•  

    MCU-Méditation Vijranavadin

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

     

    Mars 2017

     

    MCU - méditation Vijranavadin Mars 2017

     

     

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune dimanche 26 février 2017 - Premier quartier dimanche 5 mars 2017

    Pleine lune dimanche 12 mars 2017 – dernier quartier lundi 20 mars 2017.

    Mantras et chants universels 1h dans la journée où plus (groupes 11h heure locale)

    Méditation collective 1h dans la journée où plus (groupes 19h heure locale)

     

     

    MahaMaitri la grande bienveillance universelle

    Les  7 PLANS en action :

     

    1/ Développer sa Conscience

    2/ Méditer seul où en groupe

    3/ Prier seul où en groupe

    4/ Cultiver ses qualités et vertus

    5/ Partager son Amour envers l’universel

    6/ Vivre joyeux dans le bonheur du contentement

    7/ Défendre la terre, l’écologie et le végétarisme

     

     

     

    Sujet de la méditation de mars 2017 :

    Corruption – Déformation - Purification -

    Déloyauté – Engagement – Serment

    Vulnérabilité – Déséquilibre - Ordre

     

     

    Durant ce mois de mars 2017, le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses, de l’univers tout entier, le contemplatif au cœur profond, continue son implication au cœur de l’universalité. En développant ses qualités progressivement, il peaufine son intériorité, purifie son karma, accroit sa lumière intérieure en polissant le diamant de son âme. La corruption est une déformation qui touche toute la société et qui nécessite un effort collectif de chacun. Afin d’y remédié et de participer à l’effort collectif général, le méditant de la conscience universelle prie et fait des mantras quotidiennement, tout en conduisant, tout en marchant, tout en attendant le bus. Il prie partout et en tous lieux, où lis des textes sacrés, ou pense de manière « positive » et harmonieuse dans sa manière de vivre utilement. Ainsi, il mange végétarien, écoute de la musique douce et sucrée, exerce un sport harmonieux, assaini ses corps de toutes les manières possibles.

     

     

     

    Durant ce mois de mars 2017, le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses, de l’univers tout entier, le contemplatif au cœur profond, s’extrait des manœuvres déloyales, fuit les amitiés fausses, les comportements insidieux, les attitudes retors et l’hypocrisie.  Il cultive le confort, la profondeur, les engagements saints et pleins de sens. Les alliances enrichissantes et sécurisantes sont un plus non négligeable afin de tenir des promesses de longues dates. Un terrain fertile accroît la « confiance », un lieu de prière approprié à chacun offre  l’avantage d’un développement en « force ». Un protocole explicite aide l’étudiant dans la compréhension des exercices. Un code de procédure inexpliqué ou inadapté place le disciple dans une errance sans fond. Alors qu’une méthode précise conforte le méditant dans son besoin de changement, dans son envie de faire les choses « bien », dans son désir de croissance et d’éveil.

     

     

    Durant ce mois de mars 2017, le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses, de l’univers tout entier, le contemplatif au cœur profond, est un être « fragile », un sensible au cœur tendre, un aimant bienveillant et compassionnel. L’incertitude est un clair obscur qui le fait naviguer dans des eaux troubles et boueuses alors que la « croyance » l’amène dans des eaux riches et abondantes pleines de clarté. C’est là qu’il purifie sa parole, ses pensées et son esprit au contact d’autres êtres qui progresse vers l’éveil. Dans ses lieux, il doit pouvoir trouver, l’amour, la compréhension, l’attention, et les moyens facilitant sa progression. S’il erre pendant dix ans avant d’accéder « enfin » à une prière c’est que le lieu est loin d’être approprié. Chacun doit avoir « accès » aux mantras, aux prières, aux textes sacrés, aux temples, même si le meilleur temple est toujours en « soi ». C’est en soi que l’on retrouve la paix après un déséquilibre.

     

     

     

     

    Éclairé par la lumière de cette compréhension, le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses, de l’univers tout entier, le contemplatif au cœur profond fait de son « corps » une bibliothèque où chaque livre retrouve sa juste place, où chaque prière est récité comme au bon vieux temps, où chaque chose essentielle est rangée comme il convient. Le corps renferme toute la mémoire du passé. Ici, tout le monde peut accéder à son héritage, qu’il soit chrétien, musulman, bouddhiste, d’une autre religion où athée. Le chaos est un déséquilibre de l’esprit. Être un cœur créateur offre le mouvement qui conduit vers l’ordre. La religion est parfois dogmatique alors que l’être éclairé incite vers quelque chose de propre et stable. Tout est dans l’assise en un endroit où « personne » ne déloge. L’ordre est une question de souplesse, une combinaison d’harmonie, une structuration nécessaire à l’être qui se « reconstruit ».

     

     

     

     

    Durant tout le mois de mars 2017, développons plus de « foi » et de « confiance » en soi en purifiant notre karma, en pratiquant les mantras et les prières, en lisant des poèmes, en cultivant davantage de compassion, en redécouvrant les textes sacrés, en faisant de longues balades, en lâchant prise tout simplement.

     

    Les deux années de cours ont été publiées sur le site internet « Être un cœur créateur » et « Avoir l’esprit universel ».  A partir de maintenant il n’y aura plus de cours mais seulement une chaîne YouTube qui à été crée pour expliquer les mantras, les textes sacrés et l’enseignement du Bouddha Sakyamuni.

     

      


     

    Comment comprendre le fonctionnement du plan :

     

    Le 26 février 2017, jour de la nouvelle lune, est un dimanche, la méditation est une méditation sur le végétarisme, l’écologie, la terre et le véhicule du corps matériel.

    Développer son champ (soi) dans ce qui assaini les corps quels qu’ils soient. 

     

    Le 5 mars 2017, jour du 1er quartier de lune, est un dimanche, la méditation est une méditation sur le végétarisme, l’écologie, la terre et le véhicule du corps matériel.

    Développer son champ (soi) dans ce qui assaini les corps quels qu’ils soient. 

     

    Le 12 mars 2017, jour de pleine lune, est un dimanche, la méditation est une méditation sur le végétarisme, l’écologie, la terre et le véhicule du corps matériel.

    Développer son champ (soi) dans ce qui assaini les corps quels qu’ils soient. 

     

    Le 20 mars 2017, jour du dernier quartier, est un lundi, la méditation est une méditation sur le développement de la conscience, la pleine conscience et la conscience universelle.

    Vivre cette journée en étant pleinement conscient de tout ce qui arrive.   

     

    Le mois de mars 2017 sera donc un mois très axé sur le végétarisme, sur l’écologie, sur la terre et sur les 7 corps de l’être. Le mois se termine avec de plus en plus de conscience.

     


     

    Les méditations journalières se construisent grâce au PLAN, puisque chaque jour correspond à une action particulière. Ainsi, nous allons tous dans la même direction, en respectant le sens sacré de la vie, de la terre et de l’univers. Chacun structure ainsi sa conscience, en apportant son concours à sa manière, tout en participant à rétablir l’être humain à sa véritable place.

     

    Les méditations Vijranavadin s’adressent aux méditants qui sont installés profondément dans la « conscience » en dépassant les seuils de la revanche et du désir inhérent à faire souffrir les autres. Nous sommes 144000 êtres répandus autour du globe, venus sur terre pour apporter un peu plus de conscience. Inutile de forcer où de vouloir être autre chose que soi-même. Notre force est dans le nombre, dans la structure de la fleur de vie, et dans la croissance du plan.

     

    N’oublions surtout pas que nous sommes tous des êtres en évolution constante.

    Apprenons à comptez les uns sur les autres, à nous soutenir, à nous aimer surtout.

    Il y aura toujours des gens riches et des gens pauvres, des personnes qui iront dans le sens du plan et d’autres contre, et même des êtres qui essaieront d’empêcher le PLAN de se manifester.

    Inutile de leur attribuer un pouvoir qu’ils n’ont pas. Utilisons notre énergie dans le bon sens.

    Croire en soi, au pourquoi nous sommes là et agir en sachant « qui nous sommes véritablement » au-delà des apparences physiques ! Être présent à « soi » et empli de bienveillance envers tous les autres êtres sensibles. Libéré et autonome en guidant les êtres vers leur propre libération.

     


     

    Méditer, agir et participer au bon fonctionnement de Mahamaitri la Grande Bienveillance Universelle demandent de la stabilité (ancrage), un certain investissement (force combative), de la régularité (fidélité) et l’amour de son prochain (amour universel).

     

    Participer à la méditation Vijranavadin demande d’avoir de l’Amour Inconditionnel, de la Bienveillance, le sens du Partage, et d’être Fraternel. Mais une seule de ces quatre qualités suffit pour entreprendre et participer à cette initiative collective.

     

    Pourtant, chacun peut toujours participer à sa manière, au cœur de la matérialité, s’il le souhaite vraiment, grâce à des actions dans le sens du plan. Mahamaitri la Grande Bienveillance Universelle appartient à tous ceux qui souhaitent que tous les êtres sensibles trouvent le bonheur.

     

    Alors à tous, j’adresse un « GRAND MERCI » pour tous vos efforts, pour votre participation en ce sens, pour votre investissement à devenir meilleur en soi, pour votre courage à vous discipliner et pour votre soutient inconditionnel. L’amour est toujours un guide universel.

     


     

    Recevez toute mon Amitié Bienveillante et Salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment,

    Très bonne méditation et à tout bientôt.

     

    Véronique-Arlette le 25 février 2017

    Namasté  

     

    Cours protégé par un Copyright intégrant le texte et les images ©Véronique-Arlette

    Ne pas copier où reproduire sans son accord.

      

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯

      

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    MCU-Méditation Vijranavadin

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

    Février 2017

      

    MCU-méditation Vijranavadin-Février 2017

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune samedi 28 janvier 2017 - Premier quartier samedi 4 février 2017

    Pleine lune 11 février 2017 – dernier quartier 18 février 2017.

    Mantras et chants universels 1h dans la journée où plus (groupe 11h heure locale)

    Méditation collective 1h dans la journée où plus (groupe 20h heure locale)

     

     

    MahaMaitri la grande bienveillance universelle

    Les  7 PLANS en action :

     

    1/ Développer sa Conscience

    2/ Méditer seul où en groupe

    3/ Prier seul où en groupe

    4/ Cultiver ses qualités et vertus

    5/ Partager son Amour envers l’universel

    6/ Vivre joyeux dans le bonheur du contentement

    7/ Défendre la terre, l’écologie et le végétarisme

     

     

     

    Sujet de la méditation de février 2017 :

    Droiture – Persévérance – Transparence

    Naïveté – Opacité -  Pureté

    Insécurité – Abandon – Clarté

     

     

    Durant ce mois de méditation, le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses, de l’univers tout entier, le contemplatif au cœur profond, développe son champ de conscience avec droiture, persévérance et transparence. L’ouverture du cœur est une question de sensibilité féminine, en l’homme comme en la femme, en le cœur comme en le centre, en le yin comme en le yang. Le point de vue doit être observé dans les deux sens, depuis le haut vers le bas et depuis le bas vers le haut. La complémentarité est exigeante car c’est le point de « confiance ». D’un point de vue masculin, la confiance est au centre du mandala, mais d’un point de vue féminin la confiance est dans l’assise. En effet, la sécurité est dans le lotus, dans l’épanouissement, à l’endroit où l’être se pose véritablement. La femme n’est pas plus instable que l’homme, c’est la conscience qui à besoin de soutient, de stabilité, de l’élément terre.  A l’image de l’œuf, la conscience est une moitié de coquille tournée vers le haut et une autre moitié de coquille tournée dans l’autre sens vers le bas. Comme la conscience n’est pas dualitaire, elle est arrondie comme la voûte céleste dans un sens et comme la terre dans l’autre sens. Elle doit apprendre à trouver son assise avant d’exploiter son plein potentiel et de se lancer comme un guerrier à la conquête du monde. Au cœur de cet œuf, l’être n’est pas encore né et tout est possible. Imaginez un œuf de quart rose, l’être est au centre, il n’est pas dans l’intellectualisation, mais dans la chaleur et la douceur de la matrice. En avance sur les événements à venir, il est déjà là, pas encore un joli bouddha sculpté donc pas encore né. Pourtant, la conscience anticipe toujours les choses, elle pénètre, elle complète, elle intègre, elle perce les mystères en révélant les choses au bon moment. Mais, l’œuf est fragile, il peut se fissurer, se casser, être déstabilisé, décliner, où perdre son centre. Il faut un cadre approprié à l’œuf, un endroit où il va s’épanouir dans la sécurité d’un bon entourage. La méditation offre alors une position confortable à l’assise, un endroit où l’être peut expérimenter le vide et le plein en douceur, où le méditant trouve un équilibre entre absence et présence, où l’esprit s’adonne au perfectionnement dans le confort propice à la contemplation. Ici, tranquillité de l’imagination et silence de l’évasion sont de rigueur.     

     

    Durant ce mois de méditation, le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses, de l’univers tout entier, le contemplatif au cœur profond, est au cœur de l’œuf, baignant dans le « U » de la globalité ambiante sans en être affecté. Celui-ci doit comprendre que la conscience contient tout, elle sait tout, elle voit loin, devant comme derrière, à droite comme à gauche, au-dessous comme au-dessus et le tout sans réfléchir. L’intellectuel cherche à comprendre, à couper le fils du beurre en quatre, à déchiffrer des choses, à amasser des connaissances, bref, il veut saisir avec compréhension, alors que la conscience « connait » déjà tout. Elle est la mémoire de toutes les expériences passées, soit de l’être en ce qui concerne la conscience individuelle, soit de tous les humains en ce qui concerne la conscience collective, soit du « grand tout » en ce qui concerne la conscience universelle. L’être qui vit une « conscience pure » est un grand naïf qui est « éclairé » continuellement par la conscience universelle. Quand l’œil divin est ouvert, la luminosité est éclatante et se réfléchit en son intériorité. C’est pourquoi l’assise est importante. C’est elle qui calme, apaise, sécurise, et rassure l’être au plus profond de lui-même. Il doit pouvoir « se poser » à un endroit fixe où il se sentira pleinement en sécurité. Dans le blanc immaculé, personne ne doit « pouvoir » le toucher. Ceux qui parlent de « confiance » en l’ouverture, en la clarté, en la sensitivité sont installés dans la matrice, dans la féminité de quelqu’un ou quelque chose comme une coupe sacrée. Cette coupe n’est pas masculine, elle à nécessité de nombreux sacrifices, des souffrances insoupçonnables et beaucoup d’abnégation. Quand quelqu’un retire « le pouvoir » de quelqu’un d’autre, par voie de conséquence, il perd le sien. Il faut alors beaucoup de prières pour accompagner cette « remontée », pour redonner la « confiance » à celui qui l’a perdue, pour unir les forces divergentes. Le toit du monde est un lieu sacré, personne ne peut y pénétrer sauf s’il y est autorisé par un signe. Dans les hauteurs de l’inconditionné, les glaciers sont permanents, la neige est éternelle et le vent élève toutes les prières vers les cieux dans la droiture de la sincérité et de l’intégrité. Prendre « conscience » de qui l’on est, en étant reconnaissant envers le miroir qui réfléchit « doucement » notre lumière.  


    Durant ce mois de méditation, le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses, de l’univers tout entier, le contemplatif au cœur profond, cultivera sa bonne humeur, son humour, sa joie et son contentement. Actuellement, nous sommes dans une société qui est malade parce qu’elle à abusé du « pouvoir » patriarcal. Elle doit réapprendre la complémentarité, l’unité homme/femme, la coopération de l’assistance mutuelle, l’appartenance universelle et les accords bilatéraux. Le pouvoir de la terre mère et la grandeur de la mère universelle sont immensément abondante et généreuse. Celles-ci cachent en elles beaucoup de trésors que les hommes et les femmes doivent apprendre à retrouver et surtout « respecter » hautement. Il est vrai que tout le monde peut devenir un bouddha, mais tout le monde ne peut pas être un Bouddha historique. Shakyamuni était un pionnier en son genre, un être à la grandeur exceptionnel, un génie précieux pour toute une civilisation. Il ne faut pas minimiser son travail, rabaisser sa réussite et manquer de reconnaissance envers son œuvre. Beaucoup d’autres hommes ont profité gracieusement de cette percée spectaculaire du Bouddha sur la voie de l’éveil. D’autres ont retardé la réalisation des femmes parce qu’ils étaient contaminés eux-mêmes par les 5 poisons. Aujourd’hui, en ce moment particulier de l’histoire, pendant que certains hommes se chamaillent entre eux dans tous les coins du monde, d’autres partagent leurs enseignements en direct et sur internet. L’histoire ne s’écrit plus dans les livres. Tout le monde peut devenir « voyant », retrouver ses origines, être un bouddha et jouir de ses avancements sur la voie de l’éveil en toute autonomie. Dans le silence de leurs intériorités, dans la sécurité du cœur, dans la quiétude de l’assise, dans le fondement du lotus, dans la racine de l’unité fondamentale, les femmes et les hommes qui accueillent leur féminité profitent enfin largement de tous ces enseignements. Tout à coup, l’ennemi de l’ennemi devient un AMI. Un peu comme si un être d’exception plaçait en vous toute sa confiance, son bijou le plus précieux et son espérance la plus profonde, l’amitié bienveillante lie et rend indestructible ceux qui l’emploie.

     

    Éclairé par la lumière de cette compréhension, le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses, de l’univers tout entier, le contemplatif au cœur profond fera de son « agressivité » une force pour anéantir l’ennemi intérieur extérieur et caché. Accueillant en lui les 5 poisons du « cœur créateur » et les 5 poisons de « l’esprit universel », il multipliera les prières élevant des chapelets de drapeaux jusqu’aux confins du toit du monde. Sans austérité envers la joie du cœur, sans rancœur envers le bonheur d’être, sans mécontentement envers la satisfaction du rayonnement, sans aspérité envers l’humour de la répartie, sans antipathie envers la douceur du partage, sans malveillance envers le respect du féminin sacré, chacun observera les règles d’une communion solennelle enrichissante. Si des êtres montent une colline et que d’autres la descendent sur une même route, ils ne peuvent que se rencontrer. Parfois le pouvoir est tout près, juste caché en vous, dans la terre qui vous recouvre, derrière l’arbre qui cache la forêt, dans l’eau du lac de votre féminité, dans le feu des colères, dans les nuages de l’incompréhension, dans le vent qui souffle dehors, dans la beauté de votre créativité, dans la finesse de l’esprit et dans la bienveillance des échanges. En ce mois très précieux où tout le monde se rassemble dans l’intériorité de l’autonomie, le sentiment de sécurité doit être fort, la sécurisation de l’assise de chacun sera un travail de chaque instant. Un lotus bien implanté garantit une ouverture du cœur à l’image de la droiture observée. Chaque méditant doit s’occuper de son champ de culture, en développant son mandala personnel, en exploitant le sens de son histoire individuelle. Comprendre le sens et la forme, en éveillant la foi de l’être divin, en harmonisant son rythme comme un tambour, et dirigeant sa fougue dans le bon sens. Chacun doit s’imbriquer dans le mandala collectif du globe terrestre, et fusionner dans le grand mandala du grand tout universel. Affermi, cartésien, vaillant, solide et stable, le méditant continuera de polir le bijou du cœur, révélant la pureté du diamant, affinant la transparence de la pierre, pour dégager l’éclat de sa perle sacrée. Immuable est la richesse d’un tel bijou, inaltérable est la beauté d’une telle parure, indestructible est la fécondité d’un tel joyau.    


     

    Comment comprendre le fonctionnement du plan :

     

    Le 28 janvier 2017, jour de la nouvelle lune, est un samedi, la méditation est une méditation sur la joie, le contentement, la satisfaction des plaisirs simples et le bonheur au quotidien.

    Développer son champ (soi) dans ce qui rend heureux. 

     

    Le 4 février 2017, jour du 1er quartier de lune, est un samedi, la méditation est une méditation sur la joie, le contentement, la satisfaction des plaisirs simples et le bonheur au quotidien.

    Développer son champ (soi) dans ce qui rend heureux. 

     

    Le 11 février 2017, jour de pleine lune, est un samedi, la méditation est une méditation sur la joie, le contentement, la satisfaction des plaisirs simples et le bonheur au quotidien.

    Développer son champ (soi) dans ce qui rend heureux. 

     

    Le 18 février 2017, jour du dernier quartier, est un samedi, la méditation est une méditation sur la joie, le contentement, la satisfaction des plaisirs simples et le bonheur au quotidien.

    Développer son champ (soi) dans ce qui rend heureux. 

     

    Le mois de février 2017 sera donc un mois très axé sur les méditations de la joie et la culture du bonheur en soi et en les autres.

     


     

     

    Les méditations journalières se construisent grâce au PLAN, puisque chaque jour correspond à une action particulière. Ainsi, nous allons tous dans la même direction, en respectant le sens sacré de la vie, de la terre et de l’univers. Chacun structure ainsi sa conscience, en apportant son concours à sa manière, tout en participant à rétablir l’être humain à sa véritable place.

     

    Les méditations Vijranavadin s’adressent aux méditants qui sont installés profondément dans la « conscience » en dépassant les seuils de la revanche et du désir inhérent à faire souffrir les autres. Nous sommes 144000 êtres répandus autour du globe, venus sur terre pour apporter un peu plus de conscience. Inutile de forcer où de vouloir être autre chose que soi-même. Notre force est dans le nombre, dans la structure de la fleur de vie, et dans la croissance du plan.

     

    N’oublions surtout pas que nous sommes tous des êtres en évolution constante.

    Apprenons à comptez les uns sur les autres, à nous soutenir, à nous aimer surtout.

    Il y aura toujours des gens riches et des gens pauvres, des personnes qui iront dans le sens du plan et d’autres contre, et même des êtres qui essaieront d’empêcher le PLAN de se manifester.

    Inutile de leur attribuer un pouvoir qu’ils n’ont pas. Utilisons notre énergie dans le bon sens.

    Croire en soi, au pourquoi nous sommes là et agir en sachant « qui nous sommes véritablement » au-delà des apparences physiques ! Être présent à « soi » et empli de bienveillance envers tous les autres êtres sensibles. Libéré et autonome en guidant les êtres vers leur propre libération.

     


     

    Durant tout le mois de février 2017, les 6 cours + le sujet de la méditation Vijranavadin (MCU) vous guident pas à pas, dans votre cheminement personnel, et étayent la structure interne de votre conscience individuelle. Vos 3 consciences principales sont nourries d’un même engrais et vous aide dans le travail à réaliser en « soi » :

     

    Les 6 cours sont publiés dans la semaine de la nouvelle lune, avec les liens en dessous.

     

    1/ MCU=sujet de la méditation Vijranavadin « droiture, persévérance, transparence ».

    2/ Exercice Maitri = « Sécurité et peurs »,

    http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-conscience-fevrier-2017-a128388962

    3/ Exercice méditatif  = « Je suis l’humour, la joie et le plaisir de vivre »,

    http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-meditatif-fevrier-2017-a128267044

    4/ Exercice prière = « Meta Sutta » sur l’amour bienveillant,

    http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-priere-fevrier-2017-a128222126

    5/ Texte sacré = « Tout le monde sait qui tu es »,

    http://veronique-arlette.eklablog.com/texte-sacre-fevrier-2017-a128389142

    6/ Charte d’éthique Maitriyo = « L’éthique c’est quoi ? »,

    http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-charte-d-ethique-fevrier-2017-a128239610

    7/ Exercice symbolique = « Le dodécaèdre ».

    http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-symbolique-fevrier-2017-a128388872

     


     

    Méditer, agir et participer au bon fonctionnement de Mahamaitri la Grande Bienveillance Universelle demandent de la stabilité (ancrage), un certain investissement (force combative), de la régularité (fidélité) et l’amour de son prochain (amour universel).

     

    Participer à la méditation Vijranavadin demande d’avoir de l’Amour Inconditionnel, de la Bienveillance, le sens du Partage, et d’être Fraternel. Mais une seule de ces quatre qualités suffit pour entreprendre et participer à cette initiative collective.

     

    Pourtant, chacun peut toujours participer à sa manière, au cœur de la matérialité, s’il le souhaite vraiment, grâce à des actions dans le sens du plan. Mahamaitri la Grande Bienveillance Universelle appartient à tous ceux qui souhaitent que tous les êtres sensibles trouvent le bonheur.

     

    Alors à tous, j’adresse un « GRAND MERCI » pour tous vos efforts, pour votre participation en ce sens, pour votre investissement à devenir meilleur en soi, pour votre courage à vous discipliner et pour votre soutient inconditionnel. L’amour est un guide universel.

     


     

    Recevez toute mon Amitié Bienveillante et Salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment,

    Très bonne méditation et à tout bientôt.

     

    Véronique-Arlette le 26 janvier 2017

    Namasté  

     

    Cours protégé par un Copyright intégrant le texte et les images ©Véronique-Arlette

    Ne pas copier où reproduire sans son accord.

     

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    MCU-Méditation Vijranavadin

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

     

    Janvier 2017

     

    MCU-méditation Vijranavadin-Janvier 2017

     

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune jeudi 29 décembre 2016 - Premier quartier jeudi 5 janvier 2017

    Pleine lune jeudi 12 janvier 2017 – dernier quartier jeudi 19 janvier 2017.

     

    Mantras prières chants sacrés autant que vous pouvez en écoute où en participation

     

    Méditation seule, collective où en conscience.

    21h (heure locale où selon votre disponibilité)

    30mn de préparation/30 mn de méditation

     

    MahaMaitri la grande bienveillance universelle

    Les  7 PLANS en action :

     

    1/ Développer sa Conscience (lundi)

    2/ Méditer seul où en groupe (mardi)

    3/ Prier seul où en groupe (mercredi)

    4/ Cultiver ses qualités et vertus (jeudi)

    5/ Partager son Amour envers l’universel (vendredi)

    6/ Vivre joyeux dans le bonheur du contentement (samedi)

    7/ Défendre la terre, l’écologie et le végétarisme (dimanche)

     

     

    Comment comprendre le fonctionnement du plan :

     

    Le 29 décembre 2016, jour de la nouvelle lune, est un jeudi, la méditation est une méditation de culture, de développement et de partage des qualités de sagesse.

     

    Le 5 janvier 2017, jour du premier quartier de lune, est un jeudi, la méditation est une méditation de culture, de développement et de partage des qualités de sagesse.

     

    Le 12 janvier 2017, jour de la pleine lune, est un jeudi, la méditation est une méditation de culture, de développement et de partage des qualités de sagesse.

     

    Le 19 janvier 2017, jour du dernier quartier de lune, est un jeudi, la méditation est une méditation de culture, de développement et de partage des qualités de sagesse.

     

    Le mois de janvier 2017 sera donc un mois très axé sur la culture, le développement et le partage,  des qualités de sagesse.

     


     

    Les méditations journalières se construisent grâce au PLAN, puisque chaque jour correspond à une action particulière. Ainsi, nous allons tous dans la même direction, en respectant le sens sacré de la vie, de la terre et de l’univers. Chacun structure ainsi sa conscience, en apportant son concours à sa manière, tout en participant à rétablir l’être humain à sa véritable place.

     

    Les méditations Vijranavadin s’adressent aux méditants qui sont installés profondément dans la « conscience » en dépassant les seuils de la revanche et du désir inhérent à faire souffrir les autres. Nous sommes 144000 êtres répandus autour du globe, venus sur terre pour apporter un peu plus de conscience. Inutile de forcer où de vouloir être autre chose que soi-même. Notre force est dans le nombre, dans la structure de la fleur de vie, et dans la croissance du plan.

     

    N’oublions surtout pas que nous sommes tous des êtres en évolution constante.

    Apprenons à comptez les uns sur les autres, à nous soutenir, à nous aimer surtout.

    Il y aura toujours des gens riches et des gens pauvres, des personnes qui iront dans le sens du plan et d’autres contre, et même des êtres qui essaieront d’empêcher le PLAN de se manifester.

    Inutile de leur attribuer un pouvoir qu’ils n’ont pas. Utilisons notre énergie dans le bon sens.

    Croire en soi, au pourquoi nous sommes là et agir en sachant « qui nous sommes véritablement » au-delà des apparences physiques ! Être présent à « soi » et empli de bienveillance envers tous les autres êtres sensibles. Libéré et autonome en guidant les êtres vers leur propre libération.

     

     

    Sujet de la méditation de janvier 2017 :

     

    Mémoire - Mahamudra – Sagesse Ancestrale

    Ombre - Nécessité - Lumière

    Mystères révélés - indifférence - Satiété

     

     

    Durant tout le mois de janvier 2017, les 6 cours + le sujet de la méditation Vijranavadin sur la conscience universelle (MCU) vous guident pas à pas, dans votre cheminement personnel, et étayent la structure interne de votre conscience individuelle. Vos 3 consciences principales sont nourries d’un même engrais et vous aide dans le travail à réaliser en « soi » :

     

    Les 6 cours sont publiés dans la semaine de la nouvelle lune, avec les liens en dessous.

     

    1/ Exercice prière = « Réalité ultime »,

    http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-priere-janvier-2017-a127964228

    2/ Exercice Maitri = « Connaissance et perfectionnement »,

    http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-conscience-janvier-2017-a128014608

    3/ MCU = sujet de la méditation Vijranavadin, « Mémoire Mahamudra et Sagesse ancestrale »,

    4/ Charte d’éthique Maitriyo = « Révision des 9 dernières vertus de la charte »,

    http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-charte-d-ethique-janvier-2017-a128119342

    5/ Texte sacré = « Conscience »,

    http://veronique-arlette.eklablog.com/texte-sacre-janvier-2017-a128106846

    7/ Exercice méditatif  = « Je suis la fraternité humaine »,

    http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-meditatif-janvier-2017-a127994914

    6/ Exercice symbolique = « Les fleurs ».

    http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-symbolique-janvier-2017-a128079408

     

    Méditer, agir et participer au bon fonctionnement de Mahamaitri la Grande Bienveillance Universelle demandent de la stabilité (ancrage), un certain investissement (force combative), de la régularité (fidélité) et l’amour de son prochain (amour universel).

     

    Participer à la méditation Vijranavadin demande d’avoir de l’Amour Inconditionnel, de la Bienveillance, le sens du Partage, et d’être Fraternel. Mais une seule de ces quatre qualités suffit pour entreprendre et participer à cette initiative collective.

     

    Pourtant, chacun peut toujours participer à sa manière, au cœur de la matérialité, s’il le souhaite vraiment, grâce à des actions dans le sens du plan. Mahamaitri la Grande Bienveillance Universelle appartient à tous ceux qui souhaitent que tous les êtres sensibles trouvent le bonheur.

     

    Alors à tous, j’adresse un « GRAND MERCI » pour tous vos efforts, pour votre participation en ce sens, pour votre investissement à devenir meilleur en soi, pour votre courage à vous discipliner et pour votre soutient inconditionnel. L’amour est un guide universel.

     


     

    Recevez toute mon Amitié Bienveillante et Salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment,

    Très bonne méditation et à tout bientôt.

     

    Véronique-Arlette le 28.12.2016

    Namasté  

     

    Cours protégé par un Copyright intégrant le texte et les images ©Véronique-Arlette

    Ne pas copier où reproduire sans son accord.

     

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    MCU-Méditation Vijranavadin

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

     

    Décembre 2016

     

    MCU-méditation Vijranavadin-Décembre 2016

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 29 novembre 2016 - Premier quartier 7 décembre 2016

    Pleine lune 14 décembre 2016 – dernier quartier 21 décembre 2016.

     

    Mantras prières chants sacrés 1h en écoute où en participation

     11 h (heure locale où selon votre disponibilité)

     

    et/où

     

    Méditation seule, collective où en conscience.

    21h (heure locale où selon votre disponibilité)

    30mn de préparation/30 mn de méditation

     

    MahaMaitri la grande bienveillance universelle

    Les  7 PLANS en action :

     

    1/ Développer sa Conscience (lundi)

    2/ Méditer seul où en groupe (mardi)

    3/ Prier seul où en groupe (mercredi)

    4/ Cultiver ses qualités et vertus (jeudi)

    5/ Partager son Amour envers l’universel (vendredi)

    6/ Vivre joyeux dans le bonheur du contentement (samedi)

    7/ Défendre la terre, l’écologie et le végétarisme (dimanche)

     

     

    Comment comprendre le fonctionnement du plan :

     

    Le 29 novembre 2016, jour de la nouvelle lune, est un mardi, la méditation est une méditation pure, soit samadhi/vipassana/samatha où autres.

     

    Le 7 décembre 2016, jour du premier quartier de lune, est un mercredi, la méditation est une prière/méditative/yogique/tantrique, et toutes les formes de prières sont mises en exergue.

     

    Le 14 décembre 2016, jour de la pleine lune, est un mercredi, la méditation est une prière/méditative/yogique/tantrique, et toutes les formes de prières sont mises en exergue.

     

    Le 21 décembre 2016, jour du dernier quartier de lune, est un mercredi, la méditation est une prière/méditative/yogique/tantrique, et toutes les formes de prières sont mises en exergue.

     

    Le mois de décembre 2016 sera donc un mois très axé sur la méditation et les prières.

     

    J’ajoute un petit encart spécial « Dakinis » voir ce lien pour les autres :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Dakini

    Les prières sont magiques, elles agissent sur le monde et la conscience des êtres, éloignent les démons, et installent un climat de paix dans le monde pour très longtemps.

    Alors, je compte sur vous « Dakinis », pour unir vos forces combatives, pour multiplier les prières en ce doux mois de décembre 2016, pour vous purifier comme pour purifier votre entourage local.

    Merci à toutes d’être des femmes formidables, d’être des êtres emplis d’amour, d’être des sources compassionnelles, et d’être pleine de bienveillance à l’égard de tous.  

    Peut importe où vous êtes, peut-importe qui vous êtes,

    Votre importance à l’égard du PLAN est incalculable et

    Votre travail invisible aux yeux du commun des mortels est colossal et très apprécié.

    Vous agissez toujours dans le plus grand secret pour protéger le dharma et tous les êtres sensibles du pire. Merci à vous toutes pour tous vos efforts et merci aussi à tous les autres. 

     


     

    Les méditations journalières se construisent grâce au PLAN, puisque chaque jour correspond à une action particulière. Ainsi, nous allons tous dans la même direction, en respectant le sens sacré de la vie, de la terre et de l’univers. Chacun structure ainsi sa conscience, en apportant son concours à sa manière, tout en participant à rétablir l’être humain dans sa véritable place.

     

    Les méditations Vijranavadin s’adressent aux méditants qui ont dépassés les seuils de la revanche et le désir inhérent à faire souffrir les autres. Nous sommes 144000 êtres répandus autour du globe, venus sur terre pour apporter un peu plus de conscience. Inutile de forcer où de vouloir être autre chose que soi-même. La fatigue où d’autres malaises peuvent intervenir. Rechargeons nos batteries en laissant les autres prendre le relais si nécessaire. La force est dans le nombre, dans la structure de la fleur de vie,  et dans la croissance du plan.

     

    N’oublions surtout pas que nous sommes tous des êtres en évolution permanente.

    Apprenons à comptez les uns sur les autres, à nous soutenir, à nous aimer surtout.

    Il y aura toujours des gens riches et des gens pauvres, des personnes qui iront dans le sens du plan et d’autres contre, et même des êtres qui essaieront d’empêcher le PLAN de se manifester.

    Inutile de leur attribuer un pouvoir qu’ils n’ont pas. Utilisons notre énergie dans le bon sens.

    Croire en soi, au pourquoi nous sommes là et agir en sachant « qui nous sommes véritablement » au-delà des apparences physiques ! Être présent à « soi » et empli de bienveillance envers tous les autres êtres sensibles. Libéré et autonome en guidant les êtres vers leur propre libération.

     

     

    Sujet de la méditation de novembre 2016 :

     

    Injustice - Droiture - Justice

    Magie noire – Neutralité - Magie blanche

    Esprit démoniaque - Equilibre - Prières

     

    Durant tout le mois de décembre 2016, les 6 cours + le sujet de la méditation Vijranavadin sur la conscience universelle (MCU) vous guident pas à pas, dans votre cheminement personnel, et étayent la structure interne de votre conscience individuelle. Vos 3 consciences principales sont nourries d’un même engrais et vous aide dans le travail à réaliser en « soi » :

     

    Les 6 cours sont publiés dans la semaine de la nouvelle lune, avec les liens en dessous.

     

    1/ Exercice prière = « AUM – Le Seigneur de la totalité »,

    http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-priere-decembre-2016-a127643614

    2/ Exercice Maitri = « Unité de Conscience »,

    http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-conscience-decembre-2016-a127751434?logout

    3/ MCU = sujet de la méditation Vijranavadin, « méditation et prières »,

     

    4/ Charte d’éthique Maitriyo = « Révision des 10 premières vertus de la charte »,

    http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-charte-d-ethique-decembre-2016-a127715200

    5/ Texte sacré = Bhagavad Gita « La personne Suprême, Natures Divines et Démoniaques »,

    http://veronique-arlette.eklablog.com/texte-sacre-decembre-2016-a127675122

    6/ Exercice méditatif  = « Je suis le partage et les échanges », 

    http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-meditatif-decembre-2016-a127675232

    7/ Exercice symbolique = « L’Ange ».

    http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-symbolique-decembre-2016-a127691472

     

    Méditer, agir et participer au bon fonctionnement de Mahamaitri la Grande Bienveillance Universelle demandent de la stabilité (ancrage), un certain investissement (force combative), de la régularité (fidélité) et l’amour de son prochain (amour universel).

     

    Participer à la méditation Vijranavadin demande d’avoir de l’Amour Inconditionnel, de la Bienveillance, le sens du Partage, et d’être Fraternel. Mais une seule de ces quatre qualités suffit pour entreprendre et participer à cette initiative collective.

     

    Pourtant, chacun peut toujours participer à sa manière, au cœur de la matérialité, s’il le souhaite vraiment, grâce à des actions dans le sens du plan. Mahamaitri la Grande Bienveillance Universelle appartient à tous ceux qui souhaitent que tous les êtres sensibles trouvent le bonheur.

     

    Alors à tous, j’adresse un « GRAND MERCI » pour tous vos efforts, pour votre participation en ce sens, pour votre investissement à devenir meilleur en soi, pour votre courage à vous discipliner et pour votre soutient inconditionnel. L’amour est un guide essentiel.

     


     

    Recevez chers amis chers à mon cœur, toute mon Amitié Bienveillante et Salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment,

    Très bonne méditation et à tout bientôt.

     

    Véronique-Arlette le 27.11.2016

    Namasté  

     

    Cours protégé par un Copyright intégrant le texte et les images ©Véronique-Arlette

    Ne pas copier où reproduire sans son accord.

     

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    MCU-Méditation Vijranavadin

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

    Novembre 2016

     

    MCU-méditation Vijranavadin-Novembre 2016

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 30 octobre 2016 - Premier quartier 7 novembre 2016

    Pleine lune 14 novembre 2016 – dernier quartier 21 novembre 2016.

    Mantras prières chants sacrés en écoute où en participation

     11h (heure locale où selon votre disponibilité)

    Méditation seule, collective où en conscience.

    21h (heure locale où selon votre disponibilité)

     

     

    MahaMaitri la grande bienveillance universelle

    Les  7 PLANS en action :

    1/ Développer sa Conscience (lundi)

    2/ Méditer seul où en groupe (mardi)

    3/ Prier seul où en groupe (mercredi)

    4/ Cultiver ses qualités et vertus (jeudi)

    5/ Partager son Amour envers l’universel (vendredi)

    6/ Vivre joyeux dans le bonheur du contentement (samedi)

    7/ Défendre la terre, l’écologie et le végétarisme (dimanche)

     

     

    Comment comprendre le fonctionnement du plan :

     

    Le 30 octobre 2016, jour de la nouvelle lune, est un dimanche, la méditation est une méditation pour la terre, l’écologie et le végétarisme.

     

    Le 7 novembre 2016, jour du premier quartier de lune, est un lundi, la méditation est une méditation sur la conscience, les prises de conscience et tout ce qui est relatif à la conscience.

     

    Le 14 novembre 2016, jour de la pleine lune, est un lundi, la méditation est une méditation sur la conscience, les prises de conscience et tout ce qui est relatif à la conscience.

     

    Le 21 novembre 2016, jour du dernier quartier de lune, est un lundi, la méditation est une méditation sur la conscience, les prises de consciences et tout ce qui est relatif à la conscience.

     

    Le mois de novembre 2016 sera donc un mois très axé sur la terre et les prises de conscience.

     

    Les méditations journalières se construisent grâce au PLAN, puisque chaque jour correspond à une action particulière. Ainsi, nous allons tous dans la même direction, en respectant le sens sacré de la vie, de la terre et de l’univers. Chacun structure ainsi sa conscience, en apportant son concours à sa manière, tout en participant à rétablir l’être humain dans sa véritable place.

     

    Les méditations Vijranavadin s’adressent aux méditants qui ont dépassés les seuils de la revanche et le désir inhérent à faire souffrir les autres. Nous sommes 144000 êtres répandus autour du globe, venus sur terre pour apporter un peu plus de conscience. Inutile de forcer où de vouloir être autre chose que soi-même. La fatigue où d’autres malaises peuvent intervenir. Rechargeons nos batteries en laissant les autres prendre le relais si nécessaire. La force est dans le nombre, dans la structure de la fleur de vie,  et dans la croissance du plan.

     

    N’oublions surtout pas que nous sommes tous des êtres en évolution permanente.

    Apprenons à comptez les uns sur les autres, à nous soutenir, à nous aimer surtout.

    Il y aura toujours des gens riches et des gens pauvres, des personnes qui iront dans le sens du plan et d’autres contre, et même des êtres qui essaieront d’empêcher le PLAN de se manifester.

    Inutile de leur attribuer un pouvoir qu’ils n’ont pas. Utilisons notre énergie dans le bon sens.

    Croire en soi, au pourquoi nous sommes là et agir en sachant « qui nous sommes véritablement » au-delà des apparences physiques ! Être présent à « soi » et empli de bienveillance envers tous les autres êtres sensibles. Libéré et autonome en guidant les êtres vers leur propre libération.

     

     

    Sujet de la méditation de novembre 2016 :

     

    Fidélité - Sincérité - Moralité

    Jeunesse - Maturité - Vieillesse

    Amour - Raison - Alliance

     

    Durant tout le mois de novembre 2016, les 6 cours + le sujet de la méditation Vijranavadin sur la conscience universelle (MCU) vous guident pas à pas, dans votre cheminement personnel, et étayent la structure interne de votre conscience individuelle. Vos 3 consciences principales sont nourries d’un même engrais et vous aide dans le travail à réaliser en « soi » :

     

    Les 6 cours seront publiés dans les semaines qui suivent avec les liens en dessous.

     

    1/ Exercice Maitri = « Don de soi et service aux autres »,

     http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-conscience-novembre-2016-a127521732

    2/ Conseil de méditation = « Je suis la générosité personnifiée »,

    http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-meditatif-pack-2-c26993714

    3/ Exercice prière = « Cœur Divin – Cœur des êtres »,

     http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-priere-pack-2-c26993716

    4/ Texte sacré = Bhagavad Gita « Prakrti – Purusa - Conscience - 3 gunas »,

    http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-texte-sacre-pack-2-c26993724 

    5/ Charte d’éthique = « 19ème vertu l’espoir apaisant »,

     http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-charte-d-ethique-novembre-2016-a127521608

    6/ Exercice symbolique = « La SOURCE »,

     http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-symbolique-novembre-2016-a127460408

     

    Méditer, agir et participer au bon fonctionnement de Mahamaitri la Grande Bienveillance Universelle demandent de la stabilité (ancrage), un certain investissement (force combative), de la régularité (fidélité) et l’amour de son prochain (amour universel).

     

    Participer à la méditation Vijranavadin demande d’avoir de l’Amour Inconditionnel, de la Bienveillance, le sens du Partage, et d’être Fraternel. Mais une seule de ces quatre qualités suffit pour entreprendre et participer à cette initiative collective.

     

    Pourtant, chacun peut toujours participer à sa manière, au cœur de la matérialité, s’il le souhaite vraiment, grâce à des actions dans le sens du plan. Mahamaitri la Grande Bienveillance Universelle appartient à tous ceux qui souhaitent que tous les êtres sensibles trouvent le bonheur.

     

    Alors à tous, j’adresse un « GRAND MERCI » pour tous vos efforts, pour votre participation en ce sens, pour votre investissement à devenir meilleur en soi, pour votre courage à vous discipliner et pour votre soutient inconditionnel. L’amour est un guide essentiel.

     


     

    Recevez chers amis chers à mon cœur, toute mon Amitié Bienveillante et Salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment,

    Très bonne méditation et à tout bientôt.

     

    Véronique-Arlette le 29.10.2016

    Namasté  

     

    Cours protégé par un Copyright intégrant le texte et les images ©Véronique-Arlette

    Ne pas copier où reproduire sans mon accord.

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯

      

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    MCU-Méditation Vijranavadin

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

    Octobre 2016

     

     

    MCU-méditation Vijranavadin-Octobre 2016

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 1er octobre 2016 - Premier quartier 9 octobre 2016

    Pleine lune 16 octobre 2016 – dernier quartier 22 octobre 2016.

    Mantras prières chants sacrés 11h en écoute où en participation

     11 h (heure locale où selon votre disponibilité)

    Méditation seule, collective et en conscience.

    21h (heure locale où selon votre disponibilité)

     

     

    MahaMaitri la grande bienveillance universelle

    Les  7 PLANS en action :

    1/ Développer sa Conscience (lundi)

    2/ Méditer seul où en groupe (mardi)

    3/ Prier seul où en groupe (mercredi)

    4/ Cultiver ses qualités et vertus (jeudi)

    5/ Partager son Amour envers l’universel (vendredi)

    6/ Vivre joyeux dans le bonheur du contentement (samedi)

    7/ Défendre la terre, l’écologie et le végétarisme (dimanche)

     

    Comment comprendre le fonctionnement du plan :

     

    Le 1er octobre 2016, jour de la nouvelle lune, est un samedi donc la méditation est une méditation sur la joie, la bonne humeur, le plaisir de vivre, de respirer, de penser, d’aimer et de partager. Être dans le contentement, inviter des amis, distraire les êtres tristes, et guider vers  le bonheur.

     

    Le 9 octobre 2016, jour du premier quartier de lune, est un dimanche donc la méditation est une méditation pour la terre, l’écologie, les végétariens et les entreprises écolos. Vous pouvez marcher dans la nature, ne pas utiliser votre voiture, ne pas manger de viande, bref mettre en œuvre des actions qui aident la terre, qui respectent l’environnement, qui favorisent le bien de l’humanité.

     

    Le 16 octobre 2016, jour de la pleine lune, est un dimanche aussi donc la méditation est une méditation pour la terre, l’écologie, les végétariens et les entreprises écolos. (Voir plus haut).

     

    Le 22 octobre 2016, jour du dernier quartier de lune, est un samedi donc la méditation est une méditation sur la joie, la bonne humeur, le plaisir de vivre, de respirer, de penser, d’aimer et de partager. (Voir plus haut).

     

    Les méditations journalières se construisent grâce au PLAN, puisque chaque jour correspond à une action particulière. Ainsi, nous allons tous dans la même direction, en respectant le sens sacré de la vie, de la terre et de l’univers. Chacun structure ainsi sa conscience, en apportant son concours à sa manière, tout en participant à rétablir l’être humain dans sa véritable place.

     

    Cette méditation s’adresse aux méditants qui ont dépassés les seuils de la revanche et le désir inhérent à faire souffrir les autres. Nous sommes 144000 êtres répandus autour du globe, venus sur terre pour apporter un peu plus de conscience. Inutile de forcer où de vouloir être autre chose que soi-même. La fatigue où d’autres malaises peuvent intervenir. Rechargeons nos batteries en laissant les autres prendre le relais si nécessaire. La force est dans le nombre, dans la structure de la fleur de vie,  et dans la croissance du plan.

     

    N’oublions surtout pas que nous sommes tous des êtres en évolution permanente.

    Apprenons à comptez les uns sur les autres, à nous soutenir, à nous aimer surtout.

    Il y aura toujours des gens riches et des gens pauvres, des personnes qui iront dans le sens du plan et d’autres contre, et même des êtres qui essaieront d’empêcher le PLAN de se manifester.

    Inutile de leur attribuer un pouvoir qu’ils n’ont pas. Utilisons notre énergie dans le bon sens.

    Croire en soi, au pourquoi nous sommes là et agir en sachant « qui nous sommes véritablement » au-delà des apparences physiques ! Être présent à « soi » et empli de bienveillance envers tous les autres êtres sensibles. Libéré et autonome en guidant les êtres vers leur propre libération.

     

    Sujet de la méditation d’octobre 2016 :

     

    Fleur de vie – Pleine conscience – Matérialité

    Univers – Rythme - Particule de lumière

    Conscience universelle - Être – Conscience individuelle

     

    Pour le mois d’octobre 2016, voici venu le temps des 9 Déesses :

    1er octobre, Déesse Shailaputri où fille des montagnes.

    2 octobre, Déesse Brahmacharini où celle qui renonce.

    3 Octobre, Déesse Chandraghanta où celle qui résonne telle une cloche.

    4 octobre, Déesse Kushmanda où celle qui est à l’intérieur du Soleil et rayonne comme lui.

    5 octobre, Déesse Skandamata où Mère de Skanda celui qui combat les démons.

    6 octobre, Déesse Katyayani où forme farouche qui anéhentit le terrible démon.

    7 octobre, Déesse Kalaratri où celle qui sauve ceux qui sont perdus dans l’obscurité.

    8 octobre, Déesse Mahagauri où celle qui exauce les vœux.

    9 octobre, Déesse Siddhidatri où celle qui donne les perfections.

    10 octobre est réservé à la célébration du triomphe sur les forces maléfiques.

     

    Durant tout le mois d’octobre 2016, les 6 cours + le sujet de la méditation Vijranavadin sur la conscience universelle (MCU) vous guident pas à pas, dans votre cheminement personnel, et étayent la structure interne de votre conscience individuelle. Vos 3 consciences principales sont nourries d’un même engrais et vous aide dans le travail à réaliser en « soi » :

    Les 6 cours vont être publiés dans la semaine qui suit et je mettrais les liens ici. 

    1/ Exercice Maitri = « force et action »,

    http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-conscience-octobre-2016-a127099574

    2/ Conseil de méditation = « Je suis la patience incarnée »,

    http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-meditatif-octobre-2016-a127106104

    3/ Exercice prière = « être un temple sacré »,

    http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-priere-octobre-2016-a127128256

    4/ Texte sacré = Bhagavad Gita « forme universelle et service de dévotion »,

    http://veronique-arlette.eklablog.com/texete-sacre-octobre-2016-a127079718

    5/ Charte d’éthique = « 18ème vertu l’humilité »,

    http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-charte-d-ethique-octobre-2016-a127154324

    6/ Exercice symbolique = « AUM sacré et triangle »,

    http://veronique-arlette.eklablog.com/exercice-symbolique-octobre-2016-a127063176

     

    Méditer, agir et participer au bon fonctionnement de Mahamaitri la Grande Bienveillance Universelle demandent de la stabilité (ancrage), un certain investissement (force combative), de la régularité (fidélité) et l’amour de son prochain (amour universel).

     

    Participer à la méditation Vijranavadin demande d’avoir de l’Amour Inconditionnel, de la Bienveillance, le sens du Partage, et d'être Fraternel. Mais une seule de ces quatre qualités suffit pour entreprendre et participer à cette initiative collective.

     

    Pourtant, chacun peut toujours participer à sa manière, au cœur de la matérialité, s’il le souhaite vraiment, grâce à des actions dans le sens du plan. Mahamaitri la Grande Bienveillance Universelle appartient à tous ceux qui souhaitent que tous les êtres sensibles trouvent le bonheur.

    Alors à ceux là, j’adresse un « GRAND MERCI » pour tous vos efforts, pour votre participation en ce sens, pour votre investissement à devenir meilleur en soi, pour votre courage à vous discipliner et pour votre soutient inconditionnel. Votre cœur est votre meilleur guide.

     


     

    Recevez chers amis chers à mon cœur, toute mon Amitié Bienveillante et Salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment,

    Très bonne méditation et à tout bientôt.

     

    Véronique-Arlette le 29.09.2016

    Namasté  

     

    Cours protégé par un Copyright intégrant le texte et les images ©Véronique-Arlette

    Ne pas copier où reproduire sans mon accord.

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    MCU-Méditation Vijranavadin

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

    Septembre 2016

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 1er septembre 2016 - Premier quartier 9 septembre 2016

    Pleine lune 16 septembre 2016 – dernier quartier 23 septembre 2016.

    Mantras et chants universels 11h (heure locale)

    Méditation collective 21h (heure locale)

     

    MahaMaitri la grande bienveillance universelle

    Les  7 PLANS en action :

    1/ Développer sa Conscience

    2/ Méditer seul où en groupe

    3/ Prier seul où en groupe

    4/ Cultiver ses qualités et vertus

    5/ Partager son Amour envers l’universel

    6/ Vivre joyeux dans le bonheur du contentement

    7/ Défendre la terre, l’écologie et le végétarisme

     

     

    MCU-méditation Vijranavadin-Septembre 2016

     

    Sujet de la méditation :

     

    Nouvelle lune 1er septembre 2016

    Trouver l’équilibre entre ombre et lumière est une question de compréhension. Le ciel appartient aux Divinités, la terre appartient aux hommes quand les ténèbres appartiennent aux ancêtres. L’assimilation des choses est pour beaucoup d’apprentis spirituels, un labyrinthe où certains se perdent quand d’autres trouvent facilement la sortie. Identifier les choses, affronter ses peurs où encore comprendre le pourquoi du comment, reste difficile aussi bien en théorie qu’en pratique. Un éclairage est souvent nécessaire, un peu comme l’étoile polaire guide l’initié au milieu de la voûte cosmique. C’est pourquoi, c’est dans les enfers que l’on trouve « Dieu », simplement parce que cette obscurité nous fait voir ce qu’il manque. Cette ombre n’est en fait qu’une absence de lumière où plutôt un vide de spiritualité. La vie sur terre est ce qu’elle est aujourd’hui, elle est le résultat des comportements antérieurs laissés par nos ancêtres où nos prédécesseurs. Mais, il convient de voir en cela, le point d’appui, qui fait que l’handicap devient une force. Ce qui nous tire vers le bas où plutôt ce qui nous plombe, n’est en fait, rien d’autre qu’une obligation de transformation. C’est le poids au bout du mat qui le fait basculer dans le creuset et passer de l’état horizontal à l’état vertical, effectuant une rotation qui élève le mat dans les cieux. Pour atteindre le toit du monde, un temps précieux est utilisé pour préparer le creuset. Se mouvoir dans le cours profond de la sagesse parfaite perfectionne le discernement. De cela naît le dépassement de tout ce qui peut troubler. Cette rigueur est indispensable, c’est pourquoi le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, l’attentif à la volonté inflexible, à confiance en sa boussole intérieure, en sa foi grandissante, en son axe central. Avec espoir et sincérité, il garde son cap, l’esprit fixé sur le but, cheminant vers la voie parfaite en devenant « maître » des circonstances. Tous les mondes spirituels et naturels émanent de la Source. Il n’y a aucune inquiétude à entretenir ici. Vivant complètement dans le cœur de la grande bienveillance universelle, et empli d'une grande compassion pour tous les êtres sensibles, le méditant dissipe, du flambeau lumineux de la connaissance, les ténèbres nées de l’ignorance. La purification est un éclaircissement du cœur, des sentiments et des émotions, bref de l’amour envers « soi » autant qu'envers les autres êtres sensibles.

     

    Premier quartier 9 septembre 2016

    Le doux nectar de l’amour infini, de la bienveillance illimitée, et de la compassion incommensurable sont des trésors précieux pour l’humanité toute entière. Développer ses qualités essentielles actuellement reflète de la beauté inégalée de ceux qui par sympathie envers tous les êtres sensibles, souhaitent les libérer des entraves de la souffrance. Aujourd’hui, beaucoup d’êtres sont coincés dans des afflictions innombrables dues à de mauvaises pratiques passées. Retrouver l’énergie de la source est une solution pour débloquer ses mémoires. Être autonome, actif et tonique, se laisser aspirer dans les courants positifs et dynamiques, savoir faire des efforts personnels et individuels, défendre ses qualités et les développer davantage, reste la meilleure manière de faire fleurir sa propre beauté intérieure. Se motiver pour atteindre ses objectifs, faire preuve d’humour et d’esprit devant les critiques, laisser glisser les fausses accusations, oser être différent où plutôt soi-même sans peur d’afficher ses vérités est une manière naturelle de s’épanouir. Apporter une grande énergie spirituelle dans son corps offre un nouveau souffle sur tous les niveaux de conscience. La réflexion facilite la communication tout en réorganisant  les modes de vie des êtres grâce à des programmes de remise en forme où les mauvaises habitudes alimentaires sont corrigées. Le corps le cœur et l’esprit sont un tout, un ensemble de paramètres pris en compte pour l’amélioration globale de l’être. C’est pourquoi le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, l’attentif à la volonté inflexible, utilise tous les moyens mis à sa disposition pour faire croître sa beauté personnelle. Il sait que la beauté divine pénètre tout, aussi bien matériellement que spirituellement. Le corps humain à besoin d’activité, le cœur à besoin d’amour et l’esprit à besoin de connaissance. Ses trois nourritures sont indispensables à l’équilibre humain, à la beauté des êtres, à la survie de l’espèce. Le stress accumulé depuis plusieurs générations doit être éliminé grâce à des exercices adaptés à chacun, comme le yoga, la natation, la danse où encore les promenades au cœur de la nature par exemple. Le méditant doit être optimiste afin de favoriser son évolution dans ce sens.

     

    Pleine lune 16 septembre 2016

    La jalousie est un vilain défaut dit-on. Pourtant parfois elle aide certains êtres à progresser parce qu’ils souhaitent devenir aussi « bons » que ceux qu’ils jalousent. Utiliser de cette manière, la jalousie devient un outil de transformation, un mécanisme de développement, bref un déclencheur d’effort à fournir. En effet, l’être va devoir se surpasser lui-même, pour s’élever aux niveaux des autres. Une fois que les efforts sont réalisés et que la pratique est installée, la jalousie n’est plus. Entre temps, l’être est devenu « meilleur » en développant ses qualités, et il à davantage « confiance » en lui. Il est devenu aussi autonome en pratiquant seul et c’est bien là le principal. Tous les moyens sont donc « bon » pour aider les êtres à devenir meilleurs et plus généreux envers leurs prochains. La générosité est le contraire de la jalousie, et donner reste la meilleure des qualités à développer en soi. Même si l’importance avec laquelle les êtres donnent doit être indifférenciée, sa générosité de cœur, lui est particulière, et reste une bienveillance envers l’humanité toute entière. Dans les pays industrialisés, le don est préconisé de multiples manières, pour des associations, pour la défense de droit, où encore directement à celui que l’être rencontre. Ici, le don n’est pas qu’une question d’argent mais surtout une question de conscience. De plus certains êtres ne peuvent plus donner parce qu’ils ont subits de graves traumatismes. Cette perte de générosité provient de sentiments négatifs d’insécurité, de peur et d’anxiété concernant une perte anticipée de valeurs personnelles, qu’ils perçoivent en eux-mêmes. Ils vivent dans un mélange d’émotions telles que la colère, la tristesse, la frustration et le dégoût. C’est pourquoi le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, l’attentif à la volonté inflexible, fait preuve de réserve vis-à-vis des personnes qui expérimentent les états de jalousie. Une écoute attentive complète des uns vis-à-vis des autres, beaucoup d’amour et de bienveillance mutuelle, des soins adaptés à chaque personnalité, sont sans aucun doute possible, un avancement pour toute l’humanité mais surtout une belle preuve de fraternité. Nous devons tous nous aider à allez mieux, nous soutenir pour devenir meilleur et partager nos ressources et connaissances pour évoluer tous ensemble.

     

    Dernier quartier 23 septembre 2016

    Le lac des yogis est le royaume suprême. Le cygne est son emblème qu’il soit en couple où solitaire, il désigne celui ou celle qui veille à la transmission de la connaissance à travers la tradition orale. Mais aujourd’hui la transmission passe par internet, par les plates-formes et réseaux sociaux. L’écriture est un moyen pour faire passer l’enseignement. Avoir pleine « conscience » de cette  pleine « intériorité », tout en faisant des efforts pour essayer de matérialiser ses enseignements, est une question de devenir. Optimiser ses méthodes de travail, trouver de meilleurs outils de fonctionnement, ajuster matérialité et spiritualité, prendre des risques en affirmant son côté révolutionnaire, bref être un pionnier digne de ce nom, c’est défricher le terrain pour y construire son temple. Il faut du courage pour affirmer son identité ancestrale, des valeurs face aux hommes et un bon projet auquel on croît, tout en ne reniant pas ce qui existe déjà. Chacun doit pourtant démontrer « ce qu’il est » tout en participant au PLAN. La grande bienveillance universelle appartient à tous les véhicules qui sauront se l’approprier. Le courage, l’action, l’implication totale dans la réalisation des projets les plus improbables se créent d’abord avec une pensée « consciente » avant que leurs visions ne se matérialisent. Avancée, progression, évolution, le train est en marche active, la percée est fulgurante, le ciel bleu apparaît enfin derrière les nuages. C’est en multipliant les défis que les êtres profitent le mieux de cette stimulation. L’évolution est une question d’amélioration dans tous les domaines de la vie. Être opérationnel dans un lieu inédit, protégés des ancêtres, en pleine nature d’être, voilà le challenge. C’est pourquoi le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, l’attentif à la volonté inflexible, s’implique personnellement dans ses projets de vie, en prenant des risques pour les mettre en place, comptant sur les aides et les protections. Être bon joueur dans ses attentes, sociable avec les autres, agile en s’adaptant aux imprévisibles amène à apprécier les risques tout en trouvant des idées innovantes. Comprendre que la providence replace toujours le chemin dans le sens du but, parfois avec un arrêt pur et simple.  Avoir envie d’agir et d’exprimer sa créativité spirituelle, c’est parfois d’être critique, méthodique,  envahissant, astucieux, fantaisiste, instable, où encore marginal. 144000 créatifs nous sommes !

     

      

    Vijranavadin ou Voie de la « Conscience Universelle » 

     

    Méditants débutants élève du « cœur créateur » méditation à la pleine lune seulement.

    Méditants confirmés élève d’« Avoir l’Esprit Universel » aux quatre méditations. 

     

    Cœur créateur : Cette méditation mondiale s’adresse à tous les êtres sensibles et se pratique  seul ou en groupe, ou que vous soyez sur la planète terre. C’est le simple fait, d’être connecter tous ensemble en « Conscience », dans un « Sentiment Fraternel d’Amour Universel » au même instant, qui augmente l’envergure de toutes nos possibilités. C’est allier nos connaissances réciproques avec « Sagesse », pour faire avancer le Monde vers la PAIX. L’Amour et la Sagesse réunit ensemble, sont la plus belle « Création » que nous puissions offrir généreusement aux autres. Cette mise en mouvement solidaire engendre un élan et une dynamique extrêmement puissante. Appelée Cœur Créateur, celui-ci profite à l’enrichissement général de toute la Conscience Universelle. Que vous soyez simple méditant débutant ou confirmé, sans religion particulière ou avec déjà un beau bagage spirituel, cette méditation en Unité de Conscience, rassemble toutes les Sœurs et les Frères de lumière, qui œuvre pour « l’Universalité ». Si votre Cœur déborde d’Amour et de Sagesse, soyez bienvenue, soyez créateur. La méditation de la Conscience Universelle réunit le jour de la pleine lune, tous les êtres sensibles qui soutiennent  l’émergence de la Beauté, de la Sagesse et de la Créativité.  Elle débute par 30 minutes de préparation, puis 30 minutes de méditation. Vous pouvez la raccourcir ou la prolonger si vous le souhaitez et faire des pauses si nécessaire. Il est préconisé de s’habiller en blanc, pour exprimer une volonté de « purification » personnelle et collective.

     

     

    L’Amour Inconditionnel, la Bienveillance, le Partage, et la Fraternité sont les outils indispensables à cette méditation. Mais une seule de ces quatre qualités suffit pour entreprendre et participer à cette initiative collective.

     

     

    Esprit Universel : Afin d’enrichir sa pratique et de progresser sur la voie, le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier médite  comme un  cœur créateur aux quatre phases de la lunaison. Afin de bénéficier au maximum de la force dynamique du « pouvoir d’action de l’Esprit Universel », il entreprend son activité méditative au moment de la nouvelle lune. Pour savourer toute la richesse de cette méthode et prolonger tous les effets tout au long du mois, il amplifie son activité au fur et à mesure de l’activité de la lune, aux mêmes horaires. En gardant toujours à l’esprit, ce moment de « Pleine Conscience Mutuelle » avec les autres êtres, le méditant perpétue cette influence, sur la base de la mécanique du mouvement ascendant et descendant de la respiration. Puis, bien ancré au centre de la terre, il  développe progressivement son soleil intérieur, toujours au centre de l’horloge du temps qui égraine ses quatre quartiers, dans les quatre directions, étiré entre le nadir et le zénith. C’est ainsi qu’il équilibre sa Conscience Individuelle avec son Cœur Créateur et la Conscience Universelle avec son Esprit Universel.  Son esprit fixé vers le haut ne se penche pas vers l’extérieur, reste fermement ancré sur le pistil de son lotus, afin de lier la Source avec la Terre,  favorisant  « l’éveil fraternel » de la Spiritualité. C’est en lui qu’il développe l’Amour Inconditionnel, la Bienveillance, le partage, et la fraternité pour les faire jaillir au cœur de son être, au cœur de sa propre Conscience, et au cœur de la Conscience Universelle. Sa Grande Bienveillance peut alors se déverser avec Sagesse sur le monde, créant l’abondance Juste et Fraternelle. Les Lois du partage et de la rétribution s’accomplissent alors pleinement, à travers lui et à travers tous les êtres sensibles. Ainsi le Méditant multiplie ses Chances en multipliant les Chances des autres.

     

    Les quatre phases de la lunaison

     

    La méditation de la Conscience Universelle est un travail méditatif commun, qui est proposé sur la base des quatre phases de la lunaison. C’est à ses 4 dates que la méditation s’effectue, dans un pur ESPRIT UNIVERSEL.

     

    A la nouvelle lune nous mettons en terre le sujet/projet à l’aide de l’éther contenu dans nos esprit/cœur/corps. C’est comme si nous étions nous même « porteur » de la graine dans nos esprits, dans nos intentions, dans nos cœurs et que nos corps représentaient  l’élément terre. L’esprit et la terre s’unissent ensemble, il y a procréation.

     

    Lors du premier quartier de lune, l’ensemencement germe dans le cœur de la terre, alimenté par  une saine  irrigation avec nos sentiments-pensées-actes, pour que le projet s’ancre au plus profond du cœur /individuel/collectif. 

     

    Lors de la pleine lune, c’est tout le groupe mondial qui par son soutien, sa lumière, son Amour Inconditionnel, sa force et sa générosité brille comme un soleil pour faire éclore cette idée dans les Consciences Individuelles. Nous formons ensemble le Cœur Créateur, nous sommes les protecteurs de la Conscience Universelle et de la Terre, nous représentons l’esprit universel dans toute sa luminosité. 

     

    Lors du dernier quartier de lune, c’est la période de croissance, de progression, et d’ascension dans les Consciences Individuelles. Les projets semés en début de cycle prennent forme et commence à être visible grâce à notre solidité, à notre stabilité et à notre ténacité.

     

    Les projets naissent ainsi depuis leur naissance, passent par la germination, l’embellissement et l’éclosion finale.  Ils sont construit sur les deux phases de la vie, le yin féminin de la mère terre, et le yang masculin du père ciel, ainsi que la nourriture et la lumière. En ce qui concerne les grands projets et les PLANS d’action mondiaux, ils sont étayés de la même manière mais sur la base des solstices et équinoxes annuels. 

     

    Chaque période est respectée et étaie le projet dans son intégralité. C’est la beauté et la sagesse qui s’unissent pour créer la vie. C’est pour cette raison que le sujet de la méditation de la Conscience Universelle est toujours offert au moment de la nouvelle lune.

     

    Être en "Conscience" de quelque chose ou avec les autres, c’est faire l’effort de porter son attention sur un point précis, pour l’éclairer et sentir ce qu’il se passe à cet endroit. Être un cœur créateur, c'est faire un effort journalier pour purifier les 6 poisons de l'esprit que sont : l'orgueil, la colère, la jalousie, la confusion mentale, l'égoïsme, et la méchanceté, et laisser émerger le véritable amour. Avoir l’esprit universel, c’est considérer que tous les autres êtres méritent la même chose que ce que nous pouvons souhaiter pour nous-mêmes. C’est pour cette raison que le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, purifie sa Conscience, développe son Amour Inconditionnel et vit avec un esprit communautaire afin d’atteindre la clarté de la Conscience Universelle. En participant à des causes bienveillantes, en soutenant les défis nobles  et en déployant tout son  Amour envers les autres, il tend vers un objectif unique de purification, d’embellissement et de croissance de sa Conscience.

     


     

    Très bonnes méditations et au mois prochain.

     

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et Salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette le 31.08.2016

    Namasté  

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    MCU-Méditation Vijranavadin

     

    Pack étudiant spirituel

    « Être un Esprit Universel »

    Février 2016

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 8 février 2016 - Premier quartier 15 février 2016

    Pleine lune 22 février 2016 – dernier quartier 1er mars 2016.

    Mantras et chants universels 11h (heure française)

    Méditation collective 1 h en conscience

     

    MahaMaitri la grande bienveillance universelle

    Les  7 PLANS en action : 

    1/ Développer sa Conscience

    2/ Méditer seul où en groupe

    3/ Prier seul où en groupe

    4/ Cultiver ses qualités et vertus

    5/ Partager son Amour envers l’universel

    6/ Vivre joyeux dans le bonheur du contentement

    7/ Défendre la terre, l’écologie et le végétarisme

     

     

    MCU-méditation Vijranavadin-Février 2016

     

     

    Sujet de la méditation :

     

     

    Nouvelle lune 8 février 2016

    Un travail intérieur de purification est demandé aux méditants depuis quelques années déjà. Cette progression aide à réaliser le plein potentiel d’allez au-delà en faisant émerger la beauté intérieure. L’expression des aspirations passe par l’épanouissement de la part spirituelle. Si le méditant reste remplis de colère, de frustrations, de peur, de culpabilité, s’il ne change pas de l’intérieur, s’il ne comprend pas ses blocages, il répète les mêmes schémas indéfiniment. Afin de résoudre les conflits internes, le niveau de conscience doit croître pour atteindre la lumière, évoluer pour atteindre l’amour, et se transformer pour atteindre la sérénité. La guérison passe par des solutions multiples, de la psychologie aux méthodes yogiques, de la musique au chant de mantras. Il convient d’ouvrir les chakras où portes de la libération une à une, grâce à une mutation progressive. Les souffrances et blessures sont emmagasinées de longue date, et leur complète dissolution prend un certain temps. C’est pourquoi le méditant de la conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, apprend à mieux se comprendre pour mieux s’aimer. Ainsi, il peut s’apprécier à sa juste valeur, faire preuve de compassion à l’égard de tous, et progresser en développant ses qualités. Ce travail intérieur ouvre à soi et à l’autre, affine la compréhension de ses propres souffrances, tout en ouvrant les pétales du cœur. Dans l’humilité et l’amour simple, le méditant parvient à aimer suivant son propre niveau de perception, à coopérer en se transformant grâce aux conseils des autres. Ainsi, il fait naître un monde meilleur en lui-même, bien avant de faire naître un monde meilleur autour de lui. C’est ainsi que le méditant de la conscience va de l’avant, en surmonter ses propres défauts, en trouvant des solutions à ses peurs, en comprenant sa propre culpabilité, en s’aimant comme il aime tous les autres êtres sensibles, il contribue au devenir d’un monde meilleur. Suivre sa propre quête spirituelle, avec l’enseignement qui lui convient le mieux, aider en cela par la religion de son choix, devient un droit fondamental de vie, de bien-être et de pérennité de la race humaine. Chacun doit prendre conscience que nous sommes tous en pleine mutation, personnelle individuelle et sociale, nécessitant de nouvelles organisations, et un nouvel équilibre. Inutile donc de s’énerver les uns contre les autres……le chaos va bientôt faire place à l’ordre.

     

    Premier quartier 15 février 2016

    Au cœur de ton être, il y a un enfant qui à besoin d’amour et tu es le seul à pouvoir comprendre sa beauté intérieure, tous les dons innés qui s’y cachent, et toutes les qualités qui ont déjà été déployées. Au commencement, la conscience est en même temps que la vie de ce petit être. Cette conscience est la lumière divine, les protections, la voie qui guide vers le but. Comme la syllabe sacré AUM symbolise le primordial, la conscience est la source de l’être, le lien entre matérialité et spiritualité, la perle au cœur de la grotte du cœur. Cette perle représente l’enfant intérieur. La vitalité est sa beauté, la jeunesse éclatante est sa substance et l’amour est son essence.  Cette présence contient tout ce qui à été et tout ce qui sera. Un enfant rie souvent, il est joyeux et à la découverte du monde qui l’entoure. Mais, la sagesse qu’il acquière au cours de sa vie, ne doit pas le rendre triste devant les révélations qu’il réalise en chemin. L’humour est sans doute la meilleur des solutions pour accepter l’insupportable. L’honneur impassible sait se tenir droit et ferme, en allongeant sa colonne vertébrale, les pieds bien ancrés et pointant sa tête vers l’inconditionné, il grandit plus mince et plus confiant que jamais. Vivre le présent c’est être au bonheur dans un pur sentiment de complète satisfaction. Être reconnaissant augmente le sens du bien-être et la gratitude répand des ondes positives dans le monde. La mission de vie du méditant de la conscience universelle, de l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, de l’attentif à la volonté inflexible est de partager ses belles valeurs à l’unisson et d’offrir le plus souvent possible, du plaisir à tous les enfants intérieurs de tous les êtres sensibles.  Prendre du plaisir en souriant à la vie est la plus belle des libertés. La vraie beauté intérieure reste la bienveillance envers les autres et la générosité avec laquelle l’être participe aux projets communs. L’empathie est un miroir qui permet de ressentir ce que les autres ressentent. A ce moment des affinités se créent entre individus où les sentiments partagés représentent la base de l’amitié, de la coopération, où encore des mêmes combats communautaires. De ses partages, le méditant de la conscience universelle s’enrichit toujours inconditionnellement.

     

    Pleine lune 22 février 2016

    La concupiscence est un terme qui désigne, dans la théorie religieuse, un penchant à jouir des biens terrestre soit, de manière plus générale, le désir des plaisirs sensuels, assimile la concupiscence au foyer du pêcher. Plus largement, c’est un désir ardent à vouloir dévorer tous les biens terrestres quelques qu’ils soient. Cette quête de bien-être est semblable à une soif intempestive sans fin conduisant les êtres vers de plus en plus d’insatisfaction. Actuellement, l’inassouvissement des attentes des êtres sensibles s’achève en mécontentement de plus en plus généralisé un peu partout sur la planète. Mais le véritable besoin des êtres n’est pas ici mais « bien » dans le bonheur authentique du cœur de l’être. Avoir une vie véritablement plaisante c’est vivre en ne s’attachant ni au plaisir, ni au déplaisir, en se plaçant juste entre les deux, entre les expériences douloureuses et les expériences plaisantes. Ici se trouve la résolution des oppositions, un lieu de « pleine satisfaction ». Vivre au présent, c’est vivre la vie proposée en l’acceptant pleinement en toute conscience. En basant sa vie sur des activités qui aident en cela, le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, l’attentif à la volonté inflexible, contribue à vivre une vie plus proche de la réalité. Le méditant ne cherche pas l’illusion paradisiaque du bien-être éternel, n’entretient pas l’aberration de l’amusement et du divertissement journalier sous toutes ses formes et ne favorise pas les mensonges enchanteurs des manipulations et tromperies en tous genres. Le méditant de la conscience universelle est réaliste, il sait que les apaisements viendront de lui-même, qu’il doit d’abord couper cette quête de recherche de bien-être, et accepter de vivre SA vie telle qu’elle est. S’immerger en s’engageant, et baser ses activités sur ce qu’aime son enfant intérieur avant tout autre chose. En développant les qualités d’être, en se connaissant soi-même, en apprenant à aimer ce « soi », le méditant retourne vers la source, trouve le bonheur et la sérénité. Le calme est en « soi », la guérison aussi, ainsi l’amour grandit en s’affirmant. Dans la satisfaction d’être, dans l’allégresse de vivre, dans la douceur de l’instant, dans la chaleur du partage, dans l’assouvissement de la satiété, l’être vit réellement profondément. Ainsi il naît à la véritable vie celle de l’esprit.

     

    Dernier quartier 1er mars 2016

    Partager notre savoir et échanger nos connaissances spirituelles autant que matérielles est un devoir. En matière de recherche de savoir, il y a quatre groupes de personnes réellement spirituelles : les malheureux, les nécessiteux, les curieux et les éclaireurs. Ils sont tous en « quête » spirituellement parlant et ils cheminent tous vers le sommet. Le toit du monde les rassemble, le toit du monde les guérit, le toit du monde les unifie, le toit du monde les glorifie. Ensemble, ils forment les neiges éternelles, les lieux inaccessibles au commun des mortels, les protections contre les dangers de la quête, et les archives du savoir ancestral. Pourtant, ils cherchent tous inconsciemment à combler certains désirs, où plutôt quelques récompenses matérielles en échanges de leur implication. Pourtant, la vraie connaissance absolue et la vraie dévotion pure sont autre chose. Il y a ici une implication totale sans besoin d’autre chose, sans besoin de récompense, et sans attente quelconque. Le seul véritable bonheur est d’être disponible à sa nature supérieure d’inconditionné. Être vide d’attente, vide de gloire, et vide de savoir, afin que la place soit complètement libre. Libre pour les êtres supérieurs, disponible pour le Divin, ouvert aux partages universels. Mais avant cela, il y a tous les degrés d’avancement, toutes les marches de la conscience, et tous les niveaux du savoir. Comme l’araignée monte sur un fil invisible, le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, l’attentif à la volonté inflexible, partage ses connaissances avec de nombreux autres êtres sensibles. Avec les autres, il est en « conscience », en réseau sur tous les plans, et échange et partage tout son savoir, via toutes les plates-formes structurées.  Souhaitant que le plus d’êtres sensibles accèdent à la connaissance suprême, il participe pleinement à faire circuler les informations. Il n’y a aucune forme d’obstruction en lui-même, ce qui favorise grandement la circulation de la sagesse. Il ne favorise pas non plus la bêtise, l’appauvrissement spirituel, ni l’abrutissement humain. C’est ainsi qu’il sait apprécier les connaissances des autres, autant qu’il les partages et qu’il les plébiscite. Faire circuler les documents, renseigner les êtres, mettre de la lumière là où il faut, enquêter et rechercher la vérité, communiquer avec les autres sur le savoir et la sagesse c’est rendre les êtres sensibles beaucoup plus humains et beaucoup plus fraternels. Le savoir est notre richesse commune, l’amour est notre lien et la compassion, ce qui nous permet de demeurer ensemble malgré nos stades d’avancements différents.  

     

    Vijranavadin ou Voie de la « Conscience Universelle » 

     

    Méditants débutants élève du « cœur créateur » méditation à la pleine lune seulement.

    Méditants confirmés élève de « Être un Esprit Universel » aux quatre méditations. 

     

    Cœur créateur : Cette méditation mondiale s’adresse à tous les êtres sensibles et se pratique  seul ou en groupe, ou que vous soyez sur la planète terre. C’est le simple fait, d’être connecter tous ensemble en « Conscience », dans un « Sentiment Fraternel d’Amour Universel » au même instant, qui augmente l’envergure de toutes nos possibilités. C’est allier nos connaissances réciproques avec « Sagesse », pour faire avancer le Monde vers la PAIX. L’Amour et la Sagesse réunit ensemble, sont la plus belle « Création » que nous puissions offrir généreusement aux autres. Cette mise en mouvement solidaire engendre un élan et une dynamique extrêmement puissante. Appelée Cœur Créateur, celui-ci profite à l’enrichissement général de toute la Conscience Universelle. Que vous soyez simple méditant débutant ou confirmé, sans religion particulière ou avec déjà un beau bagage spirituel, cette méditation en Unité de Conscience, rassemble toutes les Sœurs et les Frères de lumière, qui œuvre pour « l’Universalité ». Si votre Cœur déborde d’Amour et de Sagesse, soyez bienvenue, soyez créateur. La méditation de la Conscience Universelle réunit le jour de la pleine lune, tous les êtres sensibles qui soutiennent  l’émergence de la Beauté, de la Sagesse et de la Créativité.  Elle débute par 30 minutes de préparation, puis 30 minutes de méditation. Vous pouvez la raccourcir ou la prolonger si vous le souhaitez et faire des pauses si nécessaire. Il est préconisé de s’habiller en blanc, pour exprimer une volonté de « purification » personnelle et collective.

     

     

    L’Amour Inconditionnel, la Bienveillance, le Partage, et la Fraternité sont les outils indispensables à cette méditation. Mais une seule de ces quatre qualités suffit pour entreprendre et participer à cette initiative collective.

     

     

    Esprit Universel : Afin d’enrichir sa pratique et de progresser sur la voie, le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier médite  comme un  cœur créateur aux quatre phases de la lunaison. Afin de bénéficier au maximum de la force dynamique du « pouvoir d’action de l’Esprit Universel », il entreprend son activité méditative au moment de la nouvelle lune. Pour savourer toute la richesse de cette méthode et prolonger tous les effets tout au long du mois, il amplifie son activité au fur et à mesure de l’activité de la lune, aux mêmes horaires. En gardant toujours à l’esprit, ce moment de « Pleine Conscience Mutuelle » avec les autres êtres, le méditant perpétue cette influence, sur la base de la mécanique du mouvement ascendant et descendant de la respiration. Puis, bien ancré au centre de la terre, il  développe progressivement son soleil intérieur, toujours au centre de l’horloge du temps qui égraine ses quatre quartiers, dans les quatre directions, étiré entre le nadir et le zénith. C’est ainsi qu’il équilibre sa Conscience Individuelle avec son Cœur Créateur et la Conscience Universelle avec son Esprit Universel.  Son esprit fixé vers le haut ne se penche pas vers l’extérieur, reste fermement ancré sur le pistil de son lotus, afin de lier la Source avec la Terre,  favorisant  « l’éveil fraternel » de la Spiritualité. C’est en lui qu’il développe l’Amour Inconditionnel, la Bienveillance, le partage, et la fraternité pour les faire jaillir au cœur de son être, au cœur de sa propre Conscience, et au cœur de la Conscience Universelle. Sa Grande Bienveillance peut alors se déverser avec Sagesse sur le monde, créant l’abondance Juste et Fraternelle. Les Lois du partage et de la rétribution s’accomplissent alors pleinement, à travers lui et à travers tous les êtres sensibles. Ainsi le Méditant multiplie ses Chances en multipliant les Chances des autres.

     

    Les quatre phases de la lunaison

     

    La méditation de la Conscience Universelle est un travail méditatif commun, qui est proposé sur la base des quatre phases de la lunaison. C’est à ses 4 dates que la méditation s’effectue, dans un pur ESPRIT UNIVERSEL.

     

    A la nouvelle lune nous mettons en terre le sujet/projet à l’aide de l’éther contenu dans nos esprit/cœur/corps. C’est comme si nous étions nous même « porteur » de la graine dans nos esprits, dans nos intentions, dans nos cœurs et que nos corps représentaient  l’élément terre. L’esprit et la terre s’unissent ensemble, il y a procréation.

     

    Lors du premier quart de lune, l’ensemencement germe dans le cœur de la terre, alimenté par  une saine  irrigation avec nos sentiments-pensées-actes, pour que le projet s’ancre au plus profond du cœur /individuel/collectif. 

     

    Lors de la pleine lune, c’est tout le groupe mondial qui par son soutien, sa lumière, son Amour Inconditionnel, sa force et sa générosité brille comme un soleil pour faire éclore cette idée dans les Consciences Individuelles. Nous formons ensemble le Cœur Créateur, nous sommes les protecteurs de la Conscience Universelle et de la Terre, nous représentons l’esprit universel dans toute sa luminosité. 

     

    Lors du dernier quart de lune, c’est la période de croissance, de progression, et d’ascension dans les Consciences Individuelles. Les projets semés en début de cycle prennent forme et commence à être visible grâce à notre solidité, à notre stabilité et à notre ténacité.

     

    Les projets naissent ainsi depuis leur naissance, passent par la germination, l’embellissement et l’éclosion finale.  Ils sont construit sur les deux phases de la vie, le yin féminin de la mère terre, et le yang masculin du père ciel, ainsi que la nourriture et la lumière. En ce qui concerne les grands projets et les PLANS d’action mondiaux, ils sont étayés de la même manière mais sur la base des solstices et équinoxes annuels. 

     

    Chaque période est respectée et étaie le projet dans son intégralité. C’est la beauté et la sagesse qui s’unissent pour créer la vie. C’est pour cette raison que le sujet de la méditation de la Conscience Universelle est toujours offert au moment de la nouvelle lune.

     

    Être en "Conscience" de quelque chose ou avec les autres, c’est faire l’effort de porter son attention sur un point précis, pour l’éclairer et sentir ce qu’il se passe à cet endroit. Être un cœur créateur, c'est faire un effort journalier pour purifier les 6 poisons de l'esprit que sont : l'orgueil, la colère, la jalousie, la confusion mentale, l'égoïsme, et la méchanceté, et laisser émerger le véritable amour. Avoir l’esprit universel, c’est considérer que tous les autres êtres méritent la même chose que ce que nous pouvons souhaiter pour nous-mêmes. C’est pour cette raison que le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, purifie sa Conscience, développe son Amour Inconditionnel et vit avec un esprit communautaire afin d’atteindre la clarté de la Conscience Universelle. En participant à des causes bienveillantes, en soutenant les défis nobles  et en déployant tout son  Amour envers les autres, il tend vers un objectif unique de purification, d’embellissement et de croissance de sa Conscience Individuelle.

     


     

    Très bonnes méditations et au mois prochain.

     

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et Salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants « Être un cœur créateur-Être un Esprit Universel »©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯ 

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    MCU-Méditation Vijranavadin

     

    Pack étudiant spirituel

    « Être un Esprit Universel »

    Janvier 2016

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 10 janvier 2016 - Premier quartier 16 janvier 2016

    Pleine lune 24 janvier 2016 – dernier quartier 1er février 2016.

    Mantras et chants universels 11h (heure française)

    Méditation collective 1h en conscience

     

    MahaMaitri la grande bienveillance universelle

    Les  7 PLANS en action :

    1/ Développer sa Conscience

    2/ Méditer seul où en groupe

    3/ Prier seul où en groupe

    4/ Cultiver ses qualités et vertus

    5/ Partager son Amour envers l’universel

    6/ Vivre joyeux dans le bonheur du contentement

    7/ Défendre la terre, l’écologie et le végétarisme

     

    MCU-méditation Vijranavadin-Janvier 2016

     Nouvelle lune 10 janvier 2016

    La liberté est un bien précieux qui donne à l’être humain une possibilité d’action et de mouvement. La liberté de « choix » permet de changer sa vie à tout instant. Mais aujourd’hui beaucoup manquent de ce droit fondamental et le paient cruellement à leurs dépends. La liberté s’oppose à la notion d’enfermement ou de séquestration. Celui qui n’appartient pas à autrui, celui qui n’a pas un statut d’esclave, celui qui sort des dépendances qu’elles quelles soient, sort de toutes les sortes de prisons. La liberté marque l’aptitude des êtres sensibles à exercer leur volonté, leur détermination, et leur énergie en absence de soumission, de contrainte, où encore de servitude. C’est pourquoi le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, l’attentif à la volonté inflexible, développe cette liberté indispensable à l’éveil de son âme intérieure. L’agitation mondiale actuelle, l’instabilité ambiante, les pouvoirs destructeurs en place, et le désir d’extermination de quelques-uns troublent considérablement le travail des frères et sœurs d’harmonie. Pleinement conscient de ses « égarements » le méditant se tient fermement loin de la domination de l’esclavage moderne du profit, loin des contraintes et servitudes en tous genres, loin des emprisonnements charnels, et loin des intoxications stupéfiantes palliatives. Son pouvoir de changement est ici « massif ». Ne souhaitant pas nourrir l’obscurantisme et la corruption qui sévissent par delà le monde, ne souhaitant pas participer au reculement et à la stagnation des êtres sensibles,  et désirant plus que tout autre chose offrir au monde une planche de salut digne de ce nom, il avance résolument vers un devenir défenseur de la liberté matérielle autant que spirituelle. Faire des choix en conscience qui préserve la terre et l’humanité tout entière, être un esprit universel éveillé et autonome, et défendre toutes les libertés « d’être » requises à l’évolution plutôt collective qu’individuelle. La plus belle des libertés étant celle qui libère de toutes les prisons.  

     

    Premier quartier 16 janvier 2016

    La justice est un principe moral qui exige le respect du droit et de l’équité, bref une qualité morale qui invite à respecter les droits d’autrui. Exercer la justice c’est faire preuve de rigueur et d’impartialité. Hors de nos jours, la justice n’est plus respectée, les lois fondamentales sont transgressées continuellement, les garde-fous ont explosés sous les pressions massives, et les autorités en place ne donnent plus l’exemple en matière de bons comportements. Si le pouvoir transgresse la loi, profite du petit peuple à outrance, et ne respecte plus cette même loi sur laquelle son pouvoir est établit, alors il scie la branche sur laquelle repose son nid. C’est pourquoi le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, l’attentif à la volonté inflexible, respecte scrupuleusement la loi mise en place à l’origine même de sa fondation. Faire preuve de cette « conscience » là est primordial, fondamental, voir substantiel à tout éveil quel qu’il soit. La justice est un bien commun, l’autorité qui reconnait un préjudice subi, et l’institution chargée d’exercer ce fameux pouvoir mit en place. Avoir un comportement juste, et respectueux des droits de chacun, est une fonction souveraine défendue par tous les méditants de la conscience universelle, aussi bien par « les cœurs créateurs » que par « les esprits universels ». Car la liberté conduit à l’égalité qui conduit à la justice qui conduit à la fraternité. Ses quatre là sont un socle pour la nouvelle terre, la fondation de la nouvelle race d’êtres sensibles ici plus évoluée que jamais. L’histoire de la lignée humaine est ainsi respectée en toute liberté « d’être » une âme en « soi » avant tout autre chose. En appuyant son pouvoir sur la charte d’éthique, sur le développement des qualités et sur le PLAN, le méditant prend de la force et de l’ampleur, de la base centrale de son être matériel en son mat spirituel, la spirale ascendante s’active et fonctionne pleinement à travers lui. Du temple sacré à la voûte céleste des anciens, l’espace intermédiaire préserve l’humanité d’elle-même dans les moments critiques.

     

    Pleine lune 24 janvier 2016

    Ouvrir son cœur consiste à ouvrir son temple, à ouvrir tous les lieux de cultes de toutes les religions, à transmettre les enseignements à tous sans aucune distinction de genres, à réapprendre les prières, à partager des expériences intenses et mystiques. Offrir la liberté de cultes sans notion d’être plus que les autres, d’être le dernier, le plus fort, le plus dans la vérité est une utopie. Chaque être sensible à « besoin » à un moment où à un autre, d’une approche différente afin de poursuivre son évolution. C’est souvent au cœur des ténèbres que l’on identifie le mieux la lumière.  Parfois, l’être en « soi » a besoin de Christ, de Dieux, d’Anges, de Bouddha, de Mahomet, de nouvelles croyances à certains moments d’évolution et même d’être athée à certains autres moments, afin de découvrir « qui il est véritablement » en son âme et conscience. Les oppositions sont des paradoxes inexplicables où chacun trouve ce qu’il cherche. Pourquoi l’être en « soi » n’aurait-il pas le droit fondamental de réciter un mantra dans une pagode, une mosquée où une église ? La prière est magique partout où le « son » est entendu. C’est pourquoi, le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, l’attentif à la volonté inflexible ne s’arrête pas au culte qu’il rencontre mais à l’âme qui se cache en chaque individu. Il est juste attentif à ce qu’il voit, à ce qu’il entend, à la justice où l’injustice qu’il perçoit, à la liberté d’expression qui lui est offerte, au respect qui lui est témoigné dans les lieux qu’il traverse, et à la justice avec laquelle on le traite. De tous ses « films » qu’il imprime en son cœur, il ressort « fort » de cette expérience consciente. Mais le véritable travail se situe ailleurs, au cœur de son professionnalisme inné, lorsque l’enveloppement maternel yin neutralise l’excès de cette force explosive. Transmettre l’enseignement est un équilibre en « soi » établit, mais c’est aussi une manière de vivre, de penser, d’être, et d’affirmer la connaissance que l’on détient. La doctrine coule de source au moment opportun.

     

    Dernier quartier 1er février 2016

    Le dépassement de « soi » est une liberté qui offre l’avantage de sortir des prisons de l’esprit. Pour se faire, les apprentissages sont multiples et variés, les connaissances divergent aussi mais la sagesse reste la même en tous. A un certain moment suivant l’évolution de chacun, suivant la pratique déployée, suivant l’avancement sur la voie, certains sont « stoppés » quand d’autres continuent. La chute spirituelle n’existe pas. Simplement « l’être » choisit  de faire un détour, de prendre son temps, où encore de reporter à plus loin une échéance qu’il poursuivra plus tard. Soit l’être se cale sur les mouvements universels, soit c’est l’univers qui cale l’être sur son propre mouvement. De cet inconvénient nait soit l’équilibre, soit les cassures. Tout doit rentrer dans l’ordre à un moment donné. Parce que tous les êtres sensibles doivent avoir accès à cette liberté de choix, à cette justice divine et à cette égalité d’âme que préconisent toutes les religions confondues. Nous devons tous être égaux devant l’éternel dis l’adage. C’est pourquoi, le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, l’attentif à la volonté inflexible, prend en compte cette uniformité fraternelle. Avec la bienveillance d’être à être, l’égalité d’âme de chacun, le respect du à chaque être sensible dans son évolution, et la fraternité qui lie tous les êtres ensemble, il uniformise toujours son action sur celle de l’univers. Nous sommes ensemble « amour » et ensemble nous formons le globe terrestre. Si nous sommes bienveillants et compassionnel envers nous-mêmes et les autres, alors la terre mère nourricière nous entoure de ses bienfaits. Notre essence intérieure commune est le noyau terrestre, certains tiraillements sont plus forts que d’autres, parce que certains emploient les grands moyens pour s’approprier les terres des autres. Savoir apprendre à aimer son « soi » où essence primordiale, fermer les portes de son jardin intérieur et cultiver ses qualités et vertus devient essentiel. De cette connaissance nait le respect vis-à-vis des jardins intérieurs des autres. 

     

    Vijranavadin ou Voie de la « Conscience Universelle » 

     

    Méditants débutants élève du « cœur créateur » méditation à la pleine lune seulement.

    Méditants confirmés élève de « Être un Esprit Universel » aux quatre méditations. 

     

    Cœur créateur : Cette méditation mondiale s’adresse à tous les êtres sensibles et se pratique  seul ou en groupe, ou que vous soyez sur la planète terre. C’est le simple fait, d’être connecter tous ensemble en « Conscience », dans un « Sentiment Fraternel d’Amour Universel » au même instant, qui augmente l’envergure de toutes nos possibilités. C’est allier nos connaissances réciproques avec « Sagesse », pour faire avancer le Monde vers la PAIX. L’Amour et la Sagesse réunit ensemble, sont la plus belle « Création » que nous puissions offrir généreusement aux autres. Cette mise en mouvement solidaire engendre un élan et une dynamique extrêmement puissante. Appelée Cœur Créateur, celui-ci profite à l’enrichissement général de toute la Conscience Universelle. Que vous soyez simple méditant débutant ou confirmé, sans religion particulière ou avec déjà un beau bagage spirituel, cette méditation en Unité de Conscience, rassemble toutes les Sœurs et les Frères de lumière, qui œuvre pour « l’Universalité ». Si votre Cœur déborde d’Amour et de Sagesse, soyez bienvenue, soyez créateur. La méditation de la Conscience Universelle réunit le jour de la pleine lune, tous les êtres sensibles qui soutiennent  l’émergence de la Beauté, de la Sagesse et de la Créativité.  Elle débute par 30 minutes de préparation, puis 30 minutes de méditation. Vous pouvez la raccourcir ou la prolonger si vous le souhaitez et faire des pauses si nécessaire. Il est préconisé de s’habiller en blanc, pour exprimer une volonté de « purification » personnelle et collective.

     

     

    L’Amour Inconditionnel, la Bienveillance, le Partage, et la Fraternité sont les outils indispensables à cette méditation. Mais une seule de ces quatre qualités suffit pour entreprendre et participer à cette initiative collective.

     

     

    Esprit Universel : Afin d’enrichir sa pratique et de progresser sur la voie, le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier médite  comme un  cœur créateur aux quatre phases de la lunaison. Afin de bénéficier au maximum de la force dynamique du « pouvoir d’action de l’Esprit Universel », il entreprend son activité méditative au moment de la nouvelle lune. Pour savourer toute la richesse de cette méthode et prolonger tous les effets tout au long du mois, il amplifie son activité au fur et à mesure de l’activité de la lune, aux mêmes horaires. En gardant toujours à l’esprit, ce moment de « Pleine Conscience Mutuelle » avec les autres êtres, le méditant perpétue cette influence, sur la base de la mécanique du mouvement ascendant et descendant de la respiration. Puis, bien ancré au centre de la terre, il  développe progressivement son soleil intérieur, toujours au centre de l’horloge du temps qui égraine ses quatre quartiers, dans les quatre directions, étiré entre le nadir et le zénith. C’est ainsi qu’il équilibre sa Conscience Individuelle avec son Cœur Créateur et la Conscience Universelle avec son Esprit Universel.  Son esprit fixé vers le haut ne se penche pas vers l’extérieur, reste fermement ancré sur le pistil de son lotus, afin de lier la Source avec la Terre,  favorisant  « l’éveil fraternel » de la Spiritualité. C’est en lui qu’il développe l’Amour Inconditionnel, la Bienveillance, le partage, et la fraternité pour les faire jaillir au cœur de son être, au cœur de sa propre Conscience, et au cœur de la Conscience Universelle. Sa Grande Bienveillance peut alors se déverser avec Sagesse sur le monde, créant l’abondance Juste et Fraternelle. Les Lois du partage et de la rétribution s’accomplissent alors pleinement, à travers lui et à travers tous les êtres sensibles. Ainsi le Méditant multiplie ses Chances en multipliant les Chances des autres.

     

    Les quatre phases de la lunaison

     

    La méditation de la Conscience Universelle est un travail méditatif commun, qui est proposé sur la base des quatre phases de la lunaison. C’est à ses 4 dates que la méditation s’effectue, dans un pur ESPRIT UNIVERSEL.

     

    A la nouvelle lune nous mettons en terre le sujet/projet à l’aide de l’éther contenu dans nos esprit/cœur/corps. C’est comme si nous étions nous même « porteur » de la graine dans nos esprits, dans nos intentions, dans nos cœurs et que nos corps représentaient  l’élément terre. L’esprit et la terre s’unissent ensemble, il y a procréation.

     

    Lors du premier quart de lune, l’ensemencement germe dans le cœur de la terre, alimenté par  une saine  irrigation avec nos sentiments-pensées-actes, pour que le projet s’ancre au plus profond du cœur /individuel/collectif. 

     

    Lors de la pleine lune, c’est tout le groupe mondial qui par son soutien, sa lumière, son Amour Inconditionnel, sa force et sa générosité brille comme un soleil pour faire éclore cette idée dans les Consciences Individuelles. Nous formons ensemble le Cœur Créateur, nous sommes les protecteurs de la Conscience Universelle et de la Terre, nous représentons l’esprit universel dans toute sa luminosité. 

     

    Lors du dernier quart de lune, c’est la période de croissance, de progression, et d’ascension dans les Consciences Individuelles. Les projets semés en début de cycle prennent forme et commence à être visible grâce à notre solidité, à notre stabilité et à notre ténacité.

     

    Les projets naissent ainsi depuis leur naissance, passent par la germination, l’embellissement et l’éclosion finale.  Ils sont construit sur les deux phases de la vie, le yin féminin de la mère terre, et le yang masculin du père ciel, ainsi que la nourriture et la lumière. En ce qui concerne les grands projets et les PLANS d’action mondiaux, ils sont étayés de la même manière mais sur la base des solstices et équinoxes annuels. 

     

    Chaque période est respectée et étaie le projet dans son intégralité. C’est la beauté et la sagesse qui s’unissent pour créer la vie. C’est pour cette raison que le sujet de la méditation de la Conscience Universelle est toujours offert au moment de la nouvelle lune.

     

    Être en "Conscience" de quelque chose ou avec les autres, c’est faire l’effort de porter son attention sur un point précis, pour l’éclairer et sentir ce qu’il se passe à cet endroit. Être un cœur créateur, c'est faire un effort journalier pour purifier les 6 poisons de l'esprit que sont : l'orgueil, la colère, la jalousie, la confusion mentale, l'égoïsme, et la méchanceté, et laisser émerger le véritable amour. Avoir l’esprit universel, c’est considérer que tous les autres êtres méritent la même chose que ce que nous pouvons souhaiter pour nous-mêmes. C’est pour cette raison que le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, purifie sa Conscience, développe son Amour Inconditionnel et vit avec un esprit communautaire afin d’atteindre la clarté de la Conscience Universelle. En participant à des causes bienveillantes, en soutenant les défis nobles  et en déployant tout son  Amour envers les autres, il tend vers un objectif unique de purification, d’embellissement et de croissance de sa Conscience Individuelle.

     


     

    Très bonnes méditations et au mois prochain.

     

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et Salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants « Être un cœur créateur-Être un Esprit Universel »©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯ 

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    MCU-Méditation Vijranavadin

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

    Décembre 2015

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 11 décembre 2015 - Premier quartier 18 décembre 2015

    Pleine lune 25 décembre 2015 – dernier quartier 2 janvier 2016.

    Mantras et chants universels 1h dans la journée

    Méditation collective 1h dans la journée

     

    MahaMaitri la grande bienveillance universelle

    Les  7 PLANS en action :

    1/ Développer sa Conscience

    2/ Méditer seul où en groupe

    3/ Prier seul où en groupe

    4/ Cultiver ses qualités et vertus

    5/ Partager son Amour envers l’universel

    6/ Vivre joyeux dans le bonheur du contentement

    7/ Défendre la terre, l’écologie et le végétarisme

     

    MCU-Méditation Vijranavadin-Décembre 2015

     

    Sujet de la méditation :

     

    Nouvelle lune 11 décembre 2015

    L’amour porté à « soi » est la base de toutes les relations. Le réveil de cette force de vie, de cette action régénératrice  où plutôt de cette attraction universelle est essentiel à la compréhension de la Conscience Universelle et du PLAN. Comme une fleur s’ouvre au moment voulu, diffusant ses bienfaits autour d’elle, le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’Univers tout entier, agit de même. Ainsi, il s’aime comme il aime le divin en lui, celui-là même qui à établit la vie en son propre souffle sacré. En aimant sa « fleur » intérieure, en lui prodiguant des soins journaliers attentionnés et indispensables à sa survie, en la protégeant des ennemis extérieurs, il nourrit le monde d’amour et de compassion. De cette prise de conscience majeure naît « l’éveil spirituel », la lumière intérieure, le guide universel. Chacun d’entre nous appartient à une lignée bien spécifique, à un passé plus où moins glorieux, à un avenir prédestiné dans le présent. Mais en cet instant particulier, moment précis de la nouvelle lune de décembre, la magie de Noël « est » et agit déjà au cœur du méditant. En lui à cet instant, le méditant retrouve la joie de l’enfant sacré, le plaisir de l’adolescent qui rêve de cadeaux sublimes, la jeunesse éternelle de celui qui reçoit sans condition aucune. Là est la graine du bonheur né de la satisfaction présente qui se délecte des plaisirs de la vie. La plante de l’amour grandit toujours vers la lumière et les fruits dorés de l’arbre du temps sont immenses et insoupçonnés. Par la sagesse et le pardon, l’acceptation du sacrifice des ancêtres et la reconnaissance des efforts communs, la Conscience collective se dessine ainsi un nouvel avenir. Celui de l’Amour loin de la haine, celui de la bienveillance loin de la malveillance et celui du partage des « dons » loin de l’épargnant égoïste et personnel. A la mesure de celui qui descend en son cœur, chercher ses propres trésors en lui-même, l’âme de l’esprit universel qu’il trouve en ce lieu magique, répercute cette grandeur d’âme infinie au cœur du commun des mortels. Exigu est le cœur du méditant pourtant son âme universelle est infiniment vaste. L’unité est une fusion du mental et du cœur, un lieu où l’amour devient sacré. Ici rien n’est vraiment mort pas encore né,  et l’amour est aussi vaste qu’un océan de bien-être. Dans les profondeurs des gorges de l’Amour, les trésors sont nombreux, fait de pierres précieuses, d’encens multiples, et de myriades de trésors tous plus abondants les uns que les autres. L’imagination peut-être sans limite car la connexion entre les êtres se vit au cœur de la terre mère nourricière où les rivières sacrées sont gorgées de faveur et de richesses. Aujourd’hui est donc un jour favorable pour faire ses souhaits et ses demandes, pour peaufiner des actions de grâce, et partager déjà les bonheurs futurs de Noël et de la nouvelle année qui se profilent. Surtout soyez très généreux avec vous-même ! Le 10-11-12 décembre, préparez des enveloppes remplies de présents, même si vous n’avez pas les moyens matériels, dresser une liste pour chacun et offrez en étant généreux. Faites le pour vous, pour vos proches, pour le collectif et pour la planète. Prenez le temps d’être aimant, généreux, bienveillant, juste et fraternel, c’est très important pour vous et pour nous tous.

     

    Premier quartier 18 décembre 2015

    La prière est notre « bien commun », notre confiance mutuelle entre toutes les communautés religieuses, un temple personnel et universel en pleine action. Avoir la « foi » demande de la régularité, la force de la volonté, et un ancrage effectué entre le monde matériel et le monde spirituel. Ce lien sacré est une bénédiction consciente entre personnes qui travaillent dans l’invisible. Le « son » sacré de nos prières nous lie les uns aux autres, une harmonie rituelle soude nos actions dans un ensemble collectif, cette onde se répercute à travers la vie journalière de tous et une répercussion opère au cœur du vivant. C’est pourquoi le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, prie chaque jour dans sa propre religion tout en participant au grand tout. Ainsi naît l’amour du « soi », l’amour propre à soi et l’amour universel à l’âme. Du plus petit vers le plus grand, où du plus grand vers le plus petit, la confiante « foi » s’embellie en travaillant sur « soi » au cœur des autres. Par le féminin la foi se nourrit, par le masculin la foi se renforce, rapprochant ses deux moitié de la fusion unitaire. Pourtant, comme la balance, elle se balance d’un plateau à l’autre, jouant à l’équilibriste, testant ses connaissances, et confrontant les théories avec la pratique. Ai-je une vraie « foi » dit-elle aux fidèles pratiquants où la peur m’ensorcelle t-elle ? Ainsi, elle devient « belle » et « noble », « chaleureuse » et « joyeuse », et  « éblouissante » et « rayonnante ».  Aveugle, elle avance avec sincérité, mystérieuse en son cœur et en ses ressentis, par sa fidélité elle augmente son assurance, comme une promesse fera éclore sa parole en vérité. L’amour est un témoignage de foi, l’amour est un temple grandissant, l’Amour est une empathie mondiale.  Plus l’être aime le Divin, plus le Divin l’aime à travers son « soi ». Plus la foi grandit, plus de transparence s’effectue, plus l’être voit « clair » en lui, plus il gagne en Confiance. A un moment donné, il ne reste plus que la « perle » au cœur de la coquille, l’essence au cœur de l’essentiel, la lumière au cœur de la vérité. Tout à coup, le Graal est trouvé, la source coule d’abondance, les fruits peuvent être ramassés et partagés. Il est encore temps de remplir les enveloppes pour toujours plus de cadeaux à Noël, l’amour est abondance, l’amour est bienveillance, l’amour est partage, l’amour est fraternité ! Soyez généreux avec tous !

     

    Pleine lune 25 décembre 2015

    Aujourd’hui est un jour de communion solennelle, un jour d’amour universel, un jour de pleine conscience dans le cœur de tous les êtres sensibles. C’est le jour du réveillon, du grand rassemblement de tous les êtres sensibles, le symbole de l’amour familial et des lignées ancestrales. L’amour et la joie sont dans les invitations, dans la préparation des mets, dans l’échange des cadeaux, et le plaisir partagé d’une belle veillée réussie. Le jour de Noël doit être faste, merveilleux et prometteur. Aujourd’hui est surtout le résultat des investissements antérieurs, des « dons » faits à la communauté matérielle et des offrandes faites à la multitude divine. En ce jour sacré, des échanges entre matériel et spirituel, entre temples sacrés et églises, entre Divin et matière se produisent. C’est pourquoi, le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, se rappelle des cadeaux qu’il à ensemencés pour tous depuis le 11 décembre 2015. Il honore l’abondance qu’il à entretenue durant cette année et plus particulièrement durant ses 15 jours depuis la nouvelle lune. Tous ses trésors sont là, visible où invisible sous l’arbre de Noël, prêt à être offert à tous. Dans la simplicité de l’amour, dans le temple de la foi, dans le cœur de l’âme, l’amour chaleureux envers « soi » réchauffe toujours le méditant en premier. Au cœur même de la solitude extrême, solitude entouré où solitude vraie, il n’est jamais vraiment seul. L’amour s’intensifie en lui, gagne du terrain au-delà de lui-même et touche le cœur des autres, dans le plaisir du contentement des tablées festives. Noël est un jour de lumière, un jour où le cœur des êtres s’illumine dans un ensemble, un jour où la compréhension s’effectue au cœur des consciences. C’est pourquoi le méditant de la Conscience Universelle est à la fois l’amour l’aimant et l’aimé. Un cœur créateur s’aimant lui-même, tout en étant un esprit universel aimant les autres. Le méditant cherche une fusion constante entre son mental et son cœur, une unification entre son temple et la divinité. Dans ses lieux, l’amour trouve sa pleine expression. Noël est le jour de la naissance de l’enfant divin, né de la réunion du féminin et du masculin, et de l’équilibre parfait entre yin et yang.  Tout en haut dans le ciel, les étoiles brillent d’émerveillement, les anges et le monde divin assistent pleinement à la naissance de l’enfant intérieur sacré.  C’est pourquoi, ce jour est un jour bénis, pour s’aimer soi-même tout en aimant les autres. Un jour d’amour infini, un jour de lumière, un jour de paix et un jour d’harmonie. Soyez donc reconnaissant pour tout ce qui vous arrive, pour tout ce que vous donnez et pour tout ce que vous recevez en ce jour de Noël. L’amour est toujours possible aujourd’hui et maintenant !  

     

    Dernier quartier 2 janvier 2016

    Ce dernier quartier de lune est un espoir renaissant, une envolée céleste sur le traîneau de l’amour, une chevauchée dans la quiétude de l’inconditionné. En cette fin d’année, il n’y a rien à dire, rien à faire, rien à débattre, mais juste à être. Le réveil de la force d’amour en « soi » est un levier immense et infini pour chacun d’entre nous. Faire de la place en « soi » afin de permettre à l’enfant intérieur d’émerger et l’aider à s’envoler tel le papillon qu’est son âme est un plaisir de chaque instant. De cette légèreté naît un devoir de partage de cette expérience avec tous les autres êtres sensibles, un enthousiasme à communiquer cette liberté au plus grand nombre, un enseignement à valoriser toutes les richesses que cet acte représente. Quand une voie s’ouvre pour l’un ou l’une d’entre nous, tout le monde grandit en « soi » de cette réussite. L’amour est la véritable maison du « soi », notre temple spirituel, notre château céleste. L’amour s’élève, devient angélique, s’installe au paradis, se cristallise afin de revenir sur terre pour expliquer cette expérience aux hommes. De cette manifestation naît un enseignement tout neuf et la roue tourne à nouveau. C’est pourquoi, le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier répond toujours à l’appel de la méditation, de la prière et des ancêtres. Il écoute son cœur, son être intérieur, le « son » divin qui habite en lui. Pour lui, la vie est sacrée, les enfants intérieurs sont aimés, et tous les êtres sensibles doivent s’aimer et se respecter entre eux. La justice peut alors être répandue sur terre et les ressources partagées à l’unisson. Alors pour la nouvelle année qui se présente, le méditant de la Conscience Universelle met en pratique les 13 vœux suivants pour la nouvelle année 2016 :

    « Que tous les êtres sensibles grandissent dans l’amour, la bienveillance, la fraternité, et le partage. Qu’ils trouvent la liberté l’unité et l’instruction dont ils ont besoin. Qu’ils ne manquent jamais d’amour, ni de compassion, ni de rien. Qu’ils trouvent l’amour qu’ils cherchent, l’éveil et la tranquillité d’esprit. Qu’ils pratiquent des actions purifiantes en vue d’une amélioration de leurs corps/cœurs/âmes/vies. Qu’ils soient intelligent, aimant, et généreux envers leur prochain. Qu’ils soient libérés de la maladie et de la souffrance. Qu’ils soient égaux entre hommes et femmes. Qu’ils soient guidés vers le bien, l’amour, et les enseignements nobles. Qu’ils partagent leurs prières, bénédictions et vertus à l’unisson. Qu’ils mangent à leur faim et étanche leur soif. Qu’ils goûtent aux délices des lois naturelles, à l’essence de la droiture, à la conscience pure et atteignent ainsi l’éveil suprême. Qu’ils soient riches, ne manque de rien et vivent heureux sur terre pendant des kalpas et des kalpas d’amour et de fraternité ».

     

     

    Vijranavadin ou Voie de la « Conscience Universelle » 

     

    Méditants débutants élève du « cœur créateur » méditation à la pleine lune seulement.

    Méditants confirmés élève de « Être un Esprit Universel » aux quatre méditations. 

     

    Cœur créateur : Cette méditation mondiale s’adresse à tous les êtres sensibles et se pratique  seul ou en groupe, ou que vous soyez sur la planète terre. C’est le simple fait, d’être connecter tous ensemble en « Conscience », dans un « Sentiment Fraternel d’Amour Universel » au même instant, qui augmente l’envergure de toutes nos possibilités. C’est allier nos connaissances réciproques avec « Sagesse », pour faire avancer le Monde vers la PAIX. L’Amour et la Sagesse réunit ensemble, sont la plus belle « Création » que nous puissions offrir généreusement aux autres. Cette mise en mouvement solidaire engendre un élan et une dynamique extrêmement puissante. Appelée Cœur Créateur, celui-ci profite à l’enrichissement général de toute la Conscience Universelle. Que vous soyez simple méditant débutant ou confirmé, sans religion particulière ou avec déjà un beau bagage spirituel, cette méditation en Unité de Conscience, rassemble toutes les Sœurs et les Frères de lumière, qui œuvre pour « l’Universalité ». Si votre Cœur déborde d’Amour et de Sagesse, soyez bienvenue, soyez créateur. La méditation de la Conscience Universelle réunit le jour de la pleine lune, tous les êtres sensibles qui soutiennent  l’émergence de la Beauté, de la Sagesse et de la Créativité.  Elle débute par 30 minutes de préparation, puis 30 minutes de méditation. Vous pouvez la raccourcir ou la prolonger si vous le souhaitez et faire des pauses si nécessaire. Il est préconisé de s’habiller en blanc, pour exprimer une volonté de « purification » personnelle et collective.

     

     

    L’Amour Inconditionnel, la Bienveillance, le Partage, et la Fraternité sont les outils indispensables à cette méditation. Mais une seule de ces quatre qualités suffit pour entreprendre et participer à cette initiative collective.

     

     

    Esprit Universel : Afin d’enrichir sa pratique et de progresser sur la voie, le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier médite  comme un  cœur créateur aux quatre phases de la lunaison. Afin de bénéficier au maximum de la force dynamique du « pouvoir d’action de l’Esprit Universel », il entreprend son activité méditative au moment de la nouvelle lune. Pour savourer toute la richesse de cette méthode et prolonger tous les effets tout au long du mois, il amplifie son activité au fur et à mesure de l’activité de la lune, aux mêmes horaires. En gardant toujours à l’esprit, ce moment de « Pleine Conscience Mutuelle » avec les autres êtres, le méditant perpétue cette influence, sur la base de la mécanique du mouvement ascendant et descendant de la respiration. Puis, bien ancré au centre de la terre, il  développe progressivement son soleil intérieur, toujours au centre de l’horloge du temps qui égraine ses quatre quartiers, dans les quatre directions, étiré entre le nadir et le zénith. C’est ainsi qu’il équilibre sa Conscience Individuelle avec son Cœur Créateur et la Conscience Universelle avec son Esprit Universel.  Son esprit fixé vers le haut ne se penche pas vers l’extérieur, reste fermement ancré sur le pistil de son lotus, afin de lier la Source avec la Terre,  favorisant  « l’éveil fraternel » de la Spiritualité. C’est en lui qu’il développe l’Amour Inconditionnel, la Bienveillance, le partage, et la fraternité pour les faire jaillir au cœur de son être, au cœur de sa propre Conscience, et au cœur de la Conscience Universelle. Sa Grande Bienveillance peut alors se déverser avec Sagesse sur le monde, créant l’abondance Juste et Fraternelle. Les Lois du partage et de la rétribution s’accomplissent alors pleinement, à travers lui et à travers tous les êtres sensibles. Ainsi le Méditant multiplie ses Chances en multipliant les Chances des autres.

     

    Les quatre phases de la lunaison

     

    La méditation de la Conscience Universelle est un travail méditatif commun, qui est proposé sur la base des quatre phases de la lunaison. C’est à ses 4 dates que la méditation s’effectue, dans un pur ESPRIT UNIVERSEL.

     

    A la nouvelle lune nous mettons en terre le sujet/projet à l’aide de l’éther contenu dans nos esprit/cœur/corps. C’est comme si nous étions nous même « porteur » de la graine dans nos esprits, dans nos intentions, dans nos cœurs et que nos corps représentaient  l’élément terre. L’esprit et la terre s’unissent ensemble, il y a procréation.

     

    Lors du premier quart de lune, l’ensemencement germe dans le cœur de la terre, alimenté par  une saine  irrigation avec nos sentiments-pensées-actes, pour que le projet s’ancre au plus profond du cœur /individuel/collectif. 

     

    Lors de la pleine lune, c’est tout le groupe mondial qui par son soutien, sa lumière, son Amour Inconditionnel, sa force et sa générosité brille comme un soleil pour faire éclore cette idée dans les Consciences Individuelles. Nous formons ensemble le Cœur Créateur, nous sommes les protecteurs de la Conscience Universelle et de la Terre, nous représentons l’esprit universel dans toute sa luminosité. 

     

    Lors du dernier quart de lune, c’est la période de croissance, de progression, et d’ascension dans les Consciences Individuelles. Les projets semés en début de cycle prennent forme et commence à être visible grâce à notre solidité, à notre stabilité et à notre ténacité.

     

    Les projets naissent ainsi depuis leur naissance, passent par la germination, l’embellissement et l’éclosion finale.  Ils sont construit sur les deux phases de la vie, le yin féminin de la mère terre, et le yang masculin du père ciel, ainsi que la nourriture et la lumière. En ce qui concerne les grands projets et les PLANS d’action mondiaux, ils sont étayés de la même manière mais sur la base des solstices et équinoxes annuels. 

     

    Chaque période est respectée et étaie le projet dans son intégralité. C’est la beauté et la sagesse qui s’unissent pour créer la vie. C’est pour cette raison que le sujet de la méditation de la Conscience Universelle est toujours offert au moment de la nouvelle lune.

     

    Être en "Conscience" de quelque chose ou avec les autres, c’est faire l’effort de porter son attention sur un point précis, pour l’éclairer et sentir ce qu’il se passe à cet endroit. Être un cœur créateur, c'est faire un effort journalier pour purifier les 6 poisons de l'esprit que sont : l'orgueil, la colère, la jalousie, la confusion mentale, l'égoïsme, et la méchanceté, et laisser émerger le véritable amour. Avoir l’esprit universel, c’est considérer que tous les autres êtres méritent la même chose que ce que nous pouvons souhaiter pour nous-mêmes. C’est pour cette raison que le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, purifie sa Conscience, développe son Amour Inconditionnel et vit avec un esprit communautaire afin d’atteindre la clarté de la Conscience Universelle. En participant à des causes bienveillantes, en soutenant les défis nobles  et en déployant tout son  Amour envers les autres, il tend vers un objectif unique de purification, d’embellissement et de croissance de sa Conscience Individuelle.

     


     

    Très bonnes méditations et au mois prochain.

     

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et Salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants « Être un cœur créateur-Être un Esprit Universel »©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯ 

     

      

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    MCU-Méditation Vijranavadin

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

    Novembre 2015

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 11 novembre 2015 - Premier quartier 19 novembre 2015

    Pleine lune 25 novembre 2015 – dernier quartier 3 décembre 2015.

    Mantras et chants universels 1h dans la journée

    Méditation collective 1h dans la journée

     

    MahaMaitri la grande bienveillance universelle

    Les  7 PLANS en action :

    1/ Développer sa Conscience

    2/ Méditer seul où en groupe

    3/ Prier seul où en groupe

    4/ Cultiver ses qualités et vertus

    5/ Partager son Amour envers l’universel

    6/ Vivre joyeux dans le bonheur du contentement

    7/ Défendre la terre, l’écologie et le végétarisme

      

    MCU-Méditation Vijranavadin-Novembre

     

     

    Sujet de la méditation :

     

    Nouvelle lune 11 novembre 2015

    L’élévation spirituelle continue sa progression au cœur de tous les êtres sensibles quels qu’ils soient. C’est grâce à nos rendez-vous mensuels, grâce aux actions d’amour universel et de bienveillance mutuelle, et grâce à la formidable cohésion sociale qui est en train de s’affirmer au cœur de l’humain. Bien sûr, il y a ceux qui lâchent du leste et ceux qui se cramponne de toutes leurs forces à leurs désirs, à leurs images, à leurs passés. Les méditants de la Conscience Universelle, les observateurs des êtres, des choses et de l’univers tout entier qui ont développés les qualités yogiques depuis déjà un certain temps, n’ont aucun mal à fournir un effort commun car ils savent profiter de l’harmonisation des planètes qui les entourent. En effet actuellement, les triangles des toits du monde découvrent leurs chapeaux avec grâce au travers du brouillard ambiant où plutôt des voiles de l’illusion, obligeant les êtres à des « prises de conscience » massives. Le détachement, la ponctuation et l’ascétisme développés par les frères et sœurs de lumière leurs permettent de retrouver leurs pouvoirs cachés. Les peurs s’envolent, la culpabilité disparaît, les cœurs guérissent et les esprits affirment leurs combativités autrement que dans le feu de la souffrance subit. Le langage de l’univers est une lecture double dont il faut apprécier les reliefs et les contours. Cette étude est une véritable collaboration entre l’initié et l’univers, entre chaque participant et la création, entre tous les points de vue et la galaxie. Chacun à sa place dans le mouvement universel même si celle-ci est du mauvais côté de la pièce où encore si l’énergie psychique féminine n’est pas encore placée entièrement dans la véritable douceur. Progresser tous ensemble n’est pas une simple affaire qui se règle en 5 minutes, alors devenir un peu plus lumineux, un peu plus conscient et un peu plus éveillé est une question d’ouverture et d’harmonisation au présent. Les conflits et les guerres doivent « sortir » littéralement de nous pour que chaque être connaisse enfin la paix et la sérénité en lui. Les apaisements pourront alors se matérialiser au cœur du vivant, au cœur de la terre et au cœur de l’univers. La capacité de notre action est dans le travail intérieur, dans les conceptions secrètes et l’accouchement réel.

     

    Premier quartier 19 novembre 2015

    L’accumulation énergétique est un équilibre fragile entre plusieurs énergies. Trop de feu d’un seul coup où trop d’eau, et l’humeur général de l’être, du pays, où du monde s’en ressent immédiatement. C’est pourquoi, l’équilibre de cette accumulation énergétique s’acquière grâce à l’expérience au fil des transformations et renaissances. Au commencement, l’énergie s’enroule autour de l’axe de chaque personne suivant son enthousiasme quotidien, le sens vers lequel il penche (optimisme où pessimisme), et les moyens mit à sa disposition. La même chose se produit autour de chaque pays suivant les coutumes et l’agitation de tous les résidents et autour du monde suivant l’activité et l’intensité de tous les êtres sensibles. Gardez à l’esprit que le cosmos est très bien organisé et que vous n’êtes pas né là où vous êtes par hasard ! Nous contribuons tous à la luminosité spirituelle de l’univers suivant l’amour que l’on porte à la vie au travers de nos pensées et de nos actes. Le soleil est l’astre qui est toujours radieux. Paternel, il représente l’union avec le « soi », mais aussi et surtout l’appel vers la divinité. Retrouver cet axe radiant est fondamental. C’est pourquoi le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier affine cette vision du monde en lui-même. Son but ultime est de rejoindre le soleil central et de fusionner avec lui. Le « soi » est l’axe divin en nous. Il convient de trouver cet axe puis de remonter vers la source. A la nouvelle lune, la lune est invisible, car elle est cachée dans l’axe du soleil. Elle ne sera « visible » qu’au moment de la pleine lune. Alors, la responsabilité du méditant de la conscience universelle est au rassemblement de toutes les âmes autour de l’axe du soleil. Cette gouvernance s’explique dans une pratique mensuelle invisible au commun des mortels et des cérémonies spirituelles celles-ci bien visibles aux yeux de tous. Le « solaire » aide les autres, invite sa famille et ses amis, voyage de toutes les façons, car il porte le  soleil Divin en lui. Toute sa vie tourne autour de cet axe solaire, et sa gratitude envers le soleil est sans mesure. Le soleil nous offre sa lumière et son amour sans condition ni limitation. Alors, le méditant solaire essaie de guider tous les autres êtres sensibles dans cette direction, car il sait qu’ici, le bonheur est illimité.

     

    Pleine lune 25 novembre 2015

    Les énergies de vie, d’amour et de beauté sont de l’ordre de la créativité de la nature accueillante et nourricière. La fécondité féminine de l’univers est à l’œuvre continuellement en chacun d’entre nous. Plus les vibrations de générosité, de plaisir, d’esthétisme, de douceur, d’harmonie, et de respect des convenances sont rassemblées, plus l’épanouissement des êtres sensibles se produit inexorablement. La féminité est de l’ordre de la grâce, la beauté est de l’ordre de la simplicité,  et la créativité est de l’ordre du foisonnement. Pour que la beauté du monde jaillisse, le monde doit comprendre l’effort d’intériorité qu’il doit mettre en œuvre en lui-même. C’est pourquoi, le méditant de la Conscience Universelle s’épanouie telle une fleur, pour rendre le monde plus beau et plus attrayant, car il fait partie intégrante de ce monde. Il développe en lui, les énergies vénusiennes que sont le bien-être physique, la complétude, l’amour inconditionnel, la compassion, le pardon, la connaissance sacrée, et les enseignements spirituels. La particularité de la propriété de vénus est d’unifier les contraires. C’est pourquoi celle-ci est considérée comme sensuelle et charnelle car elle vit ses expériences dans l’ici et maintenant bien concret du matériel. Elle est dans le contact avec l’autre, dans les compromis relationnels et l’accueil des solutions pacifiques. La guérison qu’elle offre généreusement est dans la dévotion spirituelle, dans le dévouement allégorique, et dans le désintéressement matériel. Chacun peut alors entrer dans cette voie « royale » et exploiter les profondeurs intérieures de ses racines ancestrales. Cette intériorité est votre maison, votre temple « solaire », votre royaume ici sur terre. La décoration de ses maisons est le reflet de votre beauté intérieure, l’amour est la graine de vie que vous y développez, et  votre créativité est le résultat de la richesse de vos expériences. Vénus c’est l’art avec lequel vous manifestez votre amour de la vie, la vôtre comme celle de tous ceux qui vous entourent. Les couleurs de l’arc en ciel, pastels et lumineux, sont de l’ordre de Vénus, comme le chant et la danse sont un éveil à la joie de vivre. L’énergie de Vénus maintient l’être au cœur du vivant comme une beauté qui sauve le monde.

     

    Dernier quartier 3 décembre 2015

    L’affirmation de la liberté d’être un humain au cœur de la planète terre, d’être un être en « soi »,  et d’être le détenteur de cette vie qui grandit en nous est un apprentissage pour chaque être sensible. Nous sommes tous libre et égaux devant l’éternel. La vie qui nous est donnée à la naissance est une aventure extraordinaire, un chemin d’évolution pour notre âme et un voyage au cœur du cosmos. De ses expériences enrichissantes, nous tirons notre essence. En quête perpétuelle de nouveau et de renouveau, les changements étoffent notre vie dans tous les domaines. Plus les stimulations sont fortes, et plus nous développons d’adaptabilité. Les blocages, contraintes et autres emprisonnements, évitent les fuites en avant et nous guident résolument vers nos objectifs de vie. Certaines aspirations sont difficiles à trouver, et Bouddha n’est pas devenu « maître » du Bouddhisme en 5 minutes. La liberté spirituelle se gagne après bien des luttes, après beaucoup de résistance et après un bon travail de conscience. La personnalité doit laisser la place à l’individualité, qu’elle soit remarquable où remarquée, pour que le discernement du mûrissement de la sagesse soit établit solidement dans le cœur. Arriver à l’amour inconditionnel sur un tapis de compassion est un challenge en « soi » ! C’est pourquoi, le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier apprend à maîtriser son véhicule qu’est le « soi ». Il aime avant tout sa vie, et l’expérience vitale que représente cette vie, dans l’ici et maintenant. Il fait de cette force de vie, de cette force d’amour vitale, de cette compassion sous-jacente, une amie qu’il sait écouter au-delà du palpable. Ainsi, il devient au fil du temps, un conseillé ouvert et disponible à la force d’amour en action de chaque être sensible. Il sait « voir » la lumière des autres, la mettre en « évidence », et faire en sorte de la faire émerger au cœur de ses semblables. Parfois, il se sert de l’ombre de certaines personnes pour les mettre en lumière. Sa maîtrise et son honnêteté à l’égard de chacun est légendaire. Même s’il à parfois du mal à gérer les conflits, il cherche toujours l’harmonie dans les échanges et partages, les éclaircissements relationnels, et le bien-être de chacun. Malgré tout, certaines relations doivent se terminer pour que d’autres commencent. Ceci est l’éternel en nous.

     

    Vijranavadin ou Voie de la « Conscience Universelle » 

     

    Méditants débutants élève du « cœur créateur » méditation à la pleine lune seulement.

    Méditants confirmés élève de « Avoir l’esprit universel » aux quatre méditations. 

     

    Cœur créateur : Cette méditation mondiale s’adresse à tous les êtres sensibles et se pratique  seul ou en groupe, ou que vous soyez sur la planète terre. C’est le simple fait, d’être connecter tous ensemble en « Conscience », dans un « Sentiment Fraternel d’Amour Universel » au même instant, qui augmente l’envergure de toutes nos possibilités. C’est allier nos connaissances réciproques avec « Sagesse », pour faire avancer le Monde vers la PAIX. L’Amour et la Sagesse réunit ensemble, sont la plus belle « Création » que nous puissions offrir généreusement aux autres. Cette mise en mouvement solidaire engendre un élan et une dynamique extrêmement puissante. Appelée Cœur Créateur, celui-ci profite à l’enrichissement général de toute la Conscience Universelle. Que vous soyez simple méditant débutant ou confirmé, sans religion particulière ou avec déjà un beau bagage spirituel, cette méditation en Unité de Conscience, rassemble toutes les Sœurs et les Frères de lumière, qui œuvre pour « l’Universalité ». Si votre Cœur déborde d’Amour et de Sagesse, soyez bienvenue, soyez créateur. La méditation de la Conscience Universelle réunit le jour de la pleine lune, tous les êtres sensibles qui soutiennent  l’émergence de la Beauté, de la Sagesse et de la Créativité.  Elle débute par 30 minutes de préparation (21h à 21h30 heure de Paris), puis 30 minutes de méditation (21h30 à 22h). Vous pouvez la raccourcir ou la prolonger si vous le souhaitez et faire des pauses si nécessaire. Il est préconisé de s’habiller en blanc, pour exprimer une volonté de « purification » personnelle et collective.

     

     

    L’Amour Inconditionnel, la Bienveillance, le Partage, et la Fraternité sont les outils indispensables à cette méditation. Mais une seule de ces quatre qualités suffit pour entreprendre et participer à cette initiative collective.

     

     

    Esprit Universel : Afin d’enrichir sa pratique et de progresser sur la voie, le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier médite  comme un  cœur créateur aux quatre phases de la lunaison. Afin de bénéficier au maximum de la force dynamique du « pouvoir d’action de l’Esprit Universel », il entreprend son activité méditative au moment de la nouvelle lune. Pour savourer toute la richesse de cette méthode et prolonger tous les effets tout au long du mois, il amplifie son activité au fur et à mesure de l’activité de la lune, aux mêmes horaires. En gardant toujours à l’esprit, ce moment de « Pleine Conscience Mutuelle » avec les autres êtres, le méditant perpétue cette influence, sur la base de la mécanique du mouvement ascendant et descendant de la respiration. Puis, bien ancré au centre de la terre, il  développe progressivement son soleil intérieur, toujours au centre de l’horloge du temps qui égraine ses quatre quartiers, dans les quatre directions, étiré entre le nadir et le zénith. C’est ainsi qu’il équilibre sa Conscience Individuelle avec son Cœur Créateur et la Conscience Universelle avec son Esprit Universel.  Son esprit fixé vers le haut ne se penche pas vers l’extérieur, reste fermement ancré sur le pistil de son lotus, afin de lier la Source avec la Terre,  favorisant  « l’éveil fraternel » de la Spiritualité. C’est en lui qu’il développe l’Amour Inconditionnel, la Bienveillance, le partage, et la fraternité pour les faire jaillir au cœur de son être, au cœur de sa propre Conscience, et au cœur de la Conscience Universelle. Sa Grande Bienveillance peut alors se déverser avec Sagesse sur le monde, créant l’abondance Juste et Fraternelle. Les Lois du partage et de la rétribution s’accomplissent alors pleinement, à travers lui et à travers tous les êtres sensibles. Ainsi le Méditant multiplie ses Chances en multipliant les Chances des autres.

     

    Les quatre phases de la lunaison

     

    La méditation de la Conscience Universelle est un travail méditatif commun, qui est proposé sur la base des quatre phases de la lunaison. C’est à ses 4 dates que la méditation s’effectue, dans un pur ESPRIT UNIVERSEL.

     

    A la nouvelle lune nous mettons en terre le sujet/projet à l’aide de l’éther contenu dans nos esprit/cœur/corps. C’est comme si nous étions nous même « porteur » de la graine dans nos esprits, dans nos intentions, dans nos cœurs et que nos corps représentaient  l’élément terre. L’esprit et la terre s’unissent ensemble, il y a procréation.

     

    Lors du premier quart de lune, l’ensemencement germe dans le cœur de la terre, alimenté par  une saine  irrigation avec nos sentiments-pensées-actes, pour que le projet s’ancre au plus profond du cœur /individuel/collectif. 

     

    Lors de la pleine lune, c’est tout le groupe mondial qui par son soutien, sa lumière, son Amour Inconditionnel, sa force et sa générosité brille comme un soleil pour faire éclore cette idée dans les Consciences Individuelles. Nous formons ensemble le Cœur Créateur, nous sommes les protecteurs de la Conscience Universelle et de la Terre, nous représentons l’esprit universel dans toute sa luminosité. 

     

    Lors du dernier quart de lune, c’est la période de croissance, de progression, et d’ascension dans les Consciences Individuelles. Les projets semés en début de cycle prennent forme et commence à être visible grâce à notre solidité, à notre stabilité et à notre ténacité.

     

    Les projets naissent ainsi depuis leur naissance, passent par la germination, l’embellissement et l’éclosion finale.  Ils sont construit sur les deux phases de la vie, le yin féminin de la mère terre, et le yang masculin du père ciel, ainsi que la nourriture et la lumière. En ce qui concerne les grands projets et les PLANS d’action mondiaux, ils sont étayés de la même manière mais sur la base des solstices et équinoxes annuels. 

     

    Chaque période est respectée et étaie le projet dans son intégralité. C’est la beauté et la sagesse qui s’unissent pour créer la vie. C’est pour cette raison que le sujet de la méditation de la Conscience Universelle est toujours offert au moment de la nouvelle lune.

     

    Être en "Conscience" de quelque chose ou avec les autres, c’est faire l’effort de porter son attention sur un point précis, pour l’éclairer et sentir ce qu’il se passe à cet endroit. Être un cœur créateur, c'est faire un effort journalier pour purifier les 6 poisons de l'esprit que sont : l'orgueil, la colère, la jalousie, la confusion mentale, l'égoïsme, et la méchanceté, et laisser émerger le véritable amour. Avoir l’esprit universel, c’est considérer que tous les autres êtres méritent la même chose que ce que nous pouvons souhaiter pour nous-mêmes. C’est pour cette raison que le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, purifie sa Conscience, développe son Amour Inconditionnel et vit avec un esprit communautaire afin d’atteindre la clarté de la Conscience Universelle. En participant à des causes bienveillantes, en soutenant les défis nobles  et en déployant tout son  Amour envers les autres, il tend vers un objectif unique de purification, d’embellissement et de croissance de sa Conscience Individuelle.

     


     

    Très bonnes méditations et au mois prochain.

     

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et Salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants « Être un cœur créateur-Avoir l’esprit universel »©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯ 

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • MCU-Méditation Vijranavadin

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

    Octobre 2015

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 13 octobre 2015 - Premier quartier 20 octobre 2015

    Pleine lune 27 octobre 2015 – dernier quartier 3 novembre 2015.

    Mantras et chants universels de 8h à 9h - de 11h à 12h – de 20h à 21h

    Méditation collective de 21h à 22h

     

    MahaMaitri la grande bienveillance universelle

    Les  7 PLANS en action :

    1/ Développer sa Conscience

    2/ Méditer seul où en groupe

    3/ Prier seul où en groupe

    4/ Cultiver ses qualités et vertus

    5/ Partager son Amour envers l’universel

    6/ Vivre joyeux dans le bonheur du contentement

    7/ Défendre la terre, l’écologie et le végétarisme

     

    MCU-Méditation Vijranavadin-Oct/nov

     

    Sujet de la méditation :

     

    Nouvelle lune 13 octobre 2015

    L’alchimie des couleurs de la vie est une palette de nuances aux teintes infinies. Entre animations et « sons » l’harmonie fusionne et rééquilibre l’être en plusieurs étapes. Le corps est l’instrument de la symphonie de la vie. La dualité s’invite ici quand l’ordre avec le créateur est rompu. Le mouvement universel est la puissance vitale de la nature, et cette magie céleste tourne inlassablement autour de l’axe du monde. La force des prières et des mantras répétés chaque jour avec régularité, la méditation et la culture de l’esprit replacent l’humain dans cette symphonie céleste. La magie de ce développement est infinie et transforme complètement les êtres. Ce qu’il convient de garder à l’esprit, c’est que chaque jour nouveau réitère inlassablement la séparation de la lumière et des ténèbres. Nous sommes au centre de ce tout universel, de l’impermanence et du mouvement ascendant et descendant de la vie. Le jour donne lieu à la nuit, puis la nuit se dissipe et le chaos donne naissance à la première lumière. La Sainte mère divine s’étend du bleu au rouge, avec le jaune en son milieu. Les couleurs renaissent chaque jour grâce à elle. L’aurore met fin à l’inconscience et lève le voile de la splendeur solaire. Le conscient reprend alors le contrôle. Entre conscient et inconscient, la roue tourne, le mouvement monte et descend, et l’être se rapproche de son centre. L’amour de Vénus, l’amour d’Isis la Grande dame cosmique, l’amour dans sa féminité la plus totale réaligne les êtres sur ce mouvement cosmique. Rien n’est jamais perdu avec elle et la magie du bleu est infinie. Bien sûr, il y a aussi la force de l’être yang, son élan, et son enthousiasme qui sont mit à contribution. Féminin et masculin assume une belle dynamique d’ensemble. C’est pourquoi le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, régule ses centres énergétiques sur les 7 notes de musiques. Le rouge est vital pour lui, comme une base stable qui s’harmonise et s’étend de plus en plus vers le rose celui qui se situe au-delà du violet.  Il s’entraine en faisant des gammes afin de purifier son cœur infiniment pour se rapprocher le plus possible du jaune rayonnant.

     

    Premier quartier 20 octobre 2015

    Le noir de la nuit délivre le ciel blanc du jour, étincelant de plus en plus de la lumière du soleil. Puis, le rouge du soleil se transforme petit à petit et aboutit finalement à une teinte rose colorée d’or. Le jaune lumineux apparaît et distille le bleu du ciel de la planète de vie. Un peu comme un élixir éternel, il vient réchauffer nos vies de sa chaleureuse présence. L’eau de notre corps, tel un bouillon de culture s’assèche à ce contact prometteur. La vie consciente installe alors son assise ferme et stable sur la terre. C’est ainsi que va la vie. La nuit se meure, se transforme est donne naissance au jour qui lève les mystères. Tout tourne, le bas s’échappe dans le haut et le haut offre la libération du bas. Le tamtam du poult de l’univers rythme la vie dans son ensemble. La terre s’attache au ciel et la lumière jaillit. Le jour nouveau enlève son manteau sombre pour naître à cet éclairage surprenant qui est offert. C’est pourquoi, le méditant de la conscience universelle, l’observateur des choses, des êtres et de l’univers tout entier ouvre son cœur et toutes ses facultés mentales à rester sur la voie du milieu. Entre mort et renaissance, à ce point précis, il y a la pulsion de vie, le rythme du cœur, et l’immortalité de la libération. Alors, il s’occupe de son temple intérieur avec amour, entretient son jardin avec beauté et vise l’abondance des fruits du présent plutôt que le retour dans une nouvelle vie plus abondante. Il œuvre à libérer son âme adamantine afin de la faire émerger à la source de la vie dans l’ici et maintenant bien concret. Loin des illusions entretenues par une élite, éloigné du plaisir d’une meilleure naissance future et absent du désir de remettre à plus tard ce qu’il peut faire aujourd’hui, il travaille à développer ses qualités et partager son amour de la vie avec les autres. Sans relâche, sans compromission, et sans tromperie, il avance résolument vers la libération finale. C’est ainsi et ainsi seulement qu’il règle sa fréquence cardiaque sur la fréquence de l’univers. Chaque source d’énergie possède ses propres propriétés et pouvoir. Ouvrir la porte du cœur c’est ouvrir la porte à de nouvelles facultés psychiques. C’est à travers les clefs de son évolution personnelle qu’il progresse vers les autres.  

     

    Pleine lune 27 octobre 2015

    Le mouvement froid et le mouvement chaud unissent la terre et le ciel. Ils produisent ensemble la triade, le ternaire, et la trinité. Ici nous parlons de sons, de mesure, et de rythme amplifiés. La respiration accomplie également ce miracle de la vie du plus petit vers le multiple. Entre froid, chaud, humide, sec, inspiration, expiration, rétention et écoulement, l’être entretient la vie, colore l’espace d’amour en émettant une partition. Il est complice inconscient de la mise en œuvre de l’opéra cosmique. Qu’il soit conscient où inconscient, il participe de fait à l’unité universelle. Soit il construit l’ordre grâce à une bonne hygiène de vie, soit il participe au désordre à cause de sa décadence. Nous sommes tous un, parfois lumière, parfois ombre, la plus part du temps un peu des deux. Hors, quand nous sommes dans l’amour et uniquement dans l’amour le concerto que nous jouons vibre au même son que l’univers. Le mouvement amour est fondamental car il est né de la trinité qui place l’homme entre le ciel et la terre. L’amour concilie les opposés, la matière et l’esprit, pour donner et perpétuer la vie. La beauté bleue de la grande mère universelle ou océan de la vie est la race humaine dans sa globalité, toutes races confondues et dépouillée de racisme. Le bleu est celui de la mer, notre mère originelle, le ferment qui nous lie tous ensemble mais elle est aussi la caisse de résonnance de ce grand récital cosmique. C’est aussi le bleu du ciel que tout le monde respire. Le bleu est profond, froid lointain et illimité. Il correspond au verbe, à la parole et au son. C’est la communication avec le mode relationnel par l’expression consciente. C’est pourquoi, le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier développe l’écoute attentive du son, de la mesure et du rythme. Les messages se transmettent souvent par résonnance et télépathie. L’amour envers « soi » est la verticalité qui stabilise l’être et l’amour envers « les autres » est l’horizontalité qui partage cet univers dans une symbiose parfaite. Ici la gamme des sentiments s’étend du sombre au lumineux, mais le jaune reste le centre, le point d’équilibre à atteindre, le doré de l’unité.

     

    Dernier quartier 3 novembre 2015

    Que celui qui veut construire son temple et sa maison établisse d’abord un plan psychique. Ainsi, le plan qu’il aura établit en « soi », se construira solidement dans la matière. Il convient d’édifier ses rêves et de faire de ses rêves une réalité « consciente ». Être un bon architecte de sa propre vie. Ecouter le langage de la nature. Savoir s’appuyer en toute confiance d’un pied ferme et déterminé sur l’harmonie de « la mère céleste » est un équilibre à trouver en « soi ». Appliquer sa force créative dans la vie de tous les jours, grâce à des pensées positives, des sentiments libres de la critique et des actions au-delà des mythes réducteurs. La femme à beaucoup à apporter à cette nouvelle génération. Elle à besoin d’être elle-même en toute impartialité. Mais dans le contexte actuel, rien n’est prévue pour elle spirituellement et rien n’est adapté pour qu’elle puisse s’épanouir en toute confiance au milieu des dogmes des hommes. L’espoir en une autre chance, une autre vie, une meilleure possibilité plus tard, tout cela est pure illusion. L’homme et la femme, le ciel et la terre, vertical et horizontal, tout cela est au-delà du présent, au-delà des conventions, et au-delà des extrapolations. Le présent est le trait d’union entre passé et futur. C’est ici et uniquement ici que le miracle se produit. Il n’y a pas d’ailleurs véritable hors de ce présent. Ce moment est magique en « soi », une véritable union entre le ciel et la terre. C’est pourquoi, le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier « écoute » les messages télépathiques lors de ses méditations. Son oreille se développe en force et devient sensible au « son » du Dhama. Face au « nord », il prend conscience, médite, prie, développe ses qualités, vibre d’amour inconditionnel, est heureux, mange végétarien et vit de manière écologique. Il construit simplement ses rêves à sa mesure. Dans l’ici et maintenant, loin des endroits trop orientés, il se recentre sur le son, la mesure et le rythme de l’univers. Dans la profondeur de la mère céleste, il accueille ses frères et sœurs humains sur les douces notes harmonieuses et sacrées de celle-ci. Dans la solitude intérieure, il assume pleinement les sentiments qui l’habitent au présent, découvrant au fur et à mesure « qui il est » et les pouvoirs immense qu’il est en mesure de reconquérir en lui.

     

    Vijranavadin ou Voie de la « Conscience Universelle » 

     

    Méditants débutants élève du « cœur créateur » méditation à la pleine lune seulement.

    Méditants confirmés élève de « Avoir l’esprit universel » aux quatre méditations. 

     

    Cœur créateur : Cette méditation mondiale s’adresse à tous les êtres sensibles et se pratique  seul ou en groupe, ou que vous soyez sur la planète terre. C’est le simple fait, d’être connecter tous ensemble en « Conscience », dans un « Sentiment Fraternel d’Amour Universel » au même instant, qui augmente l’envergure de toutes nos possibilités. C’est allier nos connaissances réciproques avec « Sagesse », pour faire avancer le Monde vers la PAIX. L’Amour et la Sagesse réunit ensemble, sont la plus belle « Création » que nous puissions offrir généreusement aux autres. Cette mise en mouvement solidaire engendre un élan et une dynamique extrêmement puissante. Appelée Cœur Créateur, celui-ci profite à l’enrichissement général de toute la Conscience Universelle. Que vous soyez simple méditant débutant ou confirmé, sans religion particulière ou avec déjà un beau bagage spirituel, cette méditation en Unité de Conscience, rassemble toutes les Sœurs et les Frères de lumière, qui œuvre pour « l’Universalité ». Si votre Cœur déborde d’Amour et de Sagesse, soyez bienvenue, soyez créateur. La méditation de la Conscience Universelle réunit le jour de la pleine lune, tous les êtres sensibles qui soutiennent  l’émergence de la Beauté, de la Sagesse et de la Créativité.  Elle débute par 30 minutes de préparation (21h à 21h30 heure de Paris), puis 30 minutes de méditation (21h30 à 22h). Vous pouvez la raccourcir ou la prolonger si vous le souhaitez et faire des pauses si nécessaire. Il est préconisé de s’habiller en blanc, pour exprimer une volonté de « purification » personnelle et collective.

     

     

    L’Amour Inconditionnel, la Bienveillance, le Partage, et la Fraternité sont les outils indispensables à cette méditation. Mais une seule de ces quatre qualités suffit pour entreprendre et participer à cette initiative collective.

     

     

    Esprit Universel : Afin d’enrichir sa pratique et de progresser sur la voie, le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier médite  comme un  cœur créateur aux quatre phases de la lunaison. Afin de bénéficier au maximum de la force dynamique du « pouvoir d’action de l’Esprit Universel », il entreprend son activité méditative au moment de la nouvelle lune. Pour savourer toute la richesse de cette méthode et prolonger tous les effets tout au long du mois, il amplifie son activité au fur et à mesure de l’activité de la lune, aux mêmes horaires. En gardant toujours à l’esprit, ce moment de « Pleine Conscience Mutuelle » avec les autres êtres, le méditant perpétue cette influence, sur la base de la mécanique du mouvement ascendant et descendant de la respiration. Puis, bien ancré au centre de la terre, il  développe progressivement son soleil intérieur, toujours au centre de l’horloge du temps qui égraine ses quatre quartiers, dans les quatre directions, étiré entre le nadir et le zénith. C’est ainsi qu’il équilibre sa Conscience Individuelle avec son Cœur Créateur et la Conscience Universelle avec son Esprit Universel.  Son esprit fixé vers le haut ne se penche pas vers l’extérieur, reste fermement ancré sur le pistil de son lotus, afin de lier la Source avec la Terre,  favorisant  « l’éveil fraternel » de la Spiritualité. C’est en lui qu’il développe l’Amour Inconditionnel, la Bienveillance, le partage, et la fraternité pour les faire jaillir au cœur de son être, au cœur de sa propre Conscience, et au cœur de la Conscience Universelle. Sa Grande Bienveillance peut alors se déverser avec Sagesse sur le monde, créant l’abondance Juste et Fraternelle. Les Lois du partage et de la rétribution s’accomplissent alors pleinement, à travers lui et à travers tous les êtres sensibles. Ainsi le Méditant multiplie ses Chances en multipliant les Chances des autres.

     

    Les quatre phases de la lunaison

     

    La méditation de la Conscience Universelle est un travail méditatif commun, qui est proposé sur la base des quatre phases de la lunaison. C’est à ses 4 dates que la méditation s’effectue, dans un pur ESPRIT UNIVERSEL.

     

    A la nouvelle lune nous mettons en terre le sujet/projet à l’aide de l’éther contenu dans nos esprit/cœur/corps. C’est comme si nous étions nous même « porteur » de la graine dans nos esprits, dans nos intentions, dans nos cœurs et que nos corps représentaient  l’élément terre. L’esprit et la terre s’unissent ensemble, il y a procréation.

     

    Lors du premier quart de lune, l’ensemencement germe dans le cœur de la terre, alimenté par  une saine  irrigation avec nos sentiments-pensées-actes, pour que le projet s’ancre au plus profond du cœur /individuel/collectif. 

     

    Lors de la pleine lune, c’est tout le groupe mondial qui par son soutien, sa lumière, son Amour Inconditionnel, sa force et sa générosité brille comme un soleil pour faire éclore cette idée dans les Consciences Individuelles. Nous formons ensemble le Cœur Créateur, nous sommes les protecteurs de la Conscience Universelle et de la Terre, nous représentons l’esprit universel dans toute sa luminosité. 

     

    Lors du dernier quart de lune, c’est la période de croissance, de progression, et d’ascension dans les Consciences Individuelles. Les projets semés en début de cycle prennent forme et commence à être visible grâce à notre solidité, à notre stabilité et à notre ténacité.

     

    Les projets naissent ainsi depuis leur naissance, passent par la germination, l’embellissement et l’éclosion finale.  Ils sont construit sur les deux phases de la vie, le yin féminin de la mère terre, et le yang masculin du père ciel, ainsi que la nourriture et la lumière. En ce qui concerne les grands projets et les PLANS d’action mondiaux, ils sont étayés de la même manière mais sur la base des solstices et équinoxes annuels. 

     

    Chaque période est respectée et étaie le projet dans son intégralité. C’est la beauté et la sagesse qui s’unissent pour créer la vie. C’est pour cette raison que le sujet de la méditation de la Conscience Universelle est toujours offert au moment de la nouvelle lune.

     

    Être en "Conscience" de quelque chose ou avec les autres, c’est faire l’effort de porter son attention sur un point précis, pour l’éclairer et sentir ce qu’il se passe à cet endroit. Être un cœur créateur, c'est faire un effort journalier pour purifier les 6 poisons de l'esprit que sont : l'orgueil, la colère, la jalousie, la confusion mentale, l'égoïsme, et la méchanceté, et laisser émerger le véritable amour. Avoir l’esprit universel, c’est considérer que tous les autres êtres méritent la même chose que ce que nous pouvons souhaiter pour nous-mêmes. C’est pour cette raison que le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, purifie sa Conscience, développe son Amour Inconditionnel et vit avec un esprit communautaire afin d’atteindre la clarté de la Conscience Universelle. En participant à des causes bienveillantes, en soutenant les défis nobles  et en déployant tout son  Amour envers les autres, il tend vers un objectif unique de purification, d’embellissement et de croissance de sa Conscience Individuelle.

     


     

    Très bonnes méditations et au mois prochain.

     

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et Salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants « Être un cœur créateur-Avoir l’esprit universel »©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯ 

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    3 commentaires
  •  

    MCU-Méditation Vijranavadin

     

    Pack étudiant spirituel

    « Avoir l’Esprit Universel »

    Rentrée septembre 2015

     

    Date des 4 méditations de la Conscience Universelle :

    Nouvelle lune 13 septembre 2015 - Premier quartier 21 septembre 2015

    Pleine lune 28 septembre 2015 – dernier quartier 4 octobre 2015.

    Mantras et chants universels de 8h à 9h - de 11h à 12h – de 20h à 21h (où quelques prières dans la journée)

    Méditation collective de 21h à 22h (où 1 h dans la journée)

     

    MahaMaitri la grande bienveillance universelle

    Les  7 PLANS en action :

    1/ Développer sa Conscience

    2/ Méditer seul où en groupe

    3/ Prier seul où en groupe

    4/ Cultiver ses qualités et vertus

    5/ Partager son Amour envers l’universel

    6/ Vivre joyeux dans le bonheur du contentement

    7/ Défendre la terre, l’écologie et le végétarisme 

    MCU-Méditation Vijranavadin - Sept/oct

     

    Sujet de la méditation :

     

     

    Nouvelle lune du 13 septembre 2015 :

    Cher méditants de la conscience universelle, chers observateurs des êtres, des choses et de l’univers tout entier. Heureux de vous retrouver en ce mois de septembre 2015. Le Plan est maintenant bien exposé et de plus en plus nombreux sont les participants qui aident dans l’évolution des consciences. « Maitri » la grande bienveillance universelle accueille dame nature et tous les êtres sensibles en son sein, pour les choyer, pour les guérir et pour les combler d’amour. Depuis quelques années déjà l’amour universel amplifie son action énergétique au travers de tous les cœurs, et de tous ceux qui manifestent leur amour des uns envers les autres. Cette dynamique régénère la terre en profondeur, et nettoie les résistances de l’humanité. Les privilégiés ont été ceux qui ont atteint l’amour inconditionnel en premier. Actuellement, ils baignent dans un cocon de bienveillance, dans la douceur de la matrice, dans la chaleur du sein maternel. A suivi, une grande libération émotionnelle qui s’est emparée des plus endurcis et nous assistons encore actuellement à des débordements d’amour hors du commun. Bien sur, il reste encore beaucoup de travail à accomplir et chaque participant doit continuer son action dans un des 7 plans. Le miracle se produit à chaque fois qu’un être s’abandonne avec « confiance » sur le plateau d’or de la grande bienveillance universelle. Le secret est dans la respiration, dans la foi, le centrage du cœur, dans l’enracinement, et l’abandon à l’énergie d’amour. Nous sommes tous liés, nous sommes tous UN, nous sommes tous porteur de cette belle énergie de bienveillance universelle.  C’est pourquoi, le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, continue son implication salutaire au cœur de la communauté. Il développe sa conscience, médite, prie, cultive ses qualités, vis dans le simple contentement et œuvre dans le sens de la terre mère nourricière. La perfection est dans un ensemble bien ordonné, dans une pratique répétitive, dans une action soutenue de bout en bout et dans un abandon aux forces de l’amour fraternel. Il en va de l’évolution de tous les êtres sensibles sans exception. S’abandonner avec confiance en la force de la bienveillance universelle, et sentir qu’elle emplie le « soi » complètement de sa présence aimante, est la seule chose à faire.

     

    Premier quartier du 21 septembre 2015 :

    Être un cœur créateur et avoir l’esprit universel est pour le méditant de la conscience universelle, pour l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, un outil d’évolution. C’est le moyen de développer plus d’énergie d’amour, une façon d’abandonner ses résistances face aux changements demandés, et un ascenseur vers plus de facilité et de légèreté. Ainsi, il sait que tout va bien pour lui, car l’amour domine sa vie, la bienveillance est en lui, alors il peut aller beaucoup plus loin dans son élan. Il peut aussi faire appel à sa compassion pour continuer d’ouvrir son cœur encore davantage. Sentir l’implication des « grands » dans l’invisible, accueillir leur soutient massif inconditionnel, et entendre leur compréhension du PLAN, et une aide précieuse au-delà de toute espérance. La grande bienveillance universelle est tellement « féminine » en elle-même, tellement arrondie comme un ventre maternel, et tellement nourricière comme un sein gorgé de lait, qu’elle ne s’encombre point des divergences masculines. Non, elle est pure amour, absolue beauté, créativité, sensitivité, intuition, intériorité, douceur et sa force est dans le soulèvement, dans la transformation, et dans l’amélioration. L’amour est dans l’instant présent, dans l’immédiat, dans le spontané. Il n’attend pas d’être conquis pour se donner. Il est jeune, dynamique comme un adolescent, fort comme un sentiment ardent, et ne s’encombre pas des querelles des hommes. Il transforme tout sur son passage, passe à travers tout, s’affranchit de tout, et pardonne tout sans conditionnement aucun. Il est rouge, profond, stable, vital, et amoureux de tous les êtres sensibles. Il est la racine de l’amour sur tous les plans. C’est pourquoi le méditant de la conscience universelle se connecte à cette source primordiale. Il se dépose avec foi au cœur de « Maitri » la grande bienveillance universelle, en abandonnant toutes les armes pour se mettre au service de l’amour et de la paix. L’amour, le vrai, le pur, le lumineux nous concerne tous d’une manière où d’une autre. A nous de réveiller sa force, de développer cette énergie et de faire rayonner sa beauté à travers le monde.

     

    Pleine lune du 28 septembre 2015 :

    La matière est à notre service, nous pouvons la modeler à notre souhait pour faire de notre monde un monde meilleur. Mais ce monde doit être juste et fraternel pour chacun d’entre nous. Faire de notre vie ce rêve commun et de notre rêve une réalité concrète. Être bienveillant et salutaire envers son prochain est un trésor pour l’humanité toute entière, une richesse abondante et généreuse, une énergie miraculeuse et sacrée. A un moment donné, quand cette énergie est très présente et qu’elle foisonne, c’est comme si tous les conflits disparaissaient d’un seul coup, comme si les mauvaises herbes ne pouvaient plus pousser, et comme si la terre renaissait après une longue période de disette. Quand l’énergie d’amour est très présente, elle brille dans le cœur des êtres et éloigne de lui toutes les formes de conflits. Mais surtout quand plusieurs êtres brillent ensemble d’amour universel sur la terre, ils rayonnent tel un « soleil » géant et dissipent tous les conflits planétaires. Ainsi, ils augmentent le niveau énergétique de la planète à un niveau de conscience plus haut, accompagnant la terre vers un monde beaucoup plus harmonieux. Bien sur, il y aura toujours des êtres « néfastes » mais moins il y en aura mieux se sera pour le reste des autres êtres sensibles. C’est pourquoi, le méditant où le participant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, utilise son corps, la matière à sa portée, et la matérialité toute entière pour modeler ses souhaits, et ceux des autres. Comme un bon potier, il tourne la roue de l’amour, utilisant la terre comme modèle pour ses rêves. De l’enfant intérieur il fait un bel adolescent aimant et joyeux, et de ses amis de la terre des êtres heureux. Sa vie est faite d’œuvres d’art, de bienveillance salutaire, de ressources partagés, et d’équilibre harmonieux. Pour le méditant de la conscience universelle, tout le monde accède à l’amour grâce à la bienveillance, et tout le monde atteint au bonheur grâce à la compassion. Le méditant de la conscience universelle à une capacité illimitée à créer de l’amour, de la bienveillance et du bonheur. Alors il utilise cette ressource à volonté.

     

     

    Dernier quartier du 4 octobre 2015 :

    Les graines de l’amour se sèment à la volée, elles poussent partout, et donnent d’autres graines pour des générations et des générations d’êtres sensibles. L’univers ne juge pas, ne condamne pas non plus et n’enferme personne dans des prisons éternelles. Parfois, partout où nous passons, nous constatons a quel point l’amour manque, l’amour peut-être exigent, supérieur et voir ingrat. Parfois, il déçoit, et d’autres fois encore il ne veut pas se donner même si il est pourtant bien présent. A l’image de celui qui se plaint, qui se sent victime, où encore de celui qui se moque et n’aide pas parce qu’il pense donner une leçon. Il y a aussi ceux qui se servent de l’Amour qu’on leur porte pour manipuler à leur escient et servir leur propre cause. Mais le véritable AMOUR rend heureux. A chaque fois, il faut aller au-delà, et donner de l’amour aussi bien à ceux qui nous aiment que ceux qui ne nous aiment pas. Il est vrai que c’est beaucoup plus facile avec nos amis que nos ennemis, pourtant nous devons donner à tout le monde pour entretenir la « source » et faire grandir le monde. L’amour c’est du lait maternel, une nourriture essentielle à la croissance. Avancer sur le chemin sans se retourner, sans attendre de récompense puisque notre cœur est plein d’amour pour le « soi » comme pour les autres. Malgré tous les manquements, il faut continuer à distribuer sans compter, avant de constater quelle beau cadeau dame nature nous à fait là, dès notre naissance. C’est pourquoi, le méditant de la conscience universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier est conscient d’être « posé » sur la source de l’amour universel. Alors il entretient cette abondante bienveillance en l’offrant à tous ceux qu’il croise sur sa route. Dans le silence méditatif, il s’abandonne à la source de l’amour universel et laisse celle-ci l’alimenter en permanence. Conscient d’être un privilégié, possédant l’humilité nécessaire à ce don divin, il relie terre et ciel en son cœur en forme de coupe sacrée d’où s’échappe l’Amour universel. L’ère du verseau s’ouvre alors pleinement.  

     

     

    Vijranavadin ou Voie de la « Conscience Universelle » 

     

    Méditants débutants élève du « cœur créateur » méditation à la pleine lune seulement.

    Méditants confirmés élève de « Avoir l’esprit universel » aux quatre méditations. 

     

    Cœur créateur : Cette méditation mondiale s’adresse à tous les êtres sensibles et se pratique  seul ou en groupe, ou que vous soyez sur la planète terre. C’est le simple fait, d’être connecter tous ensemble en « Conscience », dans un « Sentiment Fraternel d’Amour Universel » au même instant, qui augmente l’envergure de toutes nos possibilités. C’est allier nos connaissances réciproques avec « Sagesse », pour faire avancer le Monde vers la PAIX. L’Amour et la Sagesse réunit ensemble, sont la plus belle « Création » que nous puissions offrir généreusement aux autres. Cette mise en mouvement solidaire engendre un élan et une dynamique extrêmement puissante. Appelée Cœur Créateur, celui-ci profite à l’enrichissement général de toute la Conscience Universelle. Que vous soyez simple méditant débutant ou confirmé, sans religion particulière ou avec déjà un beau bagage spirituel, cette méditation en Unité de Conscience, rassemble toutes les Sœurs et les Frères de lumière, qui œuvre pour « l’Universalité ». Si votre Cœur déborde d’Amour et de Sagesse, soyez bienvenue, soyez créateur. La méditation de la Conscience Universelle réunit le jour de la pleine lune, tous les êtres sensibles qui soutiennent  l’émergence de la Beauté, de la Sagesse et de la Créativité.  Elle débute par 30 minutes de préparation (21h à 21h30 heure de Paris), puis 30 minutes de méditation (21h30 à 22h). Vous pouvez la raccourcir ou la prolonger si vous le souhaitez et faire des pauses si nécessaire. Il est préconisé de s’habiller en blanc, pour exprimer une volonté de « purification » personnelle et collective.

     

     

    L’Amour Inconditionnel, la Bienveillance, le Partage, et la Fraternité sont les outils indispensables à cette méditation. Mais une seule de ces quatre qualités suffit pour entreprendre et participer à cette initiative collective.

     

     

    Esprit Universel : Afin d’enrichir sa pratique et de progresser sur la voie, le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier médite  comme un  cœur créateur aux quatre phases de la lunaison. Afin de bénéficier au maximum de la force dynamique du « pouvoir d’action de l’Esprit Universel », il entreprend son activité méditative au moment de la nouvelle lune. Pour savourer toute la richesse de cette méthode et prolonger tous les effets tout au long du mois, il amplifie son activité au fur et à mesure de l’activité de la lune, aux mêmes horaires. En gardant toujours à l’esprit, ce moment de « Pleine Conscience Mutuelle » avec les autres êtres, le méditant perpétue cette influence, sur la base de la mécanique du mouvement ascendant et descendant de la respiration. Puis, bien ancré au centre de la terre, il  développe progressivement son soleil intérieur, toujours au centre de l’horloge du temps qui égraine ses quatre quartiers, dans les quatre directions, étiré entre le nadir et le zénith. C’est ainsi qu’il équilibre sa Conscience Individuelle avec son cœur créateur et la Conscience Universelle avec son Esprit Universel.  Son esprit fixé vers le haut ne se penche pas vers l’extérieur, reste fermement ancré sur le pistil de son lotus, afin de lier la Source avec la Terre,  favorisant  « l’éveil fraternel » de la Spiritualité. C’est en lui qu’il développe l’Amour Inconditionnel, la Bienveillance, le partage, et la fraternité pour les faire jaillir au cœur de son être, au cœur de sa propre Conscience, et au cœur de la Conscience Universelle. Sa Grande Bienveillance peut alors se déverser avec Sagesse sur le monde, créant l’abondance Juste et Fraternelle. Les Lois du partage et de la rétribution s’accomplissent alors pleinement, à travers lui et à travers tous les êtres sensibles. Ainsi le Méditant multiplie ses Chances en multipliant les Chances des autres.

     

    Les quatre phases de la lunaison

     

    La méditation de la Conscience Universelle est un travail méditatif commun, qui est proposé sur la base des quatre phases de la lunaison. C’est à ses 4 dates que la méditation s’effectue, dans un pur ESPRIT UNIVERSEL.

     

    A la nouvelle lune nous mettons en terre le sujet/projet à l’aide de l’éther contenu dans nos esprit/cœur/corps. C’est comme si nous étions nous même « porteur » de la graine dans nos esprits, dans nos intentions, dans nos cœurs et que nos corps représentaient  l’élément terre. L’esprit et la terre s’unissent ensemble, il y a procréation.

     

    Lors du premier quart de lune, l’ensemencement germe dans le cœur de la terre, alimenté par  une saine  irrigation avec nos sentiments-pensées-actes, pour que le projet s’ancre au plus profond du cœur /individuel/collectif. 

     

    Lors de la pleine lune, c’est tout le groupe mondial qui par son soutien, sa lumière, son Amour Inconditionnel, sa force et sa générosité brille comme un soleil pour faire éclore cette idée dans les Consciences Individuelles. Nous formons ensemble le Cœur Créateur, nous sommes les protecteurs de la Conscience Universelle et de la terre, nous représentons l’esprit universel dans toute sa luminosité. 

     

    Lors du dernier quart de lune, c’est la période de croissance, de progression, et d’ascension dans les Consciences Individuelles. Les projets semés en début de cycle prennent forme et commence à être visible grâce à notre solidité, à notre stabilité et à notre ténacité.

     

    Les projets naissent ainsi depuis leur naissance, passent par la germination, l’embellissement et l’éclosion finale.  Ils sont construit sur les deux phases de la vie, le yin féminin de la mère terre, et le yang masculin du père ciel, ainsi que la nourriture et la lumière. En ce qui concerne les grands projets et les PLANS d’action mondiaux, ils sont étayés de la même manière mais sur la base des solstices et équinoxes annuels. 

     

    Chaque période est respectée et étaie le projet dans son intégralité. C’est la beauté et la sagesse qui s’unissent pour créer la vie. C’est pour cette raison que le sujet de la méditation de la Conscience Universelle est toujours offert au moment de la nouvelle lune.

     

    Être en "Conscience" de quelque chose ou avec les autres, c’est faire l’effort de porter son attention sur un point précis, pour l’éclairer et sentir ce qu’il se passe à cet endroit. Être un cœur créateur, c'est faire un effort journalier pour purifier les 6 poisons de l'esprit que sont : l'orgueil, la colère, la jalousie, la confusion mentale, l'égoïsme, et la méchanceté, et laisser émerger le véritable amour. Avoir l’esprit universel, c’est considérer que tous les autres êtres méritent la même chose que ce que nous pouvons souhaiter pour nous-mêmes. C’est pour cette raison que le méditant de la Conscience Universelle, l’observateur des êtres, des choses et de l’univers tout entier, purifie sa Conscience, développe son Amour Inconditionnel et vit avec un esprit communautaire afin d’atteindre la clarté de la Conscience Universelle. En participant à des causes bienveillantes, en soutenant les défis nobles  et en déployant tout son  Amour envers les autres, il tend vers un objectif unique de purification, d’embellissement et de croissance de sa Conscience Individuelle.

     


     

    Très bonnes méditations et au mois prochain.

     

    Recevez cher étudiant de la Conscience Universelle, toute mon Amitié Bienveillante et Salutaire.

    Je vous aime infiniment, je vous aime infiniment, je vous aime infiniment

    Véronique-Arlette

    Namasté  

     

    Extrait des Packs étudiants « Être un cœur créateur-Avoir l’esprit universel »©Véronique-Arlette

    Livre protégé par un Copyright intégrant le texte et les images

     

    ¯˜ »*°•**•°* »˜¯ 

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique