-Méditation Vijranavadin 

      

    Pack étudiant spirituel 

    « Avoir l’Esprit Universel » 

    Juillet 2016 

      

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle : 

    Nouvelle lune 4 juillet 2016 - Premier quartier 12 juillet 2016 

    Pleine lune 19 juillet 2016 – dernier quartier 26 juillet 2016. 

    Mantras et chants universels 11h (heure locale) 

    Méditation collective 21h (heure local) 

      

    MahaMaitri la grande bienveillance universelle 

    Les  7 PLANS en action : 

    1/ Développer sa Conscience 

    2/ Méditer seul où en groupe 

    3/ Prier seul où en groupe 

    4/ Cultiver ses qualités et vertus 

    5/ Partager son Amour envers l’universel 

    6/ Vivre joyeux dans le bonheur du contentement 

    7/ Défendre la terre, l’écologie et le végétarisme 

      

    Choisir un des 7 piliers du plan et activer ses intentions (Conscience - Méditation - Foi et confiance en soi - Développement des qualités - Amour universel - Joie et bonheur - Ecologie et végétarisme). Avec force, volonté, concentration, l'amour universel œuvre et partage avec bienveillance envers tous les êtres sensibles. L'amour n'a pas de patrie et encore moins de frontière. Métamorphose, guérison, renaissance et équilibre à chaque rendez-vous.....Très bonne méditation. 

     

    N'oubliez pas la petite coupelle d'eau fraîche à votre proximité pour le partage des mérites...... 

     

    Recevez toute mon amitié bienveillante et salutaire. 

     

    Véronique-Arlette le 26 juillet 2016 

     

      

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Méditation Vijranavadin pleine lune du 19 juillet 2016

     

    Méditation Vijranavadin pleine lune

     

    MCU-Méditation Vijranavadin

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

    Juillet 2016

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 4 juillet 2016 - Premier quartier 12 juillet 2016

    Pleine lune 19 juillet 2016 – dernier quartier 26 juillet 2016.

    Mantras et chants universels 11h (heure locale)

    Méditation collective 21h (heure local)

     

    MahaMaitri la grande bienveillance universelle

    Les  7 PLANS en action :

    1/ Développer sa Conscience

    2/ Méditer seul où en groupe

    3/ Prier seul où en groupe

    4/ Cultiver ses qualités et vertus

    5/ Partager son Amour envers l’universel

    6/ Vivre joyeux dans le bonheur du contentement

    7/ Défendre la terre, l’écologie et le végétarisme

     

     

    Choisir un des 7 piliers du plan et activer ses intentions (Conscience - Méditation - Foi et confiance en soi - Développement des qualités - Amour universel - Joie et bonheur - Ecologie et végétarisme). Avec force, volonté, concentration, l'amour universel œuvre et partage avec bienveillance envers tous les êtres sensibles. L'amour n'a pas de patrie et encore moins de frontière. Métamorphose, guérison, renaissance et équilibre à chaque rendez-vous.....Très bonne méditation. 

    N'oubliez pas la petite coupelle d'eau fraîche à votre proximité pour le partage des mérites...... 

    Recevez toute mon amitié bienveillante et salutaire. 

     

    Véronique-Arlette le 19 juillet 2016 

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Méditation Vijranavadin du premier quartier de lune du 12 juillet 2016

    Méditation Vijranavadin premier quartier de lune

     

     

    Ce soir Méditation Vijranavadin (Conscience Universelle) du premier quartier de lune: pour le moment il y a 3 méditations, une de 20h à 21h, une autre de 21h à 22h et encore une autre de 22h à 23h. Vous pouvez participer en "conscience" à celle de votre choix, suivant votre disponibilité. N'oubliez pas la petite coupelle d'eau de source à votre proximité pour un partage des mérites. Recevez toute mon amitié bienveillante et salutaire.

     

    Véronique-Arlette le 12.07.2016

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Reprise du PLAN

     

     

    Reprise du PLAN

     

     

    Voici les dates des quatre méditations de la Conscience Universelle pour le mois de juillet 2016. 

    Horaire des méditations de 20h à 21h heure locale ou 1h dans la journée.

    Mantras et prières de 11h à 12h30 heure locale ou 1h dans la journée.

     

    Nouvelle lune 4 juillet 2016 - 

    Premier quartier 12 juillet 2016 - 

    Pleine lune 19 juillet 2016 - 

    Dernier quartier 26 juillet 2016 

     

    Choisir un des 7 piliers du plan et activer ses intentions (Conscience – Méditation - Foi et confiance en soi - Développement des qualités - Amour universel - Joie et bonheur - Ecologie et végétarisme). Avec force, volonté, et concentration, l’amour universel œuvre et partage avec bienveillance envers tous les êtres sensibles. L’amour n’a pas de patrie et encore moins de frontière. Métamorphose, guérison, renaissance et équilibre sont les quatre fondements de l’amour universel. N'oubliez pas de porter votre "Maitriyo" et de mettre une coupelle d'eau fraîche à proximité à chaque rendez-vous.....Très bonne méditation. 

     

    Véronique-Arlette le 04.07.2016 

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    FIN du PLAN de Mahamaitri la Grande Bienveillance Universelle  et nouvelle aventure…!

     

     

    Bonjour à toutes et tous. 2006-2016. Voilà déjà dix ans que nous avons commencé la formidable aventure de « Maitri la Grande Bienveillance Universelle ». Dix ans qui ont passées très vite finalement, et force est de constater que tout le monde parle de changement, d’amour, de participation, de justice sociale, de compassion, de méditation, et d’humanité. Ensemble, nous avons formidablement bien mit en lumière les choses qu’il était souhaitable de faire apparaître, bien œuvrer à faire triompher l’amour et la vérité dans les cœurs, et surtout planté de bien bonnes graines pour l’avenir.  Notre travail de jardinier est maintenant terminé. Place à la nature, au soleil, et à la pleine confiance en l’avenir. L’ouvrage que nous avons mit en place vivra de lui-même, tant il est solidement ancré en terre. L’ouverture des consciences est réalisée, le nouveau monde est là plein de promesses, et l’amour pour entretenir cette chaine d’espoir est plus que jamais en plein essor.  Même si le chemin à faire dans la réalité concrète demandera encore beaucoup d’efforts et d’investissements dans les années et décennies à venir, le principal est fait. Amour universel, bienveillance, partage et fraternité sont au cœur des consciences. Le monde renait déjà, certains êtres s’emparent de la nature de la meilleure des façons dans tous les coins de la planète, et les valeurs humaines sont en train de remonter en flèche. Il y aura toujours des derniers et des pionniers, des gens négatifs et d’autres positifs, des guerriers et d’autres pacifistes, des jaloux et d’autres désintéressés, toutes ses divergences d’opinions forment la société actuelle. L’essentiel était de faire pencher la balance vers plus d’amour et d’humanité dans les rapports des êtres entre eux. C’est pourquoi, j’aimerais tout particulièrement, dire un grand MERCI à chaque méditant de la conscience universelle, à chaque observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, à chaque attentif à la volonté inflexible, qui par son implication, par son amour, par son accueil, par sa sensibilité, par sa tendresse, par sa créativité et par son sens du partage, à aider à faire triompher le PLAN. Que conscience, méditation, prière et foi, développement des qualités, amour universel, joie et bonheur, écologie et végétarisme soient au cœur des préoccupations majeures de tous les êtres sensibles dans l’avenir. L’ère du verseau est là et elle sera spirituelle. Le PLAN perdurera dans les esprits pendant de longs mois encore. Il est vrai que cela n’a pas été tous les jours « facile » d’être des pionniers, d’exprimer les valeurs humaines féminines, de défendre l’amour, la tendresse maternelle, la chaleur affective et l’ouverture d’esprit dans un monde hautement patriarcal. Notre chemin à été parfois chaotique, souvent révolutionnaire et la plupart du temps contesté, mais nous avons su « rebondir » et nous adapter aux défis que nous traversions. Dévoiler ses sentiments, ses émotions et ses faiblesses dans un monde ou l’humain doit être fort avant tout autre chose, était très risqué, voir kamikaze. Pourtant nous l’avons fait. Nous avons choqué l’opinion, dérangé les esprits, bousculé les codes, résolus les anciennes querelles, fait table rase des anciens schémas et même impressionner la gente masculine, afin d’établir de nouvelles valeurs dans la société. Le pire aura été avec les femmes profondément yang, celles qui sont dures comme du caillou et qui entretiennent les valeurs actuelles. L’avenir s’occupera d’elles. Est-ce que l’homme patriarcal à compris qu’en s’attaquant aux femmes, il s’attaquait tout simplement à son féminin sacré ? Quoi qu’il en soit, il nous à fallut encaisser les coups, penser nos bleus à l’âme, et guérir des attaques vénéneuses, bref nous confronter à la dureté du monde, afin d’imposer une autre version de l’être. Les valeurs féminines sont dans la douceur de l’intériorité, dans l’accueil de la grotte du cœur, et dans la chaleur de l’affectivité. Cela demande une prise de risque et un retournement complet et total de l’être. Comme une huitre entoure le grain de sable qui entre dans sa coquille pour en faire une perle, l’amour universel, passe et repasse pour transformer l’ombre en lumière. La beauté de la perle est dans l’acceptation, dans la régularité du geste, et dans la transformation. L’aventure de « Maitri la Grande Bienveillance Universelle » aura été passionnante pour chacun d’entre nous, depuis le début jusqu’à son terme. Mais, comme toute aventure, elle à une fin. Les êtres sensibles ont beaucoup plus d’amour dans leurs cœurs qu’ils ne le pensent, qu’ils ne le montrent et qu’ils ne le croient. Nous devons les laisser découvrir ses bienfaits par eux-mêmes et nous retirer sur la pointe des pieds tout en douceur. Gardez à l’esprit, que nous n’avons jamais recherché une reconnaissance quelconque dans le travail que nous avons effectué, et seul demeurera le PLAN que nous avons représenté ensemble. L’anonymat est un refuge salutaire pour chaque âme en paix.  J’aimerais vous dire, que je vous souhaite à toutes et tous, la réussite dans votre vie, et l’aboutissement du projet de votre âme. Que l’amour illumine vos vies de bienfaits. Sachez que je suis attelée sur une autre « entreprise » depuis quelques mois déjà et que tout coule de source. Dans le silence, je me ressource et peaufine mes écrits avant leur publication sur papier. Un autre temps est déjà là, un épisode de vie s’ouvre, de nouvelles contraintes se forment, afin que l’être que je « suis » relève ce nouveau défis. Bref la vie continue ! Recevez toutes et tous, ma plus chaleureuse amitié bienveillance et salutaire.

    Véronique-Arlette le 8 Mars 2016. 

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dernier quartier 1er mars 2016

     

    Rappel méditation du 1er mars 2016

     

    Partager notre savoir et échanger nos connaissances spirituelles autant que matérielles est un devoir. En matière de recherche de savoir, il y a quatre groupes de personnes réellement spirituelles : les malheureux, les nécessiteux, les curieux et les éclaireurs. Ils sont tous en « quête » spirituellement parlant et ils cheminent tous vers le sommet. Le toit du monde les rassemble, le toit du monde les guérit, le toit du monde les unifie, le toit du monde les glorifie. Ensemble, ils forment les neiges éternelles, les lieux inaccessibles au commun des mortels, les protections contre les dangers de la quête, et les archives du savoir ancestral. Pourtant, ils cherchent tous inconsciemment à combler certains désirs, où plutôt quelques récompenses matérielles en échanges de leur implication. Pourtant, la vraie connaissance absolue et la vraie dévotion pure sont autre chose. Il y a ici une implication totale sans besoin d’autre chose, sans besoin de récompense, et sans attente quelconque. Le seul véritable bonheur est d’être disponible à sa nature supérieure d’inconditionné. Être vide d’attente, vide de gloire, et vide de savoir, afin que la place soit complètement libre. Libre pour les êtres supérieurs, disponible pour le Divin, ouvert aux partages universels. Mais avant cela, il y a tous les degrés d’avancement, toutes les marches de la conscience, et tous les niveaux du savoir. Comme l’araignée monte sur un fil invisible, le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, l’attentif à la volonté inflexible, partage ses connaissances avec de nombreux autres êtres sensibles. Avec les autres, il est en « conscience », en réseau sur tous les plans, et échange et partage tout son savoir, via toutes les plates-formes structurées.  Souhaitant que le plus d’êtres sensibles accèdent à la connaissance suprême, il participe pleinement à faire circuler les informations. Il n’y a aucune forme d’obstruction en lui-même, ce qui favorise grandement la circulation de la sagesse. Il ne favorise pas non plus la bêtise, l’appauvrissement spirituel, ni l’abrutissement humain. C’est ainsi qu’il sait apprécier les connaissances des autres, autant qu’il les partages et qu’il les plébiscite. Faire circuler les documents, renseigner les êtres, mettre de la lumière là où il faut, enquêter et rechercher la vérité, communiquer avec les autres sur le savoir et la sagesse c’est rendre les êtres sensibles beaucoup plus humains et beaucoup plus fraternels. Le savoir est notre richesse commune, l’amour est notre lien et la compassion, ce qui nous permet de demeurer ensemble malgré nos stades d’avancements différents.  

     

    Voir lien complet publié le 07.02.2016

     

    mcu-meditation-vijranavadin-fevrier-2016

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 8 février 2016 - Premier quartier 15 février 2016

    Pleine lune 22 février 2016 – dernier quartier 1er mars 2016.

    Mantras et chants universels 11h (heure française)

    Méditation collective 1 h en conscience

     

    MahaMaitri la grande bienveillance universelle

    Les  7 PLANS en action :

     

    1/ Développer sa Conscience

    2/ Méditer seul où en groupe

    3/ Prier seul où en groupe

    4/ Cultiver ses qualités et vertus

    5/ Partager son Amour envers l’universel

    6/ Vivre joyeux dans le bonheur du contentement

    7/ Défendre la terre, l’écologie et le végétarisme

     

     

     

    Véronique-Arlette le 1er mars 2016

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Pleine lune 22 février 2016

     

     

    Rappel méditation pleine lune du 22 février 2016

     

    La concupiscence est un terme qui désigne, dans la théorie religieuse, un penchant à jouir des biens terrestre soit, de manière plus générale, le désir des plaisirs sensuels, assimile la concupiscence au foyer du pêcher. Plus largement, c’est un désir ardent à vouloir dévorer tous les biens terrestres quelques qu’ils soient. Cette quête de bien-être est semblable à une soif intempestive sans fin conduisant les êtres vers de plus en plus d’insatisfaction. Actuellement, l’inassouvissement des attentes des êtres sensibles s’achève en mécontentement de plus en plus généralisé un peu partout sur la planète. Mais le véritable besoin des êtres n’est pas ici mais « bien » dans le bonheur authentique du cœur de l’être. Avoir une vie véritablement plaisante c’est vivre en ne s’attachant ni au plaisir, ni au déplaisir, en se plaçant juste entre les deux, entre les expériences douloureuses et les expériences plaisantes. Ici se trouve la résolution des oppositions, un lieu de « pleine satisfaction ». Vivre au présent, c’est vivre la vie proposée en l’acceptant pleinement en toute conscience. En basant sa vie sur des activités qui aident en cela, le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, l’attentif à la volonté inflexible, contribue à vivre une vie plus proche de la réalité. Le méditant ne cherche pas l’illusion paradisiaque du bien-être éternel, n’entretient pas l’aberration de l’amusement et du divertissement journalier sous toutes ses formes et ne favorise pas les mensonges enchanteurs des manipulations et tromperies en tous genres. Le méditant de la conscience universelle est réaliste, il sait que les apaisements viendront de lui-même, qu’il doit d’abord couper cette quête de recherche de bien-être, et accepter de vivre SA vie telle qu’elle est. S’immerger en s’engageant, et baser ses activités sur ce qu’aime son enfant intérieur avant tout autre chose. En développant les qualités d’être, en se connaissant soi-même, en apprenant à aimer ce « soi », le méditant retourne vers la source, trouve le bonheur et la sérénité. Le calme est en « soi », la guérison aussi, ainsi l’amour grandit en s’affirmant. Dans la satisfaction d’être, dans l’allégresse de vivre, dans la douceur de l’instant, dans la chaleur du partage, dans l’assouvissement de la satiété, l’être vit réellement profondément. Ainsi il naît à la véritable vie celle de l’esprit.

     

    Voir lien complet publié le 07.02.2016

     

    http://veronique-arlette.eklablog.com/mcu-meditation-vijranavadin-fevrier-2016-a122930494

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 8 février 2016 - Premier quartier 15 février 2016

    Pleine lune 22 février 2016 – dernier quartier 1er mars 2016.

    Mantras et chants universels 11h (heure française)

    Méditation collective 1 h en conscience

     

    MahaMaitri la grande bienveillance universelle

    Les  7 PLANS en action :

     

    1/ Développer sa Conscience

    2/ Méditer seul où en groupe

    3/ Prier seul où en groupe

    4/ Cultiver ses qualités et vertus

    5/ Partager son Amour envers l’universel

    6/ Vivre joyeux dans le bonheur du contentement

    7/ Défendre la terre, l’écologie et le végétarisme

      

    Véronique-Arlette le 22.02.2016

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Premier quartier 15 février 2016

     

    Rappel méditation du 15 février 2016

     

     

    Au cœur de ton être, il y a un enfant qui à besoin d’amour et tu es le seul à pouvoir comprendre sa beauté intérieure, tous les dons innés qui s’y cachent, et toutes les qualités qui ont déjà été déployées. Au commencement, la conscience est en même temps que la vie de ce petit être. Cette conscience est la lumière divine, les protections, la voie qui guide vers le but. Comme la syllabe sacré AUM symbolise le primordial, la conscience est la source de l’être, le lien entre matérialité et spiritualité, la perle au cœur de la grotte du cœur. Cette perle représente l’enfant intérieur. La vitalité est sa beauté, la jeunesse éclatante est sa substance et l’amour est son essence.  Cette présence contient tout ce qui à été et tout ce qui sera. Un enfant rie souvent, il est joyeux et à la découverte du monde qui l’entoure. Mais, la sagesse qu’il acquière au cours de sa vie, ne doit pas le rendre triste devant les révélations qu’il réalise en chemin. L’humour est sans doute la meilleur des solutions pour accepter l’insupportable. L’honneur impassible sait se tenir droit et ferme, en allongeant sa colonne vertébrale, les pieds bien ancrés et pointant sa tête vers l’inconditionné, il grandit plus mince et plus confiant que jamais. Vivre le présent c’est être au bonheur dans un pur sentiment de complète satisfaction. Être reconnaissant augmente le sens du bien-être et la gratitude répand des ondes positives dans le monde. La mission de vie du méditant de la conscience universelle, de l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, de l’attentif à la volonté inflexible est de partager ses belles valeurs à l’unisson et d’offrir le plus souvent possible, du plaisir à tous les enfants intérieurs de tous les êtres sensibles.  Prendre du plaisir en souriant à la vie est la plus belle des libertés. La vraie beauté intérieure reste la bienveillance envers les autres et la générosité avec laquelle l’être participe aux projets communs. L’empathie est un miroir qui permet de ressentir ce que les autres ressentent. A ce moment des affinités se créent entre individus où les sentiments partagés représentent la base de l’amitié, de la coopération, où encore des mêmes combats communautaires. De ses partages, le méditant de la conscience universelle s’enrichit toujours inconditionnellement. 

     

    Voir lien complet publié le 7 février 2016

     

    http://veronique-arlette.eklablog.com/mcu-meditation-vijranavadin-fevrier-2016-a122930494

     

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 8 février 2016 - Premier quartier 15 février 2016

    Pleine lune 22 février 2016 – dernier quartier 1er mars 2016.

    Mantras et chants universels 11h (heure française)

    Méditation collective 1 h en conscience

     

    MahaMaitri la grande bienveillance universelle

    Les  7 PLANS en action :

     

    1/ Développer sa Conscience

    2/ Méditer seul où en groupe

    3/ Prier seul où en groupe

    4/ Cultiver ses qualités et vertus

    5/ Partager son Amour envers l’universel

    6/ Vivre joyeux dans le bonheur du contentement

    7/ Défendre la terre, l’écologie et le végétarisme

     

     

    Véronique-Arlette le 15.02.2016

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Dernier quartier 1er février 2016

     

    Rappel méditation du 1er février 2016

     

    Le dépassement de « soi » est une liberté qui offre l’avantage de sortir des prisons de l’esprit. Pour se faire, les apprentissages sont multiples et variés, les connaissances divergent aussi mais la sagesse reste la même en tous. A un certain moment suivant l’évolution de chacun, suivant la pratique déployée, suivant l’avancement sur la voie, certains sont « stoppés » quand d’autres continuent. La chute spirituelle n’existe pas. Simplement « l’être » choisit  de faire un détour, de prendre son temps, où encore de reporter à plus loin une échéance qu’il poursuivra plus tard. Soit l’être se cale sur les mouvements universels, soit c’est l’univers qui cale l’être sur son propre mouvement. De cet inconvénient naît soit l’équilibre, soit les cassures. Tout doit rentrer dans l’ordre à un moment donné. Parce que tous les êtres sensibles doivent avoir accès à cette liberté de choix, à cette justice divine et à cette égalité d’âme que préconisent toutes les religions confondues. Nous devons tous être égaux devant l’éternel dis l’adage. C’est pourquoi, le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, l’attentif à la volonté inflexible, prend en compte cette uniformité fraternelle. Avec la bienveillance d’être à être, l’égalité d’âme de chacun, le respect du à chaque être sensible dans son évolution, et la fraternité qui lie tous les êtres ensemble, il uniformise toujours son action sur celle de l’univers. Nous sommes ensemble « amour » et ensemble nous formons le globe terrestre. Si nous sommes bienveillants et compassionnel envers nous-mêmes et les autres, alors la terre mère nourricière nous entoure de ses bienfaits. Notre essence intérieure commune est le noyau terrestre, certains tiraillements sont plus forts que d’autres, parce que certains emploient les grands moyens pour s’approprier les terres des autres. Savoir apprendre à aimer son « soi » où essence primordiale, fermer les portes de son jardin intérieur et cultiver ses qualités et vertus devient essentiel. De cette connaissance naît le respect vis-à-vis des jardins intérieurs des autres.

     

    Voir lien complet publié le 9 janvier 2016 :

    http://veronique-arlette.eklablog.com/mcu-meditation-vijranavadin-janvier-2016-a119765346

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 10 janvier 2016 - Premier quartier 16 janvier 2016

    Pleine lune 24 janvier 2016 – dernier quartier 1er février 2016.

    Mantras et chants universels 11h (heure française)

    Méditation collective 1h en conscience

     

    MahaMaitri la grande bienveillance universelle

    Les  7 PLANS en action :

    1/ Développer sa Conscience

    2/ Méditer seul où en groupe

    3/ Prier seul où en groupe

    4/ Cultiver ses qualités et vertus

    5/ Partager son Amour envers l’universel

    6/ Vivre joyeux dans le bonheur du contentement

    7/ Défendre la terre, l’écologie et le végétarisme 

     

    Véronique-Arlette le 01.02.2016

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Pleine lune 25 décembre 2015

     

    Rappel méditation du 25 décembre 2015

     

    Aujourd’hui est un jour de communion solennelle, un jour d’amour universel, un jour de pleine conscience dans le cœur de tous les êtres sensibles. C’est le jour du réveillon, du grand rassemblement de tous les êtres sensibles, le symbole de l’amour familial et des lignées ancestrales. L’amour et la joie sont dans les invitations, dans la préparation des mets, dans l’échange des cadeaux, et le plaisir partagé d’une belle veillée réussie. Le jour de Noël doit être faste, merveilleux et prometteur. Aujourd’hui est surtout le résultat des investissements antérieurs, des « dons » faits à la communauté matérielle et des offrandes faites à la multitude divine. En ce jour sacré, des échanges entre matériel et spirituel, entre temples sacrés et églises, entre Divin et matière se produisent. C’est pourquoi, le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, se rappelle des cadeaux qu’il à ensemencés pour tous depuis le 11 décembre 2015. Il honore l’abondance qu’il à entretenue durant cette année et plus particulièrement durant ses 15 jours depuis la nouvelle lune. Tous ses trésors sont là, visible où invisible sous l’arbre de Noël, prêt à être offert à tous. Dans la simplicité de l’amour, dans le temple de la foi, dans le cœur de l’âme, l’amour chaleureux envers « soi » réchauffe toujours le méditant en premier. Au cœur même de la solitude extrême, solitude entouré où solitude vraie, il n’est jamais vraiment seul. L’amour s’intensifie en lui, gagne du terrain au-delà de lui-même et touche le cœur des autres, dans le plaisir du contentement des tablées festives. Noël est un jour de lumière, un jour où le cœur des êtres s’illumine dans un ensemble, un jour où la compréhension s’effectue au cœur des consciences. C’est pourquoi le méditant de la Conscience Universelle est à la fois l’amour l’aimant et l’aimé. Un cœur créateur s’aimant lui-même, tout en étant un esprit universel aimant les autres. Le méditant cherche une fusion constante entre son mental et son cœur, une unification entre son temple et la divinité. Dans ses lieux, l’amour trouve sa pleine expression. Noël est le jour de la naissance de l’enfant divin, né de la réunion du féminin et du masculin, et de l’équilibre parfait entre yin et yang.  Tout en haut dans le ciel, les étoiles brillent d’émerveillement, les anges et le monde divin assistent pleinement à la naissance de l’enfant intérieur sacré.  C’est pourquoi, ce jour est un jour bénis, pour s’aimer soi-même tout en aimant les autres. Un jour d’amour infini, un jour de lumière, un jour de paix et un jour d’harmonie. Soyez donc reconnaissant pour tout ce qui vous arrive, pour tout ce que vous donnez et pour tout ce que vous recevez en ce jour de Noël. L’amour est toujours possible aujourd’hui et maintenant !

     

    Véronique-Arlette le 25 décembre 2015

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Joyeux Réveillon de Noël

     

    Joyeux Réveillon de Noël

    Noël c’est donner un peu de douceur

    Offrir un peu de bonheur

    C’est tendre les bras vers les autres

    Noël c’est accorder un peu de son temps

    Être un peu plus présent

    C’est manifester sa tendresse

    Eviter les maladresses

    Joyeux Noël à tous et toutes

    Je vous aime infiniment – je vous aime infiniment – je vous aime infiniment

     

    Véronique-Arlette le 24 décembre 2015

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Premier quartier 18 décembre 2015

     

     

    Rappel méditation du 18 décembre 2015

     

     

    La prière est notre « bien commun », notre confiance mutuelle entre toutes les communautés religieuses, un temple personnel et universel en pleine action. Avoir la « foi » demande de la régularité, la force de la volonté, et un ancrage effectué entre le monde matériel et le monde spirituel. Ce lien sacré est une bénédiction consciente entre personnes qui travaillent dans l’invisible. Le « son » sacré de nos prières nous lie les uns aux autres, une harmonie rituelle soude nos actions dans un ensemble collectif, cette onde se répercute à travers la vie journalière de tous et une répercussion opère au cœur du vivant. C’est pourquoi le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, prie chaque jour dans sa propre religion tout en participant au grand tout. Ainsi nait l’amour du « soi », l’amour propre à soi et l’amour universel à l’âme. Du plus petit vers le plus grand, où du plus grand vers le plus petit, la confiante « foi » s’embellie en travaillant sur « soi » au cœur des autres. Par le féminin la foi se nourrit, par le masculin la foi se renforce, rapprochant ses deux moitié de la fusion unitaire. Pourtant, comme la balance, elle se balance d’un plateau à l’autre, jouant à l’équilibriste, testant ses connaissances, et confrontant les théories avec la pratique. Ai-je une vraie « foi » dit-elle aux fidèles pratiquants où la peur m’ensorcelle t-elle ? Ainsi, elle devient « belle » et « noble », « chaleureuse » et « joyeuse », et  « éblouissante » et « rayonnante ».  Aveugle, elle avance avec sincérité, mystérieuse en son cœur et en ses ressentis, par sa fidélité elle augmente son assurance, comme une promesse fera éclore sa parole en vérité. L’amour est un témoignage de foi, l’amour est un temple grandissant, l’Amour est une empathie mondiale.  Plus l’être aime le Divin, plus le Divin l’aime à travers son « soi ». Plus la foi grandit, plus de transparence s’effectue, plus l’être voit « clair » en lui, plus il gagne en Confiance. A un moment donné, il ne reste plus que la « perle » au cœur de la coquille, l’essence au cœur de l’essentiel, la lumière au cœur de la vérité. Tout à coup, le graal est trouvé, la source coule d’abondance, les fruits peuvent être ramassés et partagés. Il est encore temps de remplir les enveloppes pour toujours plus de cadeaux à Noël, l’amour est abondance, l’amour est bienveillance, l’amour est partage, l’amour est fraternité ! Soyez généreux avec tous ! 

     

    Véronique-Arlette le 18 décembre 2015

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •   

    COP 21

     

    COP 21

     

    Un accord universel ambitieux vient d’être signé entre tous les pays réunis à Paris. Le début d’un changement climatique, une prise de conscience à enfin été réalisée et un immense pas à été franchit. Le 12 décembre 2015 restera une grande date pour le monde entier. Merci pour la terre, merci pour le féminin sacré, merci pour la grande dame universelle. Elle en avait vraiment vraiment vraiment "besoin"! 

     

    J’aimerais vous remercier tous, chers méditants de la conscience universelle, cher participants du PLAN de Mahamaitri la grande bienveillance universelle pour votre implication et votre participation personnelle à vouloir vous changer, pour changer le monde. Nous ne sommes pas « seul », bien au contraire, nous sommes ensemble très soudés, très impliqués, très cohérents et en parfaite synchronisation. Notre réussite est commune, ne relâchons rien, continuons nos efforts et attirons l’attention là où le monde en à vraiment besoin. L’amour inconditionnel triomphe toujours…..

     

    Recevez chers « être aimant » toute mon amitié bienveillante et salutaire. Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment.

     

     

    Véronique-Arlette.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Rappel de méditation

     

     

    Rappel méditation de la pleine lune 25.11

     

     

    Pleine lune du 25 novembre 2015

     

     

    Les énergies de vie, d’amour et de beauté sont de l’ordre de la créativité de la nature accueillante et nourricière. La fécondité féminine de l’univers est à l’œuvre continuellement en chacun d’entre nous. Plus les vibrations de générosité, de plaisir, d’esthétisme, de douceur, d’harmonie, et de respect des convenances sont rassemblées, plus l’épanouissement des êtres sensibles, se produit inexorablement. La féminité est de l’ordre de la grâce, la beauté est de l’ordre de la simplicité,  et la créativité est de l’ordre du foisonnement. Pour que la beauté du monde jaillisse, le monde doit comprendre l’effort d’intériorité qu’il doit mettre en œuvre en lui-même. C’est pourquoi, le méditant de la Conscience Universelle s’épanouie telle une fleur, pour rendre le monde plus beau et plus attrayant, car il fait partie intégrante de ce monde. Il développe en lui, les énergies vénusiennes que sont le bien-être physique, la complétude, l’amour inconditionnel, la compassion, le pardon, la connaissance sacrée, et les enseignements spirituels. La particularité de la propriété de vénus est d’unifier les contraires. C’est pourquoi celle-ci est considérée comme sensuelle et charnelle car elle vit ses expériences dans l’ici et maintenant bien concret du matériel. Elle est dans le contact avec l’autre, dans les compromis relationnels et l’accueil des solutions pacifiques. La guérison qu’elle offre généreusement est dans la dévotion spirituelle, dans le dévouement allégorique, et dans le désintéressement matériel. Chacun peut alors entrer dans cette voie « royale » et exploiter les profondeurs intérieures de ses racines ancestrales. Cette intériorité est votre maison, votre temple « solaire », votre royaume ici sur terre. La décoration de ses maisons est le reflet de votre beauté intérieure, l’amour est la graine de vie que vous y développez, et  votre créativité est le résultat de la richesse de vos expériences. Vénus c’est l’art avec lequel vous manifestez votre amour de la vie, la vôtre comme celle de tous ceux qui vous entourent. Les couleurs de l’arc en ciel, pastels et lumineux, sont de l’ordre de Vénus, comme le chant et la danse sont un éveil à la joie de vivre. L’énergie de Vénus maintient l’être au cœur du vivant comme une beauté qui sauve le monde. 

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 11 novembre 2015 - Premier quartier 19 novembre 2015

    Pleine lune 25 novembre 2015 – dernier quartier 3 décembre 2015.

    Mantras et chants universels 1h dans la journée

    Méditation collective 1h dans la journée

     

    MahaMaitri la grande bienveillance universelle

    Les  7 PLANS en action :

    1/ Développer sa Conscience

    2/ Méditer seul où en groupe

    3/ Prier seul où en groupe

    4/ Cultiver ses qualités et vertus

    5/ Partager son Amour envers l’universel

    6/ Vivre joyeux dans le bonheur du contentement

     

    7/ Défendre la terre, l’écologie et le végétarisme

     

    Très belle unité de conscience au cœur de la terre mère nourricière et du féminin sacré.

     

    Véronique-Arlette

     

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯ 

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Rentrée 2015-2016

     

    Rentrée 2015-2016

     

     

    C’est aujourd’hui la rentrée pour l’Association de l’Amitié bienveillante (UAB). Nous débutons cette nouvelle année 2015/2016 avec le pack étudiant « Avoir l’esprit universel ».  Le sujet de la méditation Vijranavadin (MCU) sera mit en ligne 3 jours avant la nouvelle lune pour faciliter votre compréhension et vous aider à préparer les 4 méditations du mois. Suivrons dans le désordre, 1 cours sur la charte d’éthique du Maitriyo (suite du premier pack étudiant « Être un cœur créateur »), 1 exercice sur la symbolique, 1 exercice de texte sacré (cette année « La Bhagavad-Gîtâ), 1 exercice « Maitri » sur la conscience, 1 exercice méditatif, 1 exercice de prière. Ces 7 exercices mensuels sont mit en ligne sur le site internet « Maitri la grande bienveillance universelle » dans les 7 jours aux alentours de la nouvelle lune de chaque mois (3 jours avant et 3 jours après).

     

    Cette année, il vous est demandé de faire preuve d’autonomie, de vivre dans le secret, de méditer « seul » si vous êtes seul et en groupe « seulement » si vous êtes à plusieurs. Ne cherchez pas à tout prix à adhérer à un groupement, à faire partie d’un cercle, où à vouloir « être où en sont les autres ». La route qui conduit sur le toit du monde est sinueuse, longue et escarpée. Les pionniers ont bien éclairés le chemin et tout le monde peut grimper à son rythme. Des relais ont été installés tout le long afin que chacun puisse se restaurer et se reposer. Le mystère offre la communion par télépathie, le partage et la transmission. La solitude offre l’avantage du choix, du moment, et de la direction. Accepter de vivre ce que vous êtes en train d’expérimenter dans le présent, sans chercher à changer ce qui ne peut être changé. Accueillez vos faiblesses, vos découragements, vos lacunes aussi et accepter vous tel que vous êtes dans votre imperfection. La seule chose à faire actuellement est d’adhérez à l’amour universel, d’avoir l’esprit « conscient » de cette ouverture de cœur qui nous est tous demandé. Puis, laissez-vous vivre dans cet océan d’amour. Laissez l’univers vous donner toute l’affection dont vous avez besoin, et laissez-vous porter par cette vague d’amour et d’optimisme en « pleine conscience ». Il convient d’abord d’enrayer le processus d’étouffement de la conscience en reprenant procession de son « cœur/pouvoir ». Pour les plus expérimentés, continuez votre travail de leaders, continuez de proposer des méditations ciblées, continuez d’éclairer les autres de vos lumières. Les efforts du travail solitaire portent leurs fruits sur le monde entier. Le passage dans la grotte intérieur se réalise « seul », même s’il profite à tous. Comme un vieux lion dans sa tanière, le sage brille de mille feux sacrés bien à l’abri de toute controverse. Au pied de la montagne sacrée de nombreux chemins se dessinent. Chacun entreprend  cette ascension simultanément en synchronicité même si le Plan n’est pas encore complètement découvert. Le but ultime de tout « initié » est de gagner l’immortalité. Ne vous arrêtez pas en chemin avant d’avoir atteint ce but, sauf pour les escales indispensables. Il fut un temps où certains brûlaient les temples, frappaient les moines, déboussolaient la population et imposaient sa dictature extrême. Il est venu le temps du soulèvement, le temps de l’action affective, le temps de la résolution des oppositions. Une guerre totale contre les menteurs manipulateurs est en train de se jouer dans tous les coins du monde. Savoir renvoyer « la dictature extrême » chez elle, sans pitié ni fracas, sans amertume ni vengeance, sans méchanceté ni révolution, c’est servir la justice, l’égalité et la liberté de la cause humaine. Aujourd’hui, il est devenu vital de remettre les conditions planétaires en harmonie avec les lois universelles. Si vous êtes d’accord avec cette alternative, voici les 7 activités essentielles pour servir l’humanité : conscience, méditation, foi, développement des qualités, amour universel, contentement, végétarisme et écologie. En bref « aider les Gardiens des éléments » dans leurs pleines actions.

     

    Chaque mois j’essaierais autant que ce peut de vous dire exactement où je me trouverais pour les 4 méditations du mois. Voici les dates pour le mois à venir :

    Nouvelle lune du 13 septembre 2015 à Paris

    Premier quartier du 21 septembre à Montpellier

    Pleine lune du 28 septembre 2015  aux Saintes Maries de la Mer

    Dernier quartier du 4 octobre 2015 à Dole

     

    Je vous souhaite à tous une excellente année 2015-2016. Que le pack étudiant « Avoir l’esprit universel » vous aide dans votre évolution quelle qu’elle soit. Recevez cher étudiant de la conscience universelle, toute mon amitié bienveillante et salutaire. Je vous aime infiniment…

     

    Véronique-Arlette le 09.09.2015

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Vive les vacances!

     

    Vive les vacances

     

    Bonjour à toutes et tous. C'est la fin d'année pour les élèves de l'association Union de l’Amitié Bienveillante. Comme vous le savez, il n'y a pas de "pack étudiant spirituel" en juillet et août, pour cause de "congés". Je serais absente à partir du 29 juin jusqu'à la nouvelle lune de septembre 2015. Je ne pourrais donc pas être présente sur les deux dernières dates de l’événement "Méditation Vijranavadin juin/juillet 2015". Je compte gracieusement sur la disponibilité des autres, pour assurer le suivie de « MahaMaitri » la Grande Bienveillance Universelle. Nous sommes nombreuses et nombreux sur terre à participer de près où de loin à cette formidable aventure humaine. Ceux qui se sentent « investit de cette mission » peuvent continuer d'assurer leur remplacement sans complexe. Je n’organiserais ni ne participerais à aucune méditation en juillet et août, pour cause de « besoin de repos ». Vous comprendrez aisément j’en suis certaine.

    Alors, je vous souhaite à tous, "d'excellentes vacances". Sachez tirer parti de chaque situation, profitez du soleil pour rechargez vos batteries, du calme de la campagne où du bord de mer pour vous reposer, de la famille, des amitiés fécondes et variés, et de tous ceux qui vous aiment sincèrement, pour « ouvrir votre cœur » à l’abondance. N'oubliez pas de remercier un maximum pour tout ce qui vous sera offert gracieusement durant ses deux mois. Et si vous restez chez vous, reposez-vous, aérez-vous, promenez-vous dans les parcs, partagez vos expériences personnelles avec les autres et réjouissez-vous surtout. Chaque moment est un moment privilégié pour vous. Sachez que « les vacances » se savourent partout, parfois elles sont les meilleures en « soi » dans la solitude de l’être.

    L’été va surement être très chaud dans tous les coins du monde, alors n’hésitez pas à sortir des sentiers battus pour « boire à la source » et vous rafraîchir l’esprit. Faites malgré tous les événements qui peuvent se produire de par le monde, « preuve » d’amour universel, de bienveillance, de compassion et de partage dans vos échanges. L’univers vous le rendra multiplié par mille. En attendant la rentrée……je laisse ici spécialement pour vous, des coupes d’amour pur servies sur un tapis de bienveillance feutrée, accompagnée de fontaines de tendresse, d’affection et de bonté. Alors servez-vous copieusement, ce buffet est « un don » du cœur. Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment !

     

    Véronique-Arlette le 27 juin 2015.

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique